Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: le président Bongo créé une unité militaire contre le braconnage

Auteur/Source: · Date: 14 Avr 2011
Catégorie(s): Société

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a annoncé la création d’une unité militaire de 240 hommes, la “brigade de la jungle”, qui aura pour mission de lutter contre le braconnage et le trafic illégal d’ivoire, selon un communiqué de la présidence jeudi.

“Le président (…) vient d’annoncer la création immédiate d’une unité militaire de 240 hommes au sein de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN)”, indique le communiqué.

“Baptisée +la brigade de la jungle+, cette unité aura pour mission de sécuriser les parcs du Gabon et de protéger la faune et la flore sauvage, notamment contre le braconnage et le trafic illégal d’ivoire”, précise le texte.

D’après la présidence, “cette mesure fait suite à la découverte, le 6 avril dernier, par des agents de l’ANPN d’une trentaine de carcasses d’éléphants de forêt qui sembleraient avoir été tués récemment dans la réserve de Wongo Wongué, à une centaine de kilomètres au sud de la capitale Libreville”.

Cité par le communiqué, M. Bongo demande “aux pays importateurs d’ivoire, particulièrement en Asie, de prendre les mesures nécessaires à leur niveau dans la lutte contre le trafic d’ivoire tout comme le Gabon le fait aujourd’hui, et d’informer leurs ressortissants que l’achat d’ivoire sera réprimé avec la plus grande sévérité. Les trafiquants d’Ivoire travaillent de manière coordonnée au niveau international. Nous devons faire de même pour les combattre”.

“Si nous perdons nos éléphants, nous serons confrontés à la même spirale qui a amené à la disparition d’espèces animales et à la destruction de l’environnement dans d’autres pays africains, avec pour conséquences inévitables l’instabilité politique et le dysfonctionnement de nos écosystèmes au sein desquels l’homme ne peut plus vivre durablement en harmonie avec la nature”, poursuit M. Bongo.

D’après le communiqué, “l’ivoire légèrement rosé” de l’éléphant de forêt d’Afrique a “un grain de meilleure qualité de celui de l’éléphant des savanes, ce qui en fait une proie de choix pour les braconniers”, alors que le marché de l’ivoire connaît “une croissance exponentielle” et que le kilo acheté 35 euros aux braconniers peut se vendre 1.400 euros en Asie.


SUR LE MÊME SUJET
Au deuxième jour des rencontres de haut niveau qui ont lieu à New York (Etats-Unis d’Amérique –USA), à l’occasion de la 66ème Assemblée générale de l’Organisation des Nations (ONU), le président gabonais Ali Bongo Ondimba, en réaffirmant le soutien du Gabon à la Lybie, a expliqué concernant ce pays qu’« Il n’y aura la paix, la stabilité et la reconstruction que s’il y a réconciliation et unité nationale ». Mardi, en effet, lors de la réunion de haut niveau qui a réuni autour du Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, l’ensemble des amis de la Nouvelle Libye, en présence du président ...
Lire l'article
150 défenses d'éléphants et 200 fusils de chasse saisis pendant plusieurs années par les services provinciaux des forces de sécurité, du WWF et des Eaux et Forêt du Woleu-Ntem ont été recensés, immatriculés, mesurés et prélevés en début de semaine au tribunal de première instance d'Oyem par des service agrées de l'Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) du Gabon. Cette opération qui a enregistré la participation du conservateur du parc de Minkébé, Hérvé Ndong Allogho et de son adjoint Honoré Nguele Nguele, ainsi que du greffier en chef du tribunal d'Oyem, responsable des saisies, Adrienne Nkili, vise l'élaboration d'outils permettant à ...
Lire l'article
Donnant suite à la prolifération sans précédent du braconnage au Gabon, la direction des Eaux et Forêts, sous la houlette de Paul Koumba Zaou son DG, a organisé le 21 juin dernier à Kango, l’atelier inaugural d’une stratégie de lutte contre le braconnage. Des experts, des ONG, des autorités locales et représentants des populations autochtones ont pris part à ces travaux portant sur la vulgarisation de la loi faunique et placé sous le thème des "Enjeux de la conservation et de lutte contre le braconnage au Gabon". La ville de pour Kango, à 100 km de Libreville sur la route ...
Lire l'article
Des éléments de l'armée et de la police gabonaise ont été dépêchés dans le parc national de Minkebe situé à la frontière entre les provinces du Woleu-Ntem (nord) et de l'Ogooué-Ivindo (nord-est) pour une '' guerre sans merci contre le braconnage'' et le pillage des ressources naturelles perpétrés aussi bien par les nationaux que des expatriés entrés illégalement sur le territoire national, a annoncé mercredi le président Ali Bongo Ondimba à l'occasion de sa visite dans la province de l'Ogooué-Lolo, au centre-est du pays. ''Je vous annonce qu'en ce moment l'armée et la police se trouvent sur place, à Minkebe ...
Lire l'article
Le Président de la République Gabonaise, Ali Bongo Ondimba, a annoncé le 14 avril dernier « la création immédiate d’une unité militaire de 240 hommes au sein de l’Agence Nationale des Parcs Nationaux (ANPN); baptisée « la brigade de la jungle ». Selon le communiqué rendu public, « cette unité aura pour mission de sécuriser les parcs du Gabon et de protéger la faune et la flore sauvage, notamment contre le braconnage et le trafic illégal d’ivoire ». Cette mesure fait suite à la découverte, le 6 avril dernier par des agents de l’ANPN, d’une trentaine de carcasses d’éléphants de forêt qui ...
Lire l'article
Le ministère de l'Agriculture, de l'Elevage, de la Pêche et du Développement Rural a renforcé les capacités opérationnelles de la Direction générale de la pêche et de l'Agriculture par l’octroie de neuf vedettes qui devront permettre d’accroitre l’efficacité dans la lutter contre la pêche illégale et le braconnage sur le territoire national. Cette dotation est le résultat du partenariat entre le Gabon et la Banque Africaine de Développement (BAD) pour la réalisation d’une gestion rationnelle et durable des ressources halieutiques et fauniques. En réceptionnant ce matériel, le Directeur de la Pêche et de l’Aquaculture, Guy Anicet Rérambyah a déclaré que ce matériel ...
Lire l'article
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba s’est indigné, jeudi à Libreville, du braconnage qui sévit dans les parcs nationaux du Gabon, au risque de porter entrave à la politique du ‘’Gabon vert’’ que le gouvernement est en train de mettre en place. ‘’Le président de la République a exprimé sa vive indignation au regard des actes organisés par des immigrés avec vraisemblablement la complicité de quelques nationaux, qui risque de porter entrave à la politique du ‘’Gabon vert’ que nous sommes en train de mettre en place, et qui commence à porter ses fruits’’, indique le communiqué ...
Lire l'article
128 élèves officiers de police judiciaire de l’école nationale de gendarmerie du Gabon ont été formés, lundi à Libreville, aux techniques de lutte contre le braconnage en vue de préserver la faune. Organisé par le ministère des Eaux et forêts en partenariat avec l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN), le séminaire de formation a permis de renforcer les capacités des gendarmes, afin de leur permettre de mener une lutte efficace contre la chasse illicite et le commerce des espèces animales protégées. Ils ont ainsi pu acquérir des rudiments de connaissances sur la loi sur la faune et le ...
Lire l'article
Communiqués de Presse
A partir de cette page, vous pouvez accéder à toutes les informations relatives aux activités de la Coalition du Refus, y compris le programme du meeting de Paris. Voir Communqué de presse de lancement. Voir Le Programme Meeting de Paris Principes et Préambule Charte du Refus Devenir membre signataire de la Charte Activités et News de la Coalition Ci-dessous, lisez le Communiqué de presse ayant marqué le lancement de la Coalition du Refus le 18 janvier 2009 Communiqué de Presse COALITION GABONAISE DU REFUS ET DE SALUT NATIONAL Suite aux arrestations arbitraires dont de dignes membres de la société civile gabonaise ont fait ...
Lire l'article
Libye : « Il n’y aura la paix, la stabilité et la reconstruction que s’il y a réconciliation et unité nationale », Ali Bongo Ondimba,
Lutte contre le braconnage : 150 défenses d’éléphants et 200 fusils de chasse saisis par le tribunal d’Oyem
Gabon : Les enjeux de la conservation et de la lutte contre le braconnage
Le chef de l’Etat annonce ”une guerre sans merci contre les auteurs de braconnage” dans les parcs nationaux
« La brigade de la jungle » pour lutter contre le braconnage au Gabon
Des vedettes pour renforcer la lutte contre la pêche illégale et le braconnage au Gabon
Ali Bongo Ondimba indigné par le braconnage dans les parcs nationaux
128 gendarmes gabonais formés aux techniques de lutte contre le braconnage
Bongo Doit Partir
Communiqués de Presse

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 14 Avr 2011
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*