Socialisez

FacebookTwitterRSS

Affaire DSK : Au Sofitel, la clé de l’énigme

Auteur/Source: · Date: 28 Mai 2011
Catégorie(s): Monde

DSK a rendez-vous lundi 6 avec le procureur. Dans sa résidence surveillée, il a une semaine pour décider s’il plaide coupable ou non. Notre envoyée spéciale loge au Sofitel, où le travail a repris… Comme avant. Enfin presque.

Vendredi matin. Boris supervise le petit déjeuner du Sofitel de Times Square. Le jeune Français, 24 ans, est arrivé à New York en septembre dernier après de longs mois passés dans un palace du nord de la Chine. La salle du Gaby, le restaurant dont la décoration évoque une brasserie parisienne, est encore déserte. Il raconte avec gourmandise et fraîcheur ses expériences, son goût pour son métier, sa colocation dans Brooklyn, la folie new-yorkaise… Puis soudain, il se ferme. Le sourire franc et juvénile tombe. Non, il ne parlera pas de l’affaire Strauss-Kahn, il n’a rien à dire! Ce jeune stagiaire du groupe est pourtant un acteur clé, bien involontaire, de la saga Strauss-Kahn. Depuis quinze jours, il est harcelé par les médias. Il a dû fermer son compte Facebook. Comme l’a révélé Le Point, c’est lui qui est à l’origine de l’information “twittée” en France quelques minutes seulement après l’arrestation de Dominique Strauss-Kahn. Certes, il a grandi à Neuilly, mais il n’a rien de l’agent sarkozyste infiltré dans l’hôtel pour faire tomber DSK décrit sur Internet. Ce stage à New York lui aura avant tout appris la… discrétion.

Le jeune homme vient de reprendre le travail après quelques jours de repos forcé. Mais il a eu peur de perdre son job. Depuis, la direction du groupe Accor, propriétaire de la chaîne hôtelière, a demandé à l’ensemble du personnel le silence total sur l’affaire. Un sujet très sensible pour le groupe. Cet établissement new-yorkais est l’un des plus importants de l’enseigne. À une centaine de mètres de la 5e Avenue, il est à quelques blocs seulement de Central Station et de Central Park. Ce n’est pas un palace, mais un hôtel cosy et chic, très prisé par la clientèle d’affaires française. Le prix des chambres classiques peut atteindre jusqu’à 1.200 dollars en période de forte influence, comme c’est le cas actuellement.

Un directeur dont le récit pèsera lourd

JorgeTito, le nouveau directeur de l’hôtel, veut faire oublier les images des allers-retours des agents la police scientifique américaine dans le hall de son hôtel. Ce Portugais, qui a dirigé un cinq étoiles en Algarve, a intégré le groupe Accor il y a six ans pour prendre les rennes du Sofitel de Buenos Aires, en Argentine. Il est un des personnages clés de l’affaire Strauss-Kahn. Droit comme un “i”, le cheveu court, la posture un rien martiale, il passe ses journées à quelques mètres de la réception. “Je suis là depuis huit mois, raconte-t-il, je dois apprendre à connaître tous les clients”. C’est lui qui a décidé de surclasser le directeur du Fonds monétaire international (FMI), dans la suite présidentielle, pendant son court séjour à New York. Dans l’établissement, aucune décision ne se prend “sans que j’en sois informé”, confirme-t-il avec un petit sourire.

Jorge Tito est avare de confidences. Mais on comprend vite que le samedi 14 mai, il a été confronté à l’un des choix les plus délicats de sa carrière. À devoir arbitrer entre le témoignage d’une jeune Guinéenne de 32 ans, occupant l’une des fonctions les moins qualifiées de l’entreprise, et un candidat à la présidence française. Aujourd’hui, la machine judiciaire est lancée. Sans transaction entre l’accusatrice et la défense, il devra témoigner dans l’affaire qui oppose Dominique Strauss-Kahn à une des femmes de chambre de l’hôtel. Si le procès a lieu, son récit pèsera lourd. Pour l’instant, le directeur de l’hôtel se contente de préciser qu’il connaît personnellement les 280 salariés de l’établissement. “Je connais même leur emploi du temps par cœur”, se targue-t-il. “Notre employée travaille au Sofitel depuis trois ans et a toujours donné entière satisfaction tant par son travail que par son comportement”, poursuit Jorge Tito, qui répète quasiment mot pour mot la phrase du communiqué de presse publié par la direction de la communication du groupe.

Pour le grand public, l’accusatrice de Dominique Strauss-Kahn reste une inconnue. Elle ne l’est pas pour le personnel de l’hôtel. Comme la plupart des salariés de l’hôtellerie new-yorkaise, elle est même syndiquée à l’union de sa corporation. Un statut qui, selon un avocat local, donne à son action un poids particulier. “Les syndicats sont très mobilisés sur ces affaires d’agression sexuelle, explique-t-il. Ici, on peut virer son salarié à n’importe quel moment sans explication ou presque sauf lorsqu’il y a une affaire de harcèlement sexuel”.

La suite 2806 est de nouveau libre
Aux étages, les femmes de chambre, toujours en robe malgré les rumeurs circulant sur le Net les décrivant en pantalon, sont d’une prudence à toute épreuve. Elles frappent à plusieurs reprises avent de pénétrer dans une chambre et referment brutalement en découvrant un occupant. Ce sont des Asiatiques pour la plupart ou des Latinos-Américaines qui ne savent dire que bonjour en français et dont l’anglais est très limité. “Ce sont nos règles habituelles, explique le directeur, elles ont juste été rappelées”. La désormais célèbre suite 2806 est de nouveau libre à la location. “Nous avons dû la remettre en service très rapidement car une délégation de Taipei l’avait réservée depuis longtemps, raconte un cadre du Sofitel, mais il y avait pas mal de travaux à faire, notamment changer la moquette. La police a en effet de nombreux relevés d’empreintes et de traces ADN dans le salon, la chambre et la salle de bains”.

Les informations parues dans la presse, selon lesquelles une autre jeune femme, une réceptionniste, aurait reçu une “proposition inappropriée” de la part de Dominique Strauss-Kahn ne sont pas commentées dans l’établissement. Pas plus que celles de la mystérieuse prostituée qui aurait visité la suite de DSK dans la nuit précédent le viol présumé. “Nous avons été poursuivis par des journalistes jusque chez nous, raconte un des salariés du Gaby, ils nous ont offert de l’argent contre un récit des faits. Personnellement je ne connaissais pas cette femme de chambre, je l’avais déjà vue mais c’est tout. On se connaît surtout quand on fait le même métier. Je sais juste que plusieurs salariés ont été entendus par la police. Pas tout le monde”. Au bar, un Américain de la côte ouest, regarde avec attention le match de base-ball. Pendant la publicité, il écoute le commentaire du serveur et s’exclame dans un français très approximatif. “Ah, ces Français!” Une discussion de bar d’hôtel. Comme un autre.


SUR LE MÊME SUJET
Deux jours après leurs arrestations, le photographe François-Marie Banier et son ami Martin d'Orgeval ont été mis en examen et laissés en liberté sous contrôle judiciaire. Dans le même temps, un troisième homme a été appréhendé ce mercredi 14 décembre à Paris à la descente d'un avion en provenance du Gabon : Patrice de Maistre, ancien homme de confiance de Liliane Bettencourt. La justice de Bordeaux, où a été transféré le dossier, les soupçonne d'abus de faiblesse à l'encontre de l'héritière de L'Oréal. Ils ont été piégés par le rapport médical. Si l'affaire rebondit un an exactement après l'accord passé entre ...
Lire l'article
Affaire DSK : Le huis clos du 153 Franklin Street
Celui que les Américains appellent le "Perv" vit enfermé avec Anne Sinclair dans les 632 m² d’une maison de Manhattan. Rien ne filtre. Un paillasson beige devant la porte d’entrée a beau arborer l’inscription "Bienvenue", les curieux sont invités à passer leur chemin devant le 153 Franklin Street. La dizaine de journalistes – français pour la plupart –, qui font le pied de grue jour et nuit sur le trottoir d’en face, sont devenus, malgré eux, les gardes-chiourmes de Dominique Strauss-Kahn, rapportant chacun de ses faits et gestes. "L’ancien patron du FMI et son épouse Anne Sinclair ont quitté leur ...
Lire l'article
Affaire DSK : Trois révélations explosives alimentent la polémique
Même si la police « officiellement » ne communique pas, les avocats laissent filtrer des « scoops ». C'est la guerre des petites et grandes révélations... Première fuite : l'ADN de DSK retrouvé sur le chemisier Deux chaînes de télévision américaines et une française ont rapporté mardi que de l'ADN de Dominique Strauss-Kahn avait été retrouvé sur les vêtements de sa victime présumée. Citant des sources proches de l'enquête, les chaînes américaines ABC et NBC assuraient que les résultats des analyses avaient été communiqués dimanche aux autorités, la chaîne de télévision France 2 avait ajouté qu'il s'agissait de sperme de l'ancien patron ...
Lire l'article
« Ce qui est arrivé à DSK aux Etats-Unis ne peut pas arriver à une personne de sa trempe dans un pays africain, encore moins au Gabon », selon l’homme de la rue Accusé de tentative de viol et incarcéré à New York (Etats-Unis d’Amérique), Dominique Strauss Kahn (DSK), a démissionné de son poste de directeur général du Fonds monétaire international (FMI) quatre jours après le début d'une retentissante affaire qui défraie la chronique actuellement dans le monde; GABONEWS a baladé son micro dans les artères de la capitale gabonaise et il ressort que « ce qui est ...
Lire l'article
Un employé était présent dans la suite de Dominique Strauss-Kahn samedi dernier au moment où la victime présumée d'une agression sexuelle par le directeur du FMI est entrée, rapporte Le Figaro dans son édition de jeudi. Selon le quotidien, qui cite une source proche du Sofitel de New York où se sont déroulés les faits présumés, la femme de chambre "aurait simplement poussé la porte qui était entrouverte". "Cet homme, affecté au room service, débarrassait le couvert dans la suite. Sa collègue lui aurait demandé si elle pouvait commencer à nettoyer", écrit le journal sur son site. "L'homme lui aurait répondu qu'il avait ...
Lire l'article
L’inculpation de DSK chamboule la primaire du PS
Le retrait probable du directeur général du FMI renforce les chances de François Hollande et de Martine Aubry, alors que Ségolène Royal n'a renoncé à rien. Tout change au PS. Avec l'inculpation de Dominique Strauss-Kahn aux Etats-Unis pour une affaire de mœurs, les cartes de la primaire socialiste pour l'élection présidentielle de 2012 sont redistribuées. Jusqu'à présent, la donne était à peu près stabilisée. Le directeur général du FMI surclassait ses concurrents dans les sondages, François Hollande le rattrapait, Ségolène Royal stagnait derrière et Martine Aubry était prête à renoncer à se présenter en vertu du pacte qui le liait ...
Lire l'article
Affaire Strauss-Khan: A Sarcelles, on se dit stupéfait et on parle d’une “manipulation”
De Pauline FROISSART — Sur le marché de Sarcelles, l'ex-fief de Dominique Strauss-Kahn, les habitants étaient stupéfaits dimanche, les responsables socialistes du Val-d'Oise parlant d'une affaire "surréaliste", voire d'une "manipulation", après l'inculpation du patron du FMI. "Quand j'ai vu ça à la télé ce matin, j'ai été tellement étonné ! Je me suis dit : +Qu'est-ce que c'est que cette histoire ?", s'exclame Benito William, 43 ans, vendeur de sacs à main. Ce grand gaillard au verbe haut en est persuadé : "C'est un coup politique!". Comme lui, beaucoup de Sarcellois rencontrés par l'AFP sur ce marché populaire du Val-d'Oise, disent leur ...
Lire l'article
Le FMI, qui s'emploie aujourd'hui à aider l'Afrique face à la crise mondiale, rencontre défiance et méfiance sur un continent hanté par le souvenir des ravages sociaux de ses politiques passées "d'ajustements structurels". Le directeur du Fonds monétaire international, Dominique Strauss-Kahn, est le premier à reconnaître l'impérieuse nécessité pour l'institution financière de redorer son blason, à l'occasion d'une conférence en Tanzanie qui s'achèvait mercredi sur l'impact de la crise financière en Afrique. "Il y a un problème d'image (...) C'est un des buts de cette réunion. Ca atteint un niveau qui nous empêche de faire notre travail", a reconnu M. Strauss-Kahn devant ...
Lire l'article
Le directeur général du Fonds monétaire International (FMI), Dominique Strauss-Khan, a alerté la communauté internationale sur les retombées aggravées de la crise financière mondiale sur les pays les plus démunis. Pour éviter que la crise économique ne se mue en crise humanitaire pour les pays les plus pauvres de la planète, le directeur général du FMI a estimé qu’il fallait débloquer dans les plus brefs délais au moins 25 milliards de dollars pour aider ces pays à surmonter la crise. Le directeur général du Fonds monétaire international (FMI), Dominique Strauss-Kahn, vient à nouveau de tirer la sonnette d’alarme à l’occasion ...
Lire l'article
De son refuge du New Jersey, aux Etats-Unis d'Amérique, un certain Dr. Daniel Mengara provoque la fébrilité à Libreville, notamment au niveau des plus hautes sphères politiques du pouvoir gabonais. Le mouvement qu'il dirige, par Internet interposé, est toute une énigme. Cliquez image pour voir article, p. 1 Vous pouvez cliquer l'image ci-contre pour voir la page 1 de l'article de Nku'u Le Messager. Cliquez image pour voir article, p. 2 Vous pouvez cliquer l'image ci-contre pour voir la page 2 de l'article de Nku'u Le Messager. Source: Nku'u Le Messager du 6 au 19 août 2007.
Lire l'article
Affaire Bettencourt : deux mis en examen et une interpellation
Affaire DSK : Le huis clos du 153 Franklin Street
Affaire DSK : Trois révélations explosives alimentent la polémique
Société / Affaire DSK vue du Gabon
Un employé aurait été présent dans la suite de DSK samedi
L’inculpation de DSK chamboule la primaire du PS
Affaire Strauss-Khan: A Sarcelles, on se dit stupéfait et on parle d’une “manipulation”
L’Afrique méfiante face au FMI et au souvenir des “ajustements structurels”
APD : Le FMI tire la sonnette d’alarme pour les pays pauvres
Le BDP – Une énigme entretenue par le pouvoir: beaucoup d’importance pour très peu de choses

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 28 Mai 2011
Catégorie(s): Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*