Socialisez

FacebookTwitterRSS

Ali Bongo Ondimba satisfait de la situation des droits de l’homme dans son pays

Auteur/Source: · Date: 29 Juin 2011
Catégorie(s): Politique,Société

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba s’est déclaré satisfait de la situation des droits de l’homme dans son pays, au cours d’une conférence de presse, mardi à Lambaréné, chef-lieu de la province du Moyen-Ogooué, dans le centre du Gabon.

“Tout le monde reconnaît que l’amélioration de la situation des droits de l’homme au Gabon est constante. D’ailleurs, ça été reconnu dans le rapport 2011 du département d’Etat américain”, a affirmé le chef de l’Etat gabonais, au cours de la conférence de presse qui a clôturé sa visite de 48 heures dans le Moyen-Ogooué.

Il a estimé que les articles de la presse américaine faisant état des violations des droits de l’homme au Gabon étaient une “exagération par rapport à ce qui se passe dans notre pays”.

Selon lui, ces articles ou commentaires sont écrits “beaucoup plus pour nuire que pour réellement informer sur ce qui passe”. “En matière des droits de l’homme, il est clair que nous faisons toujours du mieux que nous pouvons. Nous ne sommes pas beaucoup plus en retard par rapport à d’autres pays”, a-t-il ajouté.

“Quand vous regardez les rapports des organismes les plus reconnus en matière des droits de l’homme, nous ne sommes pas réellement indexés”, a estime le chef de l’Etat gabonais.

Il a fait remarquer que “lorsque Amnistie international, dans son rapport, condamne ou pointe du doigt quelqu’un, tout le monde se précipite pour citer le rapport d’amnistie. Mais lorsque nous ne figurons pas dans le rapport d’Amnistie (…), personne ne cite le rapport d’Amnistie”.

“C’est étrange”, a-t-il noté, relevant au passage qu’il n y a aucun prisonnier politique dans son pays et qu’il n y a pas de situation particulière par rapport à des gens qui seraient maltraités”.

“Je vous rappelle que j’ai été dix ans ministre de la défense, avec à ma disposition des forces que vous connaissez. Mais jamais je n’ai été épinglé (…). Ce que je n’ai pas commencé hier comme ministre de la défense, comment voulez-vous que je le commence aujourd’hui” ? A-t-il interrogé.

Selon le président Ali Bongo Ondimba, “il y a une méconnaissance de ce qui se passe au Gabon”. Pour lui, “la persistance des clichés est entretenue par certains de nos compatriotes eux-mêmes”.

“Certains compatriotes se précipitent pour dénoncer un certain nombre de choses qui sont que dans leurs imaginations, et d’autres se précipitent de les publier”, a-t-il noté.

“Ce qui est quand même étrange, il faut le dire, pour certains médias, seules les dénonciations sont véridiques, seuls les opposants disent la vérité. Dès lors que vous êtes un gouvernant, vous êtes un menteur”, a encore relevé le chef de l’Etat.

Selon lui, “il y a comme une espèce de péché originel qui consiste à condamner tout de suite tous ceux qui sont des gouvernants”. “Mais ceux qui sont dans l’opposition, même s’ils ont été des gouvernants, et si en tant que gouvernants ils ont eu des comportements critiquables, le jour où ils passent dans l’opposition, ils sont bien. On est tous frappés d’amnésie par rapport à ce qu’ils ont fait”, a-t-il encore relevé.

Le président gabonais a estimé que son invitation à la Maison blanche a consacré le couronnement des efforts et des réformes engagées depuis son accession à la magistrature suprême.

“J’ai été invité par le président Obama, nous avons pu lui faire le point de tout ce que nous avons fait il y a bientôt un deux ans, en ce qui concerne la bonne gouvernance, la lutte contre la pauvreté, la corruption et autres. Je lui ai fait part aussi des frustrations qui étaient les miennes quant à la lenteur d’un certain nombre de reformes”, a dit Ali Bongo Ondimba.

“Le président Obama m’a indiqué que, pour l’aboutissement des reformes et surtout pour leur efficacité, il faut accélérer le processus, ne pas s’arrêter. Il a tenu à saluer tout ce que nous avons fait”, a-t-il conclu.


SUR LE MÊME SUJET
Un atelier sur la situation globale des droits de l’homme au Gabon s’est ouvert lundi à Libreville, dans le but de définir un cadre favorisant l’application des recommandations des Nations unies à l’endroit du Gabon dans le cadre de l’Examen périodique universel (EPU), un mécanisme intergouvernemental d’évaluation par les pairs du conseil des droits de l’homme des Nations Unies. Cet atelier de deux jours, soutenu par les Nation Unies, va également proposer un cadre destiné à renforcer la coopération entre le Gabon avec les institutions internationales des droits de l’homme. Le rapport de cette rencontre va permettre au gouvernement gabonais de ...
Lire l'article
Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, dans son discours à la Nation, le 16 août dernier à l’occasion de la célébration de la fête nationale, a invité les habitants du Gabon (Gabonais de souche et d’adoption) à maintenir le pays dans un état de salubrité pour un meilleur vivre ensemble, à 5 mois des échéances relatives à l'organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2012. « Je souhaite que cette CAN soit celle de tous les Gabonais, et que tous, nous puissions dire avec enthousiasme et fierté: ‘’J'accueille la CAN, j'accueille l'Afrique et le monde’’ », a déclaré ...
Lire l'article
Le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba qui était aux côtés de l’international camerounais Samuel Eto’o, a procédé ce jeudi à Libreville à la visite d’inspection des chantiers de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2012), au pas de course. Démarré par le Centre Hospitalier de Libreville (CHL), la délégation présidentielle a été édifiée sur les différents contours de l’infrastructure. Cet ouvrage sera livré au courant novembre – décembre de l’année en cours. Ce centre a fait place au stade Omnisport président Bongo où les travaux suivent leurs cours. Les ouvriers étaient à pieds d’œuvres au passage de la délégation qui ...
Lire l'article
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a réaffirmé, au cours d'une conférence de presse, mardi à Lambaréné, chef-lieu de la province du Moyen-Ogooué, dans le centre du Gabon, sa volonté d'entretenir de bonnes relations avec les pays voisins. "(...) J’attache beaucoup de prix aux bonnes relations avec tous nos voisins et les relations entre les peuples", a déclaré le chef de l’Etat, en guise de démenti aux allégations de la presse internationale faisant état des exactions commises sur des ressortissants étrangers, Camerounais notamment, par les forces de sécurité gabonaises, envoyées sur le site de Minkébé, une aire protégée du nord-est ...
Lire l'article
Le président Ali Bongo Ondimba a qualifié ‘’d’inacceptable’’ la situation à Minkébé, une aire protégée dans le nord-est du Gabon, où quelque 4700 immigrés en provenance de 14 pays africains, ont été expulsés début juin, pour s’être livrés sur le site au braconnage à grande échelle des éléphants de l’ordre d’une vingtaine par jour et à l’exploitation anarchique de l’or. ’Ce qui se passait à Minkébé, ce sont des choses qui ne sont pas acceptables’’, a déclaré, mardi à Lambaréné, le chef de l’Etat gabonais, au cours d’une conférence de presse, au terme de son séjour dans le Moyen-Ogooué (centre) ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a produit un rapport sur la situation des droits de l’homme au Gabon, de 2003 à 2010, a annoncé, vendredi, à Libreville, le directeur général des Droits de l’homme, Eric Dodo Bounguenza, dans le prolongement de la journée nationale des droits de l'homme, instituée le 15 janvier 2007. Depuis lors, cette journée est observée chaque année le 30 mai dans le pays qui, en 1987, s’est doté, entre autres acquis, d’un Ministère des droits de l’homme. C’est dans le souci de promouvoir les droits de la personne au Gabon, que l’Etat a décidé d’instituer une ...
Lire l'article
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a dénoncé l'ethnisme dans son pays, dans un message à la Nation à l'occasion du premier anniversaire de son investiture, le 16 octobre 2009. Vainqueur de l'élection présidentielle anticipée du 30 août 2009 organisée au Gabon suite au décès du président Omar Bongo Ondimba, le 8 juin de la même année à Barcelone, dans le nord-est de l'Espagne, Le nouveau chef de l'Etat a dit avoir "pris la mesure de l'ampleur du problème ethnique dans notre pays, particulièrement dans notre administration", depuis qu'il est aux commandes du pays. "Pour y faire face, j'avais prescrit aux membres ...
Lire l'article
Un défilé des jeunes du parti démocratique gabonais (PDG) et une projection du film, mercredi au palais des congrès de Libreville, sur les œuvres de feu président Omar Bongo Ondimba ont marqué la deuxième journée, commémorant le 1er anniversaire du décès du deuxième président de la république gabonaise organisée par le PDG et qui a vu la présence du camarade président de cette formation politique. Avant la projection du film, Le camarade Président du PDG et chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba a remercié les camarades militantes et militants, ainsi que les honorables invités d’avoir répondu nombreux à la célébration du ...
Lire l'article
Sur cette page, vous pouvez accéder aux articles contenant les tous derniers commentaires laissés par les visiteurs sur ce site. Les articles sont classés du plus récent article commenté (en haut) au plus vieux (en bas). Notre site dispose aussi de divers types de forums interactifs: Nos forums “Palabres” vous permettent de vous exprimer en toute liberté et de “palabrer” avec d’autres compatriotes sur des sujets d’intérêt national, régional, international ou multinational. Vous avez quatre choix de discussions: - Forum "Palabres" par email: Ce forum "liste de discussion" permet les débats directement par email. Les membres répondent aux messages des autres membres ...
Lire l'article
Début à Libreville d’un atelier sur la situation des droits de l’homme au Gabon
La salubrité du pays n’a pas été oubliée dans le discours à la Nation d’Ali Bongo Ondimba
Ali Bongo Ondimba satisfait de l’avancée des travaux des chantiers de la CAN 2012 à Libreville
Le président Ali Bongo Ondimba déterminé à entretenir des relations de bon voisinage avec les pays voisins
Le président Ali Bongo Ondimba a qualifié d’inacceptable la situation à Minkébé, une aire protégée dans le nord-est du Gabon
La situation des droits de l’homme au Gabon consignée dans un rapport
Ali Bongo Ondimba dénonce l’ethnisme dans son pays
Feu Omar Bongo Ondimba : un homme au destin exceptionnel
Bongo Doit Partir
Commentaires

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 29 Juin 2011
Catégorie(s): Politique,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*