Socialisez

FacebookTwitterRSS

La PIFE désormais élargie aux stagiaires et aux enseignants nommés aux fonctions hiérarchiques

Auteur/Source: · Date: 31 Mai 2011
Catégorie(s): Economie,Education

Le ministre Gabonais de l’Education nationale, de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche scientifique, de l’Innovation et de la Culture, Séraphin Moundounga a éclairé l’opinion sur les raisons qui ont conduit à l’élargissement de la PIFE (prime incitative à la fonction enseignante) aux autres enseignants nommés ou admis en stage.

Attribuée dans un premier temps aux seuls enseignants exerçants dans les établissements scolaires, cette mesure excluait du champ des bénéficiaires, le enseignants admis en sage, notamment ceux qui réussissaient au concours d’entrée à l’Ecole Normale des Instituteurs (ENI), pour la formation en interne, ceux qui s’admettaient au concours d’entrée à l’Ecole Normale Supérieure (ENS) ainsi que ceux qui allaient en perfectionnement à l’Ecole Normale Supérieure d’Enseignement Technique(ENSET).

Selon Séraphin Moundounga, le décret modifiant le texte initial adopté en Conseil des ministres le jeudi dernier, avait été initié depuis le mois de janvier 2010, puis examiné en conseil interministériel en sa session de février 2011.

« Le gouvernement, sous l’impulsion du chef de l’Etat, a pensé qu’il fallait modifier ce décret qui avait des effets malheureusement contre-productifs », a déclaré Séraphin Moundounga.

Constituant très souvent l’une des pommes de discordes entre la hiérarchie et les syndicats de l’Education, le paiement de la PIFE à tous les ayant droits est actuellement attendu avant le démarrage des examens et concours.

Le cas contraire devrait probablement conduire les enseignants à boycotter le déroulement de ces examens.


SUR LE MÊME SUJET
1200 enseignants privés de la Prime d'incitation à la fonction enseignante (PIFE) ont organisé mercredi un sit-in devant le gouvernorat à Franceville, chef-lieu de la province du Haut-Ogooué, dans le sud-est du Gabon. Les manifestants entendaient protester pour avoir été écartés du bénéfice de la PIFE au titre de l’année 2011. Nombre d’entre eux ont en effet été surpris de constater que leurs noms ne figuraient pas sur la liste des ayants-droits, mais plutôt sur celle des dossiers rejetés, faute d’informations sur la situation administrative de l’enseignant ou pour cause d’erreurs sur le numéro matricule. Même le directeur d’académie ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a débloqué 15 090.240.00 FCFA pour payer la Prime d’incitative à la fonction enseignante (PIFE) au titre de l’année 2011, a annoncé mercredi à Libreville le ministère du Budget, des comptes publics (…), dans un communiqué dont copie est parvenue à l’AGP. Selon le communiqué, seuls les enseignants affectés aux ministères des Affaires sociales, de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Jeunesse et sports ont droit à la PIFE. Sur 19321 enseignants tous départements ministériels confondus recensés, 14.688 ont été jugés éligibles à la PIFE par le ministère du Budget, qui a rejeté ...
Lire l'article
Un membre du collège des pairs de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED), Marcel Libama, a exhorté les enseignants de la province de la Ngounié (sud) encore hésitants, à observer le mouvement de grève générale illimitée, déclenchée le 11 avril dernier. ‘’Ou vous faites cours et vous le faites sincèrement, ou vous ne faites rien et dans ce cas, vous restez chez vous », a lancé M. Libama, au cours d’une réunion avec les enseignants à Mouila, chef-lieu de la province de la Ngounié. ‘’La grève demeure le seul moyen de pression pour revendiquer nos ...
Lire l'article
Le ministre de l’Education nationale, Séraphin Moundounga, bientôt traduit en justice ? Les syndicats du secteur Education ont menacé de saisir les juridictions nationales si leur ministre de tutelle met à exécution la décision relative au retrait dans les salaires des enseignants, de la somme correspondante au nombre de jours de grève à la rentrée des classes. Les syndicats du secteur Education tiennent en joue leur ministre de tutelle, Séraphin Moundounga, qu’ils menacent de traduire en justice. Une menace qui se concrétiserait si le ministre venait à appliquer sa décision très contestée par les syndicats. Séraphin Moundounga a en effet ...
Lire l'article
Alors que le paiement de la Prime d’incitation à la fonction d’enseignante (PIFE) est effectif depuis le 1er juin, le ministère du Budget a clairement défini les conditions à remplir pour bénéficier de cet avantage. Qui a droit à la Prime d’incitation à la fonction enseignante (PIFE) ? Pour dissiper le flou relatif à cette interrogation, le ministère du Budget vient de spécifier les principes pour empocher plus value. Dans son communiqué du 1er juin, le ministère du Budget précise d’abord que «la PIFE a pour finalité de susciter la vocation en attirant les bonnes volontés vers la fonction enseignante, ...
Lire l'article
Suite à la grève d’avertissement de trois jours dans le secteur de l’Education nationale déclenchée le 31 mai, entraînant l’annulation des épreuves sportives du baccalauréat en début de semaine, l’Etat a décidé depuis le 1er juin de payer la Prime d’incitation à la fonction enseignante (PIFE) pour le compte de l’année 2010. Ça y est, depuis le 1er juin l’Etat a décidé de satisfaire l’une des principales revendications des enseignants en payant la Prime d’incitation à la fonction enseignante (PIFE) comptant pour l’année scolaire 2009-2010. Une décision motivée par la grève d’avertissement de trois jours des enseignants déclenchée le 31 mars, ...
Lire l'article
Le ministre de l'Education nationale, Michel Menga, a été pris en otage le 2 juillet dernier au siège du ministère de tutelle où près d'un millier d'enseignants stagiaires ont fermé l'entrée principale du bâtiment où il travaillait. Les stagiaires de Menga réclamaient leurs bons de caisse pour percevoir leur prime incitative, conformément aux dispositions prises par le défunt chef de l'Etat, et n'auraient pas apprécié le nouveau délai imposé par le patron du département.Année noire pour Menga ! Après la grève record, près de 9 mois, des agents de son secteur, le record de négociations, le record de prorogation des ...
Lire l'article
Près de 1 000 enseignants stagiaires en colère ont fermé jeudi l’entrée principale du ministère de l’Education Nationale à Libreville, empêchant la sortie du ministre de tutelle, Michel Menga, avant de se disperser en début de soirée, a constaté un reporter de GABONEWS. Les enseignants qui ont envahi l’esplanade du ministère de l’Education Nationale ont indiqué, après le recensement effectué séance tenante, qu’ils faisaient partie de ceux qui doivent percevoir la prime d’incitation à cette fonction. « Ce matin, nous sommes arrivés pour retirer nos bons de caisse afin d’appliquer la volonté du défunt chef de l’Etat, Omar Bongo Ondimba, qui stipulait ...
Lire l'article
Les enseignants qui ont participé au déroulement des différents examens d'Etat pour l'année académique 2007-2008, perçoivent depuis vendredi à Libreville, leurs primes de vacations. Selon la convention des syndicats du secteur de l'éducation, les correcteurs reçoivent 600 FCFA pour une copie corrigée au Bac, 300 F CFA pour le BEPC et 150FCFA pour l’entrée en sixième. Généralement, ses primes sont payées au début de chaque année scolaire. Ce léger retard est dû à la grève qui a paralysé les écoles pendant 45 jours à l’initiative de la CONASYSED. Le paiement des vacations figurait dans le cahier de revendications du collectif des enseignants ...
Lire l'article
Les enseignants stagiaires de l'Ecole nationale des instituteurs (ENI) d'Oyem, dans la province du Woleu Ntem, sont montés au créneau le 13 juin pour réclamer le paiement de leurs bourses. Selon certaines sources, cette situation serait due au retard accusé par les responsables du ministère de l'Education dans la distribution des ordres de paiement. Les enseignants stagiaires conditionnent la reprise des cours par le paiement intégral de leurs bourses. L'école nationale des instituteurs (ENI) d'Oyem est en ébullition depuis le 13 juin, ses pensionnaires réclament le versement intégral de leurs bourses. Ces grands élèves s'insurgent notamment contre les retards observés depuis ...
Lire l'article
Sit-in des enseignants privés de la PIFE devant le gouvernorat à Franceville
Le gouvernement gabonais débloque plus de 15 milliards de FCFA pour payer la PIFE
La CONASYSED exhorte les enseignants de la Ngounié à observer le mouvement de grève lancé le 11 avril
Gabon : Menace de plainte contre Moundounga
Gabon : L’Etat cible les bénéficiaires de la PIFE
Gabon : L’Etat paye la PIFE pour enrayer la grève des enseignants
Gabon : Menga séquestré par les enseignants stagiaires
Gabon: Près d’un millier d’enseignants stagiaires bloquent l’entrée principale du ministère de l’Education nationale
Gabon: Les enseignants perçoivent les vacations
Gabon : La colère des enseignants stagiaires de l’ENI d’Oyem

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 31 Mai 2011
Catégorie(s): Economie,Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*