Socialisez

FacebookTwitterRSS

SETRAG investira 20 milliards de FCFA pour acquérir 6 locomotives et 10 rames voyageurs

Auteur/Source: · Date: 8 Mai 2011
Catégorie(s): Développement,Economie

La Société d’exploitation du Transgabonais (SETRAG) investira 20 milliards de FCFA dans l’achat de six locomotives et dix rames voyageurs, en prévision de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2012 que le Gabon et la Guinée Equatoriale abriteront en janvier prochain, a annoncé le président directeur général de cette société ferroviaire, Marcel Abéké.

‘’Dans le cadre exclusif de la CAN 2012, nous allons investir à hauteur de 20 milliards de FCFA pour acquérir six nouvelles locomotives et dix rames voyageurs, l’objectif étant de renforcer nos capacités opérationnelles et faire face à la demande croissante pendant l’événement’’, a déclaré M. Marcel Abéké, à l’occasion d’une visite des installations de la société à Owendo (sud de Libreville) par le ministre des Transports, Julien Nkoghé Bekalé.

Par ailleurs, le directeur général adjoint de l’entreprise, Jean-François Coutin, a indiqué que la SETRAG a réalisé en 2010 sa meilleure performance de ces quatre dernières années dans le transport des voyageurs, sans indiquer le nombre de personnes transportées pendant cette période.

Par contre, a-t-il déploré, le trafic de marchandises ne cesse de régresser depuis 2008, année de la grande crise économique internationale.

Selon M. Coutin, le trafic grumier a enregistré un fort ralentissement suite à la décision des pouvoirs publics d’interdire l’exportation du bois sous forme de grumes.

La Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), filiale du groupe français ERAMET qui évacue son minerai de manganèse par la voie ferrée, demeure désormais le plus gros client de la SETRAG en termes de marchandises.

L’Etat gabonais a d’ailleurs concédé la gestion du chemin de fer à cette entreprise minière, rappelle-t-on.

La voie ferrée et l’avion demeurent les deux moyens les plus usités pour rallier Franceville, deuxième ville du Gabon devant accueillir certains matchs de la CAN avec Libreville, la capitale, qui abritera d’ailleurs la finale de la compétition.


SUR LE MÊME SUJET
La Société d'exploitation du Transgabonais (SETRAG) va acquérir, en 2011, six nouvelles locomotives et une rame supplémentaire de voiture pour les voyageurs pour un investissement de 15 milliards de francs CFA, a annoncé dimanche la direction générale. En 2010, l'investissement prévisionnel est de 12,26 milliards de francs CFA avec un chiffre d'affaires de 35,92 milliards de FCFA. A ce jour, le parc de la SETRAG est composé de 14 locomotives de marchandises et de voyageurs et d'environ 640 wagons. Depuis la date de mise en concession, en 2005, la SETRAG a investi plus de 60 milliards de francs CFA La SETRAG est une société ...
Lire l'article
La société d'exploitation du Transgabonais (SETRAG) va se doter de six nouvelles locomotives en 2011, dans la perspective de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) de football que le Gabon doit co-organiser avec la Guinée Equatoriale en 2012, a annoncé le chef du département matériel de la compagnie, M. André Alliguie. (Le renforcement du parc de locomotives a pour but d'augmenter la capacité de transport des passagers de la SETRAG entre Libreville et Franceville, chef-lieu de la province du Haut-Ogooué (sud-est), deuxième site retenu pour abriter des matchs de la CAN en 2012. M. Alliguie a qualifié ...
Lire l'article
La Société d’exploitation du réseau ferroviaire transgabonais (SETRAG) a annoncé lundi l'acquisition en 2011 de nouveaux équipements pour améliorer la sécurité et le confort de ses trains. Selon son directeur général, Jean-Françaois Coutin, la SETRAG va notamment acheter deux trains, 10 voitures, des rails et 60.000 traverses pour un montant de cinq milliards de francs CFA. Cet investissement entre dans le cadre du renforcement du transport pendant la Coupe d’Afrique des Nations de football que le Gabon va co-organiser en 2012 avec la Guinée équatoriale. La SETRAG est une société anonyme, créée à Libreville, en juin 1997, disposant d’un capital de 10 milliards ...
Lire l'article
La Société d’exploitation du transgabonais (SETRAG) a annoncé le 30 juin qu’elle débloquerait 5 milliards de francs CFA pour acquérir notamment deux nouveaux trains en 2011, dans le cadre du renforcement du transport pendant la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2012 qui se sera co-organisée par le Gabon et la Guinée-Equatoriale. Les dirigeants de la Société d’exploitation du transgabonais (SETRAG) ont été reçu en audience le 31 juin par le Premier ministre, Paul Biyoghe Mba, à qui ils ont fait part de leurs projets relatifs au renforcement du transport pendant le la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2012 ...
Lire l'article
L’administrateur général adjoint de la Société d’exploitation du Transgabonais (SETRAG), Jean François Coutin, a rassuré le gouvernement de Paul Biyoghe Mba, par rapport aux mesures de sécurité prises par son entreprise, visant la sécurisation des passagers et des biens, au cours d’une réunion de travail tenue jeudi au cabinet du premier ministre en présence du ministre Gabonais de Transport, Remy Ossele Ndong, a constaté GABONEWS. C’est fort de cette ambition, celle de sécuriser au mieux les personnes et les biens que la SETRAG, a entrepris depuis le mois de mars dernier, des travaux de réhabilitation complète de la voie ferrée ...
Lire l'article
Les habitants de Libreville vivent depuis plusieurs semaines au rythme des délestages en eau et électricité en raison des travaux de renforcement opérés sur le réseau par la Société d’eau et d’énergie du Gabon (SEEG). Alors que l’audit technique et financier de la société a débuté le 26 avril dernier, le responsable local de la maison-mère, Veolia, annonce pour 2010 le redéploiement total des moyens financiers de la SEEG, soit plus de 30 milliards de francs CFA, pour renforcer ses capacités. La polémique fait rage à Libreville depuis 2007 : «Que fait la SEEG ?», s’insurgent chaque jour les habitants ...
Lire l'article
Au crépuscule des jours sombres de la Compagnie des Mines de l'Ogooué (COMILOG) causés par la crise économique mondiale, le président directeur général de la maison mère, le groupe français ERAMET, Patrick Buffet, a été reçu le 30 octobre dernier par le nouveau président gabonais, Ali Bongo, pour faire le point sur la situation économique de la première société du Haut-Ogooué. «Avec la reprise au troisième trimestre 2009, nous avons atteint les 2/3 du taux d’utilisation des capacités de l’entreprise. Contrairement à la période correspondant à la période de la crise où nous avons été obligés de réduire toutes nos ...
Lire l'article
Les responsables de la Société d’exploitation du Transgabonais (SETRAG) ont rencontré le 7 juillet dernier des hommes d’affaires français, des partenaires sociaux et des responsables du ministère de la Formation professionnelle pour baliser le renouvellement de ses effectifs à l’horizon 2010-2011. Privatisée en 2005, la SETRAG envisage la mise en place d’une politique de recrutement direct avec la collaboration du ministère de tutelle pour exploiter cette offre de travail de façon optimale sur le marché de l’emploi gabonais Le recrutement de nouveaux cheminots gabonais a fait l’objet d’une séance de travail le 7 juillet dernier entre le directeur général adjoint de ...
Lire l'article
La Société d’exploitation du Transgabonais (SETRAG) recourt actuellement aux services d’un satellite en vue de renforcer la sécurité des trains voyageurs et de leurs passagers; sécurité qui redevient, au regard de ces moyens déployés, un enjeu primordial pour cette structure qui gère les chemins de fer gabonais. Dans l’optique d’une sécurisation maximale des voyageurs et de leurs biens, la Société d’exploitation du Transgabonais loue un satellite qui aide à la surveillance, nuit et jour, du chemin de fer Owendo-Franceville. On rappelle que depuis l’accident d’un train minéralier survenu le 17 mars dernier à quelques 7 km d’Ayem, causant, durant deux jours à ...
Lire l'article
La Société d’exploitation du chemin de fer Transgabonais (SETRAG) a investi en 2007 la bagatelle de 17 milliards de FCFA pour moderniser ses outils et installations, a annoncé ce week-end le Président directeur général de la compagnie, Marcel Abéké. L’investissement a permis de rénover les wagons et locomotives, moderniser le système de télécommunication et restaurer les logements du personnel, a précisé M. Abéké à l’occasion d’une réunion bilan avec les cadres de l’entreprise. En 2008, la SETRAG compte poursuivre son programme d’investissement, l’entreprise s’étant engagée à investir 50 milliards de FCFA jusqu’en 2011. Elle envisage de remplacer les locomotives vieillissantes par des ...
Lire l'article
15 milliards de FCFA d’investissement dans le Transgabonais en 2011
SETRAG va se doter de six nouvelles locomotives en 2011
Cinq milliards de FCFA d’équipements ferroviaires pour le Transgabonais
Gabon : 5 milliards de FCFA pour renforcer le parc de SETRAG
Transport ferroviaire / La SETRAG inscrit la sécurité au centre de ses préoccupations
Gabon : la SEEG investira plus de 30 milliards FCFA en 2010
Gabon : ERAMET investira plus de 130 milliards FCFA dans le Haut Ogooué
Gabon : La SETRAG prépare la relève de ses effectifs
Gabon: Transport ferroviaire / la Sécurité dans les trains redevient un enjeu de la SETRAG
17 milliards de FCFA investis en 2007 pour la modernisation du Transgabonais

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 2,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 8 Mai 2011
Catégorie(s): Développement,Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*