Socialisez

FacebookTwitterRSS

Concertation politique autour du Chef de l’Etat: le président du PSD appelle à une participation totale

Auteur/Source: · Date: 27 Avr 2011
Catégorie(s): Politique

Favorable à la concertation politique de jeudi autour du Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, le président du Parti Social Démocrate (PSD, centre) Pierre Claver Maganga Moussavou, a lancé ce mercredi, un appel à l’endroit des leaders et responsables des partis politiques à prendre part à cette rencontre d’échange sur des questions liées entre autres à la biométrie et pouvant garantir des élections transparentes dans notre pays.

Lors d’un point de presse mardi, Pierre Claver Maganga Moussavou, qui s’est dit favorable à cette rencontre pour débattre des questions tournant autour de la biométrie en vue de garantir des élections transparentes dans notre pays, a regretté l’absence de certains acteurs de l’opposition qu’il considère aujourd’hui fragilisés.

« Le PSD n’accepte pas qu’une partie de cette classe politique soit écartée de ce débat … La politique de la chaise vide ne pourrait être bénéfique ni pour le PSD ni pour ceux qui comptent sur ce parti pour voir aboutir des élections transparentes dans notre pays », a-t-il déclaré en invitant tous les acteurs politiques y compris ceux de l’ex-Union Nationale à prendre part.

« Le PSD qui avait décliné une invitation similaire marque son accord à se rendre à cette invitation. Cependant, tout en acceptant de se rendre à cette invitation, le Parti social démocrate déplore une fois encore l’absence de l’Union Nationale à ce débat au moment où s’engagent les discussions sur la biométrie. La classe politique gabonaise est malade parce qu’amputée d’une partie d’elle-même. Certains se réjouissant trop tôt d’une situation qui ne devait arranger personne », s’est alarmé le leader du PSD.

Le leader du Parti Social Démocrate, Pierre Claver Maganga Moussavou, plusieurs fois ministres sous la présidence de feu, Omar Bongo Ondimba, a été candidat malheureux à la dernière élection présidentielle anticipée de 2009.

Mis à jour ( Jeudi, 28 Avril 2011 14:57 )
 


SUR LE MÊME SUJET
C’est dans une interview accorder aux membres de l’opposition gabonaise par nos confrères de l’émission d’actualité (Pluriel) sur la RTG1. Louis Gaston Mayila et Maganga donnent les raisons et pourquoi l’opposition gabonaise va aux élections législatives 2011. le président en exercice de l’ACR (Alliance pour le Changement et la Restauration).Louis Gaston Mayila et président du parti ‘’UPNR’’ : « Lors du vivant du président Pierre Mamboundou j’avais tenu un meeting au quartier Cocotier et avais dit ‘’ avec ou sans biométrie j’irais aux élections ‘’ comprenez que mon parti l’UPNR est le dernier né des ...
Lire l'article
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a appelé mardi à voter dans le "calme" pour les élections législatives du 17 décembre, et à ne pas se laisser "intimider" par l'appel de l'opposition à empêcher les élections, dont elle réclame le report. "Ce n'est pas la guerre et c'est librement que vous allez choisir (les candidats aux élections législatives), (...) il est important que ces élections se passent dans le calme", a déclaré le président Ali Bongo Ondimba dans un discours prononcé à Ntoum (40 km de Libreville), diffusé mardi à la chaîne de télévision nationale RTG1. "Votre voix est importante (...), personne ...
Lire l'article
Le leader de l’Union pour la nouvelle République (UPNR, opposition) Louis Gaston Mayila, ancien baron du régime du président Omar Bongo Ondimba, a annoncé, mercredi à Libreville, que son parti allait participer aux élections législatives du 17 décembre prochain. "Nous avons décidé d’aller aux élections, nous UPNR, car tout bien considéré, la politique de la chaise vide n’a jamais été payante pour personne", a déclaré Me Mayila, au cours d’une conférence de presse. "Nous disons que c’est une profession de notre fois dans l’avenir, qui nous conduit à aller nous battre avec d’autres partis, pour que pendant les cinq ans à ...
Lire l'article
Concertation autour Premier Ministre : « On attend que la sagesse prévale dans ce genre de discussion », Pierre Claver Maganga Moussavou (opposition)
A l’issue de la concertation initiée, hier à la primature par le Premier-Ministre avec tous les partis politiques du pays dans la perspective des élections législatives de décembre prochain, Pierre Claver Maganga Moussavou (président du Parti Social Démocrate, opposition), a déclaré qu’ « on attend que la sagesse prévale dans ce genre de discussion ». « Il n’y aura pas d’élection dans ces conditions. C'est-à-dire que nous avons dit : pas de biométrie, pas de transparence et pas d’élection au Gabon», a réaffirmé, Pierre Claver Maganga Moussavou d’un ton ferme ajoutant qu’ « on a toujours dit qu’il fallait reporter ...
Lire l'article
Les leaders de certains partis de l’opposition gabonaise et leurs sympathisants se sont retrouvés samedi pour un meeting au carrefour Rio pour solliciter des discussions avec la majorité présidentielle avant l’organisation des élections législatives que l’opposition souhaite organiser avec la biométrie. Jointe par la société civile, l’opposition a encore une fois marqué son refus d’aller aux élections législatives sans la biométrie, prétextant que cette technique permettrait plus de transparence. L’opposition reclamerait également la réforme immédiate de la Cour constitutionnelle et de la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP). Pour sa part, le leader du Parti social démocrate (PSD-Opposition), Pierre Claver Maganga Moussavou ...
Lire l'article
Le Chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba, après un échange ce jeudi à la présidence de la République avec le groupe international SAFRAN et la classe politique nationale concernant l’organisation et les contraintes liées aux élections législatives à venir, que tout le monde veut transparentes et sécurisées à travers l’introduction de la biométrie, a renvoyé l’ensemble des leaders politiques à la réflexion, tout en les invitant à une nouvelle rencontre le 9 mai prochain pour entériner une décision commune en vue de la bonne marche du processus démocratique dans notre pays.
Lire l'article
Le gouvernement se réunit ce jeudi en Conseil des ministres au palais de la Présidence de Libreville, autour du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a rapporté ce mercredi soir la première chaîne de télévision nationale, rendant public un communiqué de la Présidence de la République. Ce Conseil des ministres devrait passer en revue les grandes questions d’actualité sur le plan local et internationale avec un regard appuyé sur le social au Gabon. Dans ce contexte, l’on s’attend à ce que des décisions soient prises pour pallier le problème de hausse spontanée et incontrôlée des prix de certaines denrées de première ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Le président élu, Ali Bongo Ondimba, a été reçu jeudi au palais présidentiel par le chef de l’Etat gabonais intérimaire, Rose Francine Rogombé, a appris l’AGP de source proche de la présidence. L’entretien entre les deux personnalités a porté sur certains dossiers importants de la vie la Nation, a indiqué la source. Cette rencontre intervient près d’une semaine après la validation de la victoire d’Ali Bongo Ondimba à la présidentielle du 30 août dernier par la Cour constitutionnelle. M. Bongo Ondimba prêtera serment en qualité de président de la République après que la haute juridiction aura examiné d’éventuels recours introduits ...
Lire l'article
Gabon: Politique / A l’approche des locales, l’UPG et Pierre Mamboundou n’excluent pas une participation à un gouvernement d’ « ouverture » à l’opposition
Répondant à la question de savoir si oui ou non, l’Union du Peuple Gabonais (UPG) n’est plus un parti de l’opposition radicale et que conséquemment, le dialogue politique engagé avec le régime en place signifie l’acceptation prochaine de participer au gouvernement, Pierre Mamboundou n’a rien exclu quant à l’avenir, se contentant d’expliquer, pendant la conférence de presse, jeudi dernier, au siège du parti, à Libreville, qu’avant la composition de l’actuel cabinet Eyéghé Ndong, le pouvoir en place l’avait approché, en vue de faire son entrée dans ce gouvernement d’ouverture à l’opposition sans exclusive. « J’ai décliné l’offre d’entrer au gouvernement parce ...
Lire l'article
Lors d’un point de presse tenu, vendredi à Libreville en marge d’une assemblé générale extraordinaire, le syndicat Hippocrate, a appelé au respect des prescriptions et des instructions du chef de l’Etat, Omar Bongo Ondimba, par rapport à un certain nombre de doléances passés en revue lors des séances de travail du 14 et 15 janvier 2008, avant de s’indigner: « Comment comprendre que les instructions données par le chef de l’Etat, garant de toutes les instructions de la Républiques, ne soient pas exécutées… ?». Le but de cet énième point de presse du syndicat Hippocrate portait était, en effet, de revenir ...
Lire l'article
Politique : Les raisons de la participation de l’opposition l’élection législatives…
Législatives au Gabon : Le président appelle à aller voter “dans le calme”
Me Mayila annonce la participation de son parti aux élections législatives
Concertation autour Premier Ministre : « On attend que la sagesse prévale dans ce genre de discussion », Pierre Claver Maganga Moussavou (opposition)
Gabon : L’Opposition gabonaise appelle au dialogue avant la tenue des législatives
Politique / Biométrie: Le Chef de l’Etat renvoie les leaders politiques à la réflexion et appelle à une nouvelle rencontre le 9 mai prochain
Politique / Un Conseil des ministres se tient ce jeudi autour du président Ali Bongo Ondimba
Politique: Le président élu Ali Bongo Ondimba chez le chef de l’Etat Rose Francine Rogombé
Gabon: Politique / A l’approche des locales, l’UPG et Pierre Mamboundou n’excluent pas une participation à un gouvernement d’ « ouverture » à l’opposition
Gabon: Le syndicat Hippocrate en concertation, appelle à l’application intégrale des instructions du chef de l’Etat


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 27 Avr 2011
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*