Socialisez

FacebookTwitterRSS

Un centre de pêche artisanale opérationnel en juin prochain à Libreville

Auteur/Source: · Date: 5 Avr 2011
Catégorie(s): Economie,Société

Le Japon est en train de construire à Libreville un centre de pêche artisanale dans le cadre d’un programme de promotion et de soutien au développement de la pêche artisanale, afin de garantir un approvisionnement régulier de la capitale gabonaise en produits de la pêche.

D’un coût estimé à 6 milliards de FCFA, le centre, qui sera opérationnel en juin prochain, est en construction à Lalala dans le 5ème arrondissement de Libreville.

Il vient renforcer des structures similaires déjà existantes, notamment le Centre communautaire des pêcheurs artisanaux d’Owendo. Situé dans la banlieue sud de Libreville, ce centre a été construit en 1984 par l’Italie et l’Union européenne (UE).

Le Japon a déjà financé la construction de deux Centres communautaires de pêche artisanale à Port-Gentil, dans l’Ogooué-Maritime (sud-ouest) en 2002 et à Lambaréné dans le Moyen-Ogooué (centre) en 2005.

En 2003, le gouvernement japonais a contribué à la réhabilitation des centres communautaires de pêche d’Owendo, dans la banlieue sud de Libreville, et d’Omboué, dans la province de l’Ogooué-Maritime.

Le montant total des financements japonais en faveur du développement de la pêche artisanale au Gabon s’élève à ce jour à plus de 6 milliards de FCFA.


SUR LE MÊME SUJET
Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, a procédé mardi à l’inauguration du Centre d’Appui à la Pêche Artisanale de Libreville (CAPAL), en présence des membres du gouvernement et de l’ambassadeur du Japon Motoi Kato, principal promoteur de cette initiative. Le secteur de la pêche revêt pour les plus hautes autorités du pays, une importance capitale et c’est dans ce sens que vient s’ajouter la nouvelle infrastructure qui a été inaugurée à Libreville. Le fruit d’une coopération dynamique et fructueuse entre Libreville et Tokyo. Selon le ministre de l’Agriculture, Raymond Ndong Sima, cette structure a été mise en place « … ...
Lire l'article
Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, inaugurera mardi prochain un centre de pêche artisanal à Libreville, a appris l’AGP de source proche du ministère de l’Agriculture et de l’élevage. Ce centre de pêche, le premier du genre construit dans le 5ème arrondissement de la capitale gabonaise pour un coût total de 6 milliards de FCFA, a bénéficié d’un appui financier important du Japon. Ce centre est le troisième, après ceux de Port-Gentil, dans l’Ogooué-Maritime (sud-ouest) en 2002 et de Lambaréné dans le Moyen-Ogooué (centre) en 2005, financé au Gabon par le Japon, dans le cadre d’un programme de promotion et de ...
Lire l'article
Les travaux de construction du Centre d’appui à la pêche artisanale de Libreville (CAPAL) ont été lancés le 9 juillet par le ministre des Relations avec le Parlement, Emile Doumba. Cette structure doit permettre d’accroître les capacités des opérateurs gabonais dans le secteur de la pêche artisanale. Libreville aura bientôt son Centre d’appui à la pêche artisanale (CAPAL), dont les travaux ont été officiellement lancés le 9 juillet par le ministre des Relations avec le Parlement, Emile Doumba. Un projet financé par le gouvernement japonais à hauteur de 6 milliards de francs CFA. «Cette structure va abriter des fabriques de glaces ...
Lire l'article
A la faveur d’une interview exclusive accordée aux envoyés spéciaux de GABONEWS à Lambaréné ( Centre du pays) , l’Inspecteur provincial de la Pêche et de l’Aquaculture du Moyen-Ogooué, Koumba Mounanga Pierre Aymar, éclaire sur le déroulement des activités dans sa circonscription administrative à savoir la préservation des espèces , la conservation et le contrôle sanitaire de la qualité du poisson, ainsi que la présence accrue des nationaux ( près de 1500) et les mesures d’accompagnement dans le secteur de la pêc he artisanale. GABONEWS :Quel type de pêche pratique-t-on dans le Moyen-Ogooué ? KOUMBA MOUNANGA ...
Lire l'article
Dans le cadre de la coopération très active entre le Gabon et le Japon, la Chancellerie de la Représentation diplomatique gabonaise à Tokyo a servi de cadre, le 15 décembre 2009, à la signature d’un contrat – dont GABONEWS a reçu copie – portant sur une enveloppe financière d’environ 5,5 milliards FCFA, devant assurer l’aménagement du Centre d’Appui à la Pêche Artisanale de Libreville (ancien site de Michèle Marine). TEXTE INTEGRAL « L’Ambassade du Gabon au Japon a abrité dans ses locaux, le 15 Décembre 2009, la signature du contrat pour l’aménagement du Centre d’Appui à la Pêche Artisanale de Libreville, Gabon, ...
Lire l'article
L’Organisation non gouvernementale (ONG) World Promus Gabon et le Fonds des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ont clos le 28 février dernier à Kango, dans l’Estuaire, 45 jours de travaux avec les acteurs locaux de la pêche artisanale. Cette formation est destinée à améliorer la productivité et accroitre le profit des opérateurs économiques de la filière afin de réduire l'ampleur de la pauvreté en milieu rural Organisé par l’ONG World Promus Gabon avec le soutien du Fonds des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le séminaire sur la pèche artisanale dont les travaux ont duré 45 jours avait ...
Lire l'article
La convention pour le financement par le Japon du centre de pêche artisanale de Lalala, à Libreville, a été signée par le ministre gabonais de l’Economie forestière en charge des Pêches, Emile Doumba, et l’ambassadeur du Japon au Gabon, Motoi Kato. La nouvelle structure qui sera mise en place devrait apporter un cadre et des conditions de travail améliorées, réduire les débarquements informels de la production et améliorer la collecte des données statistiques pour l’élaboration des politiques nationales de soutien à ce domaine d’activités.La coopération japonaise pour le développement de la pêche au Gabon s’est encore matérialisée récemment par la ...
Lire l'article
La pêche artisanale généralement pratiquée par les ressortissants ouest – africains de nationalité Nigériane, Béninoise, Togolaise, Santoméene, Capverdienne…cache de nombreux investisseurs Gabonais qui s’occupent en priorité de la partie financière pour le lancement de l’activité dans la province de l’Estuaire, où la pêche à la ligne ou au filet se fait de jour comme de nuit. Sur cinq pêcheurs interrogés, quatre ont révélé que cette partie relève des autochtones qui se signalent en maîtres dans le placement. Ce domaine est assuré par les femmes qui, généralement sont propriétaires d’une ou de deux pirogues nécessitant d’énormes moyens pouvant avoisiner les quatre à ...
Lire l'article
L’ambassadeur du Japon au Gabon, Motoi Kato, s’est entretenu le 16 juin dernier avec le ministre délégué auprès du ministère de l’Economie forestière en charge de la Pêche, Hugues Alexandre Barro Chambrier, pour définir les conditions de l’installation prochaine d’un centre communautaire pour l’appui à la pêche artisanale dans la capitale gabonaise. Une mission d’experts de l’agence de coopération internationale japonaise procède depuis quelques jours aux études de faisabilité de cette structure qui pourrait être construite au quartier Lalala. Après les centres communautaires d’Owendo, Omboué, Port-Gentil et Lambaréné, la coopération japonaise entend étendre la promotion de la pêche artisanale à ...
Lire l'article
Des filets presque vides, les pêcheurs du port Mole de Libreville, un des principaux ports de pêche artisanale du Gabon, assurent trouver de moins en moins de poissons au fil du temps, ce qui les met en difficulté face à la vie qui devient de plus en plus chère et face aux investissements consentis pour cette activité qui n’arrive pratiquement plus à nourrir son homme, ceci du fait des problèmes liés aux grandes questions actuelles en rapport avec le réchauffement de la planète. « Nous sommes en train de passer des moments difficiles », déclare Amgbho, un pécheur togolais, en désignant ...
Lire l'article
Ali Bongo Ondimba a inauguré le centre d’appui à la pêche artisanale de Libreville
Inauguration d’un centre de pêche artisanal mardi prochain à Libreville
Gabon : Bientôt un centre de pêche artisanale à Libreville
Pêche: « Près de 1500 gabonais vivent de la pêche artisanale dans le Moyen-Ogooué »
Coopération : Signature d’un contrat entre le Gabon et le Japon pour l’aménagement du Centre d’Appui à la Pêche artisanale à Libreville
Gabon : Kango tente de revigorer la pêche artisanale
Gabon : Le Japon finance la construction du centre de pêche artisanale de Lalala
Gabon: Les Gabonais principaux actionnaires de la pêche artisanale à Libreville
Gabon : Le Japon planifie la construction d’un centre d’appui à la pêche artisanale à Lalala
Gabon: La pêche artisanale en baisse au port Mole de Libreville

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 5 Avr 2011
Catégorie(s): Economie,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*