Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : 55e pays le plus riche du monde

Auteur/Source: · Date: 27 juin 2011
Catégorie(s): Economie

Selon une étude du très sérieux magazine américain “Global Finances”, le Gabon est le 55è pays le plus riche du monde. Le classement se base sur de savants calculs prenant en compte le PIB par habitant, le niveau de vie de la classe moyenne et les

Le Gabon est le 55e pays le plus riche au monde sur 182 pays étudiés, avec un PIB annuel par habitant, en dollars internationaux courants, de 14 971 en 2010. Il se classe donc après le Liban (54e) et avant le Chili (56e), selon une étude du très sérieux magazine américain “Global Finances”.

Le pays le plus riche de ce tableau est le Qatar et le dernier est la RDC. Placée au 46e rang, la Guinée Equatoriale est le premier pays d’Afrique dans ledit classement. La Libye (57e) et le Botswana (58e) emboîtent le pas aux deux pays équatoriaux du golfe de Guinée.

Chaque année Global Finances établi le classement des meilleures institutions financières du monde. Les notes attribuées sont devenues une norme reconnue et digne de confiance concernant l’excellence. Le classement s’établi sur la base d’un PPP (parité de pouvoir d’achat) qui permet de comparer les coûts de la vie dans différents pays en tenant compte des différences de pouvoir d’achat converti en une monnaie commune, le dollar, en utilisant les taux de change du marché.

Il existe deux méthodes standards de définition des pays les plus riches au monde. D’une manière générale, on prend en compte le produit intérieur brut (PIB). Toutefois, la manière la plus communément admise pour établir quels sont les pays les plus riches est de déterminer comment vivent les gens de la classe moyenne d’un pays. C’est pourquoi de nombreuses études utilisent le PIB par habitant. Mais, le PPP (parité de pouvoir d’achat) est sans doute plus pertinent pour comparer les niveaux de vie moyens entre les nations. En effet, le PPP prend en compte le coût de la vie et le taux d’inflation des pays, plutôt que d’utiliser les taux de change figés, qui peuvent fausser les véritables différences dans les résultats. C’est la mesure que la plupart des économistes préfèrent lorsqu’il s’agit d’analyser la richesse par habitant et lorsqu’il s’agit de comparer la force économique des pays et les conditions de vie ou de l’utilisation des ressources entre pays.

Les chiffres donnés par “Global Finances” ont pour source le Fonds monétaire international (FMI).

Publié le 27-06-2011 Source : Global Finances Auteur : Gaboneco  


SUR LE MÊME SUJET
Le groupe français Eramet, à travers sa filiale Maboumine, va lancer en 2014 une usine pilote en vue de l'exploitation à Mabounié (centre ouest Gabon) d'un gisement important comprenant du niobium, des terres rares, du tantale et de l'uranium, a-t-il annoncé vendredi. Des représentants d'Eramet et Maboumine ont été reçus vendredi par le ministre des Mines et du pétrole Alexandre Barro Chambrier pour faire le point sur le projet alors que le site est connu depuis des années. Une usine pilote sera construite sur le site en 2014, a expliqué Philippe Vectren, directeur général délégué d'Eramet, dont la filiale Comilog exploite le ...
Lire l'article
Le Gabon est l’un des pays les plus chers de la CEMAC
A en croire une source proche du Groupement inter patronal du Cameroun (GICAM), le Gabon et le Cameroun arrivent en tête d’un classement dit « Analyse comparative des coûts de facteurs en Afrique Centrale ». Ce classement prend en compte 12 indicateurs, entre autres, l’eau, le carburant, les transports, les services aux entreprises, le taux d’intérêt bancaire, la pression fiscale, les délais de paiements, la téléphonie locale, l’électricité et l’immobilier. Ces éléments plombent la productivité des opérateurs économiques et l’épanouissement des ménages. Pour la cherté de l’eau, le Gabon est en 3ème position ; 2ème pour l’électricité et l’appel local (télécommunications) ; 5ème ...
Lire l'article
Luanda devient la ville la plus chère du monde
La capitale angolaise Luanda est devenue la plus chère du monde pour les expatriés, tandis que N'djamena au Tchad, l'un des pays les plus pauvres au monde, arrive en troisième position, selon une étude dévoilée mardi par le cabinet d'études britannique Mercer. Si la tête a changé avec l'entrée fracassante de Luanda, la capitale de l'Angola, à la première place, le classement des villes les plus chères au monde pour les expatriés n'a pas beaucoup varié par rapport à 2009, sept des dix villes qui composaient le top 10 l'année dernière ayant conforté leur présence. En revanche, Pékin, New York et ...
Lire l'article
Le classement 2010 du cabinet de consultants britannique ECA classe la capitale gabonaise au 13e rang mondial des villes les plus chères pour les salariés expatriés, avant Paris, Londres ou New-York. Le cabinet de consultants britanniques ECA vient de publier le classement 2010 des villes les plus chères du monde, réalisé avant la chute de l’euro et basé sur les prix de biens de consommation et services comme le logement, l’alimentation, le transport, l’habillement ou encore les loisirs dans 400 villes du monde. Le tableau classe cette année la capitale japonaise, Tokyo, ville la plus chère du monde pour les salariés ...
Lire l'article
Transparency International vient de publier le classement 2009 de l’indice de perception de la corruption, qui place le Gabon au 97e rang mondial, en chute de 13 places par rapport au classement 2007. Au niveau continental, le Gabon occupe la 14e place et arrive en tête des pays les moins corrompus de la sous région d'Afrique centrale, 10 places devant Sao Tomé & Principe qui prend la seconde place. Si le Gabon est parvenu à freiner sa chute dans le classement 2009 de Transparency International de l'indice de perception de la corruption, il recule toujours en perdant cette année une place ...
Lire l'article
La classement 2008 du revenu par habitant classe le Gabon au 3e rang africain derrière la Libye et la Guinée Equatoriale, avec 10 941 dollars par an par habitant, soit un peu plus de 5 millions de francs CFA par an par habitant. Si elle devait réjouir, cette donnée révèle au contraire l'incapacité patente des pouvoirs publics à redistribuer équitablement les fruits de la croissance, avec un taux de pauvreté de près de 60% pour 25% de chômage. Selon le classement 2008 du revenu par habitant, le Gabon se positionne au 3e rang africain avec plus de 5 millions ...
Lire l'article
Les laboratoires pharmaceutiques européens font plus d'efforts que les américains pour aider les pays pauvres à accéder aux médicaments. C'est ce qui ressort du classement publié, lundi 16 juin, par la fondation néerlandaise Access to medicine en collaboration avec l'organisme d'études spécialisé, Innovest. Le britannique GlaxoSmithKline (GSK, numéro deux mondial) arrive en tête, avec une bonne longueur d'avance, sur le danois Novo Nordisk, un laboratoire de taille moyenne spécialisé dans le diabète. Suivent ensuite le suisse Novartis (numéro trois mondial) et le français Sanofi-Aventis (numéro quatre). Le seul américain qui tire son épingle du jeu est Merck, troisième. Mais le numéro ...
Lire l'article
En cette période de « vie chère » contre laquelle de plus en plus de voix s’élèvent à l’échelle du pays, le ministre d’Etat, ministre de l’Economie, des Finances, du Budget et de la Privatisation, Paul Toungui effectue un nouveau passage particulièrement attendu à l’Assemblée nationale, mercredi, dans l’après-midi, où il sera face à la Commission des Finances, du Budget et de la Comptabilité publique souvent bondée en pareille circonstance en vue de défendre le bien fondé de cinq projets de loi autorisant l’Etat gabonais à contracter des emprunts auprès des instances financières multilatérales, en tête desquelles la Banque mondiale ...
Lire l'article
Le chef de l'Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba a inscrit, vendredi, sa réponse aux vœux de nouvel an formulés par le Premier ministre, Jean Eyéghé Ndong, au nom de l'ensemble de l'Administration publique, du secteur privé, ainsi que des forces de sécurité et de défense, dans le droit fil de ses dernières adresses à la nation, marquées par l'invite au patriotisme économique et dans l'action lancées aux élites politiques et aux cadres nationaux, en pressant une ultime fois le cabinet Eyéghé Ndong III à s'engager résolument à remettre « tout le monde au travail ».  Au-delà des discours fort aimables prononcés ...
Lire l'article
25 octobre 2004 (BDP presse) Selon un rapport de Transparency International publié le 20 octobre 2004, le Gabon serait classé 74e sur les 145 pays inclus dans ce rapport. Le Gabon serait donc ainsi le 74e pays le plus corrompu du monde, arrivant bien loin derrière bon nombre de pays africains comme le Botswana (arrivé 31e, le Botswana serait ainsi le pays le moins corrompu en Afrique), la Tunisie (39e), l'Afrique du Sud (44e). Bien que le Gabon paraisse moins corrompu que des pays de la sous-région comme Le Cameroun (129e), le Congo-Brazzaville (114e) ou le Congo-Kinshasa (133e), ce résultat est ...
Lire l'article
Gabon: une usine pilote Eramet en 2014 sur un site riche en terres rares et en niobium
Le Gabon est l’un des pays les plus chers de la CEMAC
Luanda devient la ville la plus chère du monde
Gabon : Libreville 13e ville la plus chère du monde
Gabon : Libreville au 97e rang de la corruption dans le monde
Gabon : Les Gabonais 3e plus riches d’Afrique ?
Les pays pauvres, nouvel enjeu pour les laboratoires
Gabon: Parlement /« Grand argentier » du pays, Paul Toungui devant la Commission des Finances au Palais Léon Mba
Gabon: Le président Bongo Ondimba engage le gouvernement à remettre « tout le monde au travail » dans le pays
Rapport Transparency International: Le Gabon 74e pays le plus corrompu du monde


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...Loading...

Auteur/Source: · Date: 27 juin 2011
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>