- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Les rongeurs, réservoirs des maladies transmissibles à l’homme, selon un chercheur français

Les rongeurs sont connus comme de véritables réservoirs des maladies transmissibles à l’homme, selon le chercheur français Jean Marc Duplantier de l’Institut de recherche pour le développement (IRD),qui a soutenu en 1982, une thèse sur les rongeurs myomorphes forestiers du nord-est du Gabon.

Rats, souris, taupes, ragondins, mulots, fouines, larots, loirs et autres campagnols sont des bestioles nuisibles aussi bien pour l’homme que pour les animaux domestiques en ce qu’ils souillent les aliments, véhiculent des maladies et détériorent l’environnement immédiat (…), a indiqué M. Duplantier dans le cadre d’un séminaire sur la reconnaissance et l’identification des rongeurs, ouvert mercredi au Centre international de recherches médicales de Franceville (CIRMF), dans le sud-est du Gabon.

Animé par le chercheur français, le séminaire a été organisé à l’intention des étudiants gabonais en Master de l’Université des sciences et techniques de Masuku (USTM) et des chercheurs du CIRMF dont les travaux portent sur la virologie.

“Je les ai aidés à identifier ceux (rongeurs) qu’ils ont capturés lors du programme qu’ils ont mis en place dans le cadre de la surveillance de la ville de Franceville”, a indiqué le Pr Duplantier.

Face à l’intérêt suscité par ses travaux sur les rongeurs chez les étudiants et les chercheurs, il s’est engagé à développer avec eux un programme plus important au niveau du CIRMF qui se chargera ainsi de leur donner une formation beaucoup plus poussée dans l’étude des rongeurs.

Si à sa création en 1979, le CIRMF avait pour principale mission d’étudier l’incidence des maladies infectieuses, parasitaires, immunologiques et les facteurs hormonaux sur la reproduction et le développement de l’Homme, depuis quelques années, l’institution a su s’adapter aux grandes mutations.

C’est ainsi que ses thématiques de recherche ont évolué pour intégrer la virologie, notamment les rétrovirus des primates, dès les années 1980, avec l’émergence du SIDA et la découverte des virus responsables (HIV1& 2) et les virus des primates non humains (SIV) ; les fièvres hémorragiques virales (Ebola et Marburg) dans les années 1990 et les arboviroses en 2000.

Le CIRMF étudie également les affections les plus importantes en santé publique ou celles plus critiques présentant un risque aggravé pour la santé, à savoir le neuropaludisme humain. les cas de grippe H1N1 et H5N1, le chikungunya et la dengue ont intégré récemment les thématiques de recherche.

Organisme de recherche gabonais de référence, crée en 1975, le CIRMF a été le premier, en partenariat avec l’Institut de recherche pour le développement (IRD), à avoir identifié la chauve-souris comme réservoir naturel potentiel du virus Ebola, une fièvre hémorragique foudroyante, touchant les primates et les hommes.


SUR LE MÊME SUJET
Libreville abrite depuis vendredi un symposium international sur l’émergence des maladies infectieuses organisé par le Centre international de la recherche médicale de Franceville (CIRMF). Cette rencontre, la première du genre dans le pays, va durer deux jours. Elle regroupe cinq pays d’Afrique (Le Gabon, le Congo Démocratique, le Congo Brazzaville, le Tchad le Bénin et le Cameroun) et la France. Les travaux, qui seront sanctionnés par la remise des prix à deux jeunes chercheurs, rassemblent de nombreux spécialistes en médecine humaine et vétérinaire, de biologistes, de environnementalistes, de climatologues, de microbiologistes ainsi que des spécialistes de santé publique, et sciences humaines ...
Lire l'article [1]
Un symposium axé sur les maladies infectieuses émergentes (« Maladies infectieuses, Environnements et Biodiversité »), avec la présence d’experts et d’hommes de Science nationaux et internationaux s'ouvre ce vendredi à l’Institut français du Gabon (Libreville) et s'étendra sur deux jours. L’objectif de ce symposium est d’anticiper et de prévenir l’émergence des maladies infectieuses. Sous le haut patronnage du chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba et organisé par le Centre de recherche de Franceville (CIRMF), en collaboration avec le ministère gabonais de la Santé et l’Institut français du Gabon, ces assises de Libreville porteront sur plusieurs sous-thèmes axés sur le ...
Lire l'article [2]
Le prix Nobel 2008 de médecine, le Professeur Françoise Barré-Sinoussi va participer au premier symposium sur les maladies infectieuses, environnements et biodiversité prévu pour novembre prochain à Libreville selon un communiqué du Centre international de recherches médicales de Franceville(CIRMF) parvenu mercredi à l’AGP. Au cours de cette rencontre, celle qui a participé à la découverte en 1983 du virus de l’immunodéficience humaine (VIH), à l’origine du sida, avec le Pr Luc Montagnier, va procéder à la remise de l’un des récompenses destinée aux jeunes chercheurs africains. Le symposium va regrouper “quelques uns des plus grands experts internationaux “ dans le domaine ...
Lire l'article [3]
Libreville accueillera les 4 et 5 novembre prochains, le premier symposium pour le renforcement de la lutte internationale et régionale contre l’émergence des maladies infectieuses, sous le thème «Maladies infectieuses, environnement et biodiversité». Pour répondre aux questions et aux problématiques liées à l’émergence des maladies infectieuses, Libreville réunira les 4 et 5 novembre prochains, quelques uns des plus grands experts internationaux autour du premier symposium visant le renforcement de la lutte internationale et régionale contre l’émergence des maladies infectieuses. Placé sous le haut patronage de la présidence de la République gabonaise, en partenariat avec la France et le Centre International de ...
Lire l'article [4]
Dans le cadre de la 12ème journée Africaine de l’Administration et du Service Public, organisée par le ministère du Budget, des Comptes Publiques, de la fonction Publique, chargé de la Réforme de l’Etat, l’ancien premier ministre par ailleurs vice-président du Sénat français, Jean-Pierre Raffarin a énoncé mercredi à Libreville que les trois (3) conditions sont à remplir pour que l’Administration publique soit un moteur de développement, a constaté GABONEWS. Le Sénateur français a, en effet, édifier l’assistance lors de la conférence débat qu’il a animé sur le thème, « Administration publique: moteur de développement dans un pays émergent ». Selon ...
Lire l'article [5]
Une formation sur la reconnaissance et l'identification des principales espèces de rongeurs, animée par le chercheur français, Pr Jean Marc Duplantier s’est ouvert mardi dernier au Centre international de recherches médicales de Franceville (CIRMF), a-t-on appris ce mercredi de source officielle. Ce séminaire de formation dispensée à l’intention des chercheurs et des étudiants gabonais en Master constitue un véritable appui pour les chercheurs de l’institution travaillant dans le domaine de la virologie. Les rongeurs sont connus comme des réservoirs de maladies transmissibles à l’homme. De ce fait, le Pr Jean Marc Duplantier a souligné avoir aidé les participants à identifier ceux ...
Lire l'article [6]
La molécule IM28, présentée comme un remède contre le VIH/SIDA, découverte par le Pr Donation Mavoungou, un chercheur gabonais, continue d’alimenter la polémique entre son inventeur et les autorités gabonaises, notamment le ministère de la Santé publique qui met en doute l’efficacité de ce médicament. Le Pr Mavoungou a de nouveau relancé le débat autour de sa découverte, affirmant que l’IM28 a reçu la reconnaissance de la communauté scientifique internationale, notamment l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Organisation des Nations unies pour la lutte contre le SIDA (ONUSIDA), qui estiment que la molécule est un remède antirétroviral efficace. Le chercheur ...
Lire l'article [7]
Le docteur Eric Leroy, directeur de l’unité des maladies virales émergentes du centre international de recherches médicales de Franceville (CIRMF) lauréat du « Prix Christophe Mérieux » 2009 pour ses travaux sur les virus d’Ebola et de Marburg a été célébré jeudi à Franceville par ses collègues, a constaté un journaliste de l’AGP. Des félicitations ont fusé de partout et surtout des membres du conseil scientifique du CIRMF invités pour la circonstance. A la tête d’une équipe de 18 chercheurs dont la moitié de gabonais, les travaux d’Eric Leroy ont permis de mieux caractériser le génome du virus Ebola et de comprendre ...
Lire l'article [8]
La recherche gabonaise vient d’être honorée à travers l’attribution du Prix « Christophe Mérieux » 2009 par l’Institut de France au Docteur LEROY Eric, spécialiste notamment des maladies virales émergentes au Centre International de Recherches Médicales de Franceville (CIRMF), selon un communiqué reçu ce mardi par GABONEWS. Le Dr Eric Leroy, chercheur au CIRMF, couronné du « Prix Christophe Mérieux » 2009 Pour le CIRMF, cette distinction conférée par l’Institut de France, représente un couronnement pour les travaux de recherches du lauréat sur les maladies virales émergentes et les grandes arboviroses (maladies transmises par des insectes du type moustique…) au Gabon. L’Institut de ...
Lire l'article [9]
Le Centre international de recherches médicales de Franceville (CIRMF), dans le Haut-Ogooué, vient d’annoncer l’opérationnalité de ses capacités d’analyse épidémique, pour lesquelles trois jours suffiront désormais à confirmer un foyer épidémique, contre les deux semaines nécessaires pour attendre les résultats des laboratoires américains. Il y a un an, l’équipe de recherche du CIRMF avait annoncé lors d’un congrès mondial à Libreville la découverte du réservoir des virus Ebola et Marbourg, la chauve-souris, qui avait permis de débloquer les moyens de développer les capacités de recherches du centre. Depuis l’annonce il y a un an de la découverte du réservoir des ...
Lire l'article [10]
Libreville abrite un symposium international sur l’émergence des maladies infectieuses
Ouverture du 1er Symposium sur les maladies infectieuses émergentes ce vendredi à Libreville
Le prix Nobel 2008 de médecine annoncé en novembre pour un symposium à Libreville
Gabon : Préparation d’un débat sur “l’émergence des maladies infectieuses”
Trois (3) conditions pour une Administration publique, moteur de développement, selon Jean Pierre Raffarin, ancien premier ministre français
Société / Une formation sur la reconnaissance et l’identification des rongeurs se tient à Franceville
Polémique au Gabon autour d’une molécule contre le SIDA découverte par un chercheur gabonais
Gabon: Haut-Ogooué/Recherche : Le lauréat du « Prix Christophe Mérieux » 2009, célébré à Franceville
Gabon: Le Dr Eric Leroy, chercheur au CIRMF, couronné du « Prix Christophe Mérieux » 2009
Gabon : Franceville à la pointe de la recherche sur le virus Ebola