Socialisez

FacebookTwitterRSS

Economie / Les employés du pétrole lèvent leur mouvement de grève

Auteur/Source: · Date: 4 Avr 2011
Catégorie(s): Economie

A l’issue des négociations entamées depuis samedi dernier par le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Prévoyance sociale, celui des Mines, du Pétrole et des Hydrocarbures, ainsi que par le Premier ministre, la grève entamée jeudi dernier par l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) finalement a été levée ce lundi soir après que le gouvernement ait pris des engagements formels d’apporter de solutions aux diverses requêtes formulées.

Les employés du pétrole ce sont une nouvelle fois retrouvés ce lundi après –midi autour du chef du gouvernement Paul Biyoghé Mba pour négocier des points qui les ont amené à opter pour la grève.

De cette nouvelle étape, il ressort que le gouvernement s’est engagé à « tout mettre en œuvre pour s’assurer de la bonne application des textes législatifs et réglementaires en vigueur en matière d’emploi ».

Mais au-delà, « à l’issue de ces négociations, le gouvernement et l’ONEP ont convenu des axes suivants, en vue d’aboutir à la levée du mouvement de grève ».

– Les parties s’accordent pour privilégier la plus large consultation possible conformément aux très hautes instructions de monsieur le président de la République, Chef de l’Etat.
– Les parties reconnaissent et saluent la pertinence de l’audit du secteur pétrolier commandité par monsieur le président de la République, Chef de l’Etat et conviennent de ce que le Code des Hydrocarbures en cours d’élaboration sera enrichi des conclusions de l’audit avant son adoption.

– Les réglementations en matière d’emploi de travailleurs étrangers, notamment la loi n° 5/86 du 18 juin 1968 fixant le régime d’admission et séjour des étrangers en République gabonaise et les décrets n°277 / PR-MT du 31 mai 1968 et n° 663 / PR/ MTPS du 5 juin 1972 réglementant l’emploi des travailleurs étrangers en République gabonaise stipulent, entre autres, que le recrutement d’un travailleur étranger est subordonné à l’obtention d’une autorisation individuelle d’emploi, d’une autorisation d’entrée et d’une carte de séjour.

A ce titre, tous les travailleurs étrangers recrutés en violation de ces dispositions doivent être, selon le cas, rapatriés, ou soumis à toute autre sanction prévue par la loi.

Le texte dispose également que les employeurs disposent de 48 heures à compter du mardi 05 avril 2011 pour procéder au recensement de tous leurs travailleurs étrangers en mettant en évidence ceux qui tombent sous le coup des infractions suivants :
– Défaut d’autorisation individuelle d’emploi, en indiquant ceux dont les dossiers sont en instance de traitement au ministère du Travail,
– Défaut de carte de séjour,
– Dépassement de l’âge de la retraite (60 ans)
– Emploi sur la base du visa ou d’autorisation d’entrée
– Emploi ne correspondant pas à celui pour lequel l’autorisation individuelle a été accordée.

Ces listes, qui doivent être transmises à la Cellule de vérification composée d’agents du ministère du Travail, du Ministère de l’Intérieur (DGDI), de l’Union pétrolière gabonaise (UPGA), du Groupement des professionnels pétroliers (GPP) et de l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP), devront être impérativement validés par les délégués du personnel de l’entreprise et ou par les délégués syndicaux. Elles devront parvenir au ministère du Travail, de l’Emploi et de la Prévoyance sociale, ainsi qu’à la Direction générale de la documentation et de l’immigration, au plus tard le vendredi 08 avril 2011.

Les négociations ont également abouti à des résolutions entrant dans le cadre du financement de la formation de cinq cent (500) conducteurs gabonais d’engins et de chauffeurs poids lourds sur une période de vingt – quatre mois.

GN/DCD/11

Mis à jour ( Mardi, 05 Avril 2011 17:12 )
 


SUR LE MÊME SUJET
Les étudiants du cours préparatoire de l’Ecole normale supérieure (ENS) de Libreville ont levé lundi leur mouvement de grève entamé jeudi dernier devant leur établissement pour réclamer le démarrage des cours qui aurait dû se faire depuis trois mois. Selon les apprenants toutes les directives ramenant l’accalmie au sein de leur département ont été prises par le directeur général qui les a invités à se faire inscrire au Certificat d’aptitude des professorats des collèges (CAPC) dès mardi, afin de reprendre le chemin des cours au courant de la semaine. La grève avait été lancée par près de 150 étudiants suite à ...
Lire l'article
Le Syndicat des communicateurs (SYCA) de la radio gabonaise à vocation panafricaine Africa N°1 a levé le préavis de grève déposé le 14 mai dernier, au terme d'une convention signée avec la direction générale au siège de la radio, vendredi à Libreville. L’accord intervient deux mois après l’expiration, le 28 mai dernier, du préavis de grève, déposé le 5 du même mois par le SYCA, au cours d’une Assemblée générale extraordinaire, pour réclamer le paiement immédiat des salaires et du 13ème mois, la révision de l’ancienne convention d’entreprise, le paiement intégral des piges des correspondants et du préjudice causé aux ...
Lire l'article
Treize centrales syndicales ont levé leur préavis de grève générale illimitée, déposé le 14 avril dernier, au terme des négociations menées avec le ministère du Travail, indique le procès-verbal ayant sanctionné les discussions parvenu à l’AGP vendredi. ‘’Dans un souci d’apaisement, les centrales syndicales décident de la levée du préavis de grève générale illimitée’’, indique le procès-verbal signé du ministre du Travail, Angélique Ngoma et des représentants des treize centrales syndicales, sous l’arbitrage du Premier ministre, Paul Biyoghé Mba. Au terme de trois jours (27, 28 et 29 avril) d’intenses négociations menées au cabinet du Premier ministre, les ...
Lire l'article
Deux ministres du gouvernement gabonais notamment Angélique Ngoma, du Travail, de l’Emploi et porte-parole, Hugues Alexandre Barro Chambrier des Mines, du Pétrole et des Hydrocarbures, sont montés au créneau ce vendredi soir sur les antennes de la première chaîne de télévision nationale (RTG1) pour, entre autres, rappeler que l’Etat, qui cherche les voies et moyens pour apporter des solutions au doléances des employés du pétrole, reste ouvert à la concertation et à la négociation. La sortie de simultanée de ces deux membres du gouvernement dans une session spéciale sur la RTG 1 intervient après le mot d’ordre de grève des ...
Lire l'article
Le ministre des Mines, du pétrole et des Hydrocarbures, Hugues Alexandre Barro Chambrier, sur les antennes de la télévision nationale (RTG1) vendredi soir, a demandé aux membres de l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) en grève, d’afficher un sens de la responsabilité et les a enjoints à « reprise immédiate du travail ». Les employés du pétrole, qui depuis quelques temps menaçaient d’entrer en grève pour réclamer l’emploi massif des Gabonais et de meilleurs traitements salariaux, ont mis leur menace à exécution vendredi à zéro heure. Avant le ministre des Mines, celui du Travail, de l’Emploi et porte-parole ...
Lire l'article
Le principal syndicat des employés du secteur pétrolier au Gabon a menacé mardi de lancer un mouvement de grève pour notamment protester contre "l'emploi abusif de main-d'oeuvre" et "l'inaction" du gouvernement dans ce domaine. L'Organisation nationale des employés du pétrole (Onep) a suspendu sa participation au comité de suivi des accords signés l'année dernière et qui comptaient environ 70 recommandations pour le secteur pétrolier. "Précarité des emplois, emplois de misère pour les Gabonais, utilisation excessive de main-d'oeuvre étrangère (...) Rien n'a avancé. Nous allons consulter nos bases pour savoir quelle action entreprendre", a affirmé lors d'une conférence de presse Guy-Roger Aurat Reteno, ...
Lire l'article
Le principal syndicat des employés du secteur pétrolier au Gabon a suspendu vendredi soir sa grève déclenchée deux jours plus tôt, après un accord avec le gouvernement pour la reprise des négociations, a-t-on appris samedi auprès des deux parties. "Le mouvement a été suspendu hier (vendredi) soir à la signature du procès-verbal de discussions" avec le secrétariat général de la présidence sur les conditions de la reprise des négociations, a déclaré à l'AFP Guy-Roger Aurat Reteno, secrétaire général de l'Organisation nationale des employés du pétrole (Onep). "Dès lors, a-t-il ajouté, nous avons demandé à nos adhérents que la reprise du travail soit ...
Lire l'article
Port-Gentil, capitale économique du Gabon, commence à ressentir de plein fouet les effets de la grève qu'observe depuis mercredi l'Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP), selon des témoignages recueillis par la PANA. Selon le président de l'ONG H2O Gabon, Henri Michel Auguste, depuis jeudi soir, le mouvement des employés du pétrole commence à paralyser certaines activités dans cette ville pétrolière. "A Port-Gentil, l'arrêt de travail touche la plupart des secteurs utilisant du carburant, sauf les hôpitaux, la Centrale électrique, qui utilise du gasoil et du gaz naturel", a indiqué à la PANA un agent travaillant à PIZOLUB, une société spécialisée dans ...
Lire l'article
Un mois après l’ouverture des pourparlers avec le gouvernement, l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) a quitté la table de négociations et annoncé l’entrée en grève générale illimitée dès ce soir. Ils dénoncent notamment l’apathie des autorités sur l’embauche illégale massive dans le secteur. L’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) est passée à la vitesse supérieure ce 13 avril en annonçant l’entrée en grève générale illimitée dès minuit. A l’occasion du point-presse tenu à 12H00 à Libreville, les responsables syndicaux ont vertement fustigé le manque de considération de l’administration aux démarches de l’organisation pour résoudre les maux ...
Lire l'article
Le secrétaire général adjoint du syndicat des agents du ministère gabonais de l'agriculture, Mesmin Kombila, a affirmé mercredi dernier qu'il n y a aucune avancée jusqu'à ce jour de la part du chef de leur département ministeriel Faustin Boukoubi, qui reste dans un mutisme total. L’ensemble du personnel en grève souhaitent que leurs doléances soient prises en compte par le chef de ce département ministériel, à savoir : le paiement de leurs primes de travail, ou ''fonds communs'', la réorganisation du ministère de l'agriculture, la mise en place d'une coopérative agricole pour mieux encadrer les paysans, l'établissement de la carte professionnelle ...
Lire l'article
Les étudiants du cours préparatoire de l’ENS lèvent leur mouvement de grève
Les agents d’Africa N°1 lèvent leur préavis de grève
Treize centrales syndicales lèvent leur préavis de grève au terme d’une concertation avec le gouvernement
Economie / Grève des employés du pétrole : le gouvernement rappelle qu’il reste ouvert à la concertation et à la négociation
Economie / Grève des employés du pétrole: le gouvernement appelle au sens patriotique et demande la reprise immédiate des activités
Gabon: les employés du pétrole menacent de faire grève
Gabon: les employés du secteur pétrolier suspendent leur grève
La grève des employés du pétrole s’amplifie au Gabon
Gabon : Les employés du pétrole entrent en grève
Gabon: Les agents du ministère de l’Agriculture poursuivent leur mouvement de grève face au mutisme de la tutelle


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 4 Avr 2011
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*