Socialisez

FacebookTwitterRSS

Côte d’Ivoire: La traque des proches de Laurent Gbagbo

Auteur/Source: · Date: 16 Avr 2011
Catégorie(s): Afrique

Ralliement à Alassane Ouattara, fuite ou arrestation: tels sont les trois scénarii qui s’offrent aux caciques du clan Gbagbo, après l’arrestation du président déchu lundi. Parfois, les informations sont très confuses, comme pour Charles Blé Goudé, annoncé entre la vie et la mort hier avant que cela ne soit démenti.

Marie Desnos – Parismatch.com

La confusion est totale sur le sort de Charles Blé Goudé, ancien leader des “Jeunes Patriotes” ivoiriens et ministre de la Jeunesse de Laurent Gbagbo. Hier, des sources, dont Patrick Achi, l’un des porte-paroles du nouveau président ivoirien, Alassane Ouattara, annonçaient l’arrestation de cet activiste, qui était activement recherché depuis la chute du président déchu, lundi dernier. L’information avait été confirmée par Alain Toussaint, ex-conseiller de Gbagbo, et bien pire encore. “Charles Blé Goudé est entre la vie et la mort”, avait-il déclaré à Reuters vendredi. “Il a été arrêté jeudi par l’Onuci (la force des Nations unies en Côte d’Ivoire, ndlr)” et cette dernière l’a remis aux forces d’Alassane Ouattara, avait-il précisé. “Charles Blé Goudé a été torturé, maltraité, et les coups ont touché des organes vitaux. Nous lançons un message au CICR pour qu’il soit pris en charge en tant que prisonnier de guerre”, avait ajouté Alain Toussaint, alarmant. “C’est une question d’heures.”

Du côté du gouvernement Ouattara, on ne confirmait, ni ne démentait, l’information. “Ce n’est pas confirmé. Nous ne savons pas”, répondait simplement un porte-parole dans un message envoyé à Reuters. Une source militaire issu du nouveau gouvernement ivoirien croyait elle savoir que Blé Goudé s’était rendu de lui-même aux casques bleus jeudi. Mais un porte-parole de l’ONU a démenti dès hier ces informations. “Nous ne savons rien au sujet de Blé Goudé. Nous ne détenons personne. Cela ne fait pas partie de notre mandat”, assurait-il. Puis aujourd’hui, gros revirement de situation. Toutes les sources ayant fait état de cette éventuelle arrestation se sont rétractées. A commencer par Patrick Achi, qui explique désormais avoir “mal compris”, rapporte Jeune Afrique. Alain Toussaint a lui aussi totalement changé de discours, affirmant que Blé Goudé va “bien”, et “est en sécurité quelque part”. “La quasi-totalité des membres du gouvernement sont en sécurité en lieu sûr”, a-t-il déclaré samedi à Reuters, depuis Paris. Selon une autre source du gouvernement “ADO”, le “général des rues” -comme il est surnommé pour avoir mobilisé les jeunes et créé des milices lors de chaque soulèvement ivoirien de cette dernière décennie-, aurait été localisé dans le sud d’Abidjan et pourrait être prochainement interpellé. “Les forces de Ouattara se livrent actuellement à une véritable chasse à l’homme, à une épuration ethnique et religieuse, à des arrestations sur la base de l’appartenance politique”, a toutefois confirmé Alain Toussaint.

Désiré Asségnini Tagro assassiné?

En effet, depuis l’arrestation de Laurent Gbagbo, lundi à Abidjan, dans sa résidence de Cocody, si nombreux membres de l’ancien régime ont fait allégeance au nouveau président, d’autres ont été arrêtés ou sont recherchés. Récemment, le président du Conseil économique et social, Laurent Dona-Fologo, vétéran de la politique ivoirienne, s’est rallié à Ouattara. Le général Bruno Dogbo Blé, commandant de la Garde républicaine accusé de nombreuses exactions, a lui été arrêté vendredi, révèle Jeune Afrique. Ce pilier de l’appareil sécuritaire de l’ex-dirigeant controversé aurait été conduit à l’hôtel du Golf, qui reste le quartier général de Ouattara, le palais présidentiel était encore hors d’usage. L’ex-ministre de l’Intérieur de Laurent Gbagbo, Désiré Asségnini Tagro, est pour sa part décédé mardi d’une blessure par balle, dans des circonstances encore floues. Quant à certaines figures de l’ère Gbagbo, dont Marcel Gossio, ancien directeur du Port autonome d’Abidjan (PAA), Paul Yao N’Dré, le président du Conseil Constitutionnel (qui avait validé les résultats de l’élection donnant Gbagbo vainqueur), ou encore Pascal Affi Nguessan, le président du Front populaire ivoirien (FPI), on ignore où ils se trouvent -ce dernier aurait toutefois secrètement trouvé protection sur la base militaire française de Port-Bouët, près de l’aéroport international de la capitale économique ivoirienne. Mamadou Koulibaly, le président de l’Assemblée nationale, dauphin constitutionnel de Laurent Gbagbo, se serait lui réfugié au Ghana.

Charles Blé Goudé en bref

Ancien leader étudiant et pilier du régime de Laurent Gbagbo, Charles Blé Goudé est connu pour ses positions ultra-nationalistes, anti-ONU, anti-françaises, et plus récemment anti-Ouattara. Il est accusé par l’ONU d’incitation à la violence, notamment lors de la guerre civile de 2002-2004. Le mois dernier, il avait appelé ses “Jeunes Patriotes” à s’enrôler dans l’armée afin de “libérer” la Côte d’Ivoire, et les aurait incité à attaquer des civils, des étrangers et des soldats de l’Onuci -il leur aurait peut-être même distribué des armes. Il avait été nommé ministre de la Jeunesse après la dernière élection présidentielle controversée de novembre 2010. 


SUR LE MÊME SUJET
Réconciliation en Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara reçoit les partisans de Laurent Gbagbo
Le président Alassane Ouattara a reçu, le jeudi 29 septembre 2011, la coalition de partis soutenant le chef de l'Etat déchu Laurent Gbagbo. Le Congrès national pour la résistance et la démocratie fait planer la menace d'un boycott des législatives du 11 décembre prochain, ce qui serait un coup dur pour la réconciliation. Le FPI, le parti de Laurent Gabgbo, a déjà annoncé le 21 septembre qu'il suspendait sa participation à la Commission électorale indépendante. La délégation du CNRT (Congrès national pour la résistance et la démocratie) a-t-elle reçu des réponses à tous les problèmes qu’elle a soulevés en une heure ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire: Laurent et Simone Gbagbo inculpés de “crimes économiques”
L'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et son épouse Simone, en résidence surveillée dans le nord du pays depuis avril, ont été inculpés et placés en détention préventive pour "crimes économiques", a annoncé jeudi le procureur de la République d'Abidjan. L'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et son épouse Simone, en résidence surveillée dans le nord depuis leur chute en avril après une sanglante crise post-électorale, ont été inculpés et placés en détention pour "crimes économiques", a annoncé jeudi le procureur d'Abidjan. C'est la première fois que leur statut judiciaire est clarifié depuis leur arrestation le 11 avril, à l'issue de deux semaines de guerre qui ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et ses proches dans le collimateur de la justice
En Côte d'Ivoire, des « enquêtes préliminaires » ont été ouvertes contre le président déchu, Laurent Gbagbo, son épouse, et une soixantaine de personnes parmi ses proches. C’est ce qu’a annoncé Patrick Achi, le porte-parole du gouvernement, à la télévision ivoirienne TCI , le 26 avril, à l'issue du conseil des ministres du gouvernement d'Alassane Ouattara. Les enquêtes qui sont en cours concernent « les crimes et délits commis » par Laurent Gbagbo et son clan. Près de 1 000 personnes ont été tuées dans des violences lors de la crise post électorale. « Des procédures d'enquêtes préliminaires sont en cours ...
Lire l'article
Des "enquêtes préliminaires" ont été ouvertes contre le président ivoirien déchu Laurent Gbagbo et ses proches, a annoncé mardi le gouvernement du nouveau chef d'Etat Alassane Ouattara sur la télévision ivoirienne TCI. "Concernant les personnes capturées depuis le 11 avril (...), l'ancien chef d'Etat, son épouse et une soixantaine de personnes de son clan ont été assignées en résidence surveillée à Abidjan et dans d'autres villes", a déclaré le porte-parole Patrick Achi dans son compte-rendu du conseil des ministres. "Des procédures d'enquêtes préliminaires sont en cours pour les crimes et délits commis par Laurent Gbagbo et son clan", a-t-il ajouté. Laurent Gbagbo, son ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire: Charles Blé Goudé est en sécurité, selon un conseiller de Gbagbo
Charles Blé Goudé, ancien leader des "Jeunes Patriotes" ivoiriens qui soutenaient Laurent Gbagbo, est en vie et en sécurité, a déclaré samedi Toussaint Alain, porte-parole pour l'Europe du président déchu. Toussaint Alain avait annoncé vendredi que Charles Blé Goudé se trouvait "entre la vie et la mort" après avoir été torturé par les forces du président Alassane Ouattara, auxquelles il aurait été livré par la force de l'Onu en Côte d'Ivoire (Onuci). Une source militaire au sein du nouveau gouvernement ivoirien avait dans un premier temps confirmé l'interpellation du chef des Jeunes Patriotes avant de se rétracter et l'Onuci a déclaré ne ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire: Blé Goudé, proche de Gbagbo, serait entre la vie et la mort
Charles Blé Goudé, ancien leader des "Jeunes Patriotes" ivoiriens qui soutenaient l'ex-président Laurent Gbagbo, est entre la vie et la mort aux mains des forces d'Alassane Ouattara, a déclaré vendredi un conseiller de Gbagbo en France. Le gouvernement ivoirien, qui avait dans la journée confirmé des informations de médias français évoquant l'arrestation de Blé Goudé, s'était ensuite rétracté. Dans un message adressé à Reuters, un porte-parole du gouvernement du président Ouattara avait déclaré à propos de l'arrestation: "Ce n'est pas confirmé. Nous ne savons pas." Selon Toussaint Alain, conseiller de Gbagbo, "Charles Blé Goudé est entre la vie et la mort". "Il a été ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire : Blé Goudé est introuvable
Les nouvelles autorités ivoiriennes ont démenti leur déclaration qui annonçait qu’un important soutien de l’ancien président Laurent Gbagbo avait été placé en résidence surveillée. Patrick Achi, le porte-parole du président Alassane Ouattara avait déclaré que Charles Blé Goudé qui avait mobilisé des milliers de personnes pour se battre pour M. Gbagbo pendant la récente crise, était détenu dans un lieu sûr. Mais par la suite M. Achi a indiqué que l’information qu’il avait reçue initialement ne pouvait pas être confirmée. M. Gbagbo qui refusait depuis le mois de novembre de reconnaître la victoire électorale de son adversaire M. Ouattara a été arrêté ...
Lire l'article
Dans les rues d'Abidjan, les forces de Laurent Gbagbo auraient regagné du terrain ce vendredi soir 8 avril 2011. Selon Alain Le Roy, chargé des opérations de maintien de la paix des Nations unies, les forces loyales au chef de l'Etat sortant contrôlent désormais les quartiers du Plateau et de Cocody et disposent toujours d'un arsenal militaire avec chars et armes lourdes. CLIQUER POUR VOIR LE PLAN D'ABIDJAN La guerre est une affaire incertaine où les promesses de victoire d’un jour se retrouvent souvent démenties le lendemain. Jeudi soir, Alassane Ouattara annonçait qu’un blocus allait être imposé autour de la résidence présidentielle. ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire : l’intervention française pousse Laurent Gbagbo à la reddition
La reddition du président ivoirien sortant, Laurent Gbagbo, aux Nations unies semblait acquise hier soir. L'intervention des hélicoptères de la France, qui a reçu le soutien des Etats-Unis, a été déterminante. Au terme de longues et difficiles tractations, la reddition de Laurent Gbagbo, l'ancien président de la Côte d'Ivoire, semblait proche hier soir. Les négociations se poursuivaient pour finaliser l'ensemble des détails. Dans l'après-midi déjà le ton était donné par Paris. Le Premier ministre, François Fillon, avait déclaré que la reddition était « imminente ». Le contact des responsables des Nations unies avec le despote assiégé avait été établi via ...
Lire l'article
L'Union européenne va prendre des sanctions à l'encontre de onze proches de Laurent Gbagbo, ont indiqué, mardi 14 décembre, des sources diplomatiques européennes. Parmi les noms se trouvant sur cette liste figurent le conseiller pour la sécurité de M. Gbagbo, Kadet Berlin, le secrétaire général de la présidence, Désiré Tagro, et le président du Conseil constitutionnel, Yao N'Dre. Y figurent également les noms de Pascal Affi N'Guessan, secrétaire général du parti de Laurent Gbagbo, le Front populaire ivoirien et le directeur général de la radio-télévision d'Etat, Pierre Israël Amessan Brou. Lundi, l'UE avait annoncé qu'elle comptait accroître la pression sur le ...
Lire l'article
Réconciliation en Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara reçoit les partisans de Laurent Gbagbo
Côte d’Ivoire: Laurent et Simone Gbagbo inculpés de “crimes économiques”
Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et ses proches dans le collimateur de la justice
Côte d’Ivoire: “enquêtes préliminaires” contre Laurent Gbagbo et ses proches
Côte d’Ivoire: Charles Blé Goudé est en sécurité, selon un conseiller de Gbagbo
Côte d’Ivoire: Blé Goudé, proche de Gbagbo, serait entre la vie et la mort
Côte d’Ivoire : Blé Goudé est introuvable
Côte d’Ivoire : les troupes de Laurent Gbagbo ont regagné du terrain à Abidjan
Côte d’Ivoire : l’intervention française pousse Laurent Gbagbo à la reddition
Côte d’Ivoire : sanctions européennes contre onze proches de Gbagbo


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 16 Avr 2011
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*