Socialisez

FacebookTwitterRSS

Dernier hommage de l’UOB à un étudiant décédé accidentellement vendredi 11 juin

Auteur/Source: · Date: 18 Juin 2011
Catégorie(s): Education,Société

La circulation a été encore perturbée samedi matin au niveau de l’Université Omar Bongo (UOB) de Libreville, au moment où sortait de l’enceinte de l’institution, après avoir reçu l’hommage de la communauté universitaire, la dépouille de l’étudiant Seraige Maganga Ditengou, mortellement fauché par un véhicule, le vendredi 11 juin dernier.

Samedi dernier, les étudiants avaient érigé des barricades à l’entrée principale de l’unviersité, pour exprimer leur colère suite au décès de Seraige Maganga Ditengou, alias Stakys, étudiant au département de géographie.

Fauché par un véhicule aux environs de 2H00 du matin, alors qu’il rentrait d’une veillée mortuaire à bord de son scooter, l’étudiant est mort sur le coup, tandis que la propriétaire du véhicule avait été admise dans une structure hospitalière de la capitale.

Samedi, la communauté universitaire – étudiants, enseignants et personnel administratif-, a tenu à rendre un dernier hommage à l’étudiant décédé, avant son inhumation au cimetière familial à Ntoum, localité à une quarantaine de km de Libreville.

La dépouille de Maganga Ditengou est arrivée samedi aux environs de 9H00 sur le campus, où elle a été accueillie par la communauté universitaire rassemblée sur l’esplanade de l’université.

Le cercueil a ensuite été exposé dans une salle pleine comme un oeuf, où avaient pris place de nombreux étudiants, les membres de l’administration de l’université et une délégation du ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur, de l’innovation, chargé de la recherche scientifique, conduite par M. Samuel Mbadinga, le directeur de cabinet du ministre.

Dans son témoignage, le porte-parole des étudiants, Gaël Etoughé, a loué l’humilité et le courage du disparu. Il a ensuite donné sa philosophie de la vie : “Stackys a toujours estimé que rien n’est difficile, c’est l’homme qui, par sa perception, rend les choses difficiles”, a déclaré M. Etoughé.

Selon Stack, “il faut être courageux et sérieux dans la vie pour réussir”, a ajouté le porte-parole des étudiants, définissant le disparu comme “un étudiant comme les autres”, mais avec un coeur d’ange en prime.

“Pour nous qui étions proches de lui, nous l’appelions notre FMI (Fonds monétaire international), parce que toujours disposé à secourir ses amis lorsque l’un d’entre eux avait un problème d’argent”, a-t-il expliqué.

“Tu es à quel niveau” ? interrogeait-il et, sans hésiter, il montait sur son scooter pour retrouver l’étudiant en difficulté”, a-t-il ajouté.

Photographe amateur à ses heures perdues, Ditengou +Stakys+ était arrivé en 2006 à l’UOB où il avait pris sa première inscription au département d’histoire et archéologie.

Après l’obtention de sa licence, il s’est inscrit en master professionnel en aménagement du territoire, au département de géographie, pour l’année académique 2010-2011.

Le décès de Maganga Ditengou a plongé dans l’émoi la communauté estudiante qui, pour la première fois, enregistre la disparition tragique d’un de ses membres, alors que l’année acédémique touche à sa fin. 


SUR LE MÊME SUJET
Après l’accident qui a causé la mort de l’étudiant Serge Ditengou Maganga, inscrit en master au département, et suite à la colère des étudiants, le recteur de l’Université Omar Bongo (UOB), Pierre Nzinzi est monté au créneau dimanche pour appeler les uns et les autres au calme et à la poursuite des activités académiques au sein du campus. Selon des informations reçues des témoignages, l’étudiant Serge Ditengou Maganga qui était inscrit en master professionnel en Aménagement du territoire, au département de géographie de l’Université Omar Bongo de Libreville, a été mortellement fauché sur son scooter, dans la nuit de vendredi ...
Lire l'article
Les étudiants de l’université Omar Bongo (UOB) de Libreville ont érigé des barricades samedi à l’entrée de l’institution, pour exprimer leur colère suite au décès d’un des leurs, fauché par un véhicule, non loin de l’entrée principale de l’Université. Alors qu’il rentrait d’une promenade à bord de sa moto, l’étudiant Sérège Ditengou Maganga, inscrit en master professionnel en aménagement du territoire, au département de géographie, a été fauché, aux environs de 2H00 du matin (1h00 GMT), par un véhicule qui roulait à vive allure dans le sens "derrière la prison/carrefour ancien Sobraga". Le véhicule de marque Mitsubishi de ...
Lire l'article
Le corps de Wilfried Mebiame a été retrouvé sans vie dans le canal Saint-Denis en région parisienne le 16 février. Le jeune étudiant gabonais en France était porté disparu depuis le 3 janvier dernier. Consternation pour la communauté gabonaise depuis l’annonce du décès de leur compatriote Wilfried Mebiame, étudiant en France depuis plusieurs années, dont le corps sans vie a été retrouvé dans le canal Saint-Denis en région parisienne le 16 février dernier. Le ressortissant gabonais était porté disparu depuis le 3 janvier dernier vers 6H30 du matin, alors qu’il sortait du bar-restaurant le «241» à Saint-Denis. La communauté gabonaise ...
Lire l'article
La communauté universitaire, conduite par le recteur, Pierre Fidèle Nze Nguema, a rendu un dernier hommage vendredi dernier à l’Université Omar Bongo (UOB), au plus ancien enseignant de l’institution, Alphonse Ignace Patinon Aikepvi, journaliste de formation, spécialiste en Histoire Médiévale de l’Afrique au Département d’Histoire. Alphonse Ignace Patinon Aikepvi est décédé à Libreville le 29 mars dernier à l’âge de 67 ans après avoir exercé de 1972 à 1997. « Nous sommes réunis ce jour pour rendre un dernier hommage à notre ami, collègue, maître », a déclaré le Pr. Ange Atos Ratanga qui l’a côtoyé depuis la France et qui l’aurait ...
Lire l'article
La dépouille de la Première dame gabonaise Edith Lucie Bongo Ondimba, décédée samedi au Maroc, a quitté Libreville vendredi par avion, après un ultime hommage dans la matinée, pour être rapatriée vers sa terre natale, le Congo, a constaté l'AFP. Des cérémonies en hommage à la défunte, également fille aînée du président congolais Denis Sassou Nguesso, auront ensuite lieu à Brazzaville. Le corps sera à nouveau transféré à Edu, dans le nord du pays, pour être inhumé dimanche dans le cimetière familial des Nguesso. Le président congolais a également quitté Libreville pour Brazzaville alors que le président gabonais Omar Bongo Ondimba est ...
Lire l'article
Noel Maganga, un étudiant gabonais, inscrit en première année d’économie à l’Université russe de l’Amitié des peuples à Moscou, a été violemment poignardé le 17 janvier dernier lors d’une embuscade tendue par des bandits. Transporté à l’hôpital, son état est toujours préoccupant mais stable. La recrudescence des agressions à l’encontre des étudiants étrangers, et noirs en particulier, laisse penser à l’hypothèse d'une agression raciste. Malchance ou agression raciste ? Un ressortissant gabonais suivant son cursus universitaire en première année d’économie à l’Université de l’Amitié des peuples à Moscou, en Russie, a été sauvagement agressé le 17 janvier dernier en pleine ...
Lire l'article
Les 8 soldats de l’armée française, morts samedi dernier aux larges des côtes gabonaises dans le crash d’un hélicoptère de type Cougar, ont reçu ce mercredi un dernier hommage à Libreville avant leur rapatriement vers la France. La cérémonie présidée par le général d'armée Elrick Irastorza qui a effectué déplacement de Libreville pour la circonstance, s’est déroulée sur la place de France du Camp de Gaulle. Le secrétaire général du ministère de la Défense, le général de corps d’armées, Robert Mangolo Mvoulou, représentant le ministre de la Défense nationale, l’ensemble des généraux gabonais et officiers de l’armées française basée à Libreville ...
Lire l'article
Un dernier hommage sera rendu le mercredi 21 janvier 2009, au Camp de Gaulle de Libreville, aux 8 soldats morts samedi dernier dans le crash de l’hélicoptère de l’Armée française aux larges des Côtes gabonaises, a-t-on appris d’un communiqué du service de Communication des Forces française au Gabon (FFG). La note indique que « le mercredi 21 janvier 2009 dès 07 h 45, une cérémonie officielle en hommage aux 8 victimes de l’accident du COUGAR se tiendra au sein des Forces Françaises au Gabon, sur la place de France du Camp de Gaulle ». Selon un autre communiqué du même service ...
Lire l'article
Un dernier hommage a été rendu ce lundi au messe de la gendarmerie de Mouila au commandant de brigade de Yétsou dans le département de la Moughalaba (Sud-est de Mouila), l’adjudant Martin Moutsotsi, décédé dans la nuit du 25 au 26 décembre dans sa maison où il vivait seul, a appris le correspondant de GABONEWS. « Sa famille était à Libreville suite aux manques d’établissements secondaires et de structures hospitalières et de vie adéquates », a dit le commandant de légion de gendarmerie de la Ngounié, le colonel major Sosthène Eténo, visiblement ému. Toute la journée du 25 décembre, ...
Lire l'article
Franck Effoné, un étudiant d'origine gabonaise âgé de 26 ans, s'apprêtait à passer ses examens pour sa troisième année de droit quand il a été interpellé. Son arrestation par les policiers s'est produite, lundi, lors d'un contrôle d'identité. « Nous étions en voiture, rue de la Marne, lundi, vers 18 h Les policiers sont arrivés », raconte un étudiant qui se trouvait avec lui. « Nous étions dans une voiture immatriculée en Allemagne. Ils ont voulu faire des vérifications. Après, ce n'était plus la voiture qui posait problème, c'était sa situation. » Franck a été placé en garde à vue, lundi ...
Lire l'article
Après la mort accidentelle d’un étudiant, les responsables de l’UOB lancent des appels au calme
Colère des étudiants de l’université Omar Bongo suite au décès accidentel d’un des leurs
Gabon : Wilfried Mebiame décédé en France
Gabon: La communauté universitaire a rendu un dernier hommage au plus ancien enseignant de l’UOB, Alphonse Ignace Patinon Aikepvi
Gabon: le corps de la Première dame a quitté le pays après un dernier hommage
Russie : Un étudiant gabonais poignardé à Moscou
Gabon: Un dernier hommage rendu aux victimes françaises de l’accident du Cougar à Libreville
Gabon: Un dernier hommage rendu mercredi aux 8 victimes du crash du COUGAR de l’Armée française au Gabon
Gabon: La légion de gendarmerie de Mouila rend un dernier hommage au commandant Martin Moutsotsi
France (Poitiers) : Un étudiant gabonais arrêté la veille de ses examens


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 18 Juin 2011
Catégorie(s): Education,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*