Socialisez

FacebookTwitterRSS

Côte d’Ivoire : Gbagbo arrêté par la France ?

Auteur/Source: · Date: 12 Avr 2011
Catégorie(s): Afrique,Monde,Photos

Laurent Gbago a été arrêté avec son épouse lundi. Certains spécialistes estiment que les forces spéciales françaises ont décidé du moment opportun de l’opération. Paris dément.

Officiellement, la France n’a pas participé à l’arrestation Laurent Ggagbo. APJusqu’au bout, il aura résisté, retranché avec son épouse, Simone, et son fils Michel dans le bunker du sous-sol de sa résidence d’Abidjan, solidement défendue par 200 fidèles. Depuis quatre mois et demi, Laurent Gabgbo refusait de reconnaître la victoire de son rival, Alassane Ouattara, à l’élection présidentielle du 28 novembre. Mais lundi, peu après 15 heures, il s’est finalement « rendu sans opposer de résistance », selon son porte-parole à Abidjan, Ahoua Don Mello. La partie était jouée, les blindés français aux portes de la résidence. Quelques minutes auparavant, le chef des forces pro-Gbagbo avait contacté l’ONU : il était prêt à déposer les armes.

Aussitôt conduit à l’Hôtel du Golf, QG du président Ouattarra, Gbagbo a été placé sous la protection des gendarmes de l’Onuci. Pas question de règlements de comptes sanglants. Il sera « traduit en justice », promet l’ambassadeur de Côte d’Ivoire à l’ONU, Youssoufou Bamba. La chaîne ivoirienne TCI l’a filmé, calme et visiblement en bonne santé, chemise ouverte sur débardeur blanc, discutant, assis sur un lit, avec plusieurs hommes debout, ou s’épongeant avec une serviette tendue par son fils. D’autres images montrent son épouse, Simone, une « dure » du régime, un brin décoiffée, sous bonne escorte.

« Le cauchemar est terminé »
« Le cauchemar est terminé », a aussitôt proclamé Guillaume Soro, Premier ministre d’Alassane Ouattara. Et ce sont les Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI, pro-Ouattara) qui sont à l’origine de ce dénouement, insistait-on lundi à l’Hôtel du Golf comme à Paris.

Au douzième jour de la bataille d’Abidjan, les 1.600 hommes de la force française Licorne ont pourtant bel et bien joué un rôle décisif. Car depuis leur entrée dans la capitale ivoirienne, le 1er avril, les Forces républicaines n’étaient jamais parvenues à faire sauter le verrou des pro-Gbagbo. Au contraire, elles avaient subi un camouflet lorsque, à la surprise générale, l’Hôtel du Golf avait été pris pour cible samedi. C’est peut-être cet ultime coup d’éclat qui a décidé du sort du président sortant.

A 17 heures, dimanche, est en effet lancée une vaste offensive associant les FRCI, Licorne et les forces de l’ONU (Onuci). Jusqu’à 3 h 30 du matin, un déluge de feu s’abat sur les derniers bastions pro-Gbagbo. Mission des hélicoptères français et onusiens, selon l’Elysée : « neutraliser les armes lourdes utilisées contre la population civile », conformément à la résolution 1975 du Conseil de sécurité de l’ONU. Et faire sauter, du même coup, ces positions qui bloquent l’avancée des FRCI.

A genou, ils tentent de stopper les blindés
Lundi matin, une colonne de blindés français quitte la base française de Port-Boué. Direction : le quartier de Cocody, où se trouve la résidence de Gbagbo. « Des hélicoptères de Licorne survolent le secteur de la résidence, raconte alors un habitant. Ils ont tiré plusieurs missiles sur la zone. Une très grosse fumée noire s’élève du côté de la résidence », partiellement détruite selon un des proches du président sortant. Des mitrailleuses anti-aériennes tentent d’abattre un hélicoptère. En vain.

Tout va alors très vite. Alors que les forces pro-Ouattarra repartent à l’offensive et que le quartier résonne de tirs d’armes légères, une trentaine de véhicules blindés français, appuyés par un hélicoptère, se déploient dans la zone. Désespérés, quelques partisans de Gbagbo tentent de stopper la colonne en se mettant à genoux sur la route en priant. Mais, en début d’après-midi, les blindés sont aperçus devant le portail de la résidence de Gbagbo. L’ont-ils franchi ? Oui, selon Toussaint Alain, représentant pour l’Europe du président sortant. Laurent Gbagbo « a été arrêté par les forces spéciales françaises et remis à des chefs de la rébellion », assure-t-il.

Explosion de joie
Des affirmations catégoriquement démenties par la France. « A aucun moment les soldats de la force française Licorne, qui étaient déployés le long des grands axes depuis ce matin, ne sont entrés ni dans la résidence, ni dans le jardin de la résidence, assure Thierry Burkhard, porte-parole de l’état-major français. Laurent Gbagbo s’est rendu aux Forces républicaines d’Alassane Ouattara. »

A l’annonce de son arrestation, plusieurs quartiers d’Abidjan ont explosé de joie. Mais Gbagbo laisse un pays exsangue, déchiré, et une capitale aux rues jonchées de cadavres. Depuis fin novembre, les violences à travers le pays ont fait un millier de morts et contraint à la fuite un million d’Ivoiriens.


SUR LE MÊME SUJET
Côte d’Ivoire: deux pro-Gbagbo inculpés de “crimes économiques”
ABIDJAN — Deux proches de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo ont été inculpés pour des "crimes économiques" commis durant la crise post-électorale, portant à 39 le nombre de figures du camp Gbagbo détenues dans le nord du pays, a annoncé samedi le parquet d'Abidjan. "Deux nouvelles personnes ont été inculpées cette semaine et placées en détention préventive dans les Maisons d'arrêt et de correction de Bouna (nord-est) et de Katiola (centre-nord)", indique dans un communiqué la porte-parole du parquet, Habiba Coulibaly. L'identité des inculpés n'a pas été révélée. Douze personnes qui étaient en résidence surveillée dans ces deux villes depuis avril ont été inculpées ...
Lire l'article
Des "enquêtes préliminaires" ont été ouvertes contre le président ivoirien déchu Laurent Gbagbo et ses proches, a annoncé mardi le gouvernement du nouveau chef d'Etat Alassane Ouattara sur la télévision ivoirienne TCI. "Concernant les personnes capturées depuis le 11 avril (...), l'ancien chef d'Etat, son épouse et une soixantaine de personnes de son clan ont été assignées en résidence surveillée à Abidjan et dans d'autres villes", a déclaré le porte-parole Patrick Achi dans son compte-rendu du conseil des ministres. "Des procédures d'enquêtes préliminaires sont en cours pour les crimes et délits commis par Laurent Gbagbo et son clan", a-t-il ajouté. Laurent Gbagbo, son ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire: Simone Gbagbo en résidence surveillée dans le nord-ouest
Simone Gbagbo, épouse du président ivoirien déchu Laurent Gbagbo, retenue depuis le 11 avril au QG du chef de l'Etat Alassane Ouattara à Abidjan, a été placée en résidence surveillée dans le nord-ouest du pays, a indiqué samedi le ministre de la Justice. Mme Gbagbo "est partie à Odienné, en résidence surveillée, hier (vendredi), très tôt le matin", a déclaré à l'AFP Jeannot Ahoussou Kouadio. L'ancienne "dame de fer" et pasionaria du régime défait avait été arrêtée avec son mari et une centaine d'autres personnes à la résidence présidentielle à Abidjan, après une offensive des forces du nouveau chef d'Etat Alassane Ouattara, ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire: Charles Blé Goudé est en sécurité, selon un conseiller de Gbagbo
Charles Blé Goudé, ancien leader des "Jeunes Patriotes" ivoiriens qui soutenaient Laurent Gbagbo, est en vie et en sécurité, a déclaré samedi Toussaint Alain, porte-parole pour l'Europe du président déchu. Toussaint Alain avait annoncé vendredi que Charles Blé Goudé se trouvait "entre la vie et la mort" après avoir été torturé par les forces du président Alassane Ouattara, auxquelles il aurait été livré par la force de l'Onu en Côte d'Ivoire (Onuci). Une source militaire au sein du nouveau gouvernement ivoirien avait dans un premier temps confirmé l'interpellation du chef des Jeunes Patriotes avant de se rétracter et l'Onuci a déclaré ne ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire: Blé Goudé, proche de Gbagbo, serait entre la vie et la mort
Charles Blé Goudé, ancien leader des "Jeunes Patriotes" ivoiriens qui soutenaient l'ex-président Laurent Gbagbo, est entre la vie et la mort aux mains des forces d'Alassane Ouattara, a déclaré vendredi un conseiller de Gbagbo en France. Le gouvernement ivoirien, qui avait dans la journée confirmé des informations de médias français évoquant l'arrestation de Blé Goudé, s'était ensuite rétracté. Dans un message adressé à Reuters, un porte-parole du gouvernement du président Ouattara avait déclaré à propos de l'arrestation: "Ce n'est pas confirmé. Nous ne savons pas." Selon Toussaint Alain, conseiller de Gbagbo, "Charles Blé Goudé est entre la vie et la mort". "Il a été ...
Lire l'article
La situation militaire semblait s'enliser samedi à Abidjan, où les partisans de Laurent Gbagbo faisaient plus que résister. Des hélicoptères français ont par ailleurs été la cible de tirs lors d'une mission d'évacuation. Selon le commandant Frédéric Daguillon, porte-parole de la force française Licorne, aucun soldat n'a été blessé et les équipages des hélicoptères ont riposté dans la nuit de vendredi à samedi, détruisant au moins un véhicule blindé. Cette mission d'évacuation de diplomates a été annulée, a ajouté le commandant Daguillon. Vendredi soir, c'est la résidence de l'ambassadeur de France à Abidjan qui a été frappée par deux obus de ...
Lire l'article
Dans les rues d'Abidjan, les forces de Laurent Gbagbo auraient regagné du terrain ce vendredi soir 8 avril 2011. Selon Alain Le Roy, chargé des opérations de maintien de la paix des Nations unies, les forces loyales au chef de l'Etat sortant contrôlent désormais les quartiers du Plateau et de Cocody et disposent toujours d'un arsenal militaire avec chars et armes lourdes. CLIQUER POUR VOIR LE PLAN D'ABIDJAN La guerre est une affaire incertaine où les promesses de victoire d’un jour se retrouvent souvent démenties le lendemain. Jeudi soir, Alassane Ouattara annonçait qu’un blocus allait être imposé autour de la résidence présidentielle. ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire : l’intervention française pousse Laurent Gbagbo à la reddition
La reddition du président ivoirien sortant, Laurent Gbagbo, aux Nations unies semblait acquise hier soir. L'intervention des hélicoptères de la France, qui a reçu le soutien des Etats-Unis, a été déterminante. Au terme de longues et difficiles tractations, la reddition de Laurent Gbagbo, l'ancien président de la Côte d'Ivoire, semblait proche hier soir. Les négociations se poursuivaient pour finaliser l'ensemble des détails. Dans l'après-midi déjà le ton était donné par Paris. Le Premier ministre, François Fillon, avait déclaré que la reddition était « imminente ». Le contact des responsables des Nations unies avec le despote assiégé avait été établi via ...
Lire l'article
Les forces de Alassane Ouattara ont lancé hier l'assaut contre les derniers bastions de Laurent Gbagbo, sans succès. Luanda a déclaré reconnaître ce dernier comme seul président légitime, alors qu'on apprenait que des unités d'élite angolaises défendaient la résidence présidentielle. Revivez les événements de mercredi. L'heure indiquée dans le live est celle de Paris (GMT + 2), - 2 heures pour celle d'Abidjan
Lire l'article
La demande par Laurent Gbagbo du départ de la mission onusienne et de la force française Licorne est "ridicule" car Laurent Gbagbo "n'est plus président", a affirmé ce soir Guillaume Soro, premier ministre d'Alassane Ouattara, l'autre président proclamé de Côte d'Ivoire. "Cette décision ne peut pas être (appliquée) puisque M. Gbagbo n'est plus président", a déclaré Guillaume Soro. "Nous trouvons tout à fait ridicule et ubuesque cette démarche d'un président vaincu". "Tout le monde sait que M. Gbagbo n'a aucune qualité pour prétendre demander le départ de la force Licorne et de la force onusienne", l'Onuci, a-t-il insisté. Guillaume Soro a souhaité ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire: deux pro-Gbagbo inculpés de “crimes économiques”
Côte d’Ivoire: “enquêtes préliminaires” contre Laurent Gbagbo et ses proches
Côte d’Ivoire: Simone Gbagbo en résidence surveillée dans le nord-ouest
Côte d’Ivoire: Charles Blé Goudé est en sécurité, selon un conseiller de Gbagbo
Côte d’Ivoire: Blé Goudé, proche de Gbagbo, serait entre la vie et la mort
Côte d’Ivoire: les forces pro-Gbagbo résistent à Abidjan
Côte d’Ivoire : les troupes de Laurent Gbagbo ont regagné du terrain à Abidjan
Côte d’Ivoire : l’intervention française pousse Laurent Gbagbo à la reddition
Côte d’Ivoire : l’assaut des FRCI repoussé, l’Angola soutient Gbagbo
Côte d’Ivoire: Gbagbo “ridicule” (Soro)

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 12 Avr 2011
Catégorie(s): Afrique,Monde,Photos
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*