- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

L’inculpation de DSK chamboule la primaire du PS

[1]Le retrait probable du directeur général du FMI renforce les chances de François Hollande et de Martine Aubry, alors que Ségolène Royal n’a renoncé à rien.

Tout change au PS. Avec l’inculpation de Dominique Strauss-Kahn aux Etats-Unis pour une affaire de mœurs, les cartes de la primaire socialiste pour l’élection présidentielle de 2012 sont redistribuées. Jusqu’à présent, la donne était à peu près stabilisée. Le directeur général du FMI surclassait ses concurrents dans les sondages, François Hollande le rattrapait, Ségolène Royal stagnait derrière et Martine Aubry était prête à renoncer à se présenter en vertu du pacte qui le liait à son allié.

Le probable retrait de Dominique Strauss-Kahn installe le PS dans un nouveau paysage. Avec Martine Aubry, ils avaient convenu de décider entre eux qui se présenterait à la primaire. Laurent Fabius et Bertrand Delanoë devaient eux-aussi participer à la discussion. En tant que première secrétaire du PS, c’est Martine Aubry qui devrait concourir. Mais beaucoup doutent de sa détermination. Si bien que l’ancien premier ministre de François Mitterrand voit s’entrouvrir la possibilité d’une candidature totalement inattendue.

De son côté, François Hollande ne peut que bénéficier de l’affaire. Positionné sur le même créneau que Dominique Strauss-Kahn, celui d’une gauche « responsable », il faisait figure de principal concurrent de DSK depuis qu’il remontait dans les sondages. Il y a un an, alors qu’il était au plus bas, l’ancien chef du PS avait bâti sa stratégie sur la certitude que DSK ne se présenterait pas. Il s’attendait à affronter Martine Aubry en finale. Le scénario se précise.

Royal la grande inconnue
Quant à Ségolène Royal, elle demeure la grande inconnue de cette primaire. L’ancienne candidate à l’élection présidentielle de 2007 a vu fondre son capital de popularité au profit de ses rivaux. Candidate déclarée depuis novembre 2010, elle se concentre sur sa campagne de terrain sans avoir pour l’instant réussi à retrouver la faveur des sondages. Ségolène Royal se disait persuadée que la donne changerait quand le nom des candidats serait connu. C’est désormais presque chose faite.

Et puis il y a les « petits candidats », à commencer par Arnaud Montebourg. Le député de Saône-et-Loire s’est toujours présenté comme un opposant frontal à la ligne de DSK qu’il espérait affronter en finale. C’est désormais vers François Hollande qu’il va devoir orienter ses critiques.

Il y a enfin les candidats conditionnels, ceux qui avaient soumis leur candidature à celle de DSK. Depuis que l’hypothèse du retour du directeur général du FMI s’était renforcée, ils s’étaient rangés les uns après les autres derrière lui. Manuel Valls, Pierre Moscovici et Gérard Collomb. Le retrait probable de leur mentor les poussera-t-il à se présenter ? Réponse le 13 juillet, date de la clôture des candidatures à la primaire du PS.


SUR LE MÊME SUJET
Martine Aubry a estimé ce matin, sur RTL que Nicolas Sarkozy était «un peu perdu”
| Fred Dufour La campagne présidentielle s'est encore accélérée hier soir. Avec l'intervention du chef de l'Etat retransmise en direct sur huit chaînes de télévision -du jamais vu-, les réactions politiques ne tournent ce matin qu'autour des annonces de Nicolas Sarkozy. Il faut dire que le Président de la République n'a pas lésiné sur le nombre de mesures. Hausse de la TVA de 1,6 %, création d'une banque de l'Industrie, augmentation de droit de construire de 30 %, il a annoncé près de huit mesures qui devrait rentrer en vigueur au plus tard en octobre... Ce qui pose évidemment la ...
Lire l'article [2]
Hollande creuse légèrement l’écart avec Sarkozy
La progression de François Bayrou est stoppée, Marine Le Pen plafonne, et Mélenchon gagne deux points dans le dernier baromètre OpinionWay-Fiducial pour Le Figaro et LCI. Très légère hausse pour François Hollande (27,5% d'intentions de vote, plus 0.5). Petite baisse pour Nicolas Sarkozy (24%, moins 1), stabilité pour Marine Le Pen (17%) et Eva Joly (3%), essoufflement pour François Bayrou après un entrée en campagne tonitruante (14 %, moins un) et embellie pour Jean-Luc Melenchon et son discours radical (8 %, plus 2). Tels sont les principaux enseignements du baromètre OpinionWay-Fiducial pour Le Figaro et LCI, réalisé du 23 au 25 ...
Lire l'article [3]
Le département en charge de l’éducation au Gabon organise depuis mercredi un atelier de trois jours soutenu par l’UNESCO dans le but d’introduire l’anglais dans les écoles du pré-primaire publics. Ces assises visent à donner des rudiments aux inspecteurs et enseignants qui auront la charge de transmettre des méthodes d’apprentissage à leurs collaborateurs et collègues pour faciliter la compréhension et l’adoption de cette nouvelle matière aux élèves du pré-primaire. Cette formation est l’accomplissement des travaux organisés par le ministère de l’éducation nationale, dans le cadre des actes adoptés lors des états généraux organisés en mai 2010, qui tiennent à vulgariser de ...
Lire l'article [4]
Qui tuera la Françafrique ?
Comme d’habitude et même si Paris n’est plus le pôle d’intérêt unique de l’Afrique francophone, l’élection présidentielle française sera suivie avec attention, parfois avec passion, au sud de la Méditerranée. Certes, nul n’en attend un séisme comparable à l’arrivée au pouvoir de François Mitterrand en 1981, ni même une répétition de 2007, quand la victoire de Nicolas Sarkozy avait suscité un vif sentiment de curiosité. Vue d’Afrique, la compétition oppose un adversaire socialiste encore peu connu et dont les positions ne sont qu’ébauchées à un président sortant qui, après avoir prôné la rupture en matière de politique africaine puis prononcé ...
Lire l'article [5]
Déficit d’enseignants dans une école primaire du Cap Estérias
L'école publique du Cap Estérias, localité à une trentaine de km au nord de Libreville, est confrontée à un déficit d’enseignants depuis la rentrée scolaire qui a eu lieu le 19 septembre dernier, a appris l'AGP. Le manque d’enseignants perturbe le bon déroulement des cours dans cet établisement qui ne dispose que de trois enseignants pour cinq classes. Les classes de 3ème et 4ème années qui comptent respectivement 34 et 49 élèves sont les plus pénalisées par la situation. Le directeur de l’école, Armand Ovono, est contraint de prendre en charge toutes les classes sans enseignant, soit au total 83 élèves, en ...
Lire l'article [6]
L'avocat franco-libanais a précisé hier ses accusations contre Jacques Chirac et Dominique de Villepin, mais a pris soin d'épargner Nicolas Sarkozy. L'opposition demande une enquête et dénonce des « règlements de comptes nauséabonds ». De l'ombre à la lumière. Homme des missions secrètes, porteur de valises entre Paris et son « pré carré » africain et représentant officieux de l'Elysée au sud du Sahara pendant des décennies, Robert Bourgi a décidé, depuis ses révélations chocs dans le « Journal du dimanche » ce week-end, de tout déballer sur ce qu'il qualifie lui-même de « côté obscur de la Françafrique ». L'avocat ...
Lire l'article [7]
Après l’inculpation de DSK, y a t-il pilote dans l’avion des primaires PS ?
Dominique Strauss-Kahn, pris dans une affaire de mœurs, risque fort de ne pas se présenter aux primaires socialistes en vue de 2012. Une nouvelle donne politique qui bouleverse le paysage de la course à la présidence. DSK accusé d'agression sexuelle, les primaires PS s'en trouveront recomposées SIPALe « cas » DSK rebat les cartes pour 2012. Planant dans la stratosphère sondagière, DSK était le commandant de bord de facto des primaires socialistes. Même sans candidature ouvertement déclarée jusque-là. Sauf que le favori des sympathisants socialistes, bien que présumé innocent, a été cueilli avant même que l'avion ne décolle. Sur le ...
Lire l'article [8]
La politique gabonaise n’est désormais ni prévisible ni paisible. Après l’annonce de la nomination officielle d’Ali Ben Bongo dans la course électorale pour succéder à son père, pas moins de onze autres candidats (dont trois femmes) ont annoncé leur intention de briguer la présidence gabonaise. Parmi eux deux poids lourds du PDG, le Parti démocratique gabonais. Jean Eyéghé Ndong, Premier ministre démissionnaire, a donné le ton et indiqué que l’heure de la rupture avec le système Bongo avait sonné : « Dans un village, lorsqu’il y a un chef charismatique, il peut y avoir des dysfonctionnements. Tant que le chef charismatique ...
Lire l'article [9]
Le Premier ministre, Jean Eyeghe Ndong, a lancé le 11 octobre au lycée national Léon Mba de Libreville la remise des manuels scolaires aux chefs d’établissements primaires et secondaires du secteur public. L’opération de gratuité des manuels scolaires a été étendue cette année aux collèges et lycées grâce à une dotation budgétaire de près de 2 milliards de francs CFA et un partenariat avec les éditions Hachette pour la fourniture de 1 465 000 supports pédagogiques aux écoles primaires et 818 000 ouvrages scolaires aux établissements secondaires publics.Pour réduire les inégalités scolaires et améliorer les conditions d’apprentissage dans l’enseignement public, ...
Lire l'article [10]
Tara Sydney et Teri Patterson se sont connues en faculté de droit. Deux jours avant la primaire démocrate du mardi 22 avril en Pennsylvanie, les deux amies sont venues de Washington faire du porte-à-porte pour Barack Obama à Philadelphie. "La campagne est devenue tellement mesquine que j'ai hésité à venir. J'étais désenchantée", dit Tara Sydney, avocate dans une association de protection de l'enfance. Teri Patterson, juriste dans une entreprise, a, au contraire, eu envie de s'engager. "Jusqu'à présent, je m'étais contentée d'envoyer de l'argent. Mais après les attaques sur le patriotisme d'Obama, je voulais montrer que nous sommes des gens ...
Lire l'article [11]
Martine Aubry a estimé ce matin, sur RTL que Nicolas Sarkozy était «un peu perdu”
Hollande creuse légèrement l’écart avec Sarkozy
Vers l’introduction de l’anglais dans le pré-primaire public au Gabon
Qui tuera la Françafrique ?
Déficit d’enseignants dans une école primaire du Cap Estérias
Robert Bourgi n’en finit plus de régler ses comptes
Après l’inculpation de DSK, y a t-il pilote dans l’avion des primaires PS ?
Gabon : le paysage politique chamboulé
Gabon : 2 283 000 manuels scolaires pour le primaire et le secondaire
Clinton-Obama : une primaire démocrate cruciale en Pennsylvanie