Socialisez

FacebookTwitterRSS

5000 parcelles viabilisées à Libreville d’ici à fin 2011

Auteur/Source: · Date: 28 avr 2011
Catégorie(s): Développement,Société

Le ministère gabonais de l’Habitat et du logement s’est engagé à viabiliser 5000 parcelles à Libreville d’ici à fin 2011, dans le cadre d’un projet de construction de 5000 logements par an, annoncé en 2009 par le président Ali Bongo Ondimba.

Le programme, qui devait démarrer en 2010, a enregistré un léger retard en raison notamment de l’absence de terrains viabilisés, du manque de moyens financiers et roulants, a-t-on indiqué au ministère de l’Habitat et de l’urbanisme.

Au terme d’une réunion mardi dernier, le ministre de l’habitat et du logement, Blaise Louembé, s’est toutefois montré confiant quant à la mise en oeuvre de ce projet phare du septennat du président Ali Bongo Ondimba.

M. Louembé a fait savoir que sur les 28 milliards de FCFA alloués à son ministère pour l’exercice 2011, 7 milliards sont consacrés aux travaux de déblayage des parcelles censées abriter des logements à moindre coûts destinés aux Gabonais à revenus modestes.

Le problème du logement au Gabon s’est amplifié au cours des vingt dernières années en raison de l’exode rural qui a entraîné une augmentation exponentielle de la population urbaine.

Selon des statistiques, plus d’une centaine de ménages vit dans des habitations ne répondant pas aux normes dans l’agglomération de Libreville qui compte 800.000 habitants.

La capitale gabonaise accuse un déficit de 160.000 logements qui devrait être comblé grâce à la mise en oeuvre du projet de construction de 5000 logements par an.

La Société nationale immobilière (SNI) a également pris l’engagement de fournir un logement décent à chaque ménage gabonais en construisant, sur fonds propres, 200 logements par an qui seront mis à la disposition des revenus modestes sous réserve de l’accord de l’Etat.

La SNI préconise aussi l’instauration d’une politique cohérente en matière d’action sociale avec la mise en place de modes de financements adaptés, d’un dispositif fiscal correspondant aux besoins et qui tienne compte des coûts de construction au Gabon.

 


SUR LE MÊME SUJET
Soixante-et-une sociétés soumissionnaires des offres de constructions ont été conviées à la séance de travail animée le 2 novembre 2011 par le ministre de l’Habitat, Blaise Louembé entouré des responsables de la société américaine Bechtel et de l’Agence nationale des grands travaux (ANGT). Le ministre gabonais de l’Habitat, Blaise Louembé, s’est accordé, le 2 novembre 2011, avec les soixante une sociétés soumissionnaires des offres de constructions sur un calendrier d’exécution des différentes étapes de construction de logements dont la première phase devra démarrer incessamment à Angondjé, dans la zone nord de Libreville. Selon le ministre de l’Habitat, dès le 4 novembre ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais et le consortium américain, International Development Corporation (IDC), ont signé le 17 septembre dernier à Libreville, un accord de financement d’un montant de 600 milliards de francs CFA (environ 1.2 milliards de dollars) pour le projet de viabilisation des terrains et la construction de 5000 logements sociaux au Nord de Libreville et en face de la Zone économique spéciale de Nkok qui devra être exécuté en deux ans. Le gouvernement gabonais, par le biais du ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme Blaise Louembé, et le consortium américain, International Development Corporation (IDC) se sont engagés le 17 septembre dernier ...
Lire l'article
37% des ménages à Port-Gentil, la capitale économique du Gabon (ouest), sont propriétaires des parcelles sur lesquelles ils vivent, 59% sont des locataires et 4% sont hébergés, selon une étude réalisée par l'Organisation non gouvernementale française (ONG) Toilettes du Monde. Les conclusions de l’enquête, réalisée entre janvier 2010 et mars 2011 dans le cadre des études préliminaires du projet "Assainissement des eaux usées et des excrétas à Port-Gentil" ont été remises, mardi dernier, au maire André Jules Ndjambé, par le chargé d’études de l’ONG française, Bardia Thiombiano. Selon M. Bardia, l’étude, qui a porté sur 16415 parcelles de la commune de ...
Lire l'article
Le président de la République Ali Bongo Ondimba a annoncé ce jeudi, au cours de la conférence de presse tenue après le troisième Conseil des ministres décentralisé de Tchibanga, son engagement à créer dans la province de la Nyanga, des lotissements sur de deux sites dont l’un d’une superficie de 23 hectares pour 231 parcelles et à l’autre d’une superficie de 20 hectares pour 216 parcelles. Hormis le programme de lotissement dans la province de la Nyanga, le chef de l’Etat s’est également appesanti sur de nombreuses autres questions d’infrastructures à savoir les problèmes du réseau routier, l’aboutissement du projet de ...
Lire l'article
Le directeur général des travaux topographiques et du cadastre au ministère gabonais de l'Habitat, Yves Mfoundi, a annoncé, mardi à Libreville, que 200 à 400 parcelles sont en cours de viabilisation à Franceville (sud-est), Oyem (nord), Tchibanga (sud) et Libreville (ouest). Une fois aménagés et cadastrés, certains lotissements vont accueillir des logements alors que d'autres seront attribués aux personnes ayant fait une demande d'acquisition de parcelle, a indiqué M. Mfoundi, lors des journées portes ouvertes du ministère de l'habitat, organisées à l'occasion de la journée mondiale de l'Habitat, célébrée le 5 octobre. Pour obtenir une parcelle, tout citoyen doit adresser une demande ...
Lire l'article
Le ministre gabonais de l’Habitat, du Logement et de l’Urbanisme, Pacôme Rufin Ondzounga, a annoncé jeudi à Libreville que le projet de construction de 5000 logements par an promis par le chef de l'Etat, Ali Bongo Ondimba, débutera en 2011. ’’En mettant l’accent sur la viabilisation des parcelles, il est évident que nous ne pourrons pas construire 5000 logements cette année. Cet objectif ne pourra être atteint qu’à partir de 2011’’, a déclaré M. Ondzounga au cours d'une rencontre avec la presse. Avec un budget de 40 milliards de F CFA affectés à ce ministère pour l’investissement, le ministre Ondzounga, veut ...
Lire l'article
La société responsable de l’opération, Construction et Consulting Compagny (CCC), a rassuré les autorités qu’une bonne partie des parcelles viables sera livrée cette fin du mois. La CCC a été chargée par le ministère de l’habitat, du logement et de l’urbanisme de viabiliser une superficie de 60 hectares dans la zone nord de Libreville. ’’Une bonne partie de parcelles viabilisées seront livrées d’ici fin mars 2010’’, a déclaré M. Samir, le conducteur des travaux, ajoutant que le nombre de parcelles viabilisées n’est pas encore connu. Les livraisons se feront au fur et à mesure, compte tenu de l’urgence des plus hautes autorités ...
Lire l'article
Face à la crise du logement patente à Libreville, dont les solutions s'enlisent inlassablement dans les litiges fonciers, le chef de l'Etat a décidé d'un ensemble de mesure qui doit mettre un terme aux complaisances foncières et aux problèmes d'occupation anarchique des terrains. Ali Bongo a sonné le glas de l'anarchie foncière le 7 janvier dernier à Libreville en décrétant un ensemble de mesures visant à accélérer la viabilisation des terrains, la construction des logements, et à régler les litiges fonciers qui alimentent la crise du logement dans la capitale gabonaise. Malgré le «vaste programme de viabilisation ...
Lire l'article
Le projet de construction des 3000 logements à la périphérie de la capitale gabonaise accuse du retard depuis la signature de la convention en avril 2007 entre le ministère de l’Habitat et la société sino-italienne Zywac. Le président de l’entreprise adjudicataire dénonce la torpeur des autorités de tutelle sur la viabilisation des sites de construction et les retards de décaissement qui empêchent d’observer les échéances fixées de ce projet qui doit prévenir la crise du logement qui menace Libreville. Le retard accusé dans le projet de construction des 3000 logements à la périphérie de Libreville suscite de nombreuses inquiétudes tant ...
Lire l'article
Le ministère gabonais de l’Habitat et du logement a rétrocédé 219 maisons et parcelles aux personnes louant ces logements à Libreville et Port-Gentil, la capitale économique depuis 20 ans. La rétrocession de ces maisons était arrivée à terme, selon la convention location vente signée entre l’Etat et les locataires. Jeudi au cours du conseil des ministres, le gouvernement s’est réjoui de ce que la décision du président Omar Bongo Ondimba, ces logements on été rétrocédés à leurs occupants, après plusieurs années de location. A Libreville, l’opération concerne les 207 maisons en briques de terre stabilisées des quartiers Nzeng Ayong (chantier moderne) et Mindoubé. ...
Lire l'article
Gabon : Appel d’offres pour la construction des “5000 logements par an”
Gabon : L’IDC apporte sa pierre au projet de construction des 5000 logements
37% des ménages sont propriétaires de leurs parcelles à Port-Gentil, selon une étude
Société / Plus de 500 parcelles sur 40 hectares seront réalisées dans la province de la Nyanga
Environ 400 parcelles en cours de viabilisation dans quatre villes du Gabon
Le projet de construction de 5000 logements débutera en 2011, selon le ministre de l’Habitat
Habitat social : L’opération de viabilisation de parcelles largement avancée
Gabon : L’émergence s’attaque à la crise du logement à Libreville
Gabon : Les 3000 logements de Libreville tardent à prendre forme
Gabon: Social : L’Etat rétrocède plus de 200 maisons à Libreville et Port-Gentil


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading ... Loading ...

Auteur/Source: · Date: 28 avr 2011
Catégorie(s): Développement,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>