Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le gouvernement décide de la prise en charge des soins de santé des étudiants inscrits sur le territoire national

Auteur/Source: · Date: 29 Juin 2011
Catégorie(s): Education,Santé

Le Conseil des ministres délocalisé de la ville de Lambaréné, qui s’est tenu mardi, présidé par le président de la République Ali Bongo Ondimba a décidé de la prise en charge des soins de santé des étudiants inscrits sur le territoire national.

Il s’agit en effet pour le gouvernement gabonais d’étendre l’assurance maladie, gérée par la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), à toutes les couches sociales nécessiteuses.

Ce régime d’assurance maladie permet désormais de prendre en charge les soins de santé des agents publics de l’Etat; des membres des Institutions constitutionnelles, des travailleurs Salariés du secteur privé et parapublic; les Salariés de l’Etat ou des Administrations publiques; les travailleurs indépendants; les titulaires d’une pension ou d’une rente; les Gabonais économiquement faibles (indigents); les élèves et étudiants non couverts au titre d’ayant droit; les réfugiés; les religieux, ainsi que de leurs ayants droit.


SUR LE MÊME SUJET
La Fondation Albertine Amissa Bongo Ondimba en collaboration avec la Fondation Omar Bongo Ondimba pour la paix, la science et l’éducation, l’association des diabétiques du Gabon et le Centre de réadaptation et d’appareillage pour handicapes organisent à compter de demain vendredi et ce jusqu’au 31 décembre 2011, un séminaire de sensibilisation sur le Diabète. Les travaux qui ont lieu à l’immeuble Arambo à Libreville s’articulent autour du thème : Prise en charge médicale des diabétiques et leur appareillage en cas d’amputation. Il s’agit pour les organisateurs de définir une feuille de retour sur laquelle devrait s’appuyer l’état afin de prendre en charge ...
Lire l'article
La Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) a entamé mardi, une opération d’enrôlement des étudiants de l’Université Omar Bongo (UOB) de Libreville afin qu’ils bénéficient au même titres que les autres gabonais aux soins hospitaliers gratuits. Selon Lyé Jorès Makaya Makaya, responsable à la Faculté de Droit et des sciences économiques (FDSE), l’opération a démarré timidement en raison de l’absence des plusieurs étudiants sur le campus universitaire, mais connaîtra un engouement dans les semaines avenirs. Ce sont plus de 17000 étudiants de cette université qui sont concernés par cette opération d’immatriculation qui s’achèvera en principe en fin octobre ...
Lire l'article
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a annoncé, mardi à Libreville, la revalorisation de 25% de la bourse des étudiants gabonais poursuivant leurs études au pays, dans un discours à la Nation à l’occasion de la fête nationale du 17 août. "Le taux des bourses sera immédiatement revalorisé de 25% pour les étudiants inscrits localement", a déclaré le chef de l’Etat, dans un discours fleuve à la télévision nationale. Le montant de la bourse est actuellement de 66.000 FCFA par mois pour tous les étudiants gabonais inscrits au pays dans les universités et les grandes écoles. ‘’Faire des études au Gabon ne ...
Lire l'article
(Par Jean René BE MISSANG) Le Fonds de solidarité thérapeutique national mis en place par les autorités gabonaises, dans le cadre de la lutte contre le SIDA, a contribué à renforcer les capacités de prise en charge des malades du SIDA. Crée en l’an 2000 à l’instigation du sommet de l’Union africaine (UA) tenu à Abuja, la capitale fédérale du Nigeria, le fonds est financé exclusivement par l’Etat gabonais à hauteur de un milliard de FCFA, destinés à l’achat des antirétroviraux devant être mis à la disposition des malades. Avant la mise en place du fonds, les patients déboursaient ...
Lire l'article
A l’occasion de la journée internationale contre l’abus et le trafic de drogues, qui portait sur le thème «la drogue contrôle-t-elle ta vie ?», le président de l’ONG Agir pour le Gabon, Dr Alphonse Louma, a appelé les autorités à accorder une attention à la situation sanitaire des toxicomanes. Dans une déclaration faite le 26 juin à l’occasion de la journée internationale contre l’abus et le trafic de drogues, le président de l’ONG «Agir Pour le Gabon», Dr Louma a lancé un appel à l’endroit des autorités gabonaises en vue d’inscrire le traitement de la toxicomanie dans le cadre ...
Lire l'article
A l’instar de la communauté internationale, le Gabon a célébré le 10 octobre dernier la journée mondiale de la santé mentale, organisée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) axée cette année sur les moyens de «faire de la santé mentale une priorité». Le ministre délégué à la Santé, Jean Marie Koumba Souvi, le représentant de l’OMS au Gabon, docteur André Ndikuyeze, ainsi que les représentants des organismes et associations spécialisées étaient réunis pour l’occasion à l’hôpital psychiatrique de Melen, dans la périphérie nord est de la capitale, avec les responsables et le personnel soignant de l’établissement. Les chiffres rendus publics par ...
Lire l'article
Au lendemain de la célébration de la 6ème Journée africaine de la médecine traditionnelle sous le thème: « le rôle des tradipraticiens dans les soins de santé primaire », les tradi-praticiens du Gabon, réunis au sein de l’ANTG, affichent leur détermination à asseoir la confiance et l’image de leur activité, à en croire Marcel Yatsou, assistant du président et agent permanent au siège. Près de deux mois après l’inauguration du siège national de leur structure associative (l’Association nationale des tradi-praticiens du Gabon), Marcel Yatsou, assistant du président et agent permanent au siège de l’ANTG a confié à GABONEWS qu’une mercuriale des ...
Lire l'article
Pour Sim Lice Ami de la fédération internationale des tradipraticiens (FIT), il faut « une meilleure efficacité des tradithérapeutes dans les soins de santé primaire ». Elle a tenu ces propos à l’occasion de l’ouverture, samedi à Libreville, des manifestions marquant la célébration de la Journée de la médecine traditionnelle africaine. Selon Sim Lice Ami, praticien, spécialiste en herpétologie, la médecine traditionnelle, aussi vieille que le monde a été toujours au service de l’humanité. En effet a-t-elle dit, les plantes, l’eau, la prière et d’autres procédures additives ont été toujours connues et utilisés pour leur vertu. Ainsi, indique-t-il, « la médecine traditionnelle ...
Lire l'article
En vue de l’ouverture prochaine, dans toutes les capitales provinciales, des centres-conseils et d’information sur la santé sexuelle des jeunes, un séminaire-atélier national, portant sur la « formation des animateurs de Centres d’information et conseils pour adolescents et jeunes au Gabon », organisé par le RENAPS/AJ (Réseau national pour la promotion de la santé reproductive des adolescents et des jeunes en population et développement), en partenariat avec le UNFPA (Fonds des Nations unies pour la population), le ministère de la Planification et de la Programmation du développement, le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique et de la Promotion ...
Lire l'article
Au terme d’un séminaire de 48 heures, co-organisé, la semaine dernière, par le Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, chargé de la Famille et de la Promotion de la femme, au Centre des métiers Jean Violas dans la commune d’Owendo (sud de Libreville), personnels de santé, experts nationaux et partenaires au développement, ont, après avoir procédé à l’analyse et à l’amendement de l’étude soumise à leur appréciation, validé le document de politique et normes nationales en matière de prise en charge des enfants atteints de VIH/SIDA, a appris GABONEWS.
Lire l'article
Gabon/Santé : Vers une prise en charge médicale des diabétiques
Enrôlement des étudiants de l’université de Libreville à la caisse d’assurance maladie
Revalorisation de 25% de la bourse des étudiants gabonais inscrits au pays
Un Fonds de solidarité thérapeutique pour renforcer la prise en charge des malades
Gabon : A quand la prise en charge des toxicomanes ?
Gabon : Pour une action collective de prise en charge de la santé mentale
Gabon: Les tradi-thérapeutes du Gabon déterminés à œuvrer pour un meilleur accès aux soins de santé primaire
Gabon: Il faut « une meilleure efficacité des tradithérapeutes dans les soins de santé primaire», Sim Lice Ami
Gabon: Santé sexuelle / Bientôt des centres-conseils sur toute l’étendue du territoire national
Gabon: Validation du document de stratégie nationale sur la prise en charge pédiatrique des malades du VIH/SIDA (PECP)

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 29 Juin 2011
Catégorie(s): Education,Santé
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*