Socialisez

FacebookTwitterRSS

Création d’une société pour gérer la 2ème ligne ferroviaire en projet au Gabon

Auteur/Source: · Date: 29 Avr 2011
Catégorie(s): Développement,Economie

Le gouvernement gabonais a adopté, jeudi à Libreville, un projet de décret portant création et organisation de la Société du chemin de fer de Mayumba (SCFM), la 2ème ligne ferroviaire attendue dans le pays, après le Transgabonais.

Alors que le Transgabonais, construit de 1973 à 1986 par l’Etat gabonais via l’Office du chemin de fer du Transgabonais (OCTRA), relie Owendo, dans le sud de Libreville, la capitale, à Franceville, chef-lieu de la province du Haut-Ogooué, dans le sud-est du pays, la 2ème ligne ferroviaire va relier Mayumba, ville côtière au sud de Tchibanga, chef-lieu de la province de la Nyanga, à Mbigou, une localité de moindre importance située dans la même province.

L’Etat gabonais a cédé la gestion du Transgabonais à la Société d’exploitation du Transgabonais (SETRAG), à la suite d’un contrat de concession.

En revanche, la SCFM est une entreprise d’Etat placée sous la tutelle technique du ministère de l’économie et comprenant un conseil d’administration et une direction générale.

Selon le communiqué final ayant sanctionné les travaux du conseil des ministres réuni, jeudi à Libreville, autour du président Ali Bongo Ondimba, la SCFM aura notamment pour missions de construire, exploiter entretenir et maintenir les équipements de la ligne de chemin de fer allant de Mayumba à Mbigou.

Lors d’une conférence de presse tenue à l’issue du conseil des ministres délocalisé qui s’est déroulé à Tchibanga le 27 janvier dernier, le président Ali Bongo Ondimba avait annoncé la construction d’importantes infrastructures à Mayumba, dont un port et un chemin de fer, destinés à évacuer les nombreuses ressources naturelles dont regorge la province.

Les plus importantes sont le pétrole, exploité dans la zone de Mayumba par les sociétés Perenco, Maurel&Prom et Vaalco, le fer de Dourekiki, le marbre de Doussiégoussou longtemps exploité par les Yougoslaves.

Recouverte par une immense forêt aux essences prisées telles que l’Okoumé, le Moabi, le Bilinga, le Padouk, la Nyanga est également riche en ressources halieutiques et fauniques.


SUR LE MÊME SUJET
Tel que conclu entre le groupe Microsoft et le ministère gabonais de l’Education en septembre dernier à Bruxelles (Belgique), les responsables de l’Education de Microsoft Afrique Centrale et de l’Ouest ont présenté et proposé ‘’GEDUC@Ligne’ pour un Gabon éducatif en ligne. Présents à Libreville, dans le cadre d’une présentation des TICE, aux responsables du ministère en charge de l’Education et des universités, du Gabon, Microsoft, qui ambitionne d’aider la communauté de l’Education à partager, communiquer et s’informer à travers des services numériques de qualité, a fait la proposition de ‘’GEDUC@Ligne’’, soit : Gabon éducation en ligne. Proposé sous forme ...
Lire l'article
Le projet Gabon éducation en ligne, dénommé "Gedu@ligne" et proposé par le géant américain de l’informatique, Microsoft, a été adopté vendredi à Libreville par les agents de l’éducation dans le pays réunis en séminaire pendant quatre jours. Le projet "Gedu@ligne" propose au système éducatif gabonais d’intégrer des technologies de l’information et de la communication pour l’éducation. Il devrait également offrir une meilleure collaboration entre les responsables des établissements, les enseignements et les élèves et étudiants. Selon le secrétaire gabonais du ministère en charge de l’éducation, Jean Michel Ella Essono le Gabon a l’ambition de terminer le programme d’introduction de l’informatique dans le ...
Lire l'article
SFM Africa, une société off shore basée aux Seychelles, s'est engagée à débloquer 50 milliards de FCFA pour créer des infrastructures industrielles et touristiques à Mayumba, une localité côtière située à l’extrême sud-ouest du Gabon, conformément à une convention signée avec l’Etat gabonais, jeudi à Libreville. Les 50 milliards de FCFA serviront à financer le développement des ressources forestières dans la région de Mayumba, en vue d’une meilleure gestion du patrimoine forestier, ainsi que la création d’infrastructures industrielles, touristiques et d’écotourisme. Annoncé, le 27 janvier dernier lors de la tenue du conseil des ministres délocalisé à Tchibanga, chef-lieu ...
Lire l'article
Un projet de développement durable est en cours de réalisation dans la province de la Nyanga, précisément dans la zone de Mayumba, dans le sud du pays, selon un communiqué publié à l’issue du 3ème conseil des ministres délocalisé présidé jeudi à Tchibanga, le chef-lieu de province, par le président Ali Bongo Ondimba. Le gouvernement gabonais a signé une lettre d’intention avec la société SFM Africa chargée d’exécuter le projet qui consiste à mettre en œuvre un programme de développement des ressources forestières dans la région de Mayumba. Le programme, qui repose sur une meilleure gestion du patrimoine ...
Lire l'article
Le président de la République Ali Bongo Ondimba a annoncé ce jeudi, au cours de la conférence de presse tenue après le troisième Conseil des ministres décentralisé de Tchibanga, son engagement à créer dans la province de la Nyanga, des lotissements sur de deux sites dont l’un d’une superficie de 23 hectares pour 231 parcelles et à l’autre d’une superficie de 20 hectares pour 216 parcelles. Hormis le programme de lotissement dans la province de la Nyanga, le chef de l’Etat s’est également appesanti sur de nombreuses autres questions d’infrastructures à savoir les problèmes du réseau routier, l’aboutissement du projet de ...
Lire l'article
Le président gabonais, Ali Bongo se rendra vendredi à Mayumba via Tchibanga dans la province de la Nyanga (sud) pour lancer d’importants travaux à Mayumba. Le numéro un gabonais procédera notamment au lancement de la réhabilitation de l’aéroport de Mayumba, la construction du pont sur la lagune Banio, de la route Mayumba-Tchibanga (108 km) et l’édification d’un camp militaire de la base navale située dans cette petite localité à l’extrême sud du pays. Le retour du président, Ali Bongo à Libreville est prévu dans la journée, a indiqué un communiqué du gouverneur de la province de la Nyanga, Rufin Moutessayigoué.
Lire l'article
L’administrateur général adjoint de la Société d’exploitation du Transgabonais (SETRAG), Jean François Coutin, a rassuré le gouvernement de Paul Biyoghe Mba, par rapport aux mesures de sécurité prises par son entreprise, visant la sécurisation des passagers et des biens, au cours d’une réunion de travail tenue jeudi au cabinet du premier ministre en présence du ministre Gabonais de Transport, Remy Ossele Ndong, a constaté GABONEWS. C’est fort de cette ambition, celle de sécuriser au mieux les personnes et les biens que la SETRAG, a entrepris depuis le mois de mars dernier, des travaux de réhabilitation complète de la voie ferrée ...
Lire l'article
La Société d’exploitation du Transgabonais (SETRAG) recourt actuellement aux services d’un satellite en vue de renforcer la sécurité des trains voyageurs et de leurs passagers; sécurité qui redevient, au regard de ces moyens déployés, un enjeu primordial pour cette structure qui gère les chemins de fer gabonais. Dans l’optique d’une sécurisation maximale des voyageurs et de leurs biens, la Société d’exploitation du Transgabonais loue un satellite qui aide à la surveillance, nuit et jour, du chemin de fer Owendo-Franceville. On rappelle que depuis l’accident d’un train minéralier survenu le 17 mars dernier à quelques 7 km d’Ayem, causant, durant deux jours à ...
Lire l'article
Lors d’une rencontre d’ « informations et d’échanges », vendredi, au siège du Conseil national de la communication (CNC), le président de cette institution, François Engongah Owono, a marqué son intérêt à « réguler » aussi le secteur de la presse en ligne, méconnu à ce jour dans le Code de la Communication au Gabon, en recevant les responsables respectifs des Agences de presse et journaux en ligne en plein essor dans le pays, nonobstant la période actuelle de balbutiements dans ces organes parfois en gestation pour la plupart, dont il a tenu à saluer toutefois l’initiative positive globalement révolutionnaire ...
Lire l'article
Le ministre de l'Intérieur, des collectivités locales, de la Décentralisation, de la Sécurité et de l'Immigration, André Mba Obame, a déclaré mercredi, lors d'un point de presse, que le Gouvernement gabonais, s'apprête à créer, au sein des collectivités locales sans exclusive, des « Délégations spéciales chargées de la gestion de l'administration courante de ces Institutions », en vue de pallier le risque de vide administratif, causé par la fin du mandat des conseils locaux actuels, qui expire le 12 janvier, conformément à la décision rendue par la Cour constitutionnelle, annonçant par la même occasion, le report des élections locales attendues ...
Lire l'article
Société / «GEDUC@Ligne », pour un Gabon éducatif en ligne
Le projet “Gendu@ligne” de Microsoft adopté à Libreville
Une société basée aux Seychelles va débloquer 50 milliards de FCFA pour développer une zone côtière dans le sud du Gabon
Un projet de développement durable en cours dans la zone de Mayumba
Société / Plus de 500 parcelles sur 40 hectares seront réalisées dans la province de la Nyanga
Ali Bongo Ondimba dans la Nyanga pour lancer des travaux à Mayumba
Transport ferroviaire / La SETRAG inscrit la sécurité au centre de ses préoccupations
Gabon: Transport ferroviaire / la Sécurité dans les trains redevient un enjeu de la SETRAG
Gabon: Gabon / Le CNC va « réguler » également le secteur des médias en ligne, un projet de loi fondateur bientôt sur la table
Gabon: Collectivité locale : création prochaine des « Délégations spéciales » pour gérer les administrations de ces entités

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 29 Avr 2011
Catégorie(s): Développement,Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*