Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : La présence des chefs d’Etat requise au sommet de la CEEAC

Auteur/Source: · Date: 25 Juin 2011
Catégorie(s): Afrique,Coopération

Pourquoi le sommet des chefs d’Etat de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) a-t-il déjà été reporté deux fois ? C’est l’une des préoccupations abordées, le 23 juin à Libreville, entre le secrétaire général de la CEEAC, Louis Sylvain Goma, et le Premier ministre gabonais, Paul Biyoghé Mba.

Le secrétaire général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), Louis Sylvain Goma, a été reçu le 23 juin à Libreville par le Premier ministre gabonais, Paul Biyoghé Mba. «Cette séance de travail a été pour moi l’occasion de débattre de la situation de la CEEAC et de parler de son fonctionnement», a indiqué l’hôte du chef du gouvernement gabonais.

En effet, les deux hommes ont longuement échangé sur les reports du XVe sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEEAC, initialement prévu les 28 février, puis reporté au 15 juin derniers. «L’importance des sujets à débattre exige la présence suffisante des chefs d’Etat de la zone (…) vu les décisions à prendre, afin d’aller vers des avancées plus importantes», a expliqué Louis Sylvain Goma.

Au titre du désenclavement de la CEEAC, Louis Sylvain Goma a indiqué que «la CEEAC a signé avec un certain nombre d’entreprises des arrangements qui permettent le début des études du projet route-rail, ainsi que des études de la partie ferroviaire entre Kinshasa et Illobouè. Dans le même temps, les travaux de connexion de la zone Ouesso-Sangmélima s’exécutent aussi. Il s’agit d’une opération gigantesque vu que le pont-rail s’étalera sur le corridor qui mène de Tripoli vers Windhoek, dans le cadre de l’unification du continent noir».

Créée en 1981, la CEEAC regroupe l’Angola, le Burundi, le Cameroun, la République Centrafricaine, le Congo, le Gabon, la Guinée Équatoriale, Sao Tomé et le Tchad.

Publié le 24-06-2011 Source : Gabon Matin Auteur : Gaboneco
 


SUR LE MÊME SUJET
Afrique centrale: les chefs d’Etat appellent à la libre circulation
Le 15e sommet de la communauté Économique des Etats de l'Afrique Centrale (CEEAC) s'est clos lundi avec un appel des chefs d'Etat membres à appliquer la convention de libre circulation des biens et des personnes. Les chefs d'Etat ont appelé "les Etats membres à appliquer toutes les décisions et les règles relatives à la circulation des personnes", et à "créer systématiquement des couloirs d'entrée CEEAC dans les aéroport et postes frontaliers" fixant "au 1er juillet 2012 le démarrage de la mise en oeuvre de la zone de libre échange de la CEEAC pour qu'elle soit effective en 2014". Dans ce texte, ils ...
Lire l'article
Le Président Gabonais, Ali Bongo Ondimba, a pris part à la 15ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEEAC le dimanche 15 janvier 2012, à N’djamena, la capitale tchadienne. A-t-on appris de source officielle. Cette rencontre qui rentre dans le cadre du programme d’activités de cette organisation, a été marquée par deux réunions, celle de la Commission Consultative du 10 au 12 janvier 2012 et celle du Conseil des Ministres du 13 au 14 janvier dernier. Au cours de la Commission Consultative, de nombreux dossiers ont été examinés, entre autres, les rapports d’activités du Secrétariat ...
Lire l'article
Le chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba est attendu samedi prochain à N’Djamena au Tchad, où il prendra part à la XVème session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etats et du gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), a rapporté mercredi le protocole d’Etat. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du programme d’ activités de cette organisation sera marquée par trois grades réunions, à savoir, celle de la Commission consultative, celle du conseil des ministres et le sommet des chefs d’Etats. Au cour de la Commission consultative, de nombreux dossiers seront examinés, entre autres, les rapports ...
Lire l'article
Les experts de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) et ceux des Institutions Nationales d’Appui au Commerce à la conduite des consultations participatives d’élaboration des stratégies sectorielles sont en atelier de formation depuis ce mercredi à Libreville, dans le cadre de l’appui aux Secrétariats des Communautés économiques régionales. Les assises de Libreville se tiennent sous la supervision du Secrétaire général de la CEEAC, le Général Louis Sylvain Ngoma et voient la participation de l’équipe stratégie café et les Secrétaires généraux des Chambre consulaires des dix Etats membres de la CEEAC. Cet atelier de formation prendra fin ce ...
Lire l'article
A l’initiative de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), un atelier de deux jours (du 18 au 20 avril) axé sur le Programme de Développement des Infrastructures en Afrique Centrale (PIDA), se tient depuis ce lundi dans la capitale gabonaise. L’atelier qui regroupe des experts venus des pays membres de la CEEAC est géré par le secrétariat général du département de l’intégration physique, économique et monétaire de ladite institution. C’est le secrétaire général adjoint de la CEEAC, Roger Tchoungui qui a ouvert les travaux en lieu et place de son supérieur, le général Louis Sylvain Goma empêché. Durant ...
Lire l'article
1,8 milliard de FCFA c’est l’enveloppe allouée par la Banque mondiale aux pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) dans le cadre de l’appui au programme détaillé pour le développement de l’agriculture sur le continent africain. L’accord du don a été signé mercredi à Libreville entre le représentant résident de la Banque mondiale au Gabon, M. Rick Tsouck et le secrétaire général de la CEEAC, Louis Sylvain Goma. Ce don constitue le premier acte de partenariat entre la CEEAC et la Banque Mondiale et couvrira une période de trois ans. Cette enveloppe permettra de renforcer les capacités institutionnelles ...
Lire l'article
Actuellement en conclave à Kinshasa, en République démocratique du Congo, les chefs d’états-majors, les commandants des gendarmeries et des polices des pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) évaluent la deuxième manœuvre militaire dénommée «Kwanza», qui s’est déroulée du 22 mai au 10 juin en Angola. Les Chefs d’états-majors, les commandants des gendarmeries et des polices des pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) sont en conférence depuis ce mardi 26 octobre à Kinshasa, pour évaluer la deuxième manœuvre militaire dénommée «Kwanza». Plus de 4000 policiers ont pris part à ...
Lire l'article
La Banque africaine de développement (BAD) a octroyé le 30 avril dernier un don de 23,6 milliards de F.CFA à la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC) pour la conservation des écosystèmes des forêts du bassin du Congo. Ces fonds doivent permettre de renforcer la gestion durable de ce bassin forestier, le deuxième plus grand de la planète, qui joue un rôle de premier plan dans la lutte contre le changement climatique. Face à l'importance de la préservation des forêts du Bassin du Congo au regard des impératifs du réchauffement climatique, la Banque africaine de développement (BAD) a ...
Lire l'article
La Commission de l'Union Européenne (UE) à Libreville a signé samedi dernier au siège de la CEEAC de Libreville, une convention de contribution d'un montant de 9,6 milliards de francs CFA à la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC). La signature de cette convention a été faite par Thierry Mathisse, ambassadeur chef de délégation de la Commission de l'UE à Libreville et le secrétaire général de la CEEAC Louis sylvain Goma, en présence de certains représentants diplomatiques au Gabon. Cette convention entre dans le cadre de la coopération en matière de paix et de sécurité avec la CEEAC ...
Lire l'article
Trois généraux des forces armées gabonaises ont reçu mardi à Libreville des distinctions du Conseil de paix et de sécurité de l'Afrique centrale (COPAX), organe spécialisé de la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale (CEEAC), en reconnaissance des services rendus. Cette cérémonie a été présidée par le secrétaire générale de la CEEAC, Louis Sylvain Goma, en présence de certains représentants diplomatiques accrédités à la CEEAC. Le général d'armée Jean Ntori Longho, ancien chef d'Etat major général des forces armées gabonaises, a été élevé au grade de commandeur. Par contre, le général d'armée Honoré Olery, ancien commandant en chef de la gendarmerie nationale ...
Lire l'article
Afrique centrale: les chefs d’Etat appellent à la libre circulation
CEEAC : Ali Bongo Ondimba présent au Sommet de N’djamena
Ali Bongo participera au sommet de la CEEAC à N’Djamena
Les experts de la CEEAC et des Institutions Nationales d’Appui au Commerce en formation
Le Programme de Développement des Infrastructures en Afrique Centrale (PIDA) au centre d’un atelier de la CEEAC à Libreville
Près de 2 milliards de FCFA de la Banque mondiale pour appuyer l’agriculture dans les pays de la CEEAC
CEEAC : «Kwanza 2010» au scanner à Kinshasa
CEEAC : 23,6 milliards de F.CFA de la BAD pour les forêts du Bassin du Congo
Gabon: L’Union Européenne octroie une subvention de 9,6 milliards de francs CFA pour des missions de paix à la CEEAC
Gabon: Coopération sous régionale / Trois généraux gabonais honorés par la CEEAC


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 25 Juin 2011
Catégorie(s): Afrique,Coopération
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

2 Réponses à Gabon : La présence des chefs d’Etat requise au sommet de la CEEAC

  1. Gervais Mboumba, militant des droits de l'homme

    27 Juin 2011 a 19:54

    Par ailleurs, le général Louis Sylvain Goma doit comprendre qu’il devient également carriériste à la CEEAC. Il est ingénieur sans une dose d’économie, bien qu’il ait été plusieurs fois premier ministre avec la complicité de son ami sassou. Aussi, le projet route-rail, n’est que chimérique.
    Enfin, on verra!

  2. Gervais Mboumba, militant des droits de l'homme

    27 Juin 2011 a 19:41

    Il n’y a rien à dire. Sinon, tous attendent que la banque mondiale vienne les appuyer.
    C’est tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*