Socialisez

FacebookTwitterRSS

Education / Le ministre de l’Education nationale dénonce les mouvements de grèves utilisés par les syndicalistes pour semer la diversion

Auteur/Source: · Date: 11 Avr 2011
Catégorie(s): Education,Politique

Le ministre Gabonais en charge de l’Education nationale, Séraphin Moundounga a interpellé, via un communiqué parvenu ce lundi à GABONEWS, les syndicats de l’Education nationale et ceux de l’enseignement supérieur sur le respect des closes de partenariat en période de grève, notamment en ce qui concerne le service minimum, fustigeant du coup le comportement des syndicats qui se serviraient des mouvements d’humeur pour semer la diversion.

L’objet de ce communiqué fait suite à l’entrée en grève respective de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED) et du syndicat national des enseignants et chercheurs (SNEC) qui revendiquent globalement l’amélioration des conditions de vie et de travail, entre autres.

« En appelant à cette nouvelle grève, ces auteurs et instigateurs croient pouvoir perturber les examens de fin d’année. A cet effet, les Directeurs d’Académies Provinciales, les Chefs de Circonscriptions Scolaires, les Chefs de Bases Pédagogiques et les Chefs d’Etablissements, chacun en ce qui le concerne, et sous la supervision nationale de l’Inspection Générale des Services, sont chargés de poursuivre le processus engagé depuis toujours, d’identification des enseignants et d’autres personnels qui ne font pas preuve de ponctualité et d’assiduité et qui ne remplissent pas avec efficacité, soit leurs tâches pédagogiques, soit leurs tâches administratives, soit encore leurs tâches d’appui logistique ou technique », indique le communiqué parvenu à GABONEWS.

Le communiqué ajouté également qu’« A ce titre, les uns et les autres sont instruits de renforcer ce contrôle à partir du lundi 11 avril 2011 et de nous faire rapport, en fin de chaque journée, de la présence effective des personnels qui leur sont affectés ainsi que de l’effectivité de l’accomplissement de leurs tâches. Chaque Chef d’Etablissement et chaque Chef de Circonscription Scolaire, sous le contrôle des Directeurs d’Académies Provinciales, est instruit de proposer, parmi les enseignants et autres personnels, qui seront appelés à être enrôlés dans le processus de l’organisation des examens et concours, rien que ceux qui, durant l’année, auront, de façon avérée, fait preuve de ponctualité, d’assiduité et d’efficacité dans l’accomplissement des tâches pédagogiques ou autres, afin que les résultats desdits examens puissent refléter réellement le niveau de l’enseignement. La PIFE 2011 et celles futures ne seront également payées qu’en proportion du nombre de jours de travail effectif ».

Pour ce qui est de la grève lancée par le Syndicat National des Enseignants et Chercheurs (SNEC), le Ministère constate que la procédure a été respectée mais demande, dans ce cadre partenarialfranc, que la circulaire d’application des modalités du service minimum soit respectée pour ne pas tomber dans l’illégalité et notamment en faisant poursuivre les examens, en cours, dans chaque Faculté ou dans chaque Grande Ecole.

« Enfin, dans tous les cas, stipule un autre extrait du communiqué du ministère de l’Education, la Commission Administrative Paritaire prévue pour le Statut Général de la Fonction Publique, et organisée par l’Arrêté de Monsieur le Premier Ministre pris en février 2010, reste le cadre de dialogue et de consultation avec les partenaires sociaux ainsi que les audiences éventuelles auxquelles nous sommes toujours ouverts ».


SUR LE MÊME SUJET
Collecte de fonds en faveur de neuf syndicalistes du secteur éducation suspendus de salaire
La société civile gabonaise par le biais de l’Observatoire national de la démocratie (OND) a appelé, samedi dernier, à une collecte des fonds et des vivres en faveur des neuf leaders de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) suspendus de salaire depuis neuf mois. "Nous demandons à tous les Gabonais qui ont le sens de l’humanité, le sens de la solidarité, de donner quelque chose à ces enseignants", a déclaré le président de l’OND, Dieudonné Minlama Mintogo. Lancée le 27 août dernier, cette chaîne de solidarité va s’achever le 3 septembre prochain, a indiqué M. Minlama Mintogo, qui ...
Lire l'article
« De façon intempestive, la vie du système éducatif gabonais est demeurée, durant les dix (10) à quinze (15) dernières années, rythmée par des grèves et des solutions approximatives dictées par des circonstances, mais dont nous pouvons tous constater que, tout cela a abouti à une très grave dégradation des infrastructures et équipements scolaires sur toute l’étendue du territoire national, ainsi qu’une baisse sans précédent du niveau et du rendement scolaires. En ce qui concerne, particulièrement nos bacheliers, pour les raisons indiquées ci-haut, rares sont ceux qui rentrent au Supérieur et qui accomplissent leur cycle universitaire sans être aux prises ...
Lire l'article
L’administrateur de l’Office National du Baccalauréat, Jean Eyene Békalé, dans une interview accordée ce lundi à GABONEWS, a dénoncé la grève illimitée des enseignants membres de la Convention Nationale des Syndicats du Secteur de l’Education (CONASYSED), marquée par l’interruption immédiate de la correction des épreuves du Baccalauréat 2009. Ces enseignants exigent, avant la reprise des corrections, le payement des arriérés des examens du certificat d’études primaires élémentaires (CEPE) et du Brevet d’études du premier Cycle (BEPC).
Lire l'article
" Nous ne pouvons pas dénouer cette grève tant que les enseignants n’auront pas gain de cause sur leur situation administrative », a déclaré Ghislain Mba, le Modérateur de la CONASYSED. « Le bilan est négatif. Sur les 11 points inscrits dans le cahier de charges, un seul point a été traité: celui du paiement de la prime d’incitation à la fonction enseignante », a – t-il ajouté. Les protestataires réclament la mise en place d’un guichet spécial, le paiement des rappels, les avancements automatiques, l’harmonisation des salaires des agents recrutés avant et après 1991. Le premier ministre, Jean Eyeghé ...
Lire l'article
Les enseignants adhérents à la Convention nationale des syndicats du secteur de l'éduction nationale (CONASYSED), réunis en Assemblée générale lundi à Libreville, ont décidé de reprendre leur mouvement de grève suspendue le 15 janvier dernier. Les enseignants accusent le gouvernement qui n’aurait pas respecté le protocole d’accord signé le 13 janvier 2009 et qui avait entraîné la suspension de la grève. « Rien n’a été fait depuis 5 mois. Nous avons laissé le temps au gouvernement pour traiter des situations administratives », a déclaré Ghislain Médard Mba, modérateur. La reprise des cours est conditionnée entre autres par le paiement effectif de la ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonai s a décidé vendredi d'opter pour des négociations avec les syndicats en grève ou menaçant d'observer un arrêt du travail, réagissant ainsi au mouvement d'humeur des enseignants et à la menace des travailleurs du secteur pétrolier de déclencher une grève illimitée dimanche. S'agissant de la grève de certains enseignants réunis au sein de la Convention nationale des syndicats du secteur de l'Education (CONASYSED), le Premier ministre Jean Eyeghe Ndong, a invité ce vendredi les dirigeants syndicaux à une réunion, exhortant les grévistes à suspendre leur mouvement. La CONASYSED réclame l'harmonisation des salaires des agents recrutés avant et après 1991, ...
Lire l'article
La Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED), regroupant neuf des onze syndicats d'enseignants du public ayant appelé à la grève au Gabon, a qualifié mardi de ''fuite en avant'' la décision du Premier ministre, Jean Eyéghé Ndong qui appelait les enseignants à la reprise des cours jeudi prochain. ''C'est une fuite en avant. Nous ne reprendrons pas les cours jeudi. Nous préférons que nos salaires soient suspendus'', a déclaré à l'AGP Fridolin Mve Messa, membre du collectif joint mardi par téléphone. Dans un communiqué publié lundi, le chef du gouvernement Jean Eyéghé Ndong a annoncé la suspension des négociations avec ...
Lire l'article
Au moment où le ministère de l’Education nationale rend public les mesures individuelles relatives au personnel de cette institution sur tout le territoire national, les syndicalistes sont en vacances. On rappelle qu'au terme de l'année académique, le Syndicat de l’éducation nationale (SENA), principale syndicat de l'éducation nationale avait posé un ultimatum aux autorités compétentes pour la satisfaction des revendications énoncées durant toute l’année en menaçant de boycotter les examens de fin d'année qui ont par la suite été émaillées de problèmes. Or à ce jour, à écouter les personnes averties, tandis que la tutelle rend public, ces derniers temps, ces mesures individuelle ...
Lire l'article
Mauvais présage, ou pas du tout, en tout cas les mauvais signes se multiplient dangereusement dans le secteur de l’Education nationale et de l’Instruction civique à un moins de deux mois de la fin de l’année académique 2008 : Agression le mois dernier du proviseur du Lycée national Léon Mba, Ewore Békalé, par un élève symbolisant à lui seul l’essor de la violence à l’école qui préoccupe les parents d’élèves, grève des enseignants de cet établissement pour dénoncer un climat d’arrogance profitant aux récalcitrants, imposante marche pacifique des élèves de cet établissement sur le front de mer jusqu’au ministère de ...
Lire l'article
Le Syndicat de l’éducation national (SENA), tient mardi une importante Conférence de presse à son siège de la Peyrie, à Libreville, qui laisse planer le spectre d’un « blocage des notes » aux risques imprévisibles avant la fin de l’année académique prévue au mois de juin prochain, à en croire un de ses membres ayant requis l’anonymat, en vue de protester contre le fait que depuis la fin de sa précédente grève d’une durée de près de trois mois (15 novembre 2006 – 17 janvier 2007), le gouvernement conduit par le Premier ministre, Jean Eyéghé Ndong, tarde à mettre en ...
Lire l'article
Collecte de fonds en faveur de neuf syndicalistes du secteur éducation suspendus de salaire
Communiqué du ministère de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur suite aux grèves dans le secteur
Gabon: L’administrateur de l’Office National du Baccalauréat dénonce la grève des correcteurs du Bac 2009 à Libreville
Gabon: Education nationale: la CONASYSED dit « non » à la reprise des cours mardi prochain
Gabon: Education nationale / La CONASYSED de nouveau en grève
Le gouvernement gabonais va négocier pour éviter les grèves
Education : La CONASYSED qualifie ”de fuite en avant” la décision du Premier ministre
Gabon: Education / Nominations à l’Education nationale et vacances chez les syndicalistes
Gabon: Education nationale / Le gouvernement en crise avec les partenaires sociaux, le Premier ministre Eyéghé Ndong invité à prendre une initiative politique
Gabon: Education nationale / Le SENA rompt le silence, le spectre d’un « blocage des notes » à risques avant la fin de l’année académique

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 11 Avr 2011
Catégorie(s): Education,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*