Socialisez

FacebookTwitterRSS

L’Etat gabonais doit 18 milliards de FCFA à la SEEG

Auteur/Source: · Date: 28 Avr 2011
Catégorie(s): Economie

La Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) a demandé à l’Etat gabonais de s’acquitter de sa dette de 18 milliards de FCFA, représentant notamment les consommations de 2009 et 2010.

Le gouvernement n’a pas encore réagi à la nouvelle mise en demeure qui lui a été adressée, au début de ce mois, par la SEEG qui exigeait une réponse dans les 15 jours, délai largement dépassé aujourd’hui.

Par ailleurs, dans un audit dont les résultats ont été publiés en février dernier, la SEEG a indiqué avoir rempli ses engagements et obligations, en termes d’investissements ou encore d’augmentation du taux de couverture, contenus dans le contrat de concession signé avec l’Etat gabonais en 1997.

‘’Les conclusions du rapport permettent de nourrir utilement les discussions entre l’autorité concédante et le concessionnaire, afin d’apporter les améliorations nécessaires à la concession et garantir l’avenir du secteur’’, avait indiqué la SEEG.

Dans sa réaction, le gouvernement avait affirmé que l’Etat a entrepris, sous la supervision du ministère de l’Energie et des Ressources hydrauliques, de combler le retard pris dans la réalisation des investissements dits restructurant, nécessaires pour répondre à l’augmentation de la demande, notamment celle émanant des ambitieux projets du Gabon Emergent.

Le 4 décembre 2009, le gouvernement gabonais, excédé par les perturbations récurrentes enregistrées dans la distribution de l’eau et de l’électricité à Libreville, avait décidé de la révision du contrat de concession signé en 1997 et qui court jusqu’en 2017.

Dénonçant l’obsolescence des termes d’un contrat signé il y a plus de 12 ans qui ne seraient plus adaptés aux besoins énergétiques croissants du marché national, les pouvoirs publics avaient notamment réclamé un audit de la SEEG qui devait déboucher sur une révision de la convention et de ses avenants.

Ils avaient également demandé la mise en place en 2010 d’une Agence de régulation du secteur de l’eau et de l’électricité, chargée du contrôle et de la planification des capacités d’adduction d’eau et de distribution d’électricité sur toute l’étendue du territoire national.

Aux récriminations de l’Etat, la SEEG avait répondu par la mise en place d’un ambitieux programme de renforcement des capacités de production et de distribution de l’eau et de l’électricité à Libreville et ses environs.


SUR LE MÊME SUJET
La direction générale de la société d’énergie et d’eau du Gabon, (SEEG) a souhaité une nouvelle fois, que l’Etat gabonais s’acquitte de sa dette de 18 milliards de francs CFA. Une somme qui représenterait les consommations 2009 et 2010 entre autres, a appris Afriscoop à Libreville. Fort de cette dette, la SEEG a dressé une nouvelle mise en demeure au gouvernement au début du mois d’Avril. Pour rappel, le pic du désamour avait été atteint lorsqu’en février dernier la société avait publié les résultats de son audit. Il en ressortait que la société aurait rempli ses engagements et obligations contractuels principaux en ...
Lire l'article
La Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) s’est engagée à injecter cette année 47 milliards de FCFA pour améliorer la qualité de ses services aux clients, selon un rapport du conseil d’administration de l’entreprise dont copie est parvenue lundi à l’AGP. Les sommes l’investies en 2010 (27,5 milliards de FCFA) et en 2009 (18 milliards de FCFA) se sont révélées insuffisantes pour réaliser certains travaux nécessaires à l’amélioration de la distribution de l’eau et de l’électricité sur l’ensemble du territoire national, indique le rapport publié à l’issue du conseil d’administration réuni vendredi dernier à Libreville. Par ailleurs, le ...
Lire l'article
La Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) s’est engagée à injecter cette année 47 milliards de FCFA pour améliorer la qualité de ses services aux clients, selon un rapport du conseil d’administration de l’entreprise dont copie est parvenue lundi à l'AGP. Les sommes l’investies en 2010 (27,5 milliards de FCFA) et en 2009 (18 milliards de FCFA) se sont révélées insuffisantes pour réaliser certains travaux nécessaires à l’amélioration de la distribution de l’eau et de l’électricité sur l’ensemble du territoire national, indique le rapport publié à l’issue du conseil d’administration réuni vendredi dernier à Libreville. Par ailleurs, ...
Lire l'article
Le Conseil des ministres de ce mercredi a pris acte des conclusions de l’audit comptable de la Société d’Energie et d’eau du Gabon (SEEG), effectué par le cabinet Deloitte-Gabon, et a fait un certains nombres d’observations avant d’y apporter des additifs. Sur présentation du Ministre de l’Energie et des Ressources Hydrauliques, Régis Immongault, le Conseil des ministres a pris acte de l’audit comptable et tarifaire, financier, technique de la convention de concession avec la SEEG. Selon le ministre de l’Energie, l’audit a révélé aussi bien des points positifs que négatifs parmi lesquels « des défaillances du concessionnaire à maintenir et à renouveler ...
Lire l'article
Electricité de France (EDF) a acquis la moitié des parts (51%) détenue depuis 1997 par Veolia dans sa filiale gabonaise de la Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG), a appris l'AGP EDF a racheté 25% des parts de Veolia pour un montant de 975 milliards de FCFA, a indiqué une source proche de la SEEG. La Commission de l’Union européenne (UE) a notifié en début de semaine la transaction autorisant l’acquisition en commun, par Electricité de France (Edf) et Veolia, de 51% du capital de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG). Au directoire de la SEEG, on ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais s’est engagé à payer 6,5 milliards de FCFA à la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), le distributeur exclusif de ces produits dans le pays au titre d’une dette qu’il doit à cette entreprise, selon un communique parvenu jeudi à l’AGP. Cet engagement de l’Etat fait suite à un article paru dans le quotidien l’Union, un journal gabonais. Dans cet article, l’entreprise a déclaré que l’Etat gabonais lui devrait une somme de 15,5 milliards de FCFA. Selon le communiqué du gouvernement gabonais, cette dette s’élève actuellement de 8,4 milliards de FCFA au lieu de 15,5 milliards de FCFA ...
Lire l'article
Les habitants de Libreville vivent depuis plusieurs semaines au rythme des délestages en eau et électricité en raison des travaux de renforcement opérés sur le réseau par la Société d’eau et d’énergie du Gabon (SEEG). Alors que l’audit technique et financier de la société a débuté le 26 avril dernier, le responsable local de la maison-mère, Veolia, annonce pour 2010 le redéploiement total des moyens financiers de la SEEG, soit plus de 30 milliards de francs CFA, pour renforcer ses capacités. La polémique fait rage à Libreville depuis 2007 : «Que fait la SEEG ?», s’insurgent chaque jour les habitants ...
Lire l'article
Le gouvernement a signé le 11 janvier dernier au Palais présidentiel à Libreville une convention de financement à hauteur de 15 milliards de francs CFA avec la Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) pour l'amélioration de ses services dans les quartiers Nord de Libreville. «Les Gabonais ne peuvent plus attendre», avait déclaré le chef de l'Etat lors de la cérémonie de vœux du Nouvel An le 3 janvier dernier. On lisait bien entre les lignes de ce discours l'exaspération pesante des populations quant à certaines défaillances patentes du service public, en tête desquelles la fourniture ...
Lire l'article
La Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG)évalue à 600 milliards de francs CFA ses besoins pour renforcer l’ensemble de ses équipements. C’est ce que l’adjoint au Directeur général en charge du département industriel Estuaire, M. Jean-Prosper Moussouamy, a déclaré en fin de semaine. « Le coût global du programme d’investissement pour le renforcement ou le renouvellement de l’ensemble de l’équipement de production, correspond à un investissement lourd et à un coût énorme que la SEEG et la maison mère Veolia ne peuvent pas exécuter seuls pour faire face à la croissance vertigineuse de la demande », a indiqué M. Moussouamy. Ce ...
Lire l'article
Gabon : La SEEG somme l’Etat à s’acquitter de sa dette de 18 milliards de FCFA
La SEEG va investir 47 milliards de FCFA pour améliorer ses prestations
La SEEG va investir 47 milliards de FCFA pour améliorer ses prestations
Le Conseil des Ministre se saisit de l’audit de la SEEG et apporte des additifs
EDF dans le capital de la SEEG
L’Etat gabonais s’engage à payer 6,5 milliards de FCFA à la société de distribution d’eau et d’électricité au titre d’une dette
Gabon : la SEEG investira plus de 30 milliards FCFA en 2010
Bongo Doit Partir
Gabon : 15 milliards FCFA pour les travaux de la SEEG au Nord de Libreville
Gabon : La SEEG évalue à 600 milliards de francs CFA ses besoins pour renforcer l’ensemble des équipements

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 28 Avr 2011
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*