Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Confirmation de la tenue des législatives en 2011… sans biométrie

Auteur/Source: · Date: 4 Juin 2011
Catégorie(s): Politique

La Cour constitutionnelle a rendu son verdict quant à sa saisine, le 16 mai dernier, par le Premier ministre sollicitant le report de l’élection législative de 2011. Elle n’a trouvé aucun “cas de force majeure” et a mis en exergue l’inexistence de textes réglementant l’utilisation de la biométrie au Gabon. Les élections législatives auront donc bien lieu entre le 25 juillet et le 24 décembre 2011.

Le report des élections législatives, de 2011 à 2012, tel qu’envisagé par une bonne partie de la classe politique gabonaise, n’a pas été validé par la Cour constitutionnelle. Le 3 juin dernier, Marie Madeleine Mborantsuo, présidente de la Cour constitutionnelle, a rendu le verdict de son institution au sujet de la requête introduite, le 16 mai, par le Premier ministre Paul Biyoghé Mba, sollicitant le report de l’élection des membres de l’Assemblée nationale. «Il n’y a lieu à évocation ni d’un cas de force majeur ni de report des élections des députés à l’Assemblée nationale», a-t-elle déclaré.

Si la toute dernière version de la Constitution gabonaise prévoit le report des élections en cas de “force majeure”, la présidente de la Cour constitutionnelle est formelle : «En l’Etat actuel de la législation en vigueur qui ne mentionne la biométrie nulle part pour ainsi traduire en acte normatif l’accord politique du 9 mai 2011 et en l’absence au dossier d’un quelconque élément attestant de l’exécution des opérations relatives à l’application de la biométrie, il n’y a lieu à évocation ni d’un cas de force majeur ni de report des élections des députés à l’Assemblée nationale.»

Le cas de force majeure a été évoqué, fin avril dernier, à l’issue de deux rencontres convoquées par le président de la République, avec la société civile et la classe politique (majorité et opposition) au sujet du coût et des délais nécessaires à l’introduction de la biométrie dans la confection du fichier électoral. La société Morpho du groupe Safran, sollicitée par l’Etat gabonais pour une étude de faisabilité à ce sujet avait estimé, le 28 avril dernier, le coût de sa prestation à 40 millions d’euros (environ 24 milliards de francs CFA) auxquels il fallait ajouter 30 milliards de francs CFA liés aux dépenses du projet. Soit un total à 54 milliards de francs CFA. Une somme non inscrite dans le budget de l’année en cours. On avait également ajouté que l’organisation des législatives en fin d’année 2011 allait poser un problème par rapport à la Coupe d’Afrique des nations que le Gabon organise en janvier-février 2010. Le recours du Premier ministre à la Cour constitutionnelle indiquait que les élections ne peuvent avoir lieu dans les délais constitutionnels à cause des aspects humains, matériels, financiers et temporels, au regard du budget de l’année en cours qui ne peut soutenir le coût très élevé des opérations.

La saisine du gouvernement visait à obtenir le report des législatives sur la période allant de juillet à décembre 2012, alors qu’il était prévu de les organiser au plus tard le 23 décembre 2011 et que le mandat des députés actuels prend fin au début de l’année 2012.

Le débat est donc clos. La Cour constitutionnelle a tranché. Les délais légaux prévus par le législateur doivent être respectés. Ils fixent entre le 25 juillet et le 24 décembre 2011 l’organisation de ces élections. Malgré l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) et malgré tous les discours et débats, les législatives 2011 auront lieu… sans la biométrie.


SUR LE MÊME SUJET
Le président Ali Bongo Ondimba a "rappelé" lundi que son principal opposant André Mba Obame, qui demande le report des législatives afin d'introduire la biométrie, n'avait pas "fait avancer le dossier" lorsqu'il était ministre de l'intérieur entre 2005 et 2009. "Je voudrais vous rappeler que je suis le premier à avoir parlé de la biométrie dans le cadre de mes anciennes fonctions de ministre de la Défense (jusqu'au décès d'Omar Bongo) (...) A partir du moment où il s'agissait (...) des cartes d'identité, j'ai naturellement été dessaisi au profit du ministre de l'Intérieur (André Mba Obame)", a expliqué le président Bongo ...
Lire l'article
Les leaders de certains partis de l’opposition gabonaise et leurs sympathisants se sont retrouvés samedi pour un meeting au carrefour Rio pour solliciter des discussions avec la majorité présidentielle avant l’organisation des élections législatives que l’opposition souhaite organiser avec la biométrie. Jointe par la société civile, l’opposition a encore une fois marqué son refus d’aller aux élections législatives sans la biométrie, prétextant que cette technique permettrait plus de transparence. L’opposition reclamerait également la réforme immédiate de la Cour constitutionnelle et de la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP). Pour sa part, le leader du Parti social démocrate (PSD-Opposition), Pierre Claver Maganga Moussavou ...
Lire l'article
Le président gabonais Ali Bongo a annoncé, mardi soir à Libreville, que les élections législatives prévues avant la fin de cette année se tiendront sans biométrie, dans son discours à la Nation à la veille de la célébration de la fête de l’indépendance. ‘’La Cour a procédé à son arbitrage sur la biométrie et la demande de report des élections. "Conformément à la légalité républicaine, et en tant que garant de la Constitution, je m’y soumets, comme tout acteur politique doit se soumettre aux lois qui gouvernent son pays", a déclaré le présiodent Ali Bongo Ondimba. Le chef de l’Etat gabonais ...
Lire l'article
Par Ursula Soares La décision est sans appel. La Cour constitutionnelle a décidé de ne pas introduire la biométrie pour le prochain scrutin législatif. Le président gabonais Ali Bongo Ondimba l’a confirmé mardi soir 16 août. L’opposition, qui avait demandé cette mesure pour une meilleure transparence du processus électoral parle de « mise en scène ». Dans son discours à la Nation, à la veille de la fête nationale, le président gabonais Ali Bongo Ondimba a confirmé, mardi 16 août 2011, que les législatives se dérouleraient sans biométrie. « La Cour a procédé à son arbitrage », a-t-il souligné « et je ...
Lire l'article
Par RFI La date des prochaines élections législatives gabonaises n’est pas encore connue mais d’ores et déjà, le président Ali Bongo Ondimba a déclaré le 16 août dans un message à la nation (à l’occasion de la célébration du 51ème anniversaire de l’indépendance) que ces élections ne seront pas reportées et se tiendront sans biométrie. Ali Bongo s’aligne quasiment sur une décision de la Cour constitutionnelle. Ali Bongo Président du Gabon La biométrie n'est pas une fin en soi. La Cour a procédé à son arbitrage,en tant que garant de la Constitution, je m'y soumets. Il nous revient désormais à tous d'accepter cette décision ...
Lire l'article
LIBREVILLE — Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a réaffirmé mardi soir dans une adresse à la Nation, à la veille de la fête nationale, que les législatives se dérouleraient sans biométrie et a promis de lutter contre la vie chère, dénonçant "les commerçants véreux". Le président a aussi annoncé des mesures dans les dommaines de la santé et de l'éducation. "La Cour a procédé à son arbitrage" sur la biométrie et la demande de report des élections. "Conformément à la légalité républicaine, et en tant que garant de la Constitution, je m'y soumets, comme tout acteur politique doit se soumettre aux ...
Lire l'article
Le Gouvernement gabonais a décidé de maintenir les élections législatives prévues au Gabon avant la fin de l’année 2011, suite au rejet, par la Cour constitutionnelle, de sa requête plaidant pour un report du scrutin pour permettre l’introduction de la biométrie dans le processus électoral. "Le gouvernement de la République prend acte de cette décision de la haute juridiction", souligne un communiqué de la Primature lu mardi soir à la télévision nationale par le ministre gabonais de la communication Paul Ndong Nguema. "Cette décision ne peut faire l’objet d’aucun recours. En conséquence, le gouvernement va organiser les élections ...
Lire l'article
Le Gabon a officiellement renoncé à l'introduction de la biométrie dans le processus électoral en vue des législatives qui se dérouleront donc d'ici la fin de l'année 2011 et ne seront pas reportées à 2012, a annoncé le ministre de la Communication mardi. La Cour constitutionnelle a décidé qu'il n'y avait lieu ni à évocation de cas de force majeure ni de report des élection législatives (...) Le gouvernement prend acte de cette décision (...) et va organiser les prochaines élections législatives conformément aux dispositions légales et réglementaires en vigueur, a annoncé le ministre Paul Ndong Nguema en lisant un communiqué ...
Lire l'article
Report des législatives au Gabon : la Cour constitutionnelle n’a pas tranché
Par RFI La Cour constitutionnelle gabonaise n'a pas pu se prononcer sur la demande de report des élections législatives de 2011 à 2012 pour permettre d'y introduire la biométrie, lors d'une audience publique vendredi 3 juin 2011. Après une concertation avec des partis de l'opposition et la société civile, le président gabonais Ali Bongo Ondimba avait annoncé le 9 mai que le gouvernement saisirait la Cour constitutionnelle pour demander un report des élections législatives de 2011 à 2012 afin de pouvoir y introduire la biométrie. Les réactions des politiques à l'absence de décision de la Cour constitutionnelle La décision de la ...
Lire l'article
La Cour constitutionnelle rejette la requête du gouvernement en vue du report des législatives
La Cour constitutionnelle a rejeté vendredi, la requête du gouvernement sur l’éventualité du report des élections législatives prévues avant la fin de l’année 2011, pour vice de forme. ‘’En l’état actuel de la législation en vigueur qui ne mentionne la biométrie nulle part pour ainsi traduire en actes normatifs l’accord politique du 9 mai 2011, et en l’absence au dossier d’un quelconque élément attestant de l’exécution des opérations relatives à l’application de la biométrie, il n’y a lieu à évocation ni d’un cas de force majeure, ni de report des élections des élections législatives en vue du ...
Lire l'article
Législatives: Bongo accuse Mba Obame des retards sur la biométrie
Gabon : L’Opposition gabonaise appelle au dialogue avant la tenue des législatives
Ali Bongo Ondimba confirme la tenue des élections législatives sans biométrie
Gabon : les élections législatives se tiendront en octobre et sans contrôle biométrique
Le Gabon confirme la tenue des législatives sans biométrie
Gabon: le président Bongo confirme la tenue de législatives sans biométrie
Les élections législatives maintenues au Gabon avant la fin 2011
Gabon/législatives: pas de biométrie, pas de report
Report des législatives au Gabon : la Cour constitutionnelle n’a pas tranché
La Cour constitutionnelle rejette la requête du gouvernement en vue du report des législatives

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 4 Juin 2011
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*