Socialisez

FacebookTwitterRSS

Libye : l’Otan bombarde plusieurs villes dont Tripoli

Auteur/Source: · Date: 23 Avr 2011
Catégorie(s): Afrique,Monde

L’Otan a mené le 23 avril des raids sur des «sites militaires et civils» à Tripoli, Syrte, Al-Khoms, Al-Assa et Gharyen. A Tripoli, plusieurs explosions ont été ainsi entendues hier soir. Trois fortes détonations ont secoué la capitale dans la nuit de samedi à dimanche. A Misrata, à l’ouest du pays, les combats ont fait au moins 26 morts et plus de 100 blessés, rebelles ou loyalistes. Le plus lourd bilan depuis le début des combats, il y a un peu plus de deux mois. Samedi, un Prédator, un avion américain armé guidé à partir du sol, a pour la première fois procédé à des frappes en Libye. Selon l’Otan, ce drone a détruit un lance-roquette multiple près de Misrata.

Coups de feux, explosions, tirs de roquettes, les combats meurtriers se sont poursuivis à Misrata samedi malgré l’annonce d’un repli de l’armée. Un chirurgien de la clinique Hikma a avoué que ses services étaient incapables de faire face au flux ininterrompu de blessés. Un combattant insurgé dit avoir vu des civils prêter main forte aux soldats pro-Kadhafi. Difficile de savoir s’il s’agissait de combattants tribaux.

Khaled Kaim, le vice-ministre des Affaires étrangères du Guide libyen, a déclaré que l’armée se retirerait de Misrata pour confier aux tribus le soin de chasser les rebelles. Tripoli espère peut-être que l’Otan hésitera avant de prendre pour cible des positions tenues par des combattants civils pro-Kadhafi, alors que le Pentagone a annoncé que ses drones prédateurs avaient mené leurs premières frappes dans la périphérie de Misrata, hier.

L’annonce du recours aux tribus peut aussi être aussi un leurre. On se souvient que le régime de Mouammar Kadhafi avait déjà brandi la menace d’une guerre tribale pour dissuader la communauté internationale d’intervenir en Libye.

Enfin, Kadhafi a souvent cherché à exacerber les rivalités entre tribus pour se maintenir au pouvoir. Toujours est-il que selon des ONG, de nombreux civils paient chaque jour de leur vie l’acharnement des forces loyalistes à ne pas laisser Misrata, troisième ville du pays à deux cent kilomètres de Tripoli, entre les mains des insurgés.

Pendant ce temps, Tripoli a essuyé de nouveaux raids de l’Otan dans la soirée, près du quartier général de Mouammar Kadhafi. Plusieurs très grosses explosions ont touché la capitale libyenne. Reportage.

Les rebelles reconnaissent avoir perdu la ville de Yafran, dans l’ouest libyen, décrivant des combats très durs. Les insurgés tentent de ravitailler cette zone montagneuse, via la frontière tunisienne.
 


SUR LE MÊME SUJET
00H41 - Internet rétabli - Des habitants de plusieurs quartiers de Tripoli assurent que les connexions sont à nouveau disponibles, pour la première fois depuis le début de l'insurrection. Des scènes de liesse se poursuivent dans la capitale. 00H32 - "Revenez d'où vous êtes venus" - Alors que des scènes de liesse se multiplient dans la ville et que les rebelles se sont rapprochés du centre-ville de Tripoli, Kadhafi ordonne à ces derniers, dans son message sonore: "Revenez d'où vous êtes venus". 00H26 - LE REGIME DE KADHAFI "S'EFFONDRE, CLAIREMENT", INDIQUE L'OTAN - Le secrétaire général de l'Otan Anders Fogh Rasmussen reprend ...
Lire l'article
Libye: les rebelles percent à Zawiyah, au sud-ouest de Tripoli
Après de violents combats contre les forces fidèles au colonel Mouammar Kadhafi, les rebelles libyens ont pris le contrôle d'une partie de la ville de Zawiyah, en périphérie sud-ouest de Tripoli. Les rebelles ont pénétré en grand nombre samedi en fin d'après-midi jusqu'au centre-ville de Zawiyah, à une quarantaine de kilomètres de la capitale libyenne, a constaté un photographe de l'AFP. Ils ont été attaqués peu après par des pro-Kadhafi armés de chars, de mortiers et de mitrailleuses lourdes. Les combats ont été intenses. "Nos forces contrôlent les entrées ouest et sud de Zawiyah et nous avons pénétré sur trois kilomètres dans la ...
Lire l'article
Libye: les rebelles avancent vers Tripoli, l’Otan maintient la pression
Les rebelles, soutenus par des frappes de l'Otan, progressaient jeudi vers Tripoli à partir des montagnes du sud et de l'enclave côtière de Misrata, au deuxième jour de leur offensive contre les forces du régime de Mouammar Kadhafi dans l'ouest de la Libye. Alors que le conflit s'enlisait, les insurgés ont déclenché mercredi leur attaque après avoir reçu selon eux "le feu vert" de l'Otan. Ils ont réussi à repousser les pro-Kadhafi de plusieurs kilomètres et à s'emparer du hameau de Goualich, dans les montagnes berbères au sud de Tripoli, bastion du régime. Néanmoins, tout en confirmant que les rebelles avaient pris ...
Lire l'article
Libye: une forte explosion secoue le centre de Tripoli
TRIPOLI - Une puissante explosion a secoué samedi matin le secteur de la résidence du leader libyen contesté Mouammar Kadhafi à Tripoli, visé quotidiennement par des raids nocturnes de l'Otan. La détonation a retenti à 10HOO locale (8H00 GMT) dans le secteur de la résidence du colonel Kadhafi, non loin du centre de la capitale. Peu après, une colonne de fumée blanche s'est élevée au dessus du quartier. Le raid aurait visé une caserne de la garde populaire, à proximité de la résidence, visée quotidiennement depuis quatre jours par des raids nocturnes de l'Otan, selon un correspondant de l'AFP sur place. L'Otan avait ...
Lire l'article
Libye: déluge de feu sur Tripoli, Paris envoie des hélicoptères
Huit puissantes explosions ont secoué mardi soir le secteur de Bab Al-Aziziya, résidence du colonel Mouammar Kadhafi, déjà visé à l'aube par des raids intensifs de l'Otan. Le vrombissement des avions de chasse a été entendu, avant que trois explosions assourdissantes ne secouent le secteur, vers 23H00 locales (21H00 GMT), suivies de trois explosions puis de deux autres quelques minutes plus tard. L'Otan avait déversé mardi à l'aube un déluge de feu sur Tripoli, faisant trois morts et des dizaines de blessés, selon le régime. Les raids, qui ont commencé vers 01H00 (23H00 GMT lundi), ont duré plus d'une demi-heure et ont été ...
Lire l'article
Libye: l’OTAN intensifie ses bombardements de la capitale, Tripoli
L'armée britannique a bombardé l'immeuble abritant l'agence du renseignement libyen à Tripoli, ainsi qu'une base d'entraînement des gardes du corps qui assurent la protection des dignitaires du régime de Mouammar Kadhafi, a annoncé le ministère de la Défense britannique. Les deux sites ont été ciblés lundi soir par des chasseurs-bombardiers Tornado et par des missiles Tomahawk tirés depuis le sous-marin Triumph, a rapporté le général John Lorimer, porte-parole de l'armée britannique. Ces cibles étaient «au coeur de l'appareil utilisé par le régime pour brutaliser la population civile», a affirmé le général Lorimer mardi. Des bombardements de l'OTAN ont également visé dans la nuit ...
Lire l'article
Libye: trois fortes explosions à Tripoli survolé par des avions
Trois fortes explosions ont été ressenties tôt mercredi à Tripoli alors que la capitale libyenne était survolée par des avions, quelques jours après le raid de l'Otan qui a tué l'un des fils de Mouammar Kadhafi. Des tirs d'artillerie ont suivi la deuxième frappe. Selon un témoin, il y a eu au total trois explosions et on pouvait voir de la fumée s'élever dans l'est de la capitale libyenne. Dans la nuit de samedi à dimanche, Moussa Ibrahim, porte-parole du gouvernement libyen, avait annoncé que la maison de Seïf al-Arab Kadhafi, 29 ans, un des six fils du colonel Mouammar Kadhafi, avait été ...
Lire l'article
Libye: nouveaux raids sur Tripoli, grosses explosions entendues
Plusieurs explosions ont été entendues samedi soir à Tripoli, la capitale libyenne, survolée fréquemment par des avions de chasse de l'Otan, selon des journalistes de l'AFP. Trois fortes détonations ont secoué la capitale vers 22H40 heure locale (20H40 GMT), dont une a fait trembler l'hôtel hébergeant les journalistes, pas loin du centre de la ville. Deux explosions près du centre-ville avaient entendues en début de soirée, vers 19H45 locales (17H45 GMT), suivies d'autres plus lointaines, selon des journalistes de l'AFP qui n'étaient pas en mesure de déterminer dans l'immédiat les sites visés par les raids. Vers 21H00 heure locale, des tirs intenses de ...
Lire l'article
D'intenses échanges de tirs d'armes automatiques, de mortiers et d'artillerie entre la rébellion libyenne et les forces loyales au colonel Mouammar Kadhafi ont éclaté ce soir dans la ville rebelle assiégée de Misrata, selon un photographe de l'AFP sur place. Les combats ont commencé à s'intensifier peu avant le coucher du soleil, dans le centre de cette ville côtière, selon cette source. Selon la rébellion, des tirs de mortiers ont été tirés près de la rue de Tripoli, principale artère divisant la ville en deux parties. "Nous voulons que l'Otan attaque la rue de Tripoli, il n'y a pas de civils ...
Lire l'article
Libye: à Misrata, les combats font rage
Des tirs retentissent. "Ne craignez rien. Ce sont les tirs de notre armée", lance un officier de l'armée loyale aux journalistes qui l'accompagnent à Misrata, ville rebelle à l'est de Tripoli. Une troisième balle d'un sniper frôle sa tête, le sang coule sur son visage. Les journalistes se jettent au sol et l'officier, Walid, 29 ans, est mis d'urgence dans une voiture en direction de l'hôpital de Zliten, à une cinquantaine de kilomètres à l'ouest de Misrata. La blessure est légère et ses jours ne sont pas en danger. "Regardez comment ils (les rebelles) prennent les journalistes pour cibles", lance un officier ...
Lire l'article
Libye: scènes de liesse, les rebelles dans Tripoli
Libye: les rebelles percent à Zawiyah, au sud-ouest de Tripoli
Libye: les rebelles avancent vers Tripoli, l’Otan maintient la pression
Libye: une forte explosion secoue le centre de Tripoli
Libye: déluge de feu sur Tripoli, Paris envoie des hélicoptères
Libye: l’OTAN intensifie ses bombardements de la capitale, Tripoli
Libye: trois fortes explosions à Tripoli survolé par des avions
Libye: nouveaux raids sur Tripoli, grosses explosions entendues
Libye : combats intenses à Misrata
Libye: à Misrata, les combats font rage


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 23 Avr 2011
Catégorie(s): Afrique,Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*