Socialisez

FacebookTwitterRSS

Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et ses proches dans le collimateur de la justice

Auteur/Source: · Date: 27 Avr 2011
Catégorie(s): Afrique

En Côte d’Ivoire, des « enquêtes préliminaires » ont été ouvertes contre le président déchu, Laurent Gbagbo, son épouse, et une soixantaine de personnes parmi ses proches. C’est ce qu’a annoncé Patrick Achi, le porte-parole du gouvernement, à la télévision ivoirienne TCI , le 26 avril, à l’issue du conseil des ministres du gouvernement d’Alassane Ouattara. Les enquêtes qui sont en cours concernent « les crimes et délits commis » par Laurent Gbagbo et son clan. Près de 1 000 personnes ont été tuées dans des violences lors de la crise post électorale.

« Des procédures d’enquêtes préliminaires sont en cours pour les crimes et délits commis par Laurent Gbagbo et son clan », Patrick Achi, le porte-parole du gouvernement l’a déclaré mardi, à la sortie du conseil de l’équipe dirigée par le Premier ministre Guillaume Soro.

Sont donc concernés, Laurent Gbagbo, assigné à résidence dans le nord du pays, à Korhogo, et son épouse, Simone, également assignée à résidence, mais dans une autre ville, à Odienne dans le Nord-Ouest. Ces enquêtes concerneraient aussi au moins 200 personnes, selon une source proche du dossier. Cent-vingt personnes avaient été arrêtées le 11 avril à la résidence présidentielle d’Abidjan, emmenées par la suite à l’Hôtel du Golf, quartier général d’Alassane Ouattara et de son gouvernement. Une soixantaine d’entre elles avaient été libérées cinq jours plus tard.

Alors,pourquoi ces investigations ? Le gouvernement d’Alassane Ouattara accuse Laurent Gbagbo d’être le principal responsable des violences qui ont endeuillé la Côte d’Ivoire ces cinq derniers mois. Le 10 mars, Le panel de l’Union africaine avait confirmé la défaite de Gbagbo à la présidentielle du 28 novembre et lui avait demandé de se retirer. Le tribun avait choisi la voix militaire pour rester au Palais et à la résidence présidentiels, jusqu’à ce qu’il en soit chassé par la force.

Quant aux cadres du FPI, le parti de Laurent Gbagbo, logés dans un hôtel d’Abidjan, payé par le gouvernement Ouattara, un décret collectif leur signifiant qu’ils sont en résidence surveillée aurait été signé, mais la plupart d’entre eux ne se considèrent pas comme des assignés à résidence.

Mardi après-midi, c’est à dire, avant l’annonce de l’ouverture de ces enquêtes préliminaires, Marie-Antoinette Singleton, la fille de Laurent et Simone Gbagbo, qui vit aux Etats-Unis, a déclaré à RFI, qu’elle n’a aucune nouvelle de sa famille, et dénonce par ailleurs le flou qui entoure la détention de ses parents et des membres de l’ancien régime.

Le cas IB

Le président Ouattara a menacé le 22 avril vendredi de «désarmer par la force» les groupes armés encore actifs à Yopougon et le «Commando invisible», dont se réclame Ibrahim Coulibaly dit IB. IB contrôle une partie de la commune d’Abobo et de la sous-préfecture d’Anyama. Une rencontre entre émissaires de Soro et d’IB a eu lieu hier.

Pour le représenter, Ibrahim Coulibaly a envoyé un de ses lieutenants, Félix Anoblé. Une question de posture pour IB. Dès le début de la rébellion en 2002, une forte rivalité l’oppose à l’actuel Premier ministre, Guillaume Soro. Depuis des jours, une bataille de la communication s’est engagée.

La semaine dernière, IB convoque une conférence de presse, au cours de laquelle il rappelle qu’il s’est battu depuis le mois de janvier contre les forces pro-Gbagbo, précise qu’il se tient à la disposition du nouveau Président ivoirien, qu’il veut le rencontrer. Quatre jours plus tard, Alassane Ouattara ordonne au ministre de la Défense, Guillaume Soro, de demander à Ibrahim Coulibaly de déposer les armes. De l’y contraindre en cas de refus. La suite, c’est une série de communiqués et de rendez-vous manqués.

Par deux fois, le 24 et le 26 avril, IB aurait posé un «lapin» aux émissaires de Guillaume Soro. Pour la première rencontre, il a dit qu’il était souffrant, à la dernière minute Et pour la seconde, IB nie avoir été convié à une quelconque rencontre avec les services de Guillaume Soro. Ibrahim Coulibaly a de son côté dit que le chef de l’Etat allait le recevoir lundi prochain. Une rencontre qui n’a jamais été envisagée, selon l’entourage d’Alassane Ouattara.


SUR LE MÊME SUJET
Réconciliation en Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara reçoit les partisans de Laurent Gbagbo
Le président Alassane Ouattara a reçu, le jeudi 29 septembre 2011, la coalition de partis soutenant le chef de l'Etat déchu Laurent Gbagbo. Le Congrès national pour la résistance et la démocratie fait planer la menace d'un boycott des législatives du 11 décembre prochain, ce qui serait un coup dur pour la réconciliation. Le FPI, le parti de Laurent Gabgbo, a déjà annoncé le 21 septembre qu'il suspendait sa participation à la Commission électorale indépendante. La délégation du CNRT (Congrès national pour la résistance et la démocratie) a-t-elle reçu des réponses à tous les problèmes qu’elle a soulevés en une heure ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire: Laurent et Simone Gbagbo inculpés de “crimes économiques”
L'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et son épouse Simone, en résidence surveillée dans le nord du pays depuis avril, ont été inculpés et placés en détention préventive pour "crimes économiques", a annoncé jeudi le procureur de la République d'Abidjan. L'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et son épouse Simone, en résidence surveillée dans le nord depuis leur chute en avril après une sanglante crise post-électorale, ont été inculpés et placés en détention pour "crimes économiques", a annoncé jeudi le procureur d'Abidjan. C'est la première fois que leur statut judiciaire est clarifié depuis leur arrestation le 11 avril, à l'issue de deux semaines de guerre qui ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire: un mois après sa chute, l’ex-président Gbagbo devant la justice
Près d'un mois après son arrestation et la chute de son régime, l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo va être entendu pour la première fois vendredi par la justice ivoirienne, dans le cadre d'une enquête préliminaire portant notamment sur des accusations de crimes et exactions. Les violences qui ont secoué la Côte d'Ivoire ont fait près de 3.000 morts selon le nouveau président Alassane Ouattara, et causé le déplacement d'environ un million de personnes. AFP - Sia KambouPrès d'un mois après son arrestation et la chute de son régime, l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo va être entendu pour la première fois vendredi par la justice ...
Lire l'article
Des "enquêtes préliminaires" ont été ouvertes contre le président ivoirien déchu Laurent Gbagbo et ses proches, a annoncé mardi le gouvernement du nouveau chef d'Etat Alassane Ouattara sur la télévision ivoirienne TCI. "Concernant les personnes capturées depuis le 11 avril (...), l'ancien chef d'Etat, son épouse et une soixantaine de personnes de son clan ont été assignées en résidence surveillée à Abidjan et dans d'autres villes", a déclaré le porte-parole Patrick Achi dans son compte-rendu du conseil des ministres. "Des procédures d'enquêtes préliminaires sont en cours pour les crimes et délits commis par Laurent Gbagbo et son clan", a-t-il ajouté. Laurent Gbagbo, son ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire: Simone Gbagbo en résidence surveillée dans le nord-ouest
Simone Gbagbo, épouse du président ivoirien déchu Laurent Gbagbo, retenue depuis le 11 avril au QG du chef de l'Etat Alassane Ouattara à Abidjan, a été placée en résidence surveillée dans le nord-ouest du pays, a indiqué samedi le ministre de la Justice. Mme Gbagbo "est partie à Odienné, en résidence surveillée, hier (vendredi), très tôt le matin", a déclaré à l'AFP Jeannot Ahoussou Kouadio. L'ancienne "dame de fer" et pasionaria du régime défait avait été arrêtée avec son mari et une centaine d'autres personnes à la résidence présidentielle à Abidjan, après une offensive des forces du nouveau chef d'Etat Alassane Ouattara, ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire: La traque des proches de Laurent Gbagbo
Ralliement à Alassane Ouattara, fuite ou arrestation: tels sont les trois scénarii qui s'offrent aux caciques du clan Gbagbo, après l'arrestation du président déchu lundi. Parfois, les informations sont très confuses, comme pour Charles Blé Goudé, annoncé entre la vie et la mort hier avant que cela ne soit démenti. Marie Desnos - Parismatch.com La confusion est totale sur le sort de Charles Blé Goudé, ancien leader des "Jeunes Patriotes" ivoiriens et ministre de la Jeunesse de Laurent Gbagbo. Hier, des sources, dont Patrick Achi, l'un des porte-paroles du nouveau président ivoirien, Alassane Ouattara, annonçaient l'arrestation de cet activiste, qui était activement ...
Lire l'article
Dans les rues d'Abidjan, les forces de Laurent Gbagbo auraient regagné du terrain ce vendredi soir 8 avril 2011. Selon Alain Le Roy, chargé des opérations de maintien de la paix des Nations unies, les forces loyales au chef de l'Etat sortant contrôlent désormais les quartiers du Plateau et de Cocody et disposent toujours d'un arsenal militaire avec chars et armes lourdes. CLIQUER POUR VOIR LE PLAN D'ABIDJAN La guerre est une affaire incertaine où les promesses de victoire d’un jour se retrouvent souvent démenties le lendemain. Jeudi soir, Alassane Ouattara annonçait qu’un blocus allait être imposé autour de la résidence présidentielle. ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire : l’intervention française pousse Laurent Gbagbo à la reddition
La reddition du président ivoirien sortant, Laurent Gbagbo, aux Nations unies semblait acquise hier soir. L'intervention des hélicoptères de la France, qui a reçu le soutien des Etats-Unis, a été déterminante. Au terme de longues et difficiles tractations, la reddition de Laurent Gbagbo, l'ancien président de la Côte d'Ivoire, semblait proche hier soir. Les négociations se poursuivaient pour finaliser l'ensemble des détails. Dans l'après-midi déjà le ton était donné par Paris. Le Premier ministre, François Fillon, avait déclaré que la reddition était « imminente ». Le contact des responsables des Nations unies avec le despote assiégé avait été établi via ...
Lire l'article
La demande par Laurent Gbagbo du départ de la mission onusienne et de la force française Licorne est "ridicule" car Laurent Gbagbo "n'est plus président", a affirmé ce soir Guillaume Soro, premier ministre d'Alassane Ouattara, l'autre président proclamé de Côte d'Ivoire. "Cette décision ne peut pas être (appliquée) puisque M. Gbagbo n'est plus président", a déclaré Guillaume Soro. "Nous trouvons tout à fait ridicule et ubuesque cette démarche d'un président vaincu". "Tout le monde sait que M. Gbagbo n'a aucune qualité pour prétendre demander le départ de la force Licorne et de la force onusienne", l'Onuci, a-t-il insisté. Guillaume Soro a souhaité ...
Lire l'article
L'Union européenne va prendre des sanctions à l'encontre de onze proches de Laurent Gbagbo, ont indiqué, mardi 14 décembre, des sources diplomatiques européennes. Parmi les noms se trouvant sur cette liste figurent le conseiller pour la sécurité de M. Gbagbo, Kadet Berlin, le secrétaire général de la présidence, Désiré Tagro, et le président du Conseil constitutionnel, Yao N'Dre. Y figurent également les noms de Pascal Affi N'Guessan, secrétaire général du parti de Laurent Gbagbo, le Front populaire ivoirien et le directeur général de la radio-télévision d'Etat, Pierre Israël Amessan Brou. Lundi, l'UE avait annoncé qu'elle comptait accroître la pression sur le ...
Lire l'article
Réconciliation en Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara reçoit les partisans de Laurent Gbagbo
Côte d’Ivoire: Laurent et Simone Gbagbo inculpés de “crimes économiques”
Côte d’Ivoire: un mois après sa chute, l’ex-président Gbagbo devant la justice
Côte d’Ivoire: “enquêtes préliminaires” contre Laurent Gbagbo et ses proches
Côte d’Ivoire: Simone Gbagbo en résidence surveillée dans le nord-ouest
Côte d’Ivoire: La traque des proches de Laurent Gbagbo
Côte d’Ivoire : les troupes de Laurent Gbagbo ont regagné du terrain à Abidjan
Côte d’Ivoire : l’intervention française pousse Laurent Gbagbo à la reddition
Côte d’Ivoire: Gbagbo “ridicule” (Soro)
Côte d’Ivoire : sanctions européennes contre onze proches de Gbagbo

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 27 Avr 2011
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*