Socialisez

FacebookTwitterRSS

Lettre d’amour et de bénédiction aux dictateurs d’Afrique

Auteur/Source: · Date: 22 Avr 2011
Catégorie(s): Afrique,Françafrique,Griffaronades,Opinion,Politique

Par ITONDE DIBOUA

Je voudrais vous dire combien je vous aime et je soupire pour vos méthodes de gouvernement. J’aime KADHAFI, j’aime GBAGBO. Je vous adore tous. J’aime tous les hommes de sang. Même ceux qui parmi vous n’ont pas beaucoup tué, je les porte aussi dans mon cœur. En vous opposant à toute intervention militaire en Afrique, vous avez défendu notre souveraineté et prouvé votre Amour pour nous. Mention spéciale à l’Union africaine !

Comme vous, comme beaucoup de mes pairs intellectuels, j’ai compris que massacrer les populations n’était rien de grave. En revanche, ce qui est inadmissible, c’est de permettre aux colons de venir regarder dans nos affaires. Vous êtes des HEROS ! Vous êtes devenus nos NATIONALISTES ! Un Appel vient d’être lancé pour une Marche de Soutien en votre faveur.

Mais de quoi se mêlent ces Impérialistes quand il n’existe chez nos populations aucune Aspiration à la Liberté et au Changement ? De quoi se mêlent-ils alors que nous sommes souverains et ne regardons pas ce qu’ils font de leurs populations? Ils doivent savoir que nous avons fait le choix d’un modèle de gouvernance propre nous permettant de fouetter le peuple, de le massacrer, surtout quand il s’agit de populations vendues à l’Occident et qui ne comprennent pas que notre problème ce n’est pas le braquage électoral, le détournement des fonds publics, les emprisonnements politiques, le chômage, la souffrance sociale, les répressions sanglantes (visant à réguler la population). Mais plutôt le combat contre l’Occident. En outre, toute politique barbare menée par un Etat reste un choix souverain qui doit être respecté.

Avant la pénétration coloniale, nous n’avions pas de tares ni de défauts. Nous n’avions ni guerres ni conflits en Afrique. Ils ont pollué nos sociétés de leurs péchés. Nos Chefs ne sont plus craints. Quel scandale ! Ce qu’ils appellent “opposition” ne vise qu’à nous diviser. Il serait magnifique de distribuer des armes aux Patriotes pour éliminer les Oppositions.

Je n’aime pas les colons et en particulier les Français. J’ai en effet beaucoup de problèmes avec ma femme à la maison. Un ami m’a confié que c’est très probablement la France qui a mis l’Anarchie dans notre couple ! Par conséquent, ma position personnelle sur tous les sujets sera d’adopter automatiquement l’inverse de la position française. Ainsi, si la France choisit le côté du bien, moi je serai du côté du mal. Et vice versa.

La France et l’ONU se sont empressées de faire partir Laurent GBAGBO alors qu’on dénombrait seulement moins de 2000 morts. Cela ne représente même pas 0,011% de la population. Je voudrais donc vous prier de leur adresser une vive lettre de protestation afin qu’ils comprennent qu’en cas de conflit en Afrique, il faudrait laisser les belligérants ou les tribus se battre et s’entretuer jusqu’à ce que les plus forts l’emportent.

Excellences, Messieurs les Chefs d’Etats,

Comme moi, beaucoup d’Africains ont été choqués par cette intervention militaire dont on nous rebat les oreilles qu’elle a empêché un génocide. Mais où est donc la souveraineté si on refuse à un peuple la possibilité de se faire librement la guerre? Et pourquoi s’ingérer en sachant pertinemment que l’un des protagonistes aurait fini par remporter la guerre et ramener le calme dans le pays ? Quel scandale d’intervenir aussi en Libye alors que le Guide Suprême est adoré par son peuple ?

Les colons sont vilains : ils fabriquent des armes et nous les vendent. Eux, ils n’aiment pas tirer sur leurs enfants mais ils nous amènent à tuer nos propres enfants. Ils se sont dotés de belles autoroutes alors que nous, on n’a rien.

Leurs hôpitaux sont hyper équipés, pourvus de médicaments tandis que les nôtres sous-équipés manquent cruellement de médicaments basiques. Leurs concitoyens ne souffrent pas pour se faire délivrer des documents administratifs. Or chez nous, le citoyen doit parfois supplier ou donner un pourboire (au vu et au su de tous) pour obtenir sa carte nationale d’identité ou un passeport ! Très souvent, le citoyen doit approvisionner en carburant les véhicules des forces de l’ordre ou les soudoyer avant une intervention pour neutraliser des malfaiteurs !

C’est pourquoi, je vous demande une rupture des Relations diplomatiques, économiques, etc… avec eux. Il est très injuste que les néo-colons fassent tout pour arrêter l’Afrique et laissent se développer des continents comme l’Asie, l’Amérique du Sud qui ont pourtant connu la colonisation comme nous.

Je vous aime, je voudrais mourir pour vous. Dieu aussi vous aime. Simone GBAGBO a raison : c’est Dieu qui donne le pouvoir et qui seul peut le reprendre. Il vous a ainsi confié une mission qui échappe à la compréhension du peuple. N’écoutez donc pas ces hommes qui réclament votre départ du pouvoir ! Votre mission est juste et c’est pourquoi Dieu favorise les massacres de populations hostiles. Je prie sans cesse afin qu’il vous renouvelle ses bénédictions.

Certains détracteurs vous reprochent de vous accrocher au pouvoir et ne comprennent pas que c’est pour nous protéger et défendre notre Souveraineté Nationale. D’autres encore ignorent que vous n’avez aucun choix face à cet Occident qui vous empêche de démissionner.

Le modèle occidental est à rejeter et nous devons dire NON à la Démocratie, aux Droits de l’homme, à l’Etat de droit. Tout cela ne vise qu’à nous tromper. Leurs élections nous apportent beaucoup de problèmes. Il faut les supprimer, dissoudre les oppositions et inventer un nouveau modèle de gouvernance, bref, quelque chose de purement africain.

A cet égard, et avec mes autres pairs INTELLECTUELS africains, je voudrais vous soumettre notre Contribution à travers les 10 grandes Propositions suivantes pour chacun de nos pays.

1. La répression sanglante de toutes les manifestations de femmes mariées ou célibataires.

2. Les forces de l’ordre doivent atteindre un objectif de 20 à 30 morts par jour.

3. La constitution doit garantir à chaque citoyen le droit de rejeter l’origine tribale de son voisin.

4. L’application du concept de l’AFRICACITE pour permettre de traquer à la fois ceux qui ne sont pas de vrais et purs africains ou qui pensent différemment de nous, c’est-à -dire tous les vendus à la solde de l’Occident.

5. La succession héréditaire au pouvoir. Ou alors

6. L’organisation d’une guerre civile dans nos pays tous les 5 ans pour arriver au pouvoir. Elle opposera tous les Nationalistes et Panafricains entre-eux. Et le plus fort d’entre tous décrochera alors son mandat de 5 ans pour diriger le pays. En attendant la guerre suivante.

7. La création d’une Ecole Supérieure Nationale de Mercenariat. Car les mercenaires étrangers nous coutent trop cher.

8. L’amélioration du statut des Miliciens ainsi que celle de leur rémunération.

9. En cas d’intervention des occidentaux dans un pays, ses autorités doivent organiser un génocide, mettre le pays à feu et à sang et tout détruire afin de provoquer la colère de cette Communauté internationale impérialiste.

10. La reconnaissance au Gouvernement d’un droit de vie ou de mort sur tout citoyen, dès lors que ce Gouvernement prétend être nationaliste ou faire l’objet d’un complot colonialiste.

Je vous bénis, ainsi que nos Cours constitutionnelles, Cours Suprêmes et tous nos ordres constitutionnels souverains qui ont produit plus de 95% de très grands Présidents depuis le début de la décolonisation.

Avec l’assurance de mes meilleurs sentiments.


SUR LE MÊME SUJET
Le gabon des bongo est bel et bien une republique bananiere pour ne pas dire une republique manioc ! Depuis quelques temps, nous constatons et saluons la détermination d’Europe Ecologie à vouloir initier de nouvelles relations entre l’Occident et l’Afrique dans le stricte respect des pratiques et valeurs démocratiques. D’où les prises de positions officielles sur les situations politiques scandaleuses liées à la FrançAfrique. Gabonais de souche pour chacun de nous, et Français pour certains, nous avons estimés que nous ne saurions restés insensible à un problème qui touche notre pays en général, et sa situation politique en particulier. Aussi, avons-nous ...
Lire l'article
A son troisième jour de grève de faim, il ne boit toujours que de l’eau. Il a abandonné son domicile et s’est installé chez un ami, qu’il préfère maintenir dans l’anonymat, à Malabo. L’écrivain équato-guinéen Juan Tomás Ávila Laurel a l’air fatigué et connaît déjà les premières crampes, mais il est prêt à aller jusqu’au bout. Le départ d’Obiang et le début d’une transition démocratique en Guinée Équatoriale. Voilà ce qu’il réclame. “Peur ? “Tout le monde a peur, mais l’Égypte et la Tunisie nous apprennent que les dictateurs peuvent tomber”, affirme-t-il. – Avant tout, comment vous trouvez-vous après plus ...
Lire l'article
ALLIANCE POUR LE CHANGEMENT ET LA RESTAURATION (ACR) (ANB – PCO – PDS – PSG – RNB – UPG – UPNR) - UNION NATIONALE (UN) Libreville, le 1er juillet 2010 LETTRE DE L’OPPOSITION GABONAISE À Son Excellence, Monsieur Ban Ki-Moon SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DES NATIONS-UNIS Monsieur le Secrétaire Général, L’opposition gabonaise, nous disons, le peuple de l’opposition, voudrait d’abord vous remercier pour l’honneur que vous lui faites par la réception de ce jour. Notre rencontre d’aujourd’hui, qui est à marquer d’une pierre blanche dans notre histoire, est un signe encourageant pour toute l’opposition qui sollicite l’intervention de la communauté internationale devant la crise politique, économique et sociale sans précédent que traverse notre ...
Lire l'article
Libreville, 29 août (GABONEWS) – A quelques heures de la clôture de la campagne électorale dans l’optique de la présidentielle de ce dimanche 30 août, l’un des 18 candidats désormais, Ali Bongo Ondimba, a reçu une lettre ouverte dont voici l’intégralité telle que parvenue à la rédaction de GABONEWS. Texte : « Monsieur le Président, Cher frère : Loin de moi toute idée de vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué mais la cause est entendue. Demain, le peuple Gabonais qui vous a écouté et compris, découvert et apprécié sous vos traits et habits d’Homme d’Etat se rendra aux ...
Lire l'article
Monsieur le Président, Dans 45 jours des élections présidentielles se dérouleront au Gabon. Après 42 ans d’une “dictature” ayant entraînée la pauvreté, la désespérance de la majorité des gabonais et le détournement de plusieurs milliards d’euros. Il est imoortant de signaler que ces sommes phénoménales circulent sans contrôlent et disparaissent dans la nature. Elles peuvent financer n’importe quoi…y compris le terrorisme. Aujourd’hui c’est un SOS que je vous adresse : aidez-nous M. Le Président à entrer en démocratie et dans l’alternance démocratique des élites politiques et administratives. Nous souhaitons une alternance réellement démocratique avec des élections non truquées. Nous comprenons bien les ...
Lire l'article
Les dictateurs africains ont la cote à Paris ! À chaque fois qu'une plainte est déposée par des associations de lutte contre la corruption comme Transparency international France ou encore l'association Sherpa, celle-ci se heurte à une fin de non-recevoir. En 2007 déjà, une première plainte avait été déposée contre les biens mal acquis en France d'Omar Bongo, de Denis Sassou N'Guesso et de Téodoro Obiang Mbasogo, accusés d'avoir détourné des fonds publics de leurs pays via leurs multiples comptes en banque pour s'acheter des villas, des appartements ou des voitures de luxe. Elle s'était enlisée et l'affaire avait été classée ...
Lire l'article
Sur cette page, vous pouvez accéder aux articles contenant les tous derniers commentaires laissés par les visiteurs sur ce site. Les articles sont classés du plus récent article commenté (en haut) au plus vieux (en bas). Notre site dispose aussi de divers types de forums interactifs: Nos forums “Palabres” vous permettent de vous exprimer en toute liberté et de “palabrer” avec d’autres compatriotes sur des sujets d’intérêt national, régional, international ou multinational. Vous avez quatre choix de discussions: - Forum "Palabres" par email: Ce forum "liste de discussion" permet les débats directement par email. Les membres répondent aux messages des autres membres ...
Lire l'article
Forums "Palabres" du BDP-Gabon Nouveau Nos forums "Palabres" vous permettent de vous exprimer en toute liberté et de "palabrer" avec d'autres compatriotes sur des sujets d'intérêt national, régional, international ou multinational. Vous avez trois choix de discussions: - Articles "Palabres": Vous pouvez vous exprimer sur chaque article publié sur notre site. Il suffit de cliquer sur le titre de l'article et d'aller au bas de la page pour poster un commentaire auquel d'autres pourront répondre de manière interactive. Tous les grands débats sur le Gabon, en toute franchise et sans langue de bois, directement sur ce site. Pour voir les articles avec les commentaires les plus ...
Lire l'article
Paris, le 1 août 2008 Monsieur le Président, Les excellents rapports que vous entretenez avec le président du Gabon sont de notoriété publique. Or, comme vous le savez, des responsables d’organisations de la société civile gabonaise – de longue date victimes d’innombrables harcèlements et menaces sur leurs personnes et leurs droits – sont à nouveau visés par le pouvoir gabonais en raison de leur combat contre la pauvreté, la corruption, l’opacité de l’utilisation des revenus miniers et le détournement de l’argent public. Pour avoir dénoncé un scandale financier dans lequel serait impliqué le Procureur de la République du Tribunal de première instance de ...
Lire l'article
Le représentant de la Banque africaine de développement (BAD) au Gabon, Bassary Touré, a estimé, en marge du séminaire régional sur la gestion des contrats pétroliers et gaziers, que l'actuel prix élevé du pétrole doit aider les pays africains producteurs à "transformer la malédiction du pétrole en bénédiction". Selon Bassary Touré c'est jouable, tout est question de la volonté politique. Avec un prix du baril à 120 dollars, les pays producteurs bénéficient d'une manne inespérée? R: Les prix sont hauts, c'est vrai. Il y a une manne pétrolière pour les pays africains avec la nuance qu'il faut prendre en compte, ...
Lire l'article
Lettre de soutien des Gabonais de France au porte parole de Mme Eva Joly dans l’affaire qui l’oppose à Ali Bongo du Gabon
Guinée Équatoriale : Juan Tomás Ávila, “Tout le monde a peur, mais le Maghreb nous apprend que les dictateurs aussi peuvent tomber”
Lettre de l’opposition gabonaise à Ban Ki-Moon
Gabon: Présidentielle 2009/ Lettre ouverte à monsieur le président Ali Bongo Ondimba
Lettre ouverte à Sarkozy
Biens mal acquis des dictateurs africains – Des dictateurs bien protégés par la France
Commentaires
Forums
Survie: Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy, président de la République: Les militants pour la démocratie et des droits de l’Homme au Gabon en danger
Gabon : Comment transformer la malédiction du pétrole en bénédiction’

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne 3,67 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 22 Avr 2011
Catégorie(s): Afrique,Françafrique,Griffaronades,Opinion,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*