Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le mont Iboundji classé sanctuaire de biodiversité

Auteur/Source: · Date: 28 Juin 2011
Catégorie(s): Culture,Environnement

Le mont Iboundji, un des plus hauts du Gabon, qui culmine à 1575 m, a été classé sanctuaire de la biodiversité par une commission de classement qui vient de se tenir à Koula-Moutou, chef-lieu de la province de l’Ogooué-Lolo, dans le sud-est du pays.

‘’Le mont Iboundji a une forte potentialité biologique et touristique. Il est constitué des forêts montagneuses avec plusieurs richesses’’, a déclaré le Secrétaire général de province, M. Michel Kombé, qui a présidé la commission, indiquant que son classement en sanctuaire de la biodiversité sera un facteur de démarrage économique pour la localité du même nom.

‘’Sa mise en œuvre prendra en compte l’intérêt des populations locales’’, a ajouté M. Michel Kombé, soulignant que le classement du Mont Iboundji comme sanctuaire de biodiversité entre dans le cadre de la politique du gouvernement gabonais en matière de protection de l’environnement qui s’est traduite en 2002 par la création d’un réseau de treize parcs nationaux.

Selon lui, le Gabon s’est fixé pour objectif de classer quatre millions d’hectares en aires protégées, (75% du territoire national) qui peuvent être des réserves naturelles intégrales, des jardins géologiques, des sanctuaires d’espèces animales et végétales, des réserves de faune, des parcs nationaux ou des domaines.

‘’La promulgation le 31décembre 2001 de la loi 16/01/ portant code forestier impliquant l’aménagement durable des forêts, l’aménagement de la faune et des aires protégées, l’industrialisation de la filière bois et l’implication des populations locales dans la gestion des ressources naturelles constituent des axes majeurs de cette politique’’, a expliqué le Secrétaire général de province qui avait à ses côtés, Mme Nathalie Nyare, un conseiller technique du ministre gabonais des eaux et forêts.

‘’La sauvegarde de la biodiversité est devenue un enjeu planétaire pour les générations présentes et futures, a-t-il dit, soulignant qu’elle vise globalement l’utilisation rationnelle et durable des ressources naturelles, comme facteur du développement de nos pays et de lutte contre la pauvreté. 


SUR LE MÊME SUJET
Une brigade mobile de surveillance des aires protégées a officiellement démarré ses activités vendredi à Tchibanga, chef-lieu de la province de la Nyanga, dans le sud du Gabon, dans le cadre du projet ‘’Global environnement found’’ (DEF), a constaté un journaliste de l’AGP. La Brigade doit empêcher le braconnage, l’exploitation forestière illégale et l’orpaillage dans la périphérie du parc national de Moukalaba Doudou Les activités de la Brigade mobile de surveillance des activités extractives illégales dans la périphérie du parc national s’inscrivent dans le cadre des objectifs définis par le gouvernement en matière de gestion durable des ressources forestières, ...
Lire l'article
La biodiversité forestière est menacée par les taux élevés de déforestation et de dégradation des forêts, ainsi que par le recul des forêts primaires, même si dans de nombreux pays, on assiste à une tendance positive de conservation de la diversité biologique au niveau des zones spécifiquement affectées à la protection, selon un rapport de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) publié , en début de semaine et dont GABONEWS a reçu copie, ce mercredi. ENQUETE LA PLUS EXHAUSTIVE SUR LES FORETS DU MONDE C'est le premier constat qui ressort de ce rapport intitulé 'Evaluation ...
Lire l'article
A la faveur de la tenue, la semaine dernière, à Libreville de la première conférence panafricaine sur la biodiversité, le président de la République, Ali Bongo Ondimba, avait « instruit » le chef du Gouvernement, Paul Biyoghé Mba, de tout mettre en œuvre pour fédérer des pairs africains afin de mettre en place , dans la capitale gabonaise, un « Centre d’Excellence de la Biodiversité », a déclaré le ministre de l’Economie, Magloire Ngambia. Selon lui, le centre devrait remplir une dizaine d’objectifs : - Assurer la connaissance de l’ensemble de la ...
Lire l'article
Le Gabon va abriter un centre d'excellence de la préservation de la Biodiversité, destiné notamment à assurer la connaissance de l'ensemble de la biodiversité et des ressources naturelles, a appris l'AGP. Le centre d'excellence de la préservation de la Biodiversité devra "assurer la connaissance de l'ensemble de la Biodiversité et des ressources naturelles, en vue d'une gestion durable et responsable à forte valeur ajoutée qui concilie les impératifs de développement et les contraintes de la conservation", a expliqué le ministre gabonais délégué à l'économie, Paul Boundoukou Latha. M. Boundoukou Latha s'exprimait en marge de la conférence panafricaine de haut niveau sur le ...
Lire l'article
Les ministres africains de l'environnement se sont engagés, samedi à Libreville, à adopter bi annuellement un thème pouvant faire l'objet d'une évaluation des efforts déployés par les pays du continent en matière de biodiversité. Dans un texte dit "déclaration de Libreville", adopté à l'issue de la conférence panafricaine de haut niveau sur le thème "Biodiversité et lutte contre la pauvreté: quelles opportunités pour l'Afrique"?, les ministres ont proposé que le premier thème de la série, pour 2011-2012, porte sur la déforestation en Afrique. La déclaration de Libreville propose à cet effet la mise en place d'un comité africain par la Conférence des ...
Lire l'article
(Par Lucien MINKO) La conférence sur "biodiversité et la lutte contre la pauvreté", qui s’ouvre jeudi prochain à Libreville, comporte un double enjeu: comment exploiter durablement la diversité biologique? Comment l’Afrique peut-elle lutter efficacement contre la pauvreté en développant une «économie verte » ? Le défi est d’autant plus pertinent que plus de 3 milliards de personnes dépendent de la diversité biologique marine et côtière, alors que plus de 1,6 milliard d’autres sont tributaires des forêts et des produits forestiers non ligneux pour leur existence. En outre, la dégradation des habitats et l’érosion de la diversité biologique menacent ...
Lire l'article
Le mont Iboundji culminant à 1200m, situé à six kilomètres de la ville qui porte son nom, influence par son altitude le climat la localité, chef-lieu du département de l’Offooué-Onoye dans la province de l’Ogooué-Lolo (sud-est). Les activités effectuées et les incursions touristiques multipliées au cours de ces quatre dernières années autour du Mont – Iboundji, le plus grand sommet du Gabon, ont motivé le conseil départemental de l’Offooué–Onoye, à se saisir des nouvelles opportunités d’affaires s’ouvrant à eux pour développer l’écotourisme. Dans cette perspective, cette institution de concentrée de l’Etat est entrain de construire un chalet touristique au village pygmée de ...
Lire l'article
La situation environnementale de la planète "est dans l'ensemble inquiétante", a estimé samedi au Gabon une mission française pour la protection des forêts et de la biodiversité, en tournée mondiale, mandatée par la présidence française. "Le président français Nicolas Sarkozy m'a confié au mois de février une mission sur la problématique de la forêt et du maintien de la biodiversité", a expliqué à la presse à Libreville le député Jacques Le Guen (majorité présidentielle), accompagné dans son périple de Jean-Marie Ballu, haut fonctionnaire. Les deux hommes ont indiqué avoir déjà visité plusieurs pays, notamment dans le bassin de l'Amazonie, premier poumon écologique ...
Lire l'article
A l’occasion de l’Année internationale de la biodiversité, Libreville abritera les 2 et 3 juin prochains une conférence internationale sur les enjeux de la protection des ressources biologiques en Afrique. Les chefs d’Etat et de gouvernement du continent, les ministres, experts scientifiques, acteurs du secteur privé et représentants d’organisations internationales seront réunis à Libreville les 2 et 3 juin prochains pour la conférence internationale sur les enjeux de la protection des ressources biologiques en Afrique. Organisée en partenariat avec le Secrétariat de la Convention des Nations unies sur la Diversité Biologique (CDB) et l’Union Internationale pour la Conservation ...
Lire l'article
La ministre du Tourisme et des Parcs nationaux, Yolande Bike, a reçu le 11 février à Libreville le représentant résident de la Banque mondiale au Gabon, Olivier Frémont, pour faire le point sur la mise en œuvre du projet d’appui à la gestion des ressources naturelles et à la préservation de la biodiversité, financé par l’institution bancaire à hauteur de plus de 2,6 milliards de francs CFA. Le représentant résident de la Banque mondiale au Gabon, Olivier Frémont, assure le suivi des projets mis en œuvre par son institution au Gabon, notamment dans le secteur de l’environnement, pour lequel il ...
Lire l'article
Une brigade mobile de surveillance des aires protégées dans la Nyanga
FAO: la biodiversité forestière est menacée
Le Gouvernement gabonais favorable à la mise en place, à Libreville, d’un Centre d’excellence de la biodiversité
Un Centre d’excellence de la préservation de la biodiversité au Gabon
La déclaration de Libreville pour une évaluation bi annuelle des efforts en matière de biodiversité
Les enjeux de la conférence sur biodiversité et la lutte contre la pauvreté
Le Mont Iboundji influence le développement de la ville
Forêt et biodiversité: visite au Gabon d’une mission de l’Elysée en tournée
Gabon : Libreville capitale 2010 de la biodiversité
Gabon : La Banque mondiale suit ses projets pour la biodiversité


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 28 Juin 2011
Catégorie(s): Culture,Environnement
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*