Socialisez

FacebookTwitterRSS

Plus de 650 milliards de francs CFA pour l’implantation d’un complexe Pétrochimique au Gabon

Auteur/Source: · Date: 26 Mai 2011
Catégorie(s): Economie

Un complexe Pétrochimique verra bientôt le jour au Gabon et les travaux d’implantation de cette structure dans la Zone Franche de l’île Mandji (ZFIM) seront lancés au plus tard cette fin d’année, a indiqué ce jeudi, Théophile Ogandaga, le Coordinateur générale d cette zone.
Pour la mise en place de ce grand projet, l’Etat gabonais s’est associé à la société OLAM, TATA.

Les investissements annoncés s’élèvent selon Théophile Ogandaga à 650 milliards de francs CFA soit 1,3 milliards US.

Aussi, les travaux de génie civil sont prévus commencer vers la fin de cette année. « C’est dans ce contexte marqué à la fois d’une forte volonté politique des plus Hautes Autorités à faire aboutir le projet de la ZFIM et de l’urgence d’aménager le site dicté par le démarrage à court terme de certains investissements majeurs que le gouvernement, à travers le ministre de l’Economie, du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme a développé une nouvelle stratégie visant à accélérer le développement de la ZFIM », a-t-il affirmé.

Dans ce sens, il a rassuré les uns et les autres sur le fait que « les investissements directs étrangers se sont d’ores et déjà mobilisés pour développer des projets de grande ampleur dans la ZFIM ».

Le projet de la Zone Franche de l’ïle Mandji a été initié par feu le président Omar Bongo Ondimba il y a 15 ans (1996), précise-t-on.

Le projet de la ZFIM avait été clairement défini en son temps afin de promouvoir de nouveaux investissements de type industriel, commercial et de service par l’implantation de nouvelles entreprises, mais aussi pour faciliter le développement des exportations et créer de nouveaux emplois.


SUR LE MÊME SUJET
La SNBG reçoit un financement de 9 milliards de Francs CFA
La Société nationale des bois du Gabon (SNBG) a reçu récemment une subvention de 9 milliards de francs CFA, pour la construction du complexe industriel à Owendo, conjointement par la BDEAC à hauteur de 8 milliards de francs CFA (8.000.000.000 F CFA) et par ECOBANK-Gabon à hauteur de 1 milliard de francs CFA (1.000.000.000 FCFA). La signature des documents juridiques matérialisant le financement partiel du projet de construction du complexe industriel à Owendo par la Société Nationale des Bois du Gabon (SNBG), s’est déroulée dernièrement Brazzaville, siège de la Banque de développements des Etats d’Afrique centrale, en présence des directeurs ...
Lire l'article
Après deux ans de crise, la mairie de Port-Gentil a voté, le 22 août, une autorisation spéciale des dépenses de la commune, arrêtées à 4,8 milliards de francs CFA. Deux semaines après l’élection de Bernard Apérano, nouvel édile, l’Hôtel de ville de la capitale économique peut enfin achever plusieurs projets majeurs laissés en suspens. A l’issue du conseil municipal extraordinaire convoqué le 22 août à Port-Gentil par Bernard Apérano, nouveau maire de la ville, les 63 conseillers municipaux ont adopté à l’unanimité le montant de 4,8 de francs CFA correspondant à la partie «investissements» d’un projet de budget primitif rejeté ...
Lire l'article
Théophile Ogandaga, Coordinateur général de la Zone Franche de l’île Mandji (ZFIM), dans la province de l’Ogooué Maritime, a animé une conférence de presse ce jeudi à Libreville, aux côtés du président de la Chambre de Commerce et de l’Industrie de Libreville, Jean Batiste Bikalou, entre autres, dans le but de présenter la nouvelle stratégie de développement de la dite zone, a constaté GABONEWS. Le principal objectif de cette nouvelle stratégie, selon Théophile Ogandaga, est d’accélérer le processus de développement de la ZFIM en associant les investissements directs gabonais et étrangers. Le projet de la ZFIM avait été clairement défini en ...
Lire l'article
Le groupe singapourien Olam et le groupe indien Tata Chemicals sont associés dans le projet de construction d’une usine d’engrais dans la zone franche de l’Ile Mandji à Port-Gentil, la capitale économique du Gabon. Estimé à 1,3 milliards de dollars américains, (entre 650 et 750 milliards de FCFA), le projet va démarrer par une étude d’impact environnementale et une étude d’impact sociale. Les travaux de construction vont durer trois ans et générer de nombreux emplois directs et indirects. M. Théophile Ogandaga, coordonnateur du projet Olam International, s’est rendu à Port-Gentil jeudi dernier pour présenter le projet au maire André ...
Lire l'article
Le Conseil d’administration du Fond d’entretien routier de 2ème génération qui a eu lieu mercredi a permis aux administrateurs d’examiner et d’adopter le budget de l’exercice 2011 qui s’élève en ressources et en emplois à la somme de 42,7 milliards de francs CFA. A l’issue de ce Conseil, il ressort que les ressources prévisionnelles pour l’année 2011 proviennent essentiellement de la redevance d’usure de la route (RUR), de la taxe complémentaire sur salaire (TCS), de la taxe sur les assurances (TA) et du report de trésorerie (RT). Cette année, les ressources affectées de l’Etat sont en augmentation de 15%, passant de ...
Lire l'article
Par Antoine Lawson, Correspondant de la PANA Libreville, Gabon (PANA) - Depuis 2006, la Banque islamique de développement (BID) est présente au Gabon à travers divers investissements. A ce jour, le pays a bénéficié de prêts d'un montant global d'environ 357 milliards de francs CFA de la part de cette institution. Le tout premier prêt de la BID au Gabon porte sur la somme de 23 milliards de francs (environ 44,127 millions de dollars) pour la construction d'un axe routier. La convention a été signée, fin mai 2006 à Koweït-City, pour le compte du gouvernement gabonais, par le ministre d'Etat à l'Economie, aux ...
Lire l'article
Le Gabon va emprunter près de 155,9 milliards de Francs Cfa auprès de différents organismes financiers internationaux dont la Banque africaine de développement (BAD) et l’Agence française de développement (AFD) pour différents projets de développement. Le Conseil des ministres du 17 juin a adopté plus de sept projets de loi autorisant l’Etat à contracter divers emprunts, auprès de plusieurs organismes financiers internationaux, pour le financement de plusieurs projets de développement. Le Gabon va emprunter 72,05 milliard de francs CFA auprès de la Banque Africaine de Développement (BAD). Cette somme est destinée à «l'amélioration de la qualité des services publics d'enseignement supérieur ...
Lire l'article
Le ministre gabonais de de l’Energie, des Ressources hydrauliques et des Nouvelles énergies, Franck Issozé Ngondet, a annoncé lors de l’interpellation du gouvernement par l’Assemblée Nationale, ce mardi après-midi, que les nouveaux investissements de la Société d’Energie et d’Eau du Gabon(SEEG) portaient sur 576 milliards de francs CFA pour les années à venir, en réponse à un député qui évoquait « la question cruciale de l’accès des populations à l’eau potable et à l’électricité de même que la situation générale de la SEEG ». Dans un rappel de la politique du Gabon en matière énergétique pour les prochaines années, le ...
Lire l'article
Les traitements et salaires atteindraient 370 milliards contre 336 milliards de francs CFA pour l’année 2009, soit une augmentation de 34 milliards de francs CFA liée entre autres à l’attribution d’une prime d’incitation au personnel enseignant de l’Education nationale pour un montant de 16 milliards de francs CFA, a rapporté ce jeudi à Libreville, le Porte-parole du gouvernement, René Ndémezo’Obiang, à l’issue du Conseil des ministres. Outre cette augmentation liée à l’attribution d’une prime d’incitation au personnel enseignant de l’éducation nationale, le Porte-parole du gouvernement note également que l’augmentation de l’allocation de rentrée scolaire, dont le coût global est évalué ...
Lire l'article
L'Etat gabonais et le groupe allemand HELM Dungemitel Gmbh ont signé ce lundi à Libreville un protocole d'accords pour le lancement des études devant mener à la construction d'un complexe pétrochimique au Gabon, plus précisément à Port-Gentil, capitale économique (ouest). Le protocole d'accords a été signé par le ministre gabonais de l'Energie, du Pétrole et des Mines, Casimir Oyé Mba et le directeur du groupe allemand, Olivier Mehl. Ce protocole d'accords, d'une durée de dix huit (18) mois, à compter de la date de signature, porte sur l'évaluation conjointe de la faisabilité de construction d'un complexe pétrochimique destiné à la production ...
Lire l'article
La SNBG reçoit un financement de 9 milliards de Francs CFA
Gabon : 4,8 milliards de francs CFA pour la mairie de Port-Gentil
La nouvelle stratégie de développement de la ZFIM présentée au public à Libreville
Projet d’usine d’engrais dans la zone franche de l’Ile Mandji à Port-Gentil
Economie / 42,7 milliards de francs CFA de budget 2011 pour le Fer 2
357 milliards de francs CFA pour le réseau routier du Gabon
Gabon : Un nouvel emprunt de plus de 155 milliards de francs CFA
Gabon: 576 milliards de Francs Cfa nécessaires pour les nouveaux investissements de la SEEG
Gabon: Les traitements et salaires atteindraient 370 milliards contre 336 milliards francs CFA pour l’année 2009
Gabon: La société allemande HELM veut construire un complexe pétrochimique au Gabon

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 26 Mai 2011
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*