Socialisez

FacebookTwitterRSS

Société / Déjà plus de 2000 dossiers de demande d’établissement d’actes de naissances sur la table du Directeur général de la Famille

Auteur/Source: · Date: 17 Mai 2011
Catégorie(s): Société

L’opération de recensement des enfants apatrides lancée par le ministère Gabonais de la santé en charge de la Famille, en collaboration avec le ministère Gabonais de la Justice au mois de février dernier a déjà permis à la Direction générale de la famille et du Bien-être de réceptionner plus de deux mille (2000) dossiers de demande d’établissement d’actes de naissances déposées par les parents ayant des enfants dépourvus de cette pièce d’état civil.

Selon Yolande Bibouka, directeur générale de la Famille et du Bien-être, un peu plus de deux mille dossiers de demandes d’établissement d’actes de naissances aux enfants nécessiteux pour la seule ville de Libreville sont actuellement en cours d’examen dans ses services. Un travail qui se fait en collaboration avec les services indiqué du ministère de la Justice en vue de l’établissement en toute légalité des actes d’état civil à ces enfants âgés de 0 à 21 ans

Le but de cette opération est selon les initiateurs, de donner la nationalité à ces enfants lésés par leurs parents afin qu’ils puissent jouir pleinement de leurs droits, mais également de permettre à ces citoyens de demain d’avoir la possibilité d’accéder à l’éducation et à la formation.

Pour la Direction générale de la Famille et du Bien-être, le problème des enfants apatrides est plus qu’inquiétant vu l’ampleur du phénomène ces derniers temps dans les foyers gabonais; d’où la nécessité pour toutes les parties concernées de mener des réflexions dans le but de mieux cerner les contours de ce qui pourraient être à l’origine de cette situation qui touche de nombreuses familles gabonaises.

Notons que la phase de recensement des dossiers se poursuit à travers les neuf provinces du pays avant le démarrage d’établissement proprement dit d’actes de naissances et de jugement supplétifs qui interviendra dès le mois de juillet prochain

Rappelons qu’au Gabon les parents d’enfants nouveau-nés disposent de trois jours, pour les habitants de grandes villes et un mois pour les habitants des villes et villages reculés du pays, pour déclarer la naissance de leur enfant en lui faisant établir un acte de naissance auprès des services compétents. Ce délai dépassé, le tribunal devrait constituer un dernier recours. 


SUR LE MÊME SUJET
Le directeur de l’école publique du Premier Campement, Olivier Mouelé, dans le département du Cap Estérias a lancé un appel aux bonnes volontés dimanche pour l’électrification de l’établissement dont il a la charge au Premier Campement (10 km au nord de Libreville). "Je lance l’appel à toutes les bonnes volontés, notamment les responsables politiques et administratives de la localité, en vue de l’achat d’un compteur électrique pour l’électrification de l’école", a lancé le chef d’établissement au cours d’une réunion avec les parents d’élèves. Selon M. Mouelé, il faut en moyenne 250 000 francs CFA pour que l’école publique du Premier Campement ...
Lire l'article
L’établissement des actes d’état-civils désormais gratuit au Gabon
Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba a décidé de la gratuité dans l’établissement des actes de naissances et jugements supplétifs. ‘’Constatant que pour des raisons financières bon nombres de nos compatriotes éprouvent d’énormes difficultés à obtenir des documents d’actes administratives notamment les jugements supplétifs et actes de naissances, j’ai décidé que désormais leur délivrance est gratuite’’ a déclaré Ali Bongo Ondimba lors de la conférence de presse ayant sanctionné le 7ème conseil des ministres délocalisé jeudi à Franceville, chef-lieu de la province du Haut-Ogooué (sud-est). Ali Bongo Ondimba a, par ailleurs, instruit les ministres de la Justice, du Budget et de ...
Lire l'article
Le Gabon enregistrerait 519 décès maternels par an sur 100 mille naissances, selon le Système des Nations Unies
Le Gabon enregistrerait 519 décès maternels par an sur 100 mille naissances, a indiqué Nadir Hadj-Hammou, Coordonnateur résident du Système des Nations Unies au Gabon lors du lancement de la Campagne pour l’Accélération de la Réduction de la Mortalité Maternelle en Afrique (CARMMA), par la Première Dame, Sylvia Bongo Ondimba. « Au Gabon, on enregistre 519 décès maternels par an pour 100 milles naissances vivants. Autrement dit, près de 10 meurent par semaine des suites d’une grossesse ou d’un accouchement dans le pays. La majorité des décès maternels au Gabon pourraient être évités à travers des actions de prévention ...
Lire l'article
A l’instar de la communauté internationale, le Gabon célèbre la 4ème journée internationale de lutte contre la mortalité maternelle et néonatale autour du thème « Espacement des naissances et prévention de grossesses précoces », GABONEWS. Au nombre des activités prévues à cet effet, l’on note des journées portes ouvertes dans l’après-midi de mardi au centre de planification familiale de l’hôpital de la coopération sino-gabonaise situé au quartier Belle-vue II, la journée scientifique à la faculté de médecine, ainsi que des causeries dans les établissements scolaires de Libreville. Organisées par le ministère de la Santé et des Affaires sociales en partenariat avec le ...
Lire l'article
Pourquoi ? Comment ? Ghassan Bitar, directeur général de la société John Bitar & Co. Ltd. Vous étiez déjà candidat à la reprise de Plysorol l'an passé ? Je suis né dans une famille de bûcherons et j'ai été élevé dans une usine de bois. Le savoir-faire de mon entreprise familiale permettrait de valoriser les 600 000 ha de forêts détenus par Plysorol au Gabon. La qualité des produits est déjà très bonne mais nous devons développer la certification FSC garantissant que le bois est issu d'une forêt gérée en tenant compte de l'environnement et viable économiquement. Votre première offre comportait une suppression de ...
Lire l'article
La famille du général Jean-Philippe Ntumpa Lebani, ex-dirigeant du Conseil national de sécurité (Cns) du Gabon et incarcéré depuis septembre pour "tentative d’atteinte à la sûreté de l’Etat", a déploré lundi le silence entourant son dossier. "On ne sait pas à quel niveau est son dossier", a déclaré à l’Afp un membre de sa famille qui a requis l’anonymat. "Le juge d’instruction qui suivait l’affaire a été dessaisi il y a environ deux semaines et nous ne savons pas depuis sur quelle table le dossier du général a été posé". "On attend qu’on nous dise pourquoi" il a été incarcéré, "personne ne ...
Lire l'article
La Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP), qui a examiné ce jeudi à Libreville, les dossiers de candidature à l’élection présidentielle du 30 août prochain, a retenu 23 dossiers contre 5 rejetés et les intéressés ont 48 heures pour faire des réclamations. Les candidats dont les dossiers ont été rejetés sont : - Edzodzomo Ella - Daniel Mengara - Miyogo Ignace - Gobomoye Arlette - NKorouna Joseph
Lire l'article
Le ministre de la Communication, des Postes, des Télécommunications et des Nouvelles technologiques de l'information, Jean Boniface Asselé, a réuni mercredi les cadres de son cabinet et ceux de l'université Omar Bongo (UOB) de Libreville en vue de la création d'un établissement de formation en communication. Au cours de ce tour de table, les participants ont échangé et réfléchi sur les modalités de la création d'une école ou institution en matière formation en communication. « Les études nécessaires à la création d'une école de formation, destinée aux communicateurs seront réalisées et soumises au Conseil des ministres », a déclaré Jean Boniface Asselé. « ...
Lire l'article
Pour lutter contre le nombre croissant de grossesses non désirées, l’association des femmes et filles mères de Makokou a lancé le 17 mai dernier une campagne de sensibilisation auprès des jeunes de la commune. Il s’agit de sensibiliser les jeunes filles scolarisées à la gestion de leur fécondité par le comportement sexuel responsable et la contraception. Le problème des filles mères qui ne peuvent assumer leurs enfants économiquement et psychologiquement a poussé l’association des femmes et filles de mères du chef lieu de la province de l’Ogooué Ivindo à initier une campagne de sensibilisation à l’intention des jeunes filles scolarisées ...
Lire l'article
La direction de la famille du ministère gabonais en charge de la Famille, et de la Promotion de la femme, procède depuis quelques jours à l’enregistrement des mères de familles, de nationalité gabonaise devant recevoir des reconnaissances lord de la célébration, le 23 mai prochain, de la fête des mères; des inscriptions qui se font sous présentation des pièces justificatives, entres autres: la carte d’identité nationale de la mère, ainsi que des actes de naissances des enfants, ceci en vue d’éviter la supercherie et de permettre aux ayants droit de jouir de cette mesure gouvernementale, a constaté GABONEWS. Les ...
Lire l'article
Un directeur d’école lance un appel pour l’électrification de son établissement
L’établissement des actes d’état-civils désormais gratuit au Gabon
Le Gabon enregistrerait 519 décès maternels par an sur 100 mille naissances, selon le Système des Nations Unies
Santé / Planifier les naissances pour prévenir la mortalité maternelle et infantile au Gabon
Pourquoi ? Comment ? Ghassan Bitar, directeur général de la société John Bitar & Co. Ltd. … – Lisieux
INCARCÉRATION DU GENERAL NTUMPA AU GABON : La famille du déplore le silence
Gabon: URGENT / 23 dossiers retenus pour le scrutin du 30 août 2009
Gabon: Vers la création d’un établissement de formation en communication à l’UOB
Gabon : Femmes et filles mères de Makokou sensibilisées au contrôle des naissances
Gabon: Le ministère de la famille met les bouchées doubles en vue de la préparation de la fête des mères


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 17 Mai 2011
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*