Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le gouvernement gabonais prolonge de trois mois le délai de réexamen du statut des réfugiés congolais

Auteur/Source: · Date: 13 Mai 2011
Catégorie(s): Afrique,Société

Le gouvernement gabonais a décidé de prolonger de trois mois le délai de réexamen du statut des réfugiés congolais établis au Gabon, selon un communiqué rendu public jeudi à Libreville par le ministère gabonais des Affaires étrangères.

Le communiqué dont copie est parvenue à l’AGP précise que le processus bénéficie d’une nouvelle période de trois mois non renouvelable allant du 1er au 31 juillet 2011.

Au terme de ce délai, toutes les personnes concernées, qui n’auront opté ni pour le retour volontaire ni pour la transformation de leur statut en celui de migrant, seront considérées comme étant en situation irrégulière au Gabon, ajoute le communiqué.

Tout au long de la période réexamen qui s’étend jusqu’au 31 juillet prochain, il est demandé aux forces de sécurité, aux services de l’immigration et à tous les détenteurs de l’autorité de l’Etat de considérer les documents délivrés aux réfugiés et demandeurs d’asile congolais en cours de validité ou pas, comme conférant le statut de réfugié ou de demandeur d’asile, poursuit le texte.

La décision des autorités gabonaises est conforme aux résolutions de la 8ème et de la 9ème commission tripartite Gabon-Congo-Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), souligne le communiqué.

Les opérations de réexamen du statut des réfugiés congolais en cours font suite à une intense campagne d’information et de sensibilisation en direction des autorités déconcentrées de l’Etat, des collectivités locales, des forces de police, de la gendarmerie et des services de l’immigration, sur l’exigence de respecter les droits et la dignité des réfugiés et demandeurs d’asile tout au long de la période réexamen du statut.

Un premier délai concernant le réexamen du statut des réfugiés congolais a couru du 1er février au 30 avril dernier.

En dépit des nombreux accords portant sur le rapatriement volontaire des réfugiés congolais installés au Gabon, la majorité d’entre eux refusent de se plier à cette décision et souhaitent plutôt que le HCR leur trouve un pays d’accueil autre le Gabon.

Arrivés en masse au lendemain de trois guerres civiles qu’a connues leur pays (1997, 1998 et 2001), les ressortissants du Congo Brazzaville, estimés au départ à 14.000, tournent actuellement autour de 9.000 personnes.


SUR LE MÊME SUJET
Six cent (600) réfugiés congolais, sur les six mille (6000) vivants actuellement au Gabon, réclament depuis cinq jours au Haut Commissariat pour les Réfugiés (HCR) d’être envoyés en asile dans un autre pays. Cette réclamation fait suite à l’expiration du délai donné par le Gabon du statut de réfugiés à ces congolais arrivés dans le pays pendant la période de guerre que le Congo a vécu entre 1997 et 2003. En 2011, le Gabon avait annoncé la fin du statut de réfugiés pour les citoyens congolais vivant dans le pays tout en leur accordant un délai pour régulariser leur situation dans ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a annoncé vendredi à Libreville, la cessation du statut de réfugiés et demandeurs d’asile aux congolais établis au Gabon depuis la guerre civile qui a secoué le Congo entre 1997 et 1999. "Le gouvernement de la république Gabonaise déclare à compter de ce jour, la cessation du statut pour les réfugiés et demandeurs d’asile congolais établis au Gabon", a déclaré dans un communiqué parvenu à l’AGP le ministre gabonais délégué aux affaires étrangères, Raphael Ngazouzé. Le communiqué précise que les personnes en attente de réinstallation au Congo disposent d’un délai de quatre vingt (80) jours, pour rejoindre leur ...
Lire l'article
Près de 700 réfugiés congolais résidant au Gabon depuis une dizaine d'années ont été rapatriés en un peu plus d'un mois dans leur pays après avoir perdu leur statut le 31 juillet dernier, a annoncé jeudi à Brazzaville le Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR). Depuis le 22 juillet, date du début du rapatriement volontaire, quelque "692 réfugiés sont rentrés au Congo (...) par voies terrestres et aériennes", a indiqué à la presse Philippe Bateza, du bureau du HCR à Brazzaville. "Le HCR organise ce rapatriement depuis les formalités d'enregistrement jusqu'au départ", a-t-il expliqué, affirmant que depuis la signature en ...
Lire l'article
Près de 450 des 9 500 réfugiés et demandeurs d’asile congolais vivant au Gabon ont manifesté le désir de regagner leur pays, au lendemain de la décision du gouvernement gabonais de mettre fin à leur statut de réfugié. Les convois de rapatriement des réfugiés congolais ont démarré la semaine dernière, sous l’égide du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), notamment dans les provinces du Haut-Ogooué (sud-est), de la Ngounié (sud) et de la Nyanga (sud), frontalières du Congo-Brazzaville. D’autres convois doivent partir vers le Congo, jeudi et vendredi prochains, a-t-on indiqué au bureau du HCR à Libreville. Les candidats ...
Lire l'article
Le Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR) et le gouvernement du Gabon travaillent ensemble pour trouver des solutions durables pour les réfugiés congolais vivant au Gabon, et dont le statut prendra fin à compter du 31 juillet 2011, rapporte une note du service communication de cette institution onusienne. Les réfugiés ont le choix entre autres d'être rapatriés volontairement chez eux, ou bien d’obtenir une carte de séjour pour ceux qui souhaitent rester en tant que migrants dans leur pays d'accueil. Des équipes mobiles conjointes du HCR, de la Commission Nationale pour les Réfugiés et de la Croix Rouge Gabonaise ...
Lire l'article
Le Haut commissariat pour les réfugiés (HCR) et ses partenaires ont initié, du 22 au 23 juillet dernier, la première phase de rapatriement volontaire, vers leur pays d’origine, des réfugiés congolais vivant au Gabon. 51 réfugiés ont pris part à cette opération. Du 22 au 23 juillet dernier, le Haut commissariat pour les réfugiés (HCR), en partenariat avec les gouvernements gabonais et congolais, ont organisé la première phase de rapatriement volontaire des réfugiés congolais du Gabon, au départ de Franceville vers la ville de Dolisie, au Congo. Pour cette première opération, 51 réfugiés figuraient sur la liste des départs volontaires. Ceux-ci ...
Lire l'article
Lors d’une récente visite au Gabon, le Représentant Régional du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a rappelé l’engagement du HCR à apporter tout son appui au gouvernement de la République Gabonaise pour trouver des solutions durables pour les réfugiés de la République du Congo accueillis sur le sol gabonais depuis plus d’une décennie, a-t-on appris d’une note du service de communication de cette organisation. Lors des rencontres avec les autorités gabonaises, le Représentant Régional a rendu un vibrant hommage au Gouvernement et au peuple gabonais pour l’accueil et l’hospitalité exemplaires qu’ils ont accordés aux réfugiés congolais. Il ...
Lire l'article
La majorité des réfugiés congolais vivant dans la province du Haut Ogooué (Sud-est) refuseraient de rentrer chez eux, selon une enquête menée en 2010 par le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR). Selon l’enquête, les réfugiés congolais justifient leur refus par les liens matrimoniaux tissés au Gabon, la peur d’être tué une fois de retour au pays et la difficulté de trouver un emploi sur place. Le conseiller juridique de la Commission nationale des réfugiés (CNR), Juste Basile Lessa, a demandé aux autorités administratives et militaires du Haut-Ogooué d’être souples avec les réfugiés congolais qui ont encore ...
Lire l'article
Le ministère gabonais des Affaires étrangères a annoncé lundi à Libreville, qu’il ne reconnaît plus le statut de réfugiés aux ressortissants du Congo Brazzaville, arrivés en masse lors des trois guerres civiles que ce pays a connues en 1997, 1999 et 2001. ‘’Le Congo, de l’avis de tous, a retrouvé la paix et la stabilité d’antan, les conditions ayant prévalu à l’octroi du statut de réfugié sont donc éteintes’’, a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Jean Claude Franck Mendome, ajoutant que la décision a été prise au regard de la convention de Genève de 1951 ...
Lire l'article
Une réunion des experts des ministères des affaires Etrangères du Gabon et de la République du Congo Brazzaville s’est tenue jeudi à Libreville. Cette initiative du gouvernement gabonais avait pour objectif, la réactualisation de l’examen de la faisabilité de la cessation du statut des réfugiés et de demandeurs d’asile des Congolais réfugiés au Gabon. Les deux délégations ont fait le bilan de la mise en œuvre de l’Accord tripartite signé le 11 septembre 2001 par les gouvernements gabonais et congolais et par le Haut commissariat des Nations Unies aux réfugiés (HCR). Fort du bilan, mitigé et en retrait des espérances, ...
Lire l'article
600 réfugiés congolais réclament un asile hors du Gabon
Fin du statut de réfugié pour les congolais établis au Gabon
Près de 700 réfugiés congolais rapatriés du Gabon
Environ 450 réfugiés congolais candidats à un retour volontaire dans leur pays
Fin du statut de réfugié: le HCR et le gouvernement gabonais ensemble pour trouver des solutions durables pour les réfugiés
Gabon : Rapatriement volontaire des réfugiés congolais
Le HCR réaffirme son soutien au Gouvernement gabonais pour la question des réfugiés congolais
La majorité des réfugiés congolais vivant dans le sud-est du Gabon refusent de regagner leur pays (HCR)
Les réfugiés congolais déchus de leur statut au Gabon
Vers la Vers la fin du statut de réfugiés pour les Congolais au Gabon

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 13 Mai 2011
Catégorie(s): Afrique,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*