- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Société / L’opération d’abattage de chiens errants a repris à Libreville

L’inspection générale d’hygiène de la mairie de Libreville a repris l’opération d’abattage de chiens errants dans la capitale gabonaise, dans le cadre de l’opération de salubrité et d’embellissement lancée récemment par les plus hautes autorités du pays.
Le lancement de cette énième opération a eu lieu mercredi en présence du secrétaire général adjoint du ministère de l’Intérieur, Maurice Ayine, de l’inspecteur général adjoint du service d’hygiène de la mairie de Libreville, Eya Minsta et du directeur d’hygiène chargé de la lutte anti vectorielle, Jean Claude Allogo Metoulou.

Armés de pistolets à fléchettes empoisonnées de succinylcholine, (produit qui tue les chiens en 15 secondes), les dix agents dudit service ont démarré cette opération d’assainissement dans la zone nord de la capitale gabonaise, notamment à Okala avant l’ex-gare routière, cocotier et Nkembo dans le 2ème arrondissement.

L’initiative a été unanimement saluée par les habitants des zones couvertes par l’opération d’autant que le phénomène prenait de plus en plus d’ampleur.

« Cela fait du bien que le maire de Libreville pense à abattre les chiens errants. Il ya quelques semaines, un chien errant a mordu une dame qui est décédée par la suite. Deux autres personnes ont été mordues à la Peyrie. Il faut que cette opération devienne pérenne », a confié un habitant de Cocotier.

La prochaine opération est prévue dans une semaine et s’étendra jusqu’à Owendo.

Pour une meilleure efficacité, les services de la municipalité chargés de cette opération ont mis deux numéros verts (07-36-49-40 / 07 14 80 27) à la disposition des habitants de la capitale gabonaise afin qu’ils appellent pour signaler soit la présence d’un chien errant soit le cadavre d’un animal sur la voie publique.


SUR LE MÊME SUJET
La capitale abrite en son sein un nombre incalculable de chiens errants qui effraient de nombreux Librevillois, deux mois à peine après la dernière opération initiée par le service d’hygiène de l’Hôtel de ville. Après constat sur le terrain, il est raisonnable de s’interroger sur ce phénomène des chiens errants qui semble reprendre de l’ampleur dans notre belle cité : Quelques deux mois sont passés depuis l’opération de capture et d’élimination de ces animaux vagabonds et tous semblent avoir ressuscité. Cette situation commence à effrayer la population car ces bêtes au comportement parfois imprévisible peuvent être porteuses de maladies et, par moment, ...
Lire l'article [1]
Une opération de recensement des artisans a démarré vendredi dans le département du Cap Estérias, à l’initiative de l’association des artisans de cette localité située au nord de Libreville. ‘’Cette opération vise à avoir un répertoire des artisans du département, afin d’initier des actions communes visant l’amélioration des conditions de vie et de travail des artisans’’, a expliqué M. Jean Baptiste Paboungomo, président de l’association des artisans. ‘’Il s’agit également de voir ensemble ce que nous pourrons apporter pour la valorisation de la culture locale et surtout d’étudier les voies et moyens pouvant permettre à l’artisanat de devenir ...
Lire l'article [2]
A l’approche de la CAN 2012, Libreville a entamé son opération « ville propre »
Les rues et avenues de Libreville, la capitale gabonaise, font peau neuve grâce aux agents d’assainissement qui les nettoient en coupant herbes, curant les caniveaux et en abattant même les chiens errants pour faire place nette à la propreté pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN) que le Gabon va conjointement organiser avec la Guinée Equatoriale. Pour cette opération qui devrait s’étaler sur trois mois, l’Etat gabonais a débloqué une enveloppe de 800 millions de francs CFA dans le cadre d'un plan d’urgence de lutte contre l’insalubrité, entamé depuis février dernier. Selon l’Agence Gabonaise de presse, 492 millions de francs CFA ...
Lire l'article [3]
Suspendue depuis quelques mois pour des raisons techniques, l’opération d’abattage des chiens errants a repris le 13 juillet à Libreville dans le 2e arrondissement. Fini le temps de répit pour les chiens errants de la capitale gabonaise. La municipalité de Libreville a repris le 13 juillet dans le 2e arrondissement l’opération d’abattage de ces animaux, vecteurs de maladies contagieuses et dangereux pour la population, qui avait été suspendue depuis plusieurs mois. «Cette opération avait été suspendue pour des raisons techniques, et je pense cette fois-ci, que cela ne va plus se reproduire, car toutes les dispositions sont prises ...
Lire l'article [4]
Les autorités municipales de la commune du Cap Estérias, en collaboration avec la direction de l'école nationale des eaux et forêts (ENEF), procédera dans un avenir proche à l'abattage des chiens errants dans cette nouvelle commune au nord de Libreville, indique un communiqué de la mairie dont l'AGP a reçu copie, jeudi. Les autorités municipales de la ville, qui n'ont pas précisé la date du début de l'opération, ont enjoint les propriétaires de chiens de garder leurs animaux en laisse ou dans un enclos, précise le communiqué. Les chefs de quartiers sont priés de faire large diffusion de cette information auprès des ...
Lire l'article [5]
Le service d’hygiène de la mairie centrale de Libreville a procédé jeudi et vendredi à une vaste opération de salubrité visant essentiellement l’élimination des bestioles et autres rats, vecteurs de nombreuses pathologies. Cette opération qui avait été initiée par la municipalité, il y a quelques mois, a été vivement saluée par l’ensemble des composantes de cet univers carcéral. Ce geste a été qualifié de « louable » par les autorités de la prison dans la mesure où ils estiment que l’élimination de ces insectes, bestioles et reptiles, notoirement reconnus très nuisibles pour la santé, va épargner les locataires de la maison d’arrêt ...
Lire l'article [6]
Une opération d'abattage des chiens errants va à nouveau être lancée à Port-Gentil, la capitale économique du Gabon, a annoncé le maire de la ville, André Jules Ndjambé, rapporte lundi le correspondant local de l’AGP. Cette opération fera suite aux plaintes des populations, qui évoquent constamment la multiplication anormale des canidés dans la ville, avec tous les dangers qu'ils représentent pour les humains, a expliqué M. Ndjambé, s'exprimant au cours d'une réunion ponctuelle avec le bureau du conseil municipal. ''J'ai donné des instructions au service municipal d'hygiène pour que des campagnes d'abattage de ces chiens soient entreprises afin d'éradiquer ce qui ...
Lire l'article [7]
La mairie centrale par le biais de l'inspection générale a engagé depuis quelques semaines une opération de désinsectisation dans les quartiers de Libreville et ce samedi, le quartier Pont d'Akébé a enregistré la visite des équipes municipales. Munis de leurs traditionnelles combinaisons, les agents ont déversé dans les eaux usées et pulvérisé aux abords des domiciles divers produits devant conduire à l'élimination des moustiques, des cafards et autres insectes présentant un danger pour l'homme. Une opération de désinsectisation couplée à l'abattage des chiens errants dont une vingtaine a ainsi déjà été tuéé par les services municipaux à travers tout le ...
Lire l'article [8]
L’opération d’abattage de chiens errants lancée en juillet dernier par la mairie de Tchibanga (Sud) se poursuit sous la direction du Pr Nkouendi Mikala, a rapporté la radio nationale qui annonce ce lundi plus de 120 chiens abattus. Cette opération visait à éradiquer le phénomène de chiens errants qui écumaient les artères de cette ville du sud du pays. Ainsi, plus de 120 chiens ont été abattus depuis son lancement dans le chef lieu de la province de la Nyanga. Cette opération a reçu l’assentiment des populations, « c’est une très bonne initiative que la mairie a prise. Car la présence ...
Lire l'article [9]
Près de 80 chiens errants, souffrants de rage pour la plupart ont été abattus au cours d’une opération initié par les autorités municipales de petite commune rurale de Pana situé à 96 km de la capitale provinciale de l’Ogooué – Lolo (Koula-Moutou), au sud – est du Gabon, a rapporté samedi le maire de Pana. Selon le maire de Pana, Georges Achille Mandzongo, de passage à Libreville, ces animaux ont provoqué la mort de plusieurs personnes dans sa localité. « Ils constituent une menace pour la sécurité des citadins », a-t-il expliqué à GABONE3WS. Pour lui, la décision d’abattre les chiens errants ...
Lire l'article [10]
Société / Libreville : Les chiens errants, toujours aussi nombreux
Opération de recensement des artisans au nord de Libreville
A l’approche de la CAN 2012, Libreville a entamé son opération « ville propre »
Gabon : Libreville en guerre contre les chiens errants
Gabon: Une opération d’abattage des chiens errants, bientôt initiée au Cap Estérias
Gabon: La prison centrale de Libreville soumise à une opération de dératisation et de désinsectisation
Gabon: Insalubrité : Bientôt une opération d’abattage des chiens errants à Port-Gentil
Gabon: Les quartiers de Libreville à l’heure de la désinsectisation et de l’abattage des chiens errants
Gabon: Plus de 120 chiens errants abattus à Tchibanga
Gabon: Près de 80 chiens errants abattus à Pana