Socialisez

FacebookTwitterRSS

Discours du représentant de l’Ambassade des USA au Laïco Hôtel le 29 juin 2011 lors de la réunion société civile-partis politiques sur le processus électoral et l’environnement démocratique au Gabon

Auteur/Source: · Date: 30 juin 2011
Catégorie(s): Coopération,Diplomatie,Politique

Mesdames et messieurs, distingués invités,
Chers partenaires de la société civile

Au cours de la visite officielle que le président de la République gabonaise vient d’effectuer aux Etats-Unis d’Amérique, le Président OBAMA a invité le Gabon à mener des réformes démocratiques et institutionnelles profondes.

Dans son discours historique d’ACCRA, destiné à l’Afrique, le Président OBAMA rappelle le lien fondamental entre le progrès et la démocratie ainsi que la nécessité de renforcer les institutions et les normes démocratiques en Afrique.

Ce discours vient d’être conforté par l’allocution du Secrétaire d’Etat CLINTON à ADDIS-ABEBA, concernant les alternances démocratiques et la durée au pouvoir de plusieurs dirigeants en Afrique. Madame Clinton a souligné l’importance de la transparence, d’une indépendance judiciaire et de la lutte contre la corruption.

C’est pourquoi, l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique au Gabon soutient la société civile au Gabon avec nos programmes de soutien à la démocratie et au respect des droits de l’homme ainsi le fonds du soutien économique. Cette réunion organisée par le ROLBG et les autres organisations de la société civile, se justifie par la volonté des acteurs démocratiques gabonais à apporter une contribution significative au processus de transparence électorale au Gabon.

Comme vous le savez, les Etats-Unis sont résolument engagés auprès de la société civile pour avancer la démocratie et les droits de l’homme dans votre pays. Nos différents appuis ont permis de renforcer le leadership et l’engagement de la société civile à faire progresser le débat sur les reformes institutionnelles et politiques en rapport avec les élections et la gouvernance démocratique au Gabon.
C’est dans ce contexte que nous appuyons le travail remarquable du ROLBG et des autres organisations ici présentes.

L’étude menée par le ROLBG sur l’analyse des dispositions institutionnelles et réglementaires liées au processus électoral et à l’implication de la société civile que nous avons financé, est révélatrice de l’ampleur des reformes nécessaires pour aboutir à un système démocratique fiable au Gabon.

En définitive, les Etats-Unis croient que le meilleur moyen pour assoir le développement c’est la capacité de la population à choisir librement ses leaders. Ce choix passe obligatoirement par des élections démocratiques et transparentes qui respectent le libre choix des électeurs.

Il est donc judicieux pour le gouvernement Gabonais de chercher un large consensus pour définir avec la classe politique et la société civile les critères de transparence applicables aux élections avenirs. Il est très important de rappeler que la société civile n’est pas une opposition ni une partie politique. Le rôle de la société civile est de veiller sur la transparence des institutions et des parties politiques pour les citoyens dans une démocratie.

Nous saluons pour terminer, cette concertation qui traduit la vitalité de la société civile gabonaise, sa détermination à réunir les acteurs politiques au-delà des sensibilités pour un dialogue utile et indispensable à la démocratie au Gabon.

Je vous remercie.
 


SUR LE MÊME SUJET
La plate-forme Transparence et Gouvernance Démocratique au Gabon (TGD-Gabon), représentée par son coordinateur, Christian Abiaghé Ngomo, vient de condamner au cours d’une conférence de presse, les dérives de certains acteurs de la société civile caractérisée par leur tendance à se laisser instrumentalisés par des fractions politiques. Devant la menace d’instabilité imputable à une frange d’activistes soumis aux partis politiques de l’opposition engagée dans la campagne « ça suffit comme ça », les acteurs de la société civile membre de la plate forme TGD, ont émis de « sérieuses » réserves quant à la représentativité des dits activistes. Au nom ...
Lire l'article
Aux présidents des Etas unis d’Amérique, et de la République Française, au Secrétaire Général des Nations Unies, au Président de la Commission de l’Union Africaine et au Président de la Commission de l’Union Européenne C’est au nom de la démocratie, principe universel et fondement des libertés, que nous vous adressons ce cri d’alarme, cet appel au secours en faveur de notre pays le Gabon. Comme vous le savez, le Gabon est en ruine. Une ruine généralisée provoquée par une oligarchie criminelle au pouvoir depuis près d’un demi-siècle. Cette oligarchie politico mafieuse a organisé un pillage à grande échelle des richesses ...
Lire l'article
Il s'est tenu ce mercredi, 29 juin 2011 à l'hôtel LAICO Libreville, une réunion de concertation entre la société civile et les partis politiques en présence des Représentants des Ambassades des Etats Unis, de la France et de l'Union Européenne sur le processus électoral et l'environnement démocratique au Gabon. Au terme de cette concertation, les deux parties se sont accordées de ce qui suit : Réformer fondamentalement la cour constitutionnelle Réviser la loi électorale Réformer le Conseil National de la Communication Réformer la CENAP en intégrant les membres de la société civile Ramener le mandat présidentiel à cinq (5) ans renouvelable une ...
Lire l'article
Libreville, le 29 Juin 2011 Monsieur le représentant de l'ambassadeur des Etats Unis au Gabon ; Monsieur le représentant de l'ambassadeur de France au Gabon ; Messieurs et Mesdames, les membres des partis politiques ; Messieurs et mesdames, les membres de la société civile ; Mesdames et messieurs ; Chers compatriotes. Depuis plus de cinq (5) mois, la Société Civile Gabonaise s'est engagée dans un processus d'information, d'explication et de plaidoyer afin de permettre à notre pays de se doter des instruments , des textes et des institutions susceptibles de faire du Gabon un pays démocratique ...
Lire l'article
Gabon : La biométrie en toile de fond d’une réunion de la société civile
Une réunion de la société civile et certains acteurs politiques s’est déroulée jeudi dernier à Libreville sur les questions liées au processus électoral. A constaté Infos Gabon. Cette rencontre a été marquée entre autres, par des interventions autour des principaux résultats de l’étude sur l’analyse des dispositions institutionnelles relatives aux élections. La séance du travail a été suivie par l’élaboration des principales conclusions de ladite réunion notamment, les recommandations et la lecture de la grande déclaration de la société civile qui exige les élections avec la biométrie. Notons que la Cour Constitutionnelle a démontré qu’il n’y avait aucun cas de force majeur à ...
Lire l'article
Communiqué de Presse, pour diffusion immédiate Le PDF de ce document est disponible ici. A la classe politique gabonaise, notamment celle réunie au sein de la Coalition des Partis Politiques pour l’Alternance (CPPA) et de l’Alliance pour le Changement et la Restauration et (ACR), dont les principaux leaders sont André Mba Obame de l’Union Nationale (UN) et Pierre Mamboundou de l’Union du Peuple Gabonais (UPG), Aux corps armés gabonais, Aux syndicats et membres et mouvements de la société civile, Aux étudiants. Il arrive dans la vie de toute nation un moment clé de son existence où l’impératif de convergence des aspirations du peuple en vue de ...
Lire l'article
PRESIDENTIELLE DU 30 AOUT 2009, PARTIS POLITIQUES ET SOCIETE CIVILE: RAPPORT DE LA COMMISSION DES EXPERTS __________________________ Les candidats à l’élection présidentielle du 30 août 2009, partis politiques et société civile, ont donné mission à la commission des experts, dont la liste est jointe en annexe, d’apprécier les résultats du scrutin tels que annoncés par la CENAP et proclamés par la Cour constitutionnelle. Dans ce sens, la commission des experts devait : 1. Relever les actes de fraude et autres irrégularités ; 2. Procéder à la vérification de la régularité des suffrages. Pour ce faire, pendant douze jours, Installés dans ...
Lire l'article
Les Etats-Unis appellent à réagir « avec calme" Les Etats-Unis ont appelé jeudi « les partis et les citoyens gabonais à réagir dans le calme aux résultats » de l'élection présidentielle dans ce pays, a annoncé le département d'Etat. « Nous appelons tous les partis à faire respecter le processus démocratique et à observer les procédures électorales établies », a affirmé Philip Crowley, un porte-parole, au cours du point de presse quotidien de la diplomatie américaine. « Nous demandons fermement aux partis et aux citoyens gabonais de réagir dans le calme aux résultats », a-t-il aussitôt ajouté. Interrogé sur le ...
Lire l'article
Des leaders de la société civile gabonaise, réunis ce jeudi après – midi à la Chambre de commerce de Libreville, ont appelé les plus hautes autorités du pays à la mise sur pieds d’un « Fonds de vigilance démocratique » en vue de crédibiliser la future élection présidentielle anticipée devant mettre un terme à la période de transition de 30 à 45 jours. Selon Marc Ona Essangui, l’un des leaders de la société civile, ledit Fonds veillera à la bonne tenue des élections présidentielles anticipées. « Ce qui nous anime, c’est l’assainissement de la situation économique sociale et politique du pays ...
Lire l'article
Le Front des organisations de la société civile pour la lutte contre la pauvreté (FOSCPG), vient de marquer à Libreville sa disponibilité à participer au côté des institutions chargées de l’organisation des élections au Gabon. Le Front des organisations de la société civile (FOSCPG) pour la lute contre la pauvreté a tenu à la Chambre de Commerce de Libreville un Forum pour se frayer un chemin parmi les autres acteurs de la vie publique. « Les électeurs et les citoyens ne sont pas seuls dans l’arène politique. », a fait remarqué Marc Ona, co-président de la FOSCPG avant d’ajouter : « ...
Lire l'article
Société / TGD-Gabon condamne les dérives de certains acteurs de la société civile
Lettre d’interpellation de la société civile gabonaise pour une ingérence démocratique au Gabon : Libreville, 29 juin 2011
Déclaration commune société civile-partis politiques sur le processus électoral et l’environnement démocratique au Gabon
Rencontre société civile et partis politiques: Discours du Président de l’Observatoire National de la Démocratie
Gabon : La biométrie en toile de fond d’une réunion de la société civile
Appel de la Communauté Gabonaise des Etats-Unis aux acteurs politiques et de la société civile gabonais
PRESIDENTIELLE DU 30 AOUT 2009, PARTIS POLITIQUES ET SOCIETE CIVILE: RAPPORT DE LA COMMISSION DES EXPERTS
Gabon : Pour les Etats-Unis, le processus électoral n’est pas achevé.
Gabon: Période de transition: La société civile gabonaise veut la création d’un « Fonds de vigilance démocratique »
Gabon: La société civile s’invite dans le processus électoral.


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading ... Loading ...

Auteur/Source: · Date: 30 juin 2011
Catégorie(s): Coopération,Diplomatie,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>