Socialisez

FacebookTwitterRSS

Ibrahim Coulibaly, la fin violente du chef du « commando invisible » en Côte d’Ivoire

Auteur/Source: · Date: 28 Avr 2011
Catégorie(s): Afrique

« IB », commandant la milice qui contrôlait le quartier d’Abobo, à Abidjan, a été tué mercredi 27 avril au soir, dans le cadre d’une opération de pacification conduite par les FRCI, dont il avait été à l’origine.

Les Ivoiriens sont partagés : certains sont attristés par la fin de ce héros de la lutte contre l’ancien président Laurent Gbagbo, d’autres y voient un signe positif pour le retour de la paix.

« Finalement, Ibrahim Coulibaly est mort. Il n’a pas été arrêté comme nous l’avions appris tout à l’heure. IB avait réussi à prendre une famille en otage. Les FRCI l’encerclaient. Il leur a tiré dessus. Elles ont riposté… C’est une triste nouvelle. L’affrontement a tué deux de nos soldats et sept hommes du commando invisible », confie, meurtrie, Anne Ouloto, la porte-parole du président Alassane Ouattara.

Il est 22h45, mercredi 27 avril, à Abidjan. Personne dans la rue. La plupart des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) sont encore mobilisées du côté d’Abobo, le quartier dans lequel, le matin, elles ont conduit une opération de « sécurisation et de pacification ».

Comprenez : faire la chasse au « commando invisible », cette milice pro-Ouattara commandée par Ibrahim Coulibaly, « IB », qui, semble-t-il, refusait, malgré sa déclaration de mardi 19 avril, de déposer les armes. Comprenez encore : neutraliser l’enfant terrible de l’ex-rébellion, l’un des hommes les plus sulfureux de l’entourage d’Alassane Ouattara.

Un bras de fer meurtrier avec Guillaume Soro

Né en 1964, militaire de profession, l’ex-sergent chef est entré dans la rébellion armée en 1999. Dès lors, on le retrouve dans tous les coups d’État et toutes les grandes convulsions meurtrières qui ont ensanglanté la Côte d’Ivoire depuis une dizaine d’années.

C’est après avoir essayé de renverser Laurent Gbagbo, en janvier 2001, qu’il se réfugie au Burkina Faso où il crée le premier noyau de ce qui allait bientôt devenir la rébellion des Forces nouvelles (FN), devenues ces dernières semaines les FRCI.

Ibrahim Coulibaly est de ceux qui vont planifier et lancer l’offensive des FN contre Laurent Gbagbo en septembre 2001. Une guerre qui aboutit en quelques semaines à la partition effective de la Côte d’Ivoire en deux zones : le nord, contrôlé de fait par les FN, et le sud laissé à Laurent Gbagbo.

L’année suivante, une guerre des chefs l’oppose à Guillaume Soro, alors porte-parole des FN. Ce bras de fer meurtrier tourne à l’avantage de ce dernier, obligeant Coulibaly à se réfugier à l’étranger. Une querelle qui n’a jamais été vidée et qui a trouvé, mercredi 27 avril au soir, son dernier et définitif rebondissement.

« IB s’est entêté, il n’a pas su s’arrêter »

La nouvelle donnée par Anne Ouloto est confirmée au même moment sur les ondes de Radio Côte d’Ivoire. Le capitaine Léon Alla Kouakou, porte-parole du premier ministre et ministre de la défense Guillaume Soro, annonce publiquement la mort et les circonstances de son décès.

Les Ivoiriens qui ne sont pas encore endormis sont saisis par la nouvelle. Nombreux appellent la radio pour donner leur sentiment : certains sont tristes par la fin de celui qu’ils considèrent comme un héros de la lutte contre l’ancien président Laurent Gbagbo, d’autres y voient un signe positif pour le retour de la paix.

« IB s’est entêté, il n’a pas su s’arrêter », lance Mauri en apprenant la nouvelle à la radio. « C’est une manière de se suicider », dit un autre, croisé dans la rue. Un suicide ? Peut-être, d’autant qu’IB n’était pas connu pour être une personnalité très équilibrée : « il était devenu complètement incontrôlable et ingérable », assure-t-on du côté de l’hôtel du Golf. D’autres pensent qu’il a été purement et simplement exécuté.

Il est vrai que, compte tenu du contentieux qui opposait Ibrahim Coulibaly et Guillaume Soro, la nouvelle de sa mort n’a pas dû beaucoup attrister le ministre de la défense. Quoi qu’il en soit, la sécurité du quartier d’Abobo est désormais assurée par les seules forces officielles d’Alassan Ouattara. Une victoire supplémentaire pour le nouveau président de la Côte d’Ivoire.

LAURENT LARCHER, à Abidjan
 


SUR LE MÊME SUJET
Pour l'année 2011,le Gabon s'est hissé à la 27e place du classement (sur 53 possibles) selon l'Indice Mo Ibrahim de la bonne gouvernance en Afrique,rendu public par la fondation du même nom. Notre pays gagne ainsi deux places par rapport au classement de l'année dernière (29e). Mais si les progrès sont constants, il reste cependant que le Gabon est devancé par le Mali (22e), le Burkina Faso (19e), Sao Tomé (12e) ou encore le Cap-Vert, 2e du classement. Le premier rang étant occupé par l'Ile Maurice avec 82.5 points. Avec une moyenne de 50.4 points sur l'ensemble des indicateurs, le Gabon reste ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire: deux pro-Gbagbo inculpés de “crimes économiques”
ABIDJAN — Deux proches de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo ont été inculpés pour des "crimes économiques" commis durant la crise post-électorale, portant à 39 le nombre de figures du camp Gbagbo détenues dans le nord du pays, a annoncé samedi le parquet d'Abidjan. "Deux nouvelles personnes ont été inculpées cette semaine et placées en détention préventive dans les Maisons d'arrêt et de correction de Bouna (nord-est) et de Katiola (centre-nord)", indique dans un communiqué la porte-parole du parquet, Habiba Coulibaly. L'identité des inculpés n'a pas été révélée. Douze personnes qui étaient en résidence surveillée dans ces deux villes depuis avril ont été inculpées ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire: La mort de Coulibaly assoit l’autorité de Ouattara
Par Tanguy Berthemet L'élimination de l'ancien garde du corps d'Alassane Ouattara, devenu l'ennemi intime du nouveau premier ministre Guillaume Soro, règle brutalement les rivalités au sein de l'entourage du président ivoirien. Lentement, Abidjan se rallie à Alassane Ouattara. Vendredi, une cinquantaine de miliciens qui continuaient à se battre dans la commune de Youpougon, un fief de Laurent Gbagbo, se sont rendus. Une reddition mise en scène comme une cérémonie de réconciliation plus qu'une victoire. «La population nous a demandé que le règlement de la situation ne se fasse pas par la force», a expliqué Eugène Djué, alias «le Maréchal de ...
Lire l'article
L’ex-putschiste ivoirien Ibrahim Coulibaly aurait été tué par l’armée
De Sermé Lassina, The Associated Press La télévision ivoirienne a annoncé mercredi soir la mort de l'ex-putschiste Ibrahim Coulibaly dans des combats à Abidjan entre sa milice et les nouvelles forces régulières avec lesquelles il avait participé à la prise d'Abidjan plus tôt ce mois-ci pour mettre au pouvoir le président élu Alassane Ouattara. Les combats entre le «Commando invisible» et les Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI) se déroulaient dans le quartier populaire d'Abobo. Âgé de 47 ans, «IB» est mort après que son porte-parole eut déclaré que ses troupes attendaient d'être désarmées par les Casques bleus de l'ONU. «Le sergent chef ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et ses proches dans le collimateur de la justice
En Côte d'Ivoire, des « enquêtes préliminaires » ont été ouvertes contre le président déchu, Laurent Gbagbo, son épouse, et une soixantaine de personnes parmi ses proches. C’est ce qu’a annoncé Patrick Achi, le porte-parole du gouvernement, à la télévision ivoirienne TCI , le 26 avril, à l'issue du conseil des ministres du gouvernement d'Alassane Ouattara. Les enquêtes qui sont en cours concernent « les crimes et délits commis » par Laurent Gbagbo et son clan. Près de 1 000 personnes ont été tuées dans des violences lors de la crise post électorale. « Des procédures d'enquêtes préliminaires sont en cours ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire: Un autre général se rallie au président Alassane Ouattara
ABIDJAN, Côte d’Ivoire — Un autre général s'est rallié mardi au nouveau président de la Côte d'Ivoire alors que les écoles du pays tentaient de reprendre du service après des mois de crise politique et de violences postélectorales. Le général Mathias Doue, un ancien chef d'état-major de l'armée ivoirienne, a été accueilli par le président Alassane Ouattara à l'hôtel Golf où ce dernier a installé son gouvernement à la suite des élections du 28 novembre. Un journaliste de l'Associated Press était présent pour assister au serment d'allégeance. Plusieurs haut dirigeants des forces de l'ex-président Laurent Gbagbo ont déjà juré fidélité à M. ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire: Ibrahim Coulibaly se dit prêt à désarmer, mais explique que cela prendra du temps
L'ancien chef de guerre Ibrahim Coulibaly, dit "IB", s'est dit prêt samedi à déposer les armes, comme le lui a ordonné la veille le président ivoirien Alassane Ouattara, mais il prévenu que cela prendrait du temps à organiser. Interrogé samedi par l'Associated Press dans son fief lourdement sécurisé à Abobo, un quartier pauvre d'Abidjan, "IB" a ainsi expliqué qu'on ne pouvait pas abandonner les armes en pleine rue. Le général Coulibaly est arrivé pour l'interview dans un convoi de trois véhicules, gardé par un lance-missile installé à l'arrière d'une camionnette. Le président Alassane Ouattara, reconnu par les Nations unies et l'Union africaine, ...
Lire l'article
Le Président de l’Organisation Gabonaise des Consommateurs (OGC), Ibrahim Tsendjiet Mboulou qui fut l’invité, vendredi de la rédaction de GABONEWS, pour faire la restitution des activités menées récemment par la Société d’Energie et d’Eau du Gabon (SEEG), bénéficiaire de deux centrales électriques pour l’amélioration de ses services, a estimé que «la SEEG a tout à gagner en respectant les clients ». « On ne peut pas dire qu’il n’ y aura plus des délestages avec l’arrivée des centrales, mais, il faut simplement dire qu’aussi bien l’Etat que la SEEG, chacun doit remplir ses obligations », a exigé le ...
Lire l'article
De nouvelles violences ont été rapportées samedi 20 février dans plusieurs villes de Côte d'Ivoire. L'annonce de la composition du nouveau gouvernement a encore une fois été reportée. Guillaume Soro se donne jusqu'à lundi 22 février pour annoncer son équipe mais l'opposition continue de fixer ses conditions pour revenir au gouvernement notamment le rétablissement immédiat de la CEI. La Commission électorale indépendante, chargée d'organiser le scrutin présidentiel, a été dissoute le 12 février par le chef de l'Etat Laurent Gabgbo. Cette décision a été accueillie par de nombreuses manifestations à travers le pays. Vendredi, 5 personnes ont été tuées ...
Lire l'article
La rencontre de la troisième journée des matchs de poule dans le groupe A, opposant le Sénégal à la Côte d’Ivoire, pays hôte, pour le compte de la 1ère édition du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) de football des joueurs locaux, s’est achevée sur un score de parité, 0 but partout. Le pays organisateur sort de la compétition avec 4 buts encaissés pour 0 marqué. Ce résultat confère, pour l’heure à l’équipe ivoirienne, les titres de défense la plus faible et la plus perméable du tournoi et son attaque la plus faible de la compétition. Les Ivoiriens sortent de ...
Lire l'article
Indice Ibrahim de la gouvernance africaine 2011: La 27e place pour le Gabon
Côte d’Ivoire: deux pro-Gbagbo inculpés de “crimes économiques”
Côte d’Ivoire: La mort de Coulibaly assoit l’autorité de Ouattara
L’ex-putschiste ivoirien Ibrahim Coulibaly aurait été tué par l’armée
Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et ses proches dans le collimateur de la justice
Côte d’Ivoire: Un autre général se rallie au président Alassane Ouattara
Côte d’Ivoire: Ibrahim Coulibaly se dit prêt à désarmer, mais explique que cela prendra du temps
« La SEEG a tout à gagner en respectant les clients », Ibrahim Tsendjiet Mboulou, Président de l’OGC
Manifestations et troubles en Côte d’Ivoire
Côte d`Ivoire: CHAN 2009 / La Côte d’Ivoire et le Sénégal se neutralisent au terme du dernier match de poule


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 28 Avr 2011
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*