- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

L’accueil royal de la Grande-Bretagne aux Obama

Le président américain Barack Obama a eu droit mardi à un accueil solennel et fastueux à Buckingham Palace pour une visite d’État de deux jours destinée à souligner la “relation spéciale” entre les États-Unis et la Grande-Bretagne. Accompagné de son épouse Michelle, Barack Obama a été salué par 41 coups de canon puis la reine Elizabeth II et son époux, le prince Philip, l’ont personnellement guidé pour une visite du palais. La journée s’est conclue par un dîner officiel. “Notre relation se fonde sur une langue commune, une histoire commune, une adhésion commune à l’État de droit, au respect des droits des hommes et des femmes – des idéaux qui ont précisément vu le jour dans ce pays”, a déclaré Barack Obama, vêtu d’un smoking, dans un bref discours à l’entame du dîner. “Alors que nous relevons les défis du XXIe siècle, ensemble, nous pouvons avoir confiance dans le partenariat qui unit nos deux pays”, a-t-il ajouté.

Londres est, après l’Irlande, la deuxième étape de la tournée européenne du président américain, qui doit assister jeudi en France au sommet du G8 à Deauville avant de gagner la Pologne en fin de semaine. Barack Obama doit prononcer ce mercredi un discours à Westminster Hall, l’un des bâtiments du Parlement britannique. Il pourrait saisir cette occasion pour préciser sa vision des relations des États-Unis avec l’Europe, qui s’est parfois sentie délaissée par le président démocrate au profit de l’Asie et du monde arabo-musulman. Avec notamment la Grande-Bretagne et la France, les États-Unis participent depuis mars à une campagne de bombardements aériens en Libye contre les forces du régime de Muammar Kadhafi. Londres et Washington, alliés dans la guerre en Irak, possèdent aussi les plus importants contingents militaires étrangers en Afghanistan.

Liens culturels

Lors du dîner de mardi, la reine a certes plaisanté sur les usages différents de la langue anglaise des deux côtés de l’Atlantique, mais elle a aussi souligné les liens culturels qui unissent la Grande-Bretagne et les États-Unis. “Nous sommes ici pour célébrer la relation éprouvée et, oui, spéciale entre nos deux pays”, a-t-elle dit. Le banquet a été donné dans la salle de bal richement décorée du palais de Buckingham pour 170 convives parmi lesquels des célébrités, telles que l’acteur Tom Hanks ou l’homme d’affaires Richard Branson. Michelle Obama, la First Lady, portait une longue robe blanche sans manches avec des gants blancs remontant jusqu’aux coudes.

Plus tôt dans la journée, le couple présidentiel américain a été accueilli par la reine Elizabeth, le prince Philip, le prince Charles, héritier du trône, et son épouse Camilla. Barack Obama a ensuite rencontré le Premier ministre britannique David Cameron et a déposé une gerbe sur la tombe du Soldat inconnu à l’abbaye de Westminster. Bien que les deux gouvernements aient des divergences sur des dossiers tels que la Libye – où les Américains semblent en recul par rapport aux Européens -, Barack Obama et David Cameron ont souligné dans une tribune parue dans le Times le statut unique de la relation américano-britannique. “Ce n’est pas seulement l’histoire qui nous unit. Qu’il s’agisse de faire la guerre ou de redresser l’économie, nos besoins et nos convictions sont les mêmes”, écrivent-ils.

Partie de ping-pong

Dans l’après-midi, les deux hommes ont disputé une partie de ping-pong avec les élèves d’une école locale au cours de laquelle il a semblé que le Premier ministre britannique n’était pas forcément le meilleur à ce sport. Les deux dirigeants doivent annoncer la formation d’un conseil de sécurité nationale américano-britannique chargé de la coopération en matière de sécurité et du partage de renseignements, a indiqué un responsable de l’administration Obama. Barack Obama devrait aussi examiner avec David Cameron l’état de la lutte contre les islamistes et des relations avec le Pakistan après la mort d’Oussama Ben Laden, chef d’al-Qaïda, tué par des forces spéciales américaines le 2 mai au Pakistan.

Avant Barack Obama, un seul autre président américain – George W. Bush en 2003 – avait effectué une visite d’État en Grande-Bretagne. Le couple présidentiel américain loge dans la “suite belge”, où le prince William et sa jeune épouse Catherine ont passé leur nuit de noces, le mois dernier. Ces derniers n’ont pas participé à la cérémonie d’accueil du président et de Michelle Obama, mais ils les ont rencontrés en privé. Durant la visite de la galerie des portraits du palais de Buckingham, Barack Obama a pu lire une page du journal intime de George III qui, vers 1783, constate que “l’Amérique est perdue”, avant d’envisager les possibilités de commercer avec les Américains et de souligner l’importance d’une “amitié future”. Le président américain a offert à la reine des souvenirs rares de la visite de ses parents, le roi George VI et la reine Elizabeth, aux États-Unis en 1939. La famille royale a pour sa part donné à Barack Obama des lettres de correspondance entre la reine Victoria et des présidents américains.

Source AFP 


SUR LE MÊME SUJET
Le Président américain, Barack Obama, dans une lettre parvenue ce samedi à la Rédaction de GABONEWS, à l’occasion du 51ème anniversaire de l’indépendance du Gabon, adressée à son homologue Ali Bongo Ondimba, a remercié le chef de l’Etat Gabonais pour les « positions courageuses » prises en soutien de l'action du Conseil de Sécurité des Nations Unies, mais aussi, il l’a félicité pour « les progrès que le Gabon a réalisés récemment en vue d'accroitre sa liberté et sa prospérité ». Texte intégral de la lettre du président Barack Obama à son homologue Ali Bongo Ondimba. « Monsieur ...
Lire l'article [1]
Barack Obama
Dimanche, le «New York Times» a annoncé que les grandes banques de Wall Street s'apprêtaient à verser des bonus faramineux à leurs employés, «malgré les appels à la retenue de Washington et l'irritation de l'opinion publique». Il suffit ! Le président des Etats-Unis Barack Obama n'exclut pas de taxer davantage les banques qui ont été sauvées de la faillite par l'argent du contribuable, a indiqué lundi un haut responsable américain. «Le Président s'est engagé auprès des Américains à récupérer leurs investissements dans le secteur financier. Si nous avons fait de grands progrès pour recouvrer une grande partie de cet investissement, le Président ...
Lire l'article [2]
Le président des Etats-Unis, Barack Obama, a reçu le prix Nobel de la paix 2009 contre toute attente, pour son engagement dans le renforcement de la diplomatie au niveau international et sa volonté de promouvoir un monde sans armes nucléaires. Plébiscité pour avoir placé la résolution du conflit israélo-palestinien comme une de ses priorités dès le début de son mandat, le président américain succède au Finlandais Martti Ahtisaari. A la surprise générale, c’est le président des Etats-Unis, Barack Obama, qui s’est vu décerné le prix Nobel de la Paix pour ses «efforts extraordinaires en vue de renforcer la diplomatie internationale et ...
Lire l'article [3]
Suite au coup d’état électoral perpétré au Gabon par Mr Ali Bongo, tous les gabonais résidants en Grande Bretagne, partisans du changement et amis du Gabon sont conviés à une manifestation devant l’ambassade de France en Grande Bretagne situe au 58 Knightsbridge London SW1X 7JT metro South Kensington station. La manifestation aura lieu le Lundi 7 Septembre 2009 à partir de 12h30. Par ailleurs, le collectif responsable de ladite manifestation se rendra à l’ambassade du Gabon en Grande Bretagne ce même Lundi 7 Septembre 2009 à 12h00 pour remettre à monsieur l’ambassadeur du Gabon en Grande Bretagne une lettre ouverte dudit ...
Lire l'article [4]
A Libreville où on continue d’enregistrer les réactions à l’investiture président Barack Obama, qui a entamé sa première journée de travail ce mercredi, GABONEWS a recueilli le sentiment de Laure Olga Gondjout, Ministre gabonais de la Communication, de la Poste, des Télécommunications et des nouvelles Technologies de l’Information. Comme en écho à l’adage qui veut que « derrière tout grand homme se cache une grande dame », Laure Olga Gondjout a tenu à relever et à saluer le rôle crucial joué par Michelle Obama dans l’ascension de son mari : « Je voudrais tout d’abord féliciter et manifester toute mon admiration ...
Lire l'article [5]
Gabon: Election présidentielle américaine 2008: les églises du Gabon en prière samedi pour Barack Obama. « Dieu a prévu de belles choses pour le continent noir d’où est originaire Barack Obama », a indiqué le révérend Kombil ajoutant que : « l’Afrique est le berceau de l’humanité ». Les ministres de Dieu prieront pour demander à l’Eternel de bénir le candidat, Barack Obama qui est engagé dans la course à la Maison blanche face à John Mc Cain, le candidat Républicain. La séance de prière se déroulera à l’immeuble Arambo de 9 à 15 heures. Des louanges, des prophéties et des prédications ...
Lire l'article [6]
Le camp de Barack Obama commence à croire à une victoire écrasante lors de l'élection présidentielle en novembre prochain. Et le dernier sondage réalisé par le magasine Newsweek qui donne une avance de 15 points à Barack Obama face à son rival républicain, John McCain, ne viendra pas ternir cet espoir. 51 % pour M. Obama contre 36 % pour M. McCain. Ce sondage, réalisé sur un échantillon de 1 010 électeurs, montre trois choses. Premièrement, le bon report des intentions de vote des électeurs de Clinton. Les incorruptibles pro-Clinton se sont finalement ralliés au sénateur de l'Illinois, renforçant ainsi le ...
Lire l'article [7]
Comme cela avait été annoncé au cours des derniers jours, la sénatrice de New York, Hillary Clinton, a profité d'un rassemblement, jeudi 7 juin à Washington, pour mettre un terme à sa campagne pour l'investiture démocrate à l'élection présidentielle et apporter son "plein soutien" à son ancien rival Barack Obama en vue du scrutin de novembre. Devant ses partisans et amis rassemblés au National Building Museum de Washington, Mme Clinton a déclaré qu'il était désormais temps de "mettre notre énergie, notre passion et nos forces pour faire tout ce que nous pouvons pour faire élire Barack Obama, le futur président des ...
Lire l'article [8]
Ses propos vont certainement en étonner plus d'un, chez les démocrates, comme chez les républicains. Rupert Murdoch, bien connu pour ses allégeances politiques conservatrices, prédit une écrasante victoire démocrate en novembre prochain. Pire : un "raz-de-marée". A l'occasion d'un interview accordée au Wall Street Journal jeudi 29 mai, le patron de News Corp. ne tarit pas d'éloges envers le candidat démocrate Barack Obama qu'il qualifie de "rock star" et de personnage "fantastique". "Nous sommes probablement en présence d'un véritable phénomène dans ce pays", estime-t-il. M. Murdoch a, en revanche, peu d'égard pour le candidat républicain John McCain qu'il juge "imprévisible", ne ...
Lire l'article [9]
Chers freres et amis, combattants de la liberté, Le fait d'avoir manque a mon engagement par rapport a la reunion de Bordeaux m'a quelque peu penalise.Je profite donc de cette tribune qui nous est offerte pour vous presenter a tous mes sinceres excuses. Mon absence , en effet ne m'a pas permis , de jauger, de sous peser et donc d'analyser et ce, en profondeur,les raisons qui ont conduit a une crise que je sais passagere. Par consequent,je ne m'artarderai pas sur ce qui a ete dit, fait ou intente de parts et d'autres.Ma position geographique n'est pas faite pour arranger les ...
Lire l'article [10]
Barack Obama salue les « positions courageuses » du Gabon et les « progrès réalisés » dans le pays
USA: Obama n’exclut pas de taxer les banques
Etats-Unis : Obama prix Nobel de la Paix 2009
Manifestation anti Ali Bongo en Grande Bretagne
Gabon: Investiture du Président Barack Obama : Réactions au Gabon (suite)
Gabon: Election présidentielle américaine 2008: les églises du Gabon en prière samedi pour Barack Obama
Barack Obama creuse l’écart dans les sondages face à son rival John McCain
Hillary Clinton met un terme à sa campagne et apporte son soutien à Barack Obama
Pour Rupert Murdoch, Barack Obama est une “rock star”
Message de soutien: Cellule BDP de Grande Bretagne