Socialisez

FacebookTwitterRSS

Deux opérateurs de téléphonie mobile menacés de poursuites judiciaires par une municipalité

Auteur/Source: · Date: 8 Avr 2011
Catégorie(s): Economie

Le conseil municipal du Cap Estérias (nord de Libreville) a menacé, vendredi, de poursuites judiciaires les opérateurs de téléphonie ‘’Moov’’ et ‘’Libertis’’ pour non-paiement des taxes depuis 2009, a appris l’AGP.

Selon le conseil municipal, les deux opérateurs refusent de s’acquitter des taxes liées à l’implantation de leurs pilonnes dans la localité et doivent chacun près de 9 millions de FCFA à la municipalité du Cap Estérias au titre de 2009, 2010 et 2011.

Crée en 2001, Moov est le 3ème opérateur du Gabon avec 8% des parts de marché, derrière Libertis (1999) avec 34% . 


SUR LE MÊME SUJET
Le Gabon a appelé lundi à Libreville les opérateurs de téléphonie mobile du pays à améliorer leurs services pendant la Coupe d’Afrique des nations que le Gabon organise conjointement avec la Guinée Équatoriale. Cet appel a été lancé au cours d’une réunion entre le Ministre en charge de la communication, Paul Ndong Nguema et les quatre maisons de téléphonie mobile. La réunion fait suite à une audite, lancée par l’Agence de régulation des communications électronique et des postes, qui démontre de la dégradation de la qualité des services fourni par ses opérateurs de téléphonie mobile. ‘’ Chaque opérateur qui était présent est ...
Lire l'article
L'Egypte et la Tunisie ont réussi à renverser des régimes répressifs. Les citoyens en Syrie, le Yémen et autres pays du Moyen-Orient exigent des changements. Pourtant, en Afrique sub-saharienne en général et au Gabon en particulier, la population reste étrangement relativement silencieuse et continue d'être soumise à la domination brutale des dictatures au pouvoir. Pourquoi le calme relatif au Gabon? La réponse, au moins en partie, est que le régime Bongo a au fil du temps, opéré une répression redoutable sur les dissidents, instituant un système qui donnait le choix aux dissidents entre la brutalité et l’appât du gain. Parce ...
Lire l'article
La téléphonie mobile a totalisé un chiffre d’affaires de plus 600 milliards de FCFA en 2010 au Gabon, venant en seconde position après le secteur pétrolier, appris vendredi l’AGP. La téléphonie mobile a confirmé, en 2010, son extrême rentabilité. Les télécommunications ont eu une contribution sensible au budget de l’Etat. Les quatre opérateurs de téléphonie mobile (Airtel, Libertis, Moov et Azur) ont cumulé un chiffre d’affaires d’environ 250 milliards de FCFA, selon le rapport 2010 de la Banque des Etats d’Afrique centrale (BEAC). .La progression des activités dans le commerce général, les télécommunications et les transports a été significative, ...
Lire l'article
Les résultats de l’audit 2010 réalisé à la demande de l’Agence de régulation des télécommunications (ARTEL), sur la qualité des réseaux de télécommunications mobiles au Gabon, révélant encore certains manquements, ont été présentés, jeudi, aux quatre opérateurs locaux à la faveur d’une rencontre de restitution au siège de l’organe de régulation du secteur des télécommunication, situé sur le front de mer de Libreville, a constaté GABONEWS. S’il est vrai que des manquements subsistent encore au niveau de l’accessibilité et de la fiabilité, il n’en demeure pas moins que dans l’ensemble des efforts ont été observés sur la ...
Lire l'article
Le Gouvernement gabonais a lancé , ce vendredi, un « appel à candidature pour l’établissement et l’exploitation de réseaux publics de téléphonie cellulaire mobile de troisième génération, 3G, conforme aux normes IMT 2000, en vue de la fourniture de service de télécommunication au Gabon », annonce un communiqué du Ministère de la Communication, de la Poste et de l’Economie Numérique. « Dans le cadre de la poursuite de la mise en œuvre des orientations générales de libération du secteur des télécommunications », qui implique la 3G, le Gouvernement informe que sont admis à concourir pour la fourniture de service de ...
Lire l'article
Le Gabon lancera la semaine prochaine l'appel d'offres pour l'attribution de sa licence de téléphonie mobile de troisième génération (3G), a annoncé mercredi à Libreville la ministre gabonaise de la Communication, Laure Olga Gondjout. "En principe, lundi (12 juillet), officiellement, les dossiers d'appels d'offres seront disponibles", a déclaré sur la chaîne de télévision publique RTG1 Mme Gondjout, qui a co-présidé avec son collègue chargé du Budget les travaux de la commission d'attribution de la licence de téléphonie 3G. La durée du processus d'acquisition n'a pas été indiquée. "Le gouvernement avait déjà, fin 2009, décidé du montant plancher que je n'indiquerai pas ici mais ...
Lire l'article
Le principe de revoir à la baisse les coûts de communication au Gabon a été acquis lors d’une réunion lundi dernier entre le président du conseil d’administration de l’agence de régulation des télécommunications (ARTEL) et les opérateurs économiques du secteur de la téléphonie mobile exerçant dans notre pays. La rencontre qui a été initiée par le président du Conseil de l’Agence de régulation des télécommunications (ARTEL), Lin Mombo, avec l’ensemble des opérateurs de téléphonie mobile exerçant sur le territoire national, à savoir Libertis du groupe Maroc télécom, Moov, filiale d’Atlantic Télécom, Zain Gabon et Azur du groupe Uzan Gabon, a permis ...
Lire l'article
Une quatrième licence de téléphonie mobile aurait été octroyée à l’opérateur saoudien Bintel qui devrait lancer ses activités sur le marché local au troisième trimestre de cette année. Pour son entrée sur le marché gabonais de la téléphonie mobile, Bintel aurait engagé 22 milliards de francs CFA d’investissements et table sur 6 à 8% de parts de marché pour sa première année d’activité. La quatrième licence d’opérateur de téléphonie mobile au Gabon aurait été récemment accordée à Bintel, un opérateur saoudien basé à Bahreïn qui exploite déjà des réseaux de téléphonie mobile en République centrafricaine et au Somaliland. Le nouvel opérateur ...
Lire l'article
Le saoudien Bintel a acquis une licence d'opérateur de téléphonie mobile au Gabon, devenant le quatrième opérateur dans ce secteur derrière Moov, Zain et Libertis, indique vendredi différentes sources médiatiques. Selon le quotidien l’Union, la société, qui est basée à Bahreïn, exploite des réseaux de téléphonie mobile en République centrafricaine, au Somaliland, et prévoit un lancement au Gabon de ses services au troisième trimestre de cette année. L'opérateur a engagé un investissement initial de 50 millions $ US, avec comme directeur général Gilles Villenaut, vétéran de l'industrie ayant été nommé directeur général de la filiale gabonaise, affirme pour sa part Infotech, portail ...
Lire l'article
L’opérateur de téléphonie mobile Celtel Gabon a annoncé dans un communiqué rendu public le 17 juillet dernier une légère augmentation de ses tarifs suite à la décision du gouvernement gabonais de prélever une taxe de 10% du chiffre d’affaires de chaque entreprise de téléphonie mobile implantée dans le pays pour financer l’assurance maladie des plus démunis. Le Parlement a récemment ratifié cette loi malgré les vives contestations et les multiples mises en garde contre l’augmentation des coûts de la téléphonie mobile et la dégradation de l’environnement des affaires. Le gouvernement gabonais vient de lester les opérateurs de téléphonie mobile d’un fardeau ...
Lire l'article
Can 2012 : Le Gabon appelle les opérateurs de téléphonie mobile à améliorer leurs services avant la Can
Ali Bongo veut réprimer la dissidence par des menaces de poursuites judiciaires cependant frivoles
Plus de 600 milliards de FCFA de chiffre d’affaires générés par la téléphonie mobile au Gabon en 2010
ARTEL : Présentation du rapport de l’audit 2010 aux opérateurs de la téléphonie mobile
Mobile 3G : Appel à candidatures pour l’établissement et l’exploitation de ces nouveaux réseaux de téléphonie cellulaire
Le Gabon cherche des opérateurs pour sa licence de téléphonie mobile 3G
Bientôt la réduction des coûts des communications de téléphonie mobile
Gabon : Bintel débarque sur le marché de la téléphonie mobile
Gabon: Un 4ème opérateur de la téléphonie mobile bientôt sur le marché gabonais (Presse)
Gabon : Un boulet fiscal au pied des opérateurs de la téléphonie mobile


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 8 Avr 2011
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*