Socialisez

FacebookTwitterRSS

L’éloignement des enseignants perturbe les cours dans une école au nord de Libreville

Auteur/Source: · Date: 17 Avr 2011
Catégorie(s): Education

Les cours sont perturbés à l’école publique de Malibé II, dans le département du Cap Estérias, au nord de Libreville, en raison des absences répétées de certains enseignants qui habitent la capitale, à une trentaine de km de l’établissement.

Les parents d’élèves estiment, pour la plupart, que les mauvais résultats enregistrés depuis plusieurs années par l’établissement qui compte plus de 200 élèves, sont dus au fait que trois de ses sept enseignants vivent loin de l’école.

Pendant la saison des pluies, les instituteurs qui habitent Libreville sont régulièrement absents, à cause du piteux état de la route, a indiqué un instituteur qui a requis l’anonymat.

Aucune solution ne semble se profiler à l’horizon. Depuis plus d’un an, les travaux de construction des logements des enseignants de l’école publique de Malibé II sont arrêtés.

“Tous les espoirs formulés l’année dernière au moment du lancement des travaux de construction de nos logements se sont volatilisés. Cela fait plus d’un an que le chantier a été abandonné et trois de nos collègues continuent à faire des va-et-vient entre Libreville et Malibé II”, a confié le même instituteur.

Il a demandé au gouvernement de donner les moyens à l’entreprise en charge du chantier pour lui permettre de conduire les travaux à leur terme.

L’école publique de Malibé II accueille des enfants en provenance de plus de dix villages de la contrée.

De nombreux parents d’élèves estiment que les mauvais résultats enregistrés depuis plusieurs années par l’établissement qui compte plus de 200 élèves sont au fait que trois des sept enseignants vivent loin de l’école.

Pendant la saison des pluies, les instituteurs qui habitent Libreville sont régulièrement absents, à cause du piteux état de la route, a indiqué un instituteur qui a requis l’anonymat.

Aucune solution ne semble se profiler à l’horizon. Depuis plus d’un an, les travaux de construction des logements des enseignants de l’école publique de Malibé II sont arrêtés.

‘’Tous les espoirs formulés l’année dernière au moment du lancement des travaux de construction de nos logements se sont volatilisés. Cela fait plus d’un an que le chantier a été abandonné et trois de nos collègues continuent à faire des va-et-vient entre Libreville et Malibé II’’, a confié un instituteur, sous couvert de l’anonymat.

Il a demandé au gouvernement de donner les moyens à l’entreprise en charge du chantier pour lui permettre de conduire les travaux à leur terme.

L’école publique de Malibé II accueille des enfants en provenance de plus de dix villages de la contrée.


SUR LE MÊME SUJET
Déficit d’enseignants dans une école primaire du Cap Estérias
L'école publique du Cap Estérias, localité à une trentaine de km au nord de Libreville, est confrontée à un déficit d’enseignants depuis la rentrée scolaire qui a eu lieu le 19 septembre dernier, a appris l'AGP. Le manque d’enseignants perturbe le bon déroulement des cours dans cet établisement qui ne dispose que de trois enseignants pour cinq classes. Les classes de 3ème et 4ème années qui comptent respectivement 34 et 49 élèves sont les plus pénalisées par la situation. Le directeur de l’école, Armand Ovono, est contraint de prendre en charge toutes les classes sans enseignant, soit au total 83 élèves, en ...
Lire l'article
Certains parents d'élèves sont hostiles à la prolongation de l'année scolaire à l'école publique du Cap Santa Clara, au nord de Libreville, pour cause de 28ème Coupe d'Afrique des nations (CAN) de football que le Gabon doit co-organiser avec la Guinée-Equatoriale en 2012. "Nous avons terminé les programmes et les évaluations en tenant compte du calendrier scolaire qui a été récemment modifié par le ministère de l’éducation nationale", a expliqué le directeur de l’établissement, M. Armand Ovono. M. Ovono a indiqué avoir publié une note pour informer les parents d’élèves de la prolongation de l’année scolaire. "Mais certains ...
Lire l'article
Une campagne de sensibilisation des enseignants sur le harcèlement sexuel des filles scolarisées a démarré vendredi, à Makokou, chef-lieu de la province de l’Ogooué-Ivindo (nord-est), à l’initiative du service provincial de l’éducation populaire, a constaté l’AGP. Axée sur le thème ‘’Pour une instruction réfléchie, l’initiative de l’enseignée’’, la campagne a pour objectif de mettre fin au harcèlement sexuel en milieu scolaire, a déclaré M. Lambert Mezui Biyogo II, chef de service provincial de l’éducation populaire. Dans une émission radiodiffusée quelques jours auparavant M. Mezui Biyogo II avait dénoncé le harcèlement sexuel actif que les filles exercent à l’endroit des enseignants en ...
Lire l'article
Les opérateurs économiques exploitant des carrières de sable et de gravier dans la zone de Malibé II, dans le nord de Libreville, se sont mobilisés pour aménager l’axe routier reliant cette localité à celle du premier campement. L’initiative fait suite à un mouvement d’humeur des populations de Malibé I, village voisin de Malibé II, qui ont érigé des barricades sur cette route, samedi dernier, pour dénoncer son mauvais état et attirer l’attention des pouvoirs publics pour qu’ils y entreprennent des travaux de réhabilitation. Les opérateurs économiques ont été plus prompts à réagir, une initiative saluée par les villageois, les ...
Lire l'article
Les habitants de Malibé, dans le nord de Libreville, ont barricadé la route reliant leur bourgade au premier campement pour proteste contre la dégradation de ce tronçon routier, a constaté un journaliste de l’AGP. La manifestation a pour but d’attirer l’attention des pouvoirs publics en vue de la réfection de cette route devenue une véritable piste d’éléphant en cette saison pluvieuse. Les manifestants veulent également une amélioration de leurs conditions de vie. ‘’Nous n’avons ni dispensaire ni école dans notre village qui compte plus de 400 habitants’’, a confié Mouélé, un jeune homme de 26 ans. ‘’Il nous ...
Lire l'article
L’Ambassadeur du Japon, Motoi Kato, et le directeur de l’école publique d’Awoungou, dans la commune d’Owendo, Jean Jacques Mbadinga, ont procédé mardi, à Libreville, à la signature d’une convention du projet de réfection et d’extension de cette école, en présence du représentant du ministre en charge de l’Education nationale, et des enseignants de cet établissement scolaire, a constaté GABONEWS. La signature de cette convention qui est la résultante de la réponse favorable du gouvernement Japonais, suite aux doléances faites par le directeur de cette école publique, va permettre de construire un nouveau bâtiment d’une capacité de trois salles de classes, en ...
Lire l'article
Les enseignants gabonais du secteur public, en grève depuis trois mois pour des revendications, notamment financières, ont jugé dimanche ’’prématurée’’ la reprise des cours lundi, comme précédemment annoncée par ’’erreur’’. ’’C’est vraiment prématurée la reprise des cours lundi. Il n’y a toujours pas eu satisfaction totale sur l’ensemble des revendications des enseignants’’, a affirmé Alain Mouangouadi, joint dimanche par téléphone. ’’Cela a été une erreur de la part de notre ancien modérateur d’avoir fait cette déclaration alors qu’il était déjà démis de ses fonctions’’, a ajouté M. Mouangouadi. Auparavant, Serge Alain Boundzanga, membre influent de la Centrale syndicale, cité par le média en ...
Lire l'article
A l'issue de son Assemblée générale tenue ce 5 janvier à son siège de la Peyrie, La Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) a décidé de maintenir le mouvement de grève, malgré la mise en garde du chef de l'Etat lors de son discours à la Nation. Les enseignants conditionnent la reprise des cours à une rencontre directe avec le président de la République. Ce n'est pas pour demain que les élèves reprendront le chemin de l'école, la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED) a décidé le maintient de la grève malgré l'appel du Président ...
Lire l'article
Le chef de l’Etat gabonais a demandé mardi aux enseignants qui observent depuis le 6 octobre dernier un mouvement de grève, de reprendre les cours, tout en poursuivant les négociations entamées avec le gouvernement, a rapporté la télévision nationale (RTG1). ‘’Acceptez ce que vous propose le gouvernement et levez votre mouvement tout en poursuivant les discussions avec le gouvernement’’ a exhorté le président Bongo Ondimba lors de l’audience qu’il a accordé aux responsables de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED). ‘’Vous avez choisi la fonction d’enseignant alors reprenez les cours parce que vous êtes des exemples des ...
Lire l'article
Dans l’optique de mieux amorcer les nombreuses reformes en cours au sein de cette grande école de formation, les enseignants de l’Ecole nationale d’actions sociale et sanitaires (ENASS), ont entamé la seconde partie des travaux essentiellement axés sur le renforcement des capacités pédagogiques, en vue d’une formation plus adaptée aux défis de l’heure. Pendant un peu plus de quinze jours, les enseignants de l’ENASS de Libreville et ceux venus de l’intérieur du pays bénéficieront des techniques pédagogiques plus adaptées pour la formation du personnel médical, des techniciens de santé, des laborantins, mais également des assistants sociaux. Signalons que le but visé ...
Lire l'article
Déficit d’enseignants dans une école primaire du Cap Estérias
Des parents d’élèves hostiles à la prolongation de l’année scolaire dans une école au nord de Libreville pour cause de CAN 2012
Campagne de sensibilisation des enseignants sur le harcèlement sexuel des filles scolarisées dans le nord-est du Gabon
Un axe routier aménagé par des particuliers dans le nord de Libreville
Une route barricadée dans le nord de Libreville par des manifestants
Coopération Gabon – Japon / Près de 49 millions de francs CFA pour la réhabilitation d’une école de Libreville
Education : Les enseignants jugent ’’prématurée’’ la reprise des cours lundi
Gabon : Les enseignants refusent de reprendre les cours
Gabon: Social : Bongo Ondimba demande aux enseignants de reprendre les cours
Gabon: Les enseignants de l’ENASS en recyclage

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 17 Avr 2011
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*