Socialisez

FacebookTwitterRSS

Côte d’Ivoire : le camp Gbagbo a attaqué le Golf hôtel

Auteur/Source: · Date: 9 Avr 2011
Catégorie(s): Afrique

Un partisan de Alassane Ouattara tient un pistolet mitrailleur le 9 avril 2011 à Abidjan.

Pour la première fois, le Golf Hôtel d’Abidjan, le quartier général du président élu et reconnu par la communauté internationale, Alassane Ouattara, a été attaqué par les hommes du président sortant Laurent Gbagbo. La guérilla urbaine ne fait que commencer.

Menée après une journée relativement calme à Abidjan, ces tirs contre le Golf Hôtel sont les premiers visant directement l’hôtel où sont retranchés M. Ouattara et son gouvernement depuis le début de la crise post-électorale ivoirienne, il y a plus de quatre mois. “Nous sommes attaqués à l’arme lourde et légère. Ca fait trembler les murs, le personnel est en train d’être évacué dans les sous-sols”, a déclaré un employé de l’hôtel. Selon plusieurs témoins, les tirs ont débuté avant 17H00 locales et GMT et se sont achevés peu après 18H00.

Les Forces de défense et de sécurité (FDS, pro-Gbagbo) “sont en train de nous attaquer et nous essayons de les repousser”, a indiqué un combattant des Forces républicaines de M. Ouattara. “Les tirs sont très très proches. Des snipers ont tiré des rafales de kalachnikov. Les pro-Gbagbo nous attaquent sur tous les fronts”, y compris depuis le bord opposé de la Lagune qui longe le Golf hôtel, a déclaré un résident du Golf hôtel.

“Avant l’attaque du Golf hôtel, un convoi de soldats FRCI (Forces républicaines, pro-Ouattara) est tombé dans une embuscade alors qu’il sortait de l’hôtel en direction d’Abobo (nord d’Abijan)”, a déclaré à l’AFP un responsable militaire du camp Ouattara. “Il y a au moins quatre morts et une dizaine de blessés”, a-t-il ajouté. Il n’était pas possible dans l’immédiat de confirmer ce bilan.

Riposte en règle

Les Casques bleus défendant le QG de Ouattara ont riposté samedi après cette attaque au mortier, a annoncé la mission de l’ONU en Côte d’Ivoire (ONUCI). “C’est venu de l’autre côté de la lagune (au sud de l’hôtel) et de la résidence du président Gbagbo (situé dans le même quartier de Cocody)”, a déclaré Hamadoun Touré, porte-parole de l’ONUCI.

“Conformément à leur mandat de protection de l’hôtel du Golf où se trouvent le président Ouattara et son équipe, les Casques bleus ont riposté en ciblant l’origine des tirs venant de l’autre côté de la Lagune. Nous avons volontairement évité la résidence du président Gbagbo”, a ajouté le porte-parole.

Sur le terrain, une accalmie avait prévalu samedi à Abidjan après de violents combats la veille à la mitrailleuse lourde et à l’arme légère qui ont fait rage dans le périmètre qui englobe la résidence de M. Gbagbo, la RTI et l’école de gendarmerie.

Les troupes de Laurent Gbagbo se battent avec acharnement dans les fiefs qu’elles ont conservés et où elles bénéficient d’une certaine mobilité, selon des témoignages concordants. Les troupes d’Alassane Ouattarra essaient de sécuriser le reste de la capitale économique qui souffre d’une grave situation alimentaire.

L’organisation de défense des droits de l’homme Human Rights Watch a accusé samedi les forces pro-Ouattara et les forces pro-Gbagbo d’avoir commis des massacres dans l’Ouest ivoirien, affirmant détenir de nouvelles preuves de ces atrocités déjà dénoncées par l’ONU et des ONG.

Massacre à Blolequin

Les forces loyales à Alassane Ouattara ont tué ou violé des centaines de personnes et brûlé des villages, fin mars, dans l’ouest de la Côte d’Ivoire, a affirmé HRW dans un rapport publié à New York. L’ONG affirme aussi avoir des preuves d’atrocités commises par les forces de Laurent Gbagbo, dont un massacre commis à Blolequin le 28 mars de plus de cent hommes, femmes et enfants originaires du nord de la Côte d’Ivoire et de pays voisins. Le 29, dix autres de même origine ont été tués à Guiglo et huit Togolais dans un village près de Blolequin, ajoute HRW.

Dans ce contexte, l’ONU et la force française Licorne ont confirmé leur présence samedi dans le port stratégique d’Abidjan après la levée des sanctions européennes et les vols commerciaux ont repris à l’aéroport d’Abidjan, toujours en proie à l’insécurité.

L’Union européenne a annoncé vendredi avoir levé ses sanctions à l’encontre de deux grands ports de Côte d’Ivoire – Abidjan et San Pedro – ainsi que contre plusieurs entreprises liées notamment au secteur du cacao, afin de soutenir Alassane Ouattara. D’importants stocks de fèves de cacao, la principale source de devises du pays, le premier producteur mondial, attendent depuis des semaines de partir à l’exportation.

D’autre part, les vols commerciaux ont repris à l’aéroport d’Abidjan samedi matin, a indiqué à l’AFP une source militaire française (Force Licorne). “Ce matin, un vol d’Air France est arrivé. La reprise des vols commerciaux à l’aéroport d’Abidjan est effective”, a déclaré cette source. Le regroupement des expatriés vers le camp militaire français de Port-Bouët à Abidjan, près de l’aéroport international, par la Force Licorne s’était poursuivi vendredi, ainsi que les évacuations vers plusieurs pays de la région. 


SUR LE MÊME SUJET
Des leaders de la galaxie patriotique (jeunesse pro-Gbagbo) ont lancé mardi à Abidjan un appel à la réconciliation et au respect des nouvelles autorités ivoiriennes. Lors d'un meeting à Yopougon (quartier pro-Gbagbo), ceux-ci ont demandé à leurs camarades de cesser définitivement les violences et ont exhorté les Ivoiriens au pardon. "Il est temps de tourner la page. Ce qui est passé est passé. Le sang a trop coulé et nous devons nous pardonner les uns les autres", a plaidé le chef d'une milice pro-Gbagbo, Maguy le Tocard. "Le nouveau président de la République est Alassane Ouattara. C'est un homme tolérant et nous demandons ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire: un mois après sa chute, l’ex-président Gbagbo devant la justice
Près d'un mois après son arrestation et la chute de son régime, l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo va être entendu pour la première fois vendredi par la justice ivoirienne, dans le cadre d'une enquête préliminaire portant notamment sur des accusations de crimes et exactions. Les violences qui ont secoué la Côte d'Ivoire ont fait près de 3.000 morts selon le nouveau président Alassane Ouattara, et causé le déplacement d'environ un million de personnes. AFP - Sia KambouPrès d'un mois après son arrestation et la chute de son régime, l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo va être entendu pour la première fois vendredi par la justice ...
Lire l'article
Des "enquêtes préliminaires" ont été ouvertes contre le président ivoirien déchu Laurent Gbagbo et ses proches, a annoncé mardi le gouvernement du nouveau chef d'Etat Alassane Ouattara sur la télévision ivoirienne TCI. "Concernant les personnes capturées depuis le 11 avril (...), l'ancien chef d'Etat, son épouse et une soixantaine de personnes de son clan ont été assignées en résidence surveillée à Abidjan et dans d'autres villes", a déclaré le porte-parole Patrick Achi dans son compte-rendu du conseil des ministres. "Des procédures d'enquêtes préliminaires sont en cours pour les crimes et délits commis par Laurent Gbagbo et son clan", a-t-il ajouté. Laurent Gbagbo, son ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire: Simone Gbagbo en résidence surveillée dans le nord-ouest
Simone Gbagbo, épouse du président ivoirien déchu Laurent Gbagbo, retenue depuis le 11 avril au QG du chef de l'Etat Alassane Ouattara à Abidjan, a été placée en résidence surveillée dans le nord-ouest du pays, a indiqué samedi le ministre de la Justice. Mme Gbagbo "est partie à Odienné, en résidence surveillée, hier (vendredi), très tôt le matin", a déclaré à l'AFP Jeannot Ahoussou Kouadio. L'ancienne "dame de fer" et pasionaria du régime défait avait été arrêtée avec son mari et une centaine d'autres personnes à la résidence présidentielle à Abidjan, après une offensive des forces du nouveau chef d'Etat Alassane Ouattara, ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire: Blé Goudé, proche de Gbagbo, serait entre la vie et la mort
Charles Blé Goudé, ancien leader des "Jeunes Patriotes" ivoiriens qui soutenaient l'ex-président Laurent Gbagbo, est entre la vie et la mort aux mains des forces d'Alassane Ouattara, a déclaré vendredi un conseiller de Gbagbo en France. Le gouvernement ivoirien, qui avait dans la journée confirmé des informations de médias français évoquant l'arrestation de Blé Goudé, s'était ensuite rétracté. Dans un message adressé à Reuters, un porte-parole du gouvernement du président Ouattara avait déclaré à propos de l'arrestation: "Ce n'est pas confirmé. Nous ne savons pas." Selon Toussaint Alain, conseiller de Gbagbo, "Charles Blé Goudé est entre la vie et la mort". "Il a été ...
Lire l'article
Des tirs à l´arme lourde ont repris hier près du palais présidentiel à Abidjan, après l´appel lancé par les avocats d´Alassane Ouattara à « neutraliser » les forces de Laurent Gbagbo. La mission onusienne en Côte d´Ivoire (Onuci) et la force française Licorne ont confirmé, hier, avoir effectué des tirs « pour neutraliser les armes lourdes » dans les environs du palais et de la résidence de M. Gbagbo, ainsi que dans plusieurs camps militaires. Selon une source proche de l´opération, les hélicoptères de l´Onuci et de Licorne poursuivaient leurs tirs en fin d’après-midi. « Au cours des trois, quatre derniers jours, ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire : l’activité du port d’Abidjan repart, Ouattara attaqué
Les vols commerciaux ont pu reprendre hier à l’aéroport et dans le port de la capitale grâce à l’intervention des forces françaises. Hier soir, les pro-Gabgbo ont lancé une nouvelle offensive La bataille d’Abidjan a connu hier en fin de journée une nouvelle montée en puissance avec l’attaque contre le Golf Hôtel d’Abidjan, le quartier-général du président reconnu par la communauté internationale, Alassane Ouattara. Les Casques bleus ont riposté peu de temps après. Le président sortant Laurent Gbagbo a démenti dans la soirée toute implication dans cette offensive et dénoncé un « coup inventé » préparant une nouvelle « attaque » ...
Lire l'article
La situation militaire semblait s'enliser samedi à Abidjan, où les partisans de Laurent Gbagbo faisaient plus que résister. Des hélicoptères français ont par ailleurs été la cible de tirs lors d'une mission d'évacuation. Selon le commandant Frédéric Daguillon, porte-parole de la force française Licorne, aucun soldat n'a été blessé et les équipages des hélicoptères ont riposté dans la nuit de vendredi à samedi, détruisant au moins un véhicule blindé. Cette mission d'évacuation de diplomates a été annulée, a ajouté le commandant Daguillon. Vendredi soir, c'est la résidence de l'ambassadeur de France à Abidjan qui a été frappée par deux obus de ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire: assaut final contre le camp Gbagbo?
Abidjan résonne ce mardi matin de tirs à l'arme lourde, où les forces pro-Ouattara affrontent celles de son rival Laurent Gbagbo, après des frappes de l'ONU et de la France. Des tirs à l'arme lourde étaient entendus mardi matin dans Abidjan, où les forces du président ivoirien reconnu par la communauté internationale Alassane Ouattara affrontent celles de son rival Laurent Gbagbo, après des frappes de l'ONU et de la France. Les tirs étaient entendus depuis le quartier du Plateau, où se situe le palais présidentiel. Ils interviennent au deuxième jour d'une offensive des combattants pro-Ouattara contre les ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire: le camp Gbagbo appelle les jeunes à rejoindre l’armée
L'escalade des violences a poussé samedi des milliers d'habitants vers la gare routière d'Adjamé (nord), la plus grande de la capitale économique, et à celle de Yopougon (ouest), pour se "mettre à l'abri" dans leur village. Le camp du président ivoirien sortant Laurent Gbagbo a appelé samedi ses jeunes partisans à "s'enrôler dans l'armée" pour faire face aux insurgés qui le défient en plein Abidjan, où des milliers d'habitants fuyaient des violences de plus en plus meurtrières. La crise née du scrutin de novembre entre Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara, reconnu président élu par la communauté internationale, menace chaque jour davantage de ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire : des leaders pro-Gbagbo appellent à la réconciliation
Côte d’Ivoire: un mois après sa chute, l’ex-président Gbagbo devant la justice
Côte d’Ivoire: “enquêtes préliminaires” contre Laurent Gbagbo et ses proches
Côte d’Ivoire: Simone Gbagbo en résidence surveillée dans le nord-ouest
Côte d’Ivoire: Blé Goudé, proche de Gbagbo, serait entre la vie et la mort
Côte d’Ivoire: L’Onu et la force Licorne ont attaqué les forces pro-Gbagbo
Côte d’Ivoire : l’activité du port d’Abidjan repart, Ouattara attaqué
Côte d’Ivoire: les forces pro-Gbagbo résistent à Abidjan
Côte d’Ivoire: assaut final contre le camp Gbagbo?
Côte d’Ivoire: le camp Gbagbo appelle les jeunes à rejoindre l’armée


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 9 Avr 2011
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*