Socialisez

FacebookTwitterRSS

Après la mort accidentelle d’un étudiant, les responsables de l’UOB lancent des appels au calme

Auteur/Source: · Date: 13 Juin 2011
Catégorie(s): Education,Société

Après l’accident qui a causé la mort de l’étudiant Serge Ditengou Maganga, inscrit en master au département, et suite à la colère des étudiants, le recteur de l’Université Omar Bongo (UOB), Pierre Nzinzi est monté au créneau dimanche pour appeler les uns et les autres au calme et à la poursuite des activités académiques au sein du campus.

Selon des informations reçues des témoignages, l’étudiant Serge Ditengou Maganga qui était inscrit en master professionnel en Aménagement du territoire, au département de géographie de l’Université Omar Bongo de Libreville, a été mortellement fauché sur son scooter, dans la nuit de vendredi à samedi dernier, par un véhicule qui roulait à vive allure dans le sens Derrière la prison – Ancien Sobraga.

Après ce choc, les étudiants solidaires n’ont pas hésité à organiser un sit-in sur le boulevard Léon bac en face du campus pour protester contre ce drame d’autant plus que le coupable a réussi à prendre la fuite.

Dans ce contexte tendu et empreint d’émotions, les gendarmes dépêchés sur les lieux ont plutôt usé de diplomatie pour obtenir la levée du sit-in, alors qu’entre temps le ministre délégué à l’Education nationale est venu au campus pour leur apporter le soutien des autorités, mais aussi pour appeler au calme.

Lors de la réunion des responsables de l’UOB, l’on a annoncé une journée de deuil sur le Campus en signe d’hommage à cet étudiant arrachée à la vie à la fleur de l’âge.

Aussi, les autorités rectorales et le ministère de tutelle ont affirmé ne ménager aucun effort pour trouver le coupable, via l’enquête qui sera ouverte.


SUR LE MÊME SUJET
Mort suspecte d’un étudiant à l’UOB
Gildas Armel Tchivounda, 30 ans, étudiant de master 2 en management du secteur public de la faculté de Droit et Sciences économiques, a été retrouvé mort hier à 10h, dans sa chambre du pavillon A, au campus de l’université Omar Bongo de Libreville. Gildas Armel Tchivounda qui logeait seul dans sa chambre depuis un an, était le vice-concierge du pavillon A de la cité universitaire de l’UOB. Il a été trouvé mort, vêtu et étendu à plat-ventre sur son lit ; le cahier des cours ouvert comme s’il avait passé quelques heures de révision avant de trépasser ; une facture ...
Lire l'article
Cameroun: Coups de feu à Douala, appels au départ de Biya
Des hommes en uniforme ont tiré des coups de feu jeudi à Douala, la capitale économique du Cameroun, en réclamant la démission du président Paul Biya au pouvoir depuis 29 ans. Les autorités ont repris le contrôle du pont traversant le fleuve Wouri, sur lequel ces hommes manifestaient, rapporte une chaîne de télévision. Les opposants, dont le nombre n'a pu être déterminé, ont pris la fuite. A dix jours de l'élection présidentielle du 9 octobre, l'un d'entre eux brandissait une banderole sur laquelle était écrit: «Paul Biya le dictateur doit s'en aller à tout prix». La réélection de Biya est ...
Lire l'article
La circulation a été encore perturbée samedi matin au niveau de l'Université Omar Bongo (UOB) de Libreville, au moment où sortait de l'enceinte de l'institution, après avoir reçu l'hommage de la communauté universitaire, la dépouille de l'étudiant Seraige Maganga Ditengou, mortellement fauché par un véhicule, le vendredi 11 juin dernier. Samedi dernier, les étudiants avaient érigé des barricades à l’entrée principale de l’unviersité, pour exprimer leur colère suite au décès de Seraige Maganga Ditengou, alias Stakys, étudiant au département de géographie. Fauché par un véhicule aux environs de 2H00 du matin, alors qu’il rentrait d’une veillée mortuaire à bord de son ...
Lire l'article
Port - Gentil, 31 août (GABONEWS) - La capitale économique gabonaise ne connaît pas ce lundi matin l’ambiance des jours ouvrable observant un calme plat depuis les premières heures de la matinée au lendemain de l’élection du président de la République dont les résultats sont attendus dans les prochains jours. Actualité du :31/08/2009 Les rues sont dessertes. Du centre ville en passant par les quartiers périphériques, le constat est identique. Les transporteurs urbains (Taxi) se font rares. Les grandes surfaces commerciales et les épiceries de quartiers sont encore fermées. Seuls quelques bureaux ...
Lire l'article
Le calme est revenu à Malabo, capitale de la Guinée Equatoriale, après les tirs à l’arme automatique contre le palais présidentiel entendus tôt dans la matinée de ce mardi, selon le porte-parole du Gouvernement. Les autorités de Malabo qui écartent toute « tentative de coup d’état », affirment que les forces de sécurité ont repoussé une « attaque menée par des mercenaires venus par la mer ». Des hommes qui seraient partis du Delta du Niger (Sud du Nigéria). L’attaque contre le palais présidentiel aurait fait « plusieurs victimes » si l’on en croit le porte-parole du gouvernement équato-guinéen, contacté ...
Lire l'article
Noel Maganga, un étudiant gabonais, inscrit en première année d’économie à l’Université russe de l’Amitié des peuples à Moscou, a été violemment poignardé le 17 janvier dernier lors d’une embuscade tendue par des bandits. Transporté à l’hôpital, son état est toujours préoccupant mais stable. La recrudescence des agressions à l’encontre des étudiants étrangers, et noirs en particulier, laisse penser à l’hypothèse d'une agression raciste. Malchance ou agression raciste ? Un ressortissant gabonais suivant son cursus universitaire en première année d’économie à l’Université de l’Amitié des peuples à Moscou, en Russie, a été sauvagement agressé le 17 janvier dernier en pleine ...
Lire l'article
Ulrich Moubikou Moubikou, plus connu sous le pseudonyme de « Miguel », étudiant en master 1 sociologie, par ailleurs vice concierge intérimaire du pavillon F, a été, selon des informations rapportées à GABONEWS, retrouvé mort sur son lit en cité universitaire vendredi dernier en début de soirée. Les causes de ce décès n’ont pas encore été élucidées. Toutefois, d’après les proches du défunt avec qui il aurait passé toute la matinée du vendredi, il ne présentait aucun malaise et ne se serait jamais plaint d’un quelconque mal. « Nous avons passé la matinée ensemble. C’est aux environs de midi ...
Lire l'article
Etudiant en 3e année de droit à l’Université de Poitiers, en France, Franck Effoné, ressortissant gabonais âgé de 26 ans, a été interpellé le 16 juin dernier par les forces de l’ordre au cours d’un contrôle de routine et placé en rétention administrative. Après le refus de deux recours suite à la non reconduction de son autorisation de séjour, monsieur Effoné serait sous le joug d’une obligation de quitter le territoire français depuis le 13 juin dernier. A la veille de ses examens sanctionnant sa 3e année de droit, Franck Effoné, ressortissant gabonais, étudiant à l’Université de Poitiers, en ...
Lire l'article
Franck Effoné, un étudiant d'origine gabonaise âgé de 26 ans, s'apprêtait à passer ses examens pour sa troisième année de droit quand il a été interpellé. Son arrestation par les policiers s'est produite, lundi, lors d'un contrôle d'identité. « Nous étions en voiture, rue de la Marne, lundi, vers 18 h Les policiers sont arrivés », raconte un étudiant qui se trouvait avec lui. « Nous étions dans une voiture immatriculée en Allemagne. Ils ont voulu faire des vérifications. Après, ce n'était plus la voiture qui posait problème, c'était sa situation. » Franck a été placé en garde à vue, lundi ...
Lire l'article
Le président Thabo Mbeki a demandé aux Sud-Africains de respecter la dignité des étrangers alors que les appels à l'intervention de l'armée se sont multipliés mardi pour contenir la montée des attaques xénophobes dans les quartiers pauvres de Johannesburg, a rapporté l’AFP. L'explosion de violence, qui a fait une vingtaine de morts et des milliers de déplacés, a mis à mal les ressources de la police dans une ville qui détient l'un des taux de criminalité les plus élevés du monde. La situation semblait se calmer mardi, mais la tension restait palpable dans de nombreux bidonvilles où rodaient encore des foules ...
Lire l'article
Mort suspecte d’un étudiant à l’UOB
Cameroun: Coups de feu à Douala, appels au départ de Biya
Dernier hommage de l’UOB à un étudiant décédé accidentellement vendredi 11 juin
Gabon: La capitale économique affronte dans le calme son premier jour après le scrutin présidentiel
Guinée Equatoriale: Retour au calme à Malabo après les tirs nocturnes, selon le porte-parole du gouvernement
Russie : Un étudiant gabonais poignardé à Moscou
Gabon: Un étudiant retrouvé mort dans sa chambre sur le campus de l’UOB
Gabon : Nouvelle arrestation d’un étudiant gabonais en France
France (Poitiers) : Un étudiant gabonais arrêté la veille de ses examens
Afrique du Sud: Le président sud-africain appelle au calme après les attaques xénophobes

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 13 Juin 2011
Catégorie(s): Education,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*