Socialisez

FacebookTwitterRSS

Libye: L’Union Africaine reproche aux Occidentaux de miner sa médiation

Auteur/Source: · Date: 26 Avr 2011
Catégorie(s): Afrique

L’Union africaine (UA) a reproché ce mardi aux pays occidentaux de miner ses efforts pour trouver une solution continentale au conflit libyen et prédit que la guerre civile actuelle allait aboutir à une impasse. Le ministre libyen des Affaires étrangères, Abdelati Obeïdi, et des émissaires des insurgés rencontrent séparément depuis lundi des responsables de l’UA dans la capitale éthiopienne, siège de l’organisation panafricaine.

«J’aimerais souligner que la poursuite d’autres efforts en Libye, par des acteurs non africains, a eu des répercussions sur la mise en oeuvre de la feuille de route de l’UA», a déclaré le commissaire de l’Union pour la paix et la sécurité, Ramtane Lamamra, aux ministres des Affaires étrangères africains réunis à Addis-Abeba. «Des efforts ont été faits pour marginaliser une solution africaine à la crise, à savoir la mise en oeuvre à point nommé de la feuille de route de l’UA de façon conforme et complémentaire aux résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU.»

Le plan de l’UA rejeté par les rebelles

L’UA a rejeté toute forme d’intervention extérieure et proposé une solution prévoyant une cessation immédiate des hostilités suivie par une période transitoire et un dialogue politique. Les rebelles, qui sont soutenus par voie aérienne par une partie des Occidentaux, ont rejeté ce plan, exigeant que tout règlement inclue le départ du colonel Mouammar Kadhafi et de ses fils, qui ont juré de se battre jusqu’à la mort.

Après des déboires avec ses tentatives éphémères d’union avec d’autres pays arabes, dans les premières années de ses 41 ans de règne, Kadhafi s’est tourné vers l’Afrique, où il jouit désormais d’une grande influence financière et idéologique. Il a présidé en 2009 l’UA, poussant à sa plus grande intégration, et il a financé lui-même les contributions de plusieurs petits pays membres.

Lamamra a fait observer que l’imposition par l’ONUle mois dernier d’une zone d’exclusion aérienne dans le ciel libyen et les bombardements occidentaux n’avaient pas apporté de solution à la crise. «En fait, la situation militaire sur le terrain semble s’acheminer vers une impasse.»


SUR LE MÊME SUJET
Dans une note d’information de présidence de la République gabonaise parvenu ce vendre à la Rédaction de GABONEWS, l’on revient sur la visite, le 5 août dernier de Mahmoud DJIBRIL, président du Bureau Exécutif et Ministre des Affaires étrangères du Conseil National de Transition (CNT) de Libye et sur la volonté des autorités gabonaise en tête desquels le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba de reconnaître cette structure. GABONEWS livre ci-dessous le texte intégral de cette note. « Le Président de la République, Chef de I'Etat, Son Excellence Monsieur Ali BONGO ONDIMBA a reçu en audience, à Libreville, M. Mahmoud DJIBRIL, ...
Lire l'article
Les combats se poursuivent en Lybie après l’échec de la médiation de l’UA
Par LEXPRESS.fr avec REUTERS - La proposition d'un cessez-le-feu a échoué auprès des insurgés qui souhaitent toujours le départ du colonel Kadhafi. Les combats se poursuivent en Libye, notamment à Misrata, après l'échec d'une médiation de l'Union africaine, dont la proposition de cessez-le-feu a été rejetée par les insurgés en l'absence d'un départ de Mouammar Kadhafi. Pour les insurgés, la poursuite du siège meurtrier de Misrata par les forces du dirigeant libyen rend caduque toute discussion sur un éventuel cessez-le-feu. Après avoir rencontré Mouammar Kadhafi dimanche à Tripoli, une délégation de l'Union africaine s'est rendue lundi à ...
Lire l'article
L'Union africaine a exhorté mardi à Addis Abeba les rebelles libyens à "pleinement coopérer" après leur rejet du cessez-le-feu proposé par l'organisation. Le chef de la diplomatie française, Alain Juppé, a pour sa part affirmé mardi à Paris que l'Otan ne jouait "pas suffisamment" son rôle en Libye pour neutraliser les armes lourdes des forces de Mouammar Kadhafi et protéger les populations civiles, en particulier à Misrata. La rébellion libyenne a rejeté lundi à Benghazi le cessez-le-feu proposé par l'Union africaine (UA), pourtant accepté la veille par Mouammar Kadhafi, expliquant qu'elle refuserait toute médiation ne prévoyant pas un départ immédiat du dirigeant. "L'initiative ...
Lire l'article
De Philippe RATER (AFP) PARIS — Les Occidentaux, et singulièrement la France, se sont engagés ce week-end dans une opération militaire en Libye avec pour but avoué la chute de Mouammar Kadhafi, une mission à l'issue incertaine. "Ca peut être relativement long mais on ne peut pas exclure non plus une issue rapide", résume sybillin un responsable français sous couvert d'anonymat. En fait, tout dépendra du dirigeant libyen, imprévisible, irrationnel et fantasque. Celui-ci a prédit dimanche une "longue guerre", affirmant que "tout le peuple libyen porte des armes" et qu'il allait "vaincre" dans un message sonore diffusé sur la télévision officielle. Dans l'Histoire ...
Lire l'article
Une délégation composée des élus locaux gabonais a effectué une visite de travail à Syrte et à Tripoli en Libye du 13 au 16 avril dernier où, elle a rencontré des personnalités importantes de ces pays notamment le ‘’Grand Guide Libyen’’, Mohammar Kadhafi. A Syrte, ville natale du Président libyen la délégation gabonaise a visité le grand réservoir ‘’Al-Guardabia’’, un site symbolique qui fait partie des cinq ouvrages majeurs de réception d’eau souterraine sans pompage sur une distance de 1600 kilomètres en provenance du sud de la Libye. Selon le diplomate libyen accrédité au Gabon, le Dr. Abdel Hakim Al ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) - L'ambassade de Libye au Gabon a célébré en différé lundi à Libreville le 40ème anniversaire de la révolution Al-Fatah ayant amené le Guide Libyen Muammar Al Kadhafi au pouvoir. La cérémonie s'est déroulée en présence de quelques membres du gouvernement gabonais, des diplomates et autres représentants des organisations internationales en poste à Libreville. L'ambassadeur de Libye au Gabon, docteur Abdelhakim Al-Cherif, a saisi l'occasion pour magnifier les relations séculaires de fraternité qui existent entre la Libye et le Gabon. Il a notamment annoncé qu'un timbre-poste à l'effigie du président Omar Bongo Ondimba, décédé le 8 juin dernier, a ...
Lire l'article
Libreville, 30 août (GABONEWS) – Le vice président de la République, Didjob Divungi Di Ndinge, quitte Libreville, dimanche prochain à destination de Tripoli en Libye où il va représenter le président de la République, Rose Francine Rogombé, au sommet spécial de l’Union africaine (UA) et aux manifestations commémoratives du 40ème anniversaire de la Grande Révolution libyenne du 1er septembre, a – t-on appris de source officielle. La célébration de ce grand événement de la Révolution du 1er septembre que les Libyens appellent la "Révolution du Grand Fateh", qui a profondément changé l'histoire et le paysage politique, économique et ...
Lire l'article
Le Guide libyen, Mouammar Kadhafi a, dans un message de condoléances adressé à son homologue gabonais, Omar Bongo Ondimba a demandé ‘‘au bon Dieu d’accueillir’’ Edith Lucie Bongo Ondimba ‘‘dans sa miséricorde’’. ‘’Je viens d’apprendre avec une vive consternation le décès tragique de votre épouse Mme Edith Lucie Bongo Ondimba. Je vous adresse mes condoléances les plus attristées, cordiales et sincères ainsi que celles du peuple de la Grande Jamahiriya arabe libyenne populaire et socialiste’’, a écrit le dirigeant libyen, par ailleurs président en exercice de l’Union africaine (UA). « Je vous assure », poursuit-il, « de mon soutien en cette douloureuse ...
Lire l'article
Le Guide de la Révolution libyenne, Mouammar al Kadhafi a été élu lundi à Addis Abeba, à l’issue du huis clos des chefs d’Etat et de gouvernements au 12ème sommet e l’Union africaine (UA), président de cette institution continentale, a rapporté le porte-parole de l'UA, Habiba Mejri-Cheikh. Etant le seul candidat de l’Afrique du nord, Mouammar al Kadhafi, a été élu au nom de la règle géographique à la présidence de l’Union qui devait de toute évidence échoir au Maghreb. Selon plusieurs diplomates, ce sommet qui s’est ouvert dans une atmosphère de malaise a enregistré une relative affluence. Seule une vingtaine ...
Lire l'article
Le président de la Commission de l'Union africaine, Jean Ping (Gabon), se trouve depuis dimanche à Harare où il devrait rencontrer dans la journée, le président sortant Robert Mugabe dans le cadre des efforts de l'UA pour résoudre la crise électorale au Zimbabwe, et certainement aussi le chef de fil de l’opposition, Morgan Tsvangirai, arrivé en tête lors de l’élection présidentielle du 29 mars avec 47, 9% de suffrages contre 43,2% pour le héros de l’indépendance acquise il y a un peu plus d’un quart de siècle, demeuré à la tête du pays depuis lors, rapporte un diplomate gabonais à ...
Lire l'article
Gabon – Libye : Note d’information de la présidence de la République
Les combats se poursuivent en Lybie après l’échec de la médiation de l’UA
Libye: l’Union africaine demande aux rebelles de coopérer “pleinement”
Issue incertaine pour l’opération militaire des Occidentaux en Libye
Gabon-Libye : Renforcer les relations d’amitié et de coopération avec la Libye
Gabon/Libye : L’ambassade de Libye au Gabon célèbre en différé le 40ème anniversaire de la révolution du pays
Gabon: Didjob Divungi Di Ndinge attendu à Tripoli en Libye dimanche
Gabon/Libye : Kadhafi demande au bon Dieu d’accueillir Edith Lucie Bongo Ondimba dans sa miséricorde
Ethiopie: Le leader libyen, Mouammar Kadhafi prend la tête de l’Union africaine pour un an
Crise au Zimbabwé: Jean Ping engage la médiation de l’UA à Harare

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 26 Avr 2011
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*