Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le projet FAO phase II ouvert ce vendredi à Libreville

Auteur/Source: · Date: 17 Juin 2011
Catégorie(s): Développement,Economie,Environnement

La deuxième phase du projet FAO basée sur le « renforcement des capacités des membres de la société civile gabonaise et des communautés locales aux activités de surveillance et de collecte d’informations sur les infractions forestières, pour une amélioration de la gouvernance », s’est ouvert ce vendredi à Libreville

en présence du Secrétaire Exécutif de l’ONG Brainforest, Marc Ona Essangui, initiateur dudit projet et de Marc Vandenhaute représentant du programme d’Appui Afrique des Caraïbes et du Pacifique ACP-FLEGT (Forest Law Enforcement Governance and Trade).

La cérémonie d’ouverture a été marquée par deux allocutions circonstancielles. Dans son intervention, Marc Ona Essengui, a tenu au nom de ses collègues de la plate forme « Environnement Gabon » à remercier la FAO pour l’appui financier et surtout la confiance de cette organisation faites aux associations gabonaises évoluant dans le secteur d’activité de l’environnement depuis un an.

L’objectif de cet atelier vise à favoriser un dialogue multi acteurs autour des points tels que: la méthodologie; la participation des produits du projet à l’atteinte des objectifs généraux du plan d’action FLEGT, entre autres.

Cet appui, a relevé Marc Ona, « Nous a permis pendant une année de renforcer les capacités des membres de nos différentes association et ONG à travers le Gabon afin de pouvoir valablement prendre part à des discutions dans le cadre des négociations sur les ACP »

De même, a-t-il poursuivi, en expliquant que « cet appui non négligeable dans le cadre de la première phase du projet de renforcement des capacités de la société civile, nous a donné l’occasion aujourd’hui d’aborder la deuxième phase de ce projet avec sérénité ».

Il n’a pas manqué de demander aux membres de la société civile gabonaise de saisir cette opportunité pour réellement prendre conscience de la nécessité de doter leurs différentes organisations d’experts à même d’aborder des questions en rapport avec l’écosystème forestier du pays avec beaucoup de professionnalisme.

« Nous devons faire place aujourd’hui aux acteurs du développement venant en appui au gouvernement pour affronter de nombreux défis à rencontrer dans la gestion de notre écosystème forestier. Cette place à conquérir exigence des entrepreneurs sociaux que nous sommes, plus de rigueur dans l’exécution de nos activités », a-t-il conclu.

Pour sa part, Marc Vandenhaute, a précisé que le programme qu’il représente est financé par l’Union Européen et exécuté par la FAO.

Marc Vandenhaute a précisé que « nous avons actuellement 64 projets actifs dans le monde 25 projets en Afrique Centrale et au Gabon. Nous avons deux partenaires à savoir l’Etat via le ministère des Eaux et Forêts et l’ONG Braintforest, pour laquelle nous sommes rassemblée aujourd’hui ».

Cependant, il a déploré le manque de projets venant du Gabon et a de ce fait, encourager les ONG gabonaises à présenter des projets dans le cadre des appels à propositions organisés une fois par an afin que ceux-ci soient financés.

Conformément a son plan d’action, la plateforme de la société civile gabonaise engagée dans le processus FLEGT a bouclé sa tournée d’information, de sensibilisation et d’adhésion dans la province de l’Estuaire le 18 novembre 2010, rappelle-t-on. 


SUR LE MÊME SUJET
L' Organisation Non Gouvernementale (ONG) Brainforest a organisé ce samedi à Libreville, un atelier national de restitution des résultats du projet de cartographie participative dans le bassin du Congo, composante du Gabon, en présence de ses partenaires, et des représentants de différentes administrations du pays. Présidé par le Secrétaire Exécutif de Brainforest, Marc Ona Essangui, cette séance de travail i a permis d’affirmer que « les cartes produites tout au long de la durée de ce projet qui s’achève aujourd’hui sont, non seulement des outils révolutionnaires, mais également des armes contre l’occupation anarchique des terres par les opérateurs économiques au détriment ...
Lire l'article
La deuxième phase des conférences budgétaires organisées par la direction générale du budget s’ouvre demain (lundi) à l’Institut de l’Economie et des Finances (IEF), en vue de la poursuite de l’élaboration du projet de loi des finances pour l’année 2012, indique un communiqué du ministère du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique, chargé de la Réforme de l’Etat parvenue ce dimanche à notre rédaction. La première phase s’est déroulée au mois de mai dernier. La deuxième phase qui s’ouvre demain va durée six jours, du 11 au 16 juillet prochains. La tenue de ces conférences permet à la ...
Lire l'article
La première conférence budgétaire relative à l’élaboration du projet de loi des finances pour l’année 2012 est ouverte depuis 24 heures à Libreville, pour une durée de cinq jours, a-t-on constaté ce mardi. Cette réunion qui vise à préparer le projet de loi des finances pour l'année 2012 se déroule en deux phases et a pour ambition de permettre à la direction générale du budget de comprendre les problèmes auxquels sont confrontées les administrations dans leur gestion quotidienne. « Il s’agit d’arrêter les dotations du budget de l’année 2012 : c'est-à-dire s’accorder avec les administrateurs de crédits sur leurs besoins en financement ...
Lire l'article
La première phase du Programme de développement des infrastructures en Afrique (PIDA) doit être validée à l'issue d'un atelier de présentation du rapport provisoire de cet ambitieux projet, ouvert lundi à Libreville. Le document validé doit être soumis au sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA), qui se tiendra du 29 au 30 juin prochain à Malabo, en Guinée-Equatoriale, sur le thème +accélérer l’autonomisation des jeunes pour le développement durable+. Appuyé par l’UA, le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD) et la Banque africaine de développement (BAD), le PIDA a été lancé ...
Lire l'article
La Convention minière pour l’exploitation de la mine d’or de Bakoudou, située dans la province du Haut-Ogooué (Sud-est), signé officiellement en mai 2010 entre le gouvernement gabonais, représenté par le ministre des Mines de l’époque, du pétrole et des Hydrocarbures, Julien Nkoghé Békalé, et l’entreprise marocaine, Ressources Golden Gram Gabon Sarl (REG), filiale du Groupe MANAGEM, entre dans sa phase d’exécution en juillet prochain, a-t-on appris de source officielle. Cette convention qui devrait entrer en application au mois de juillet prochain avait été signée en présence de l’ambassadeur du Royaume chérifien au Gabon, Ali Bodjj, ainsi que du premier ...
Lire l'article
Le Directeur du budget, Yves Fernand Manfoumbi, a procédé ce jeudi à Libreville, à l’ouverture du séminaire d’information et de sensibilisation sur la planification stratégique et le processus de mise en œuvre du cadre de dépense à moyen terme (CDMT) à l’auditorium d’Arambo, a constaté GABONEWS. L’objectif de ces assises est d’asseoir les acquis de base de manière équitable entre partenaires de la réforme; c'est-à-dire les directeurs centraux des affaires financières, la direction générale de l’Economie et de la Gestion fiscale, le comité statistique international et la Direction générale du Budget d’une part et d’autre part, de finaliser la feuille de ...
Lire l'article
Développement et d’investissement agricole Gabon - Le directeur général de l’Institut gabonais d’appui au développement (IGAD), Christian Renardet, a annoncé le lancement au cours de cette année d'un Projet de développement et d'investissement agricole au Gabon (PRODIAG). L'IGAD est l’un des instruments sur lequel s’appuie l’Etat gabonais pour animer sa politique agricole. Son objectif est de contribuer de manière significative au renforcement de la sécurité alimentaire, à la réduction de la pauvreté et à l’amélioration de la part de l'agriculture dans le Produit intérieur brut (PIB) du pays. "L'IGAD apporte un encadrement technique aux créateurs de Petites et moyennes entreprises (PME) ...
Lire l'article
Ouverture depuis ce lundi à Libreville d’un atelier d’évaluation à mi-parcours de planification et de formation des techniciens du système d’information géographique (SIG) du projet de cartographie participative dans le bassin du Congo qui tient ses travaux du 1er au 6 du mois courant dans la capitale gabonaise, a constaté GABONEWS. Initié par l’Organisation non gouvernementale (Ong) Brainforest, l’atelier dont les travaux ont été ouverts par le ministre des Eaux et Forêts, de l’environnement et développement durable, Martin Mabala, durera près d'une semaine. L’objectif étant la promotion des droits des communautés forestières afin d’avoir un meilleur accès ...
Lire l'article
Communiqués de Presse
A partir de cette page, vous pouvez accéder à toutes les informations relatives aux activités de la Coalition du Refus, y compris le programme du meeting de Paris. Voir Communqué de presse de lancement. Voir Le Programme Meeting de Paris Principes et Préambule Charte du Refus Devenir membre signataire de la Charte Activités et News de la Coalition Ci-dessous, lisez le Communiqué de presse ayant marqué le lancement de la Coalition du Refus le 18 janvier 2009 Communiqué de Presse COALITION GABONAISE DU REFUS ET DE SALUT NATIONAL Suite aux arrestations arbitraires dont de dignes membres de la société civile gabonaise ont fait ...
Lire l'article
Le Directeur général du budget, Juste Valère Okologo, procédé ce mardi à Libreville à l’ouverture solennelle des conférences budgétaires préparatoires de la loi des finances du Gabon pour l’année 2009. Pendant 12 jours (du 29 au 9 août prochain), ces réunions budgétaires techniques porteront essentiellement sur l’examen des propositions de dépenses et des recettes envisagées par les administrations créatives de recettes et les organismes de toute nature dont les ressources sont constituées par les subventions de l’Etat afin de justifier et d’établir les priorités aussi bien pour le fonctionnement que pour l’investissement. En d’autres termes, les conférences budgétaires ont pour but de ...
Lire l'article
Environnement / Les résultats du projet de cartographie participative dans le basin du Congo présenté à Libreville
La deuxième phase des conférences budgétaires s’ouvre lundi à Libreville
Economie / La première conférence budgétaire relative à l’élaboration du projet de loi de finances pour l’année 2012 s’est ouvert depuis lundii à Libreville
Début à Libreville du processus de validation de la première phase du PIDA
Economie / La Convention d’exploitation du projet aurifère de Bakoudou entre dans sa phase pratique en juillet
Economie / Le cadre de dépense à moyen terme examiné dans un séminaire ouvert ce jeudi à Libreville
Gabon: L’IGAD va lancer un Projet de développement et d’investissement agricole
Un atelier d’évaluation du projet de cartographie participative dans le bassin du Congo se tient à Libreville du 1er au 6 février
Communiqués de Presse
Gabon: Economie: le projet de loi des finances de l’année 2009 en phase d’élaboration à Libreville


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 17 Juin 2011
Catégorie(s): Développement,Economie,Environnement
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*