Socialisez

FacebookTwitterRSS

Sport / Mondial 2022 – Corruption: Le Président de la CAF Issa Hayatou réfute catégoriquement les nouvelles accusations

Auteur/Source: · Date: 12 Mai 2011
Catégorie(s): Afrique,Sports

Le Président de la Confédération Africaine de Football (CAF) Issa Hayatou a réfuté catégoriquement les nouvelles accusations de corruption portées devant le Parlement Britannique, mardi 10 mai 2011, accusations qui devraient être étayées prochainement dans une publication du Sunday Times.
Selon le site officiel de la Confédération africaine de football visité mercredi, le Président Hayatou, ne saurait laisser des journalistes, dont le travail consiste à créer et vendre du faux, porter atteinte à sa personne et à son leadership, où intégrité, éthique et transparence font partie intégrante de ses valeurs et principes.

Le Président Hayatou qualifie ces accusations, apportées sans preuves, de pure invention, destinées encore une fois à jeter le discrédit sur sa personne. Le Président attend donc avec impatience des preuves, car comme le Sunday Times l’affirme lui-même, il s’agit « d’accusations qui restent à démontrer ».

D’une part, la CAF rappelle que dans le cadre de la campagne des pays candidats pour l’organisation des Coupes du Monde 2018 et 2022, le Comité de candidature de Qatar 2022 avait formulé une offre pour sponsoriser l’Assemblée Générale de la CAF pour un montant de 1.8 Million dollars US. En contrepartie, les chargés du dossier du Qatar ont obtenu l’exclusivité de s’adresser à l’Assemblée générale et de présenter leur candidature. Cette opération a d’ailleurs été approuvée par le Comité Exécutif de la CAF lors de sa réunion le 08 janvier 2010 à Luanda, Angola, et concrétisée par la signature d’un contrat entre les 2 parties.

D’autre part, le Président confirme également que Monsieur Amadou Diallo n’est pas un « chargé de mission » pour M. Hayatou, contrairement à ce que le Sunday Times atteste.

Le Président de la CAF est déterminé à coopérer avec toute enquête dans le but de dénoncer ces calomnies, et il se réserve le droit de saisir en justice les responsables de cette campagne de dénigrement à son encontre.


SUR LE MÊME SUJET
Les ONG One et EG Justice, dénoncent la «corruption» entourant la Coupe d'Afrique des nations (CAN), à deux jours de son ouverture «Alors que les stars africaines des clubs de football européens s'apprêtent à participer à la CAN au Gabon et en Guinée équatoriale», les deux ONG «appellent l'UE à adopter rapidement de nouvelles règles qui forceraient les sociétés multinationales opérant en Guinée équatoriale à publier les paiements, en argent ou en nature, faits au gouvernement en contrepartie de l'exploitation du pétrole». Elles soulignent dans un communiqué que «grâce à ses réserves de pétrole, la Guinée équatoriale affiche le revenu par habitant ...
Lire l'article
Après les accusations de Robert Bourgi, voici celles de Mike Jocktane. Dans un livre à paraître ce jeudi en France, Le scandale des biens mal acquis, cet ancien collaborateur d'Omar Bongo confirme les accusations de Robert Bourgi et va plus loin, en affirmant que le défunt président gabonais a « contribué au financement de la campagne présidentielle de 2007 de Nicolas Sarkozy ». Mike Jocktane a été conseiller d'Omar Bongo à partir de 2005, promu directeur adjoint de son cabinet en janvier 2009, avant de rejoindre l'opposition au fils Bongo quand celui-ci a pris la succession de son père. Accessoirement, ...
Lire l'article
Accusations de Bourgi : Jean-Marie Le Pen saisit la justice
L'ex-président du Front national Jean-Marie Le Pen a saisi jeudi la justice contre les accusations de Robert Bourgi sur un financement de sa campagne électorale de 1988 par des fonds occultes provenant du Gabon, a-t-on appris de source judiciaire. M. Le Pen a saisi le tribunal de grande instance de Paris d'une citation directe pour diffamation à l'encontre de M. Bourgi. Il demande 100.000 euros de dommage et intérêts. Aucune date n'a encore été fixée pour l'audience, a précisé cette source. Après avoir mis en cause Jacques Chirac et Dominique de Villepin, Robert Bourgi, conseiller officieux pour l'Afrique de Nicolas Sarkozy, avait ...
Lire l'article
A deux semaines de l’ouverture de la Coupe du Monde de football en Afrique du Sud, les supporters gabonais ont réussi à réserver un peu plus de 9 000 billets d’entrées au stade pour les différents matches, a-t-on appris. Selon le président du Comité d’organisation sud-africain de la Coupe du Monde 2010, Danny Jordan, 96% des 2,88 millions de billets mis en vente ont trouvé preneur. Après les Sud-africains qui se sont procuré le plus grand nombre de billets, les Américains arrivent en seconde place avec140 000 billets vendus à ce jour, suivi de l’Angleterre avec 110 000 billets, l’Australie avec 48000 ...
Lire l'article
Le président de la Fédération africaine de football, Issa Hayatou, qui a été reçu en audience, mercredi, par le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a déclaré au terme de cette rencontre qu’il « repart très ravi » du fait que le Gabon va organiser, avec la Guinée Equatoriale, la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en 2012. M. Hayatou a affiché sa satisfaction de constater la détermination des hautes autorités de l’Etat à organiser la CAN en terre gabonaise en 2012. « Je peux vous dire que je repars très ravi de savoir que des rumeurs qu’on avait ça et là ...
Lire l'article
Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Issa Hayatou, est arrivée ce 28 octobre à Libreville, où il doit faire un état des lieux des infrastructures de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2012, co-organisée par la Guinée équatoriale et le Gabon. Cette visite devrait permettre de fixer les Gabonais sur la capacité ou non de leur pays à abriter ce grand rendez-vous sportif, dont la construction des infrastructures accuse un retard patent. Une délégation de la CAF menée par le président de cette institution, Issa Hayatou, est arrivée dans la capitale gabonaise ce 28 octobre en fin d'après ...
Lire l'article
Le Président de la Commission électorale nationale et permanente (Cenap), René Aboghe Ella, a démenti cette après-midi lors d’une conférence de presse, les résultats de trois des candidats qui revendiquent déjà leur victoire aux élections présidentielles de dimanche dernier. Amoindrissant ainsi les élans des candidats Pierre Mamboundou, André Mba Obame et Ali Bongo Ondimba, le Président de la Cenap a par ailleurs indiqué que les résultats définitifs du scrutin seront connus le 2 septembre prochain. © D.R. - Le Président de la Commission électorale nationale et permanente (Cenap), René Aboghe Ella ...
Lire l'article
Une employée de banque gabonaise a été condamnée jeudi à 6 mois de prison ferme et la banque à 533.000 euros de dommages et intérêts pour "violation de secret professionnel" dans le cadre d'une affaire liée à des accusations de corruption contre un procureur. L'employée, Marlène Rapontchombo, en détention préventive depuis juillet 2008 et congédiée depuis son incarcération, a été condamnée à six mois de prison ferme et 250.000 FCFA (380 euros) d'amende, "à payer dans les deux mois", selon son avocat, Me Bertrand Homa Moussavou. Mme Rapontchombo, qui conteste les faits, avait été arrêtée après la divulgation sur internet, dans la ...
Lire l'article
L’ONG Transparency International a publié le 23 septembre à Berlin son rapport 2008 sur la corruption dans le monde qui établit un nouveau classement des pays selon l’indice de perception de la corruption (IPC). Celui-ci évalue la perception du niveau de corruption affectant les administrations publiques et la classe politique d’un pays. Le Gabon arrive au 96e rang mondial de ce classement et occupe la 13e place en Afrique subsaharienne aux côtés du Mali et du Bénin. Le rapport 2008 de l’ONG Transparency International classe le Gabon au 13e rang de des pays de l’Afrique subsaharienne où la corruption est la ...
Lire l'article
Le Gabon serait passé, en une seule année (entre 2004 et 2005), du 74e au 88e rang mondial de la corruption, selon Transparency international. Le Gabon chutte ainsi de 14 places en un an, signe que la situation de la corruption dans le pays ne cesse de se dégrader, malgré la hausse substantielle des ressources de l'état suite à la flambée des prix du pétrole. Cette dégradation est d'autant plus notable que le régime Bongo se sera investi, depuis 2004, à préparer la réellection frauduleuse du dictateur Omar Bongo, utilisant ainsi les ressources de l'état à des fins politiques. Ainsi, selon ...
Lire l'article
Accusations de corruption autour de la CAN
Biens mal acquis : les accusations d’un ex-collaborateur d’Omar Bongo
Accusations de Bourgi : Jean-Marie Le Pen saisit la justice
Sport/Mondial 2010: A deux semaines du coup d’envoi, 9 000 billets achetés ou réservés par les supporters gabonais
Gabon: « Je repars très ravi du fait que le Gabon va nous offrir l’hospitalité en 2012 »,(Issa Hayatou)
Gabon : La CAF vient aux nouvelles des chantiers de la CAN
Gabon : La Cenap réfute les résultats donnés par les candidats
Gabon: une banque et une employée condamnées après des accusations de corruption
Gabon : Libreville 96e au classement mondial de la corruption
Gabon: 88e rang mondial de la corruption, selon Transparency International

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 12 Mai 2011
Catégorie(s): Afrique,Sports
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*