Socialisez

FacebookTwitterRSS

Trois (3) conditions pour une Administration publique, moteur de développement, selon Jean Pierre Raffarin, ancien premier ministre français

Auteur/Source: · Date: 23 Juin 2011
Catégorie(s): Développement,Société

Dans le cadre de la 12ème journée Africaine de l’Administration et du Service Public, organisée par le ministère du Budget, des Comptes Publiques, de la fonction Publique, chargé de la Réforme de l’Etat, l’ancien premier ministre par ailleurs vice-président du Sénat français, Jean-Pierre Raffarin a énoncé mercredi à Libreville que les trois (3) conditions sont à remplir pour que l’Administration publique soit un moteur de développement, a constaté GABONEWS.
Le Sénateur français a, en effet, édifier l’assistance lors de la conférence débat qu’il a animé sur le thème, « Administration publique: moteur de développement dans un pays émergent ». Selon lui, l’administration se doit de répondre aux devoirs de la charge à savoir, « Produire de la prévisibilité », « accompagner les forces internes » et « attirer les forces externes pour un développement exogène »: trois conditions pour une Administration publique moteur de développement.

En parlant de la première condition qui est de « Produire de la prévisibilité », le conférencier a affirmé que « la stabilité d’un pays est une condition nécessaire à l’émergence. La stabilité politique, la sécurité humaine, les droits de propriété et d’une orientation économique claire ». Il permet de produire de la prévisibilité.

A propos de la seconde conditionnalité qui repose sur le fait d’« Accompagner les forces internes », il a indiqué que « cet accompagnement concerne bien entendu l’administration elle-même par la motivation, la rémunération, la répartition des effectifs. L’administration se doit de constituer un soutien à la performance afin de libérer les énergies des tracasseries et lourdeurs » actuels.

Pour ce qui est de la troisième condition notamment « Attirer les forces externes pour un développement exogène », Jean Pierre Raffarin a souligné que « la compétitivité d’un Etat est aussi importante que celle des entreprises. Il (Etat) peut faire sienne le principe des 3S: stabilité- simplification- satisfaction (de l’usager ou du client). Dans le cadre d’une stratégie d’attractivité, il convient de veiller à présenter une administration saine, veiller elle-même à la transparence des circuits économiques ».

Le Sénateur de Vienne a également relevé les 5 nouveaux défis de l’administration publique. Selon lui, chaque administration publique fait actuellement face à ses mouvements spécifiques mais ces défis sont communs à toutes les administrations.

Ainsi, il a relevé « le Partage de l’intérêt général »; « la maîtrise de la complexité »; « l’aptitude managériale »; « les performances technologies » et pour finir, il a cité « l’exigence éthique » en soulignant que « l’éthique c’est la cohérence entre la pensée et l’action, entre le discours et le résultat, entre la promesse et la livraison ».

L’exposé du français a, en outre, reçu un succès particulier en ce sens que, le premier ministre gabonais Paul Biyoghé Mba, dans son allocution d’ouverture des travaux quelques minutes plus tard, a annoncé que les conditionnalités et les nouveaux défis énoncés par son ancien homologue français ont retenu son attention et seront certainement étudiés et appliqués par l’administration gabonaise dans sa quête de performance.


SUR LE MÊME SUJET
La réforme et la modernisation de l’Etat constituent résolument l’un des chantiers prioritaires du gouvernement. Une question qui a encore été évoqué lors du conseil des ministres du 11 août à Libreville, au cours duquel le président Ali Bongo a instruit son gouvernement sur trois orientations visant à optimiser le fonctionnement de l’administration. Dans son souci permanent de réforme de l’administration gabonais afin de lui donner un fonctionnement optimal qui réponde aux exigences d’un Etat aspirant à devenir un pays émergent, le président Ali Bongo a instruit le gouvernement, lors du conseil des ministres tenu le 11 août à Libreville, sur ...
Lire l'article
L’ancien vice-Premier ministre gabonais Simon Essimengane est décédé mardi à Libreville à l’âge de 81 ans, des suites d’une maladie, a appris l’AGP. Le décès a été rendu public mercredi par la famille du disparu qui fut un ancien hiérarque du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir). Selon des sources proches de sa famille, Simon Essimengane a rendu l’âme dans la nuit de mardi à mercredi au Centre hospitalier de Libreville (CHL) où il a été transporté suite à une aggravation subite de son état de santé le 19 juin dernier. Ancien vice-Premier ministre sous le gouvernement de l’ancien Premier ministre Léon ...
Lire l'article
Lors de sa visite officielle à Libreville (16-17 juillet 2011), le chef du gouvernement français, François Fillon, qui a devisé avec le président de la République gabonaise Ali Bongo Ondimba, s’est adressé aux Français du Gabon dans une allocution qui fait le tour des relations stratégiques entre le Gabon et son pays, mais aussi, il qui a salue « la sagesse des dirigeants et du peuple gabonais qui ont su maintenir leur pays dans la paix et aujourd’hui dans le progrès ». Cette visite du premier ministre français au Gabon, comme tous se sont accordés à dire, entendait renforcer le partenariat ...
Lire l'article
Le Premier ministre gabonais Paul Biyoghe Mba a rendu un hommage appuyé, mercredi à Libreville, à M. Jean-Pierre Raffarin qui fut Premier ministre en France du 6 mai 2002 au 31 mai 2005, à l’occasion de la 12ème édition de la journée africaine de l’administration et du service public. Mardi, M. Raffarin a animé une conférence sur le thème : Administration publique : moteur de développement dans un pays émergent, dans le cadre des manifestations organisées à Libreville, à l’occasion de la 12ème journée africaine de l’administration et du service public, célébrée cette année au Gabon sous ...
Lire l'article
Invité à l’occasion de la célébration de la 12e journée africaine de l’administration et du service public, dont les manifestations ont été lancées ce 22 juin à Libreville, Jean Pierre Raffarin, ancien Premier ministre français, a animé une conférence-débat sur le thème «Administration publique : moteur de développement dans un pays émergent». Dans son exposé, le conférencier a notamment évoqué trois conditions pour que l’Administration publique soit considérée comme un moteur de développement. A l’instar des autres pays africains, le Gabon a lancé ce 22 juin à Libreville les manifestations relatives à la célébration de la journée ...
Lire l'article
Le Directeur générale du Contrôle financier, Jean Fidèle Otandault, a déclaré en prélude à la célébration de la douzième journée africaine de l’Administration et du Service Public à Libreville, placée sous le thème « une administration au service du citoyen », que l’institution qu’il représente veut « garantir l’efficacité, l’efficience et la performance de la dépense publique ». Le Directeur générale du Contrôle financier a voulu rappeler aux uns et aux autres les missions de cette institution qui, selon lui, est un outil que dispose le gouvernement de l’émergence pour veiller à la réalisation effective du projet de société ...
Lire l'article
Après avoir démissionné de ses fonctions de Premier Ministre et de 1er vice président du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), vendredi dernier pour se positionner candidat à la présidentielle du 30 août prochain, Jean Eyeghé Ndong, a déclaré ce mardi à Libreville, lors d’une conférence de presse, entre autres, que « « Je n’ai pas honte de vous dire que j’ai eu chaud pour diriger le gouvernement ».
Lire l'article
DISPARITION - Un source espagnole confirme qu'Omar Bongo «n'est pas mort»... Confusion autour de la mort du président du Gabon. Alors que sa disparition a été annoncée dimanche soir, le Premier ministre gabonais Jean Eyeghe Ndong a affirmé, ce lundi matin, qu'il «est bien en vie», dénonçant les «dérives répétées» des médias français. Le gouvernement gabonais va protester officiellement auprès de la France, a-t-il ajouté. Un source espagnole a également confirmé qu'Omar Bongo «n'est pas mort». «J'ai été très surpris, comme beaucoup de compatriotes, en apprenant par la télévision française que le président gabonais était décédé», avait-t-il déclaré dimanche soir. «Il y ...
Lire l'article
La commémoration de la Journée Africaine de l’Administration et du service public, vendredi, a servi de prétexte au Premier ministre Jean Eyéghé Ndong pour lancer un vibrant plaidoyer pour l’essor d’une Fonction publique véritablement accueillante, donc « à la disposition du citoyen » et non plus sectaire et dangereusement arbitraire comme c’est de plus en plus la tendance actuellement, nonobstant la sonnette d’alarme déjà lancée auparavant par le président de la République invitant au nationalisme avant de fustiger, ces comportements déviants de nombreux fonctionnaires, y compris de hauts responsables, derrière lesquels se nichent en définitive « les fractures de toutes ...
Lire l'article
La Banque mondiale a rendu publique, à l'occasion de la célébration de la journée mondiale de la liberté de presse, ce samedi 03 mai, une étude qui indique les conditions requises pour que la radio, la télévision et la diffusion en ligne jouent, dans les pays du Sud, un rôle essentiel dans le développement, "en forçant les gouvernements à rendre des comptes et en donnant une voix aux pauvres", rapporte la PANA. "Un mouvement vers la démocratie dans les pays en développement pave la voie à un secteur de la radiodiffusion au service de l'intérêt public, où la radio ...
Lire l'article
Gabon : Trois orientations pour une administration «émergente»
Décès d’un ancien vice-Premier ministre gabonais
« En venant d’Abidjan, on ne peut que saluer la sagesse des dirigeants et du peuple gabonais », François Fillon, Premier ministre Français
Hommage du Premier ministre gabonais à un ancien Premier ministre français
Gabon : «La compétitivité d’un pays, c’est aussi la compétitivité de son administration», soutient Raffarin
Le contrôle financier veut garantir l’efficacité, l’efficience et la performance de la dépense publique, selon Jean Fidèle Otandault
Gabon: « Je n’ai pas honte de vous dire que j’ai eu chaud pour diriger le gouvernement », Jean Eyeghé Ndong (ex-Premier Ministre)
Omar Bongo «est bien en vie» selon le Premier ministre gabonais
Gabon: Fonction publique / Plaidoyer du Premier ministre Eyéghé Ndong pour une Fonction publique rénovée et « à la disposition du citoyen »
Sénégal: La BM pour des médias comme moteur du développement dans le Sud

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 23 Juin 2011
Catégorie(s): Développement,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*