Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : L’UPG s’attaque à la révocation collective au ministère de l’Habitat

Auteur/Source: · Date: 30 Juin 2011
Catégorie(s): Politique

Réuni le 25 juin à Libreville, le conseil du Secrétariat exécutif de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition) s’est essentiellement penché sur «les incidences liées à la décision prise par le gouvernement de fermer et placer sous surveillance l’ensemble de ses directions générales et de mettre tous les agents à la disposition de la Fonction publique». Dans le communiqué final de cette réunion, publié in extenso, l’UPG indique que cette décision est contraire aux «dispositions pertinentes du statut général de la Fonction publique», soulignant qu’«en sanctionnant indistinctement l’ensemble des agents publics, sans les avoir entendus, le gouvernement a violé de manière flagrante le principe constitutionnel de la présomption d’innocence».

COMMUNIQUE FINAL DU CONSEIL DU SECRETARIAT EXECUTIF DE L’UPG

Sous la présidence de Monsieur Pierre MAMBOUNDOU, Président de l’Union du Peuple Gabonais (UPG), le Conseil du Secrétariat Exécutif s’est réuni ce samedi 25 juin 2011, à partir de 10 heures, en son siège national, sis à Awendjé.

A l’ouverture des travaux, le Président de l’UPG s’est félicité de la décision prise par le Président de la République du Sénégal, de retirer le projet très controversé de modification de la Constitution, consistant à instituer un ticket dans la présentation des candidatures à l’élection présidentielle et de fixer, a minima, à 25% des suffrages exprimés, la majorité requise pour prétendre à la magistrature suprême.

Par cet acte républicain, le Sénégal offre à l’Afrique l’exemple d’une maturité qui consolide une culture politique qui doit inspirer les régimes en place, tentés ça et là, d’inscrire une dévolution non démocratique dans les pratiques institutionnelles.

Passant à l’examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil du Secrétariat Exécutif s’est particulièrement appesanti sur le sujet ci-après :

SECRETARIAT POLITIQUE CHARGE DE L’HABITAT, DU CADASTRE, DE L’URBANISME ET DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE

Sur communication du Secrétaire Politique chargé de l’Habitat, du Cadastre, de l’Urbanisme et de l’Aménagement du Territoire, relative à la situation qui perdure au Ministère en charge de l’Habitat, le Conseil a examiné les incidences liées à la décision prise par le Gouvernement de fermer et placer sous surveillance l’ensemble de ses Directions Générales et de mettre tous les agents à la disposition de la Fonction Publique.

A ce sujet, le Conseil a tenu à faire les observations suivantes :

Au plan légal, le Conseil s’est interrogé sur la situation administrative des agents dudit Ministère.

A ce propos, le Conseil rappelle qu’en vertu des dispositions pertinentes du statut général de la Fonction Publique, tout agent ne peut être placé que dans l’une des positions suivantes :

-en activité ;

-en détachement ;

-en disponibilité ;

-sous les drapeaux ;

-à la retraite.

Cette décision du Gouvernement, qui est contraire aux dispositions ci-dessus évoquées, participe d’une pratique illégale malheureusement courante dans notre pays.

Rappelant que dans le cadre de ses missions régaliennes, le Ministère de la Fonction Publique est en charge de la gestion des carrières des agents employés par tous les Départements ministériels. En conséquence, la décision du Gouvernement s’apparente à une mise à pied.

En opérant de cette manière, le Gouvernement a entrepris de sanctionner indistinctement l’ensemble des agents publics, sans les avoir entendus, violant de manière flagrante le principe constitutionnel de la présomption d’innocence.

Examinant l’opportunité des mesures prises par le Gouvernement, le Conseil marque son étonnement devant l’incapacité notoire de celui-ci à traduire dans les faits, les engagements du Chef de l’Etat à réaliser l’objectif des cinq mille (5.000) logements par an, sans prévision véritable, ni programmation objective.

Prenant acte de l’inscription budgétaire annoncée par le Premier Ministre, pour un montant global de cinquante huit milliards (58.000.000.000) de francs CFA, le Conseil interpelle le Gouvernement afin qu’il fasse le point sur la procédure d’octroi des marchés, les entreprises adjudicataires, ainsi que les niveaux d’exécution de ce budget.

Fait à Libreville, le 25 juin 2011

Pour le Conseil du Secrétariat Exécutif
Le Premier Secrétaire Politique


SUR LE MÊME SUJET
Le Ministre en charge de l’Habitat, de l’Urbanisme, de l’Écologie et du Développement durable, Blaise Louembé, a informé les Gabonais sur tous les contours de la nouvelle Agence nationale de l’Habitat (ANH), dont la création a été décidée à l’issue du 8ème Conseil des Ministres délocalisé à Mouila. En marge de la conférence de presse qu’a animée le Président de la République à Mouila, le Ministre Blaise Louembé a apporté les précisions suivantes quant aux changements devant intervenir suite à la création de cette nouvelle agence publique. Ainsi, il a réaffirmé la nécessité de cette réforme car, désormais, l’administration ...
Lire l'article
Le président Ali Bongo Ondimba a annoncé, jeudi à Franceville (sud-est), la dissolution des directions générales du contrôle financier et de la comptabilité publique du ministère du budget. "Conformément à la décision du conseil des ministres tenu à Port-Gentil (mars 2010) sont confirmées, les dissolutions de l’actuelle direction générale du contrôle financier et la direction générale de la comptabilité publique", a déclaré le chef de l’Etat dans une déclaration lue avant la conférence de presse qu’il a donnée à l’issue du 7ème conseil des ministres délocalisé tenu à Franceville, chef-lieu de le province du Haut-Ogooué, à 650 km au sud-est ...
Lire l'article
Quelques 648 dossiers de mise en stage des agents du ministère du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique sont examinés par les comités techniques pour les inscriptions en stage professionnels depuis 48 heures à l’Institut de l’Economie des Finances (IEF), de Libreville. Pendant quatre jours (du 26 au 30 juillet), les experts du budget et de la fonction publique vont examiner ces 648 dossiers en vue d’une éventuelle mise en stage professionnel. Sur l’intérêt de mettre en stage les agents publics, le Secrétaire général adjoint du ministère du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique, Robert ...
Lire l'article
Sur décision du président de la République lors du conseil des ministres du 1er juin à Koulamoutou, les responsables et le personnel du ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme ont été révoqués et remis à la disposition de la Fonction Publique. Ali Bongo entend ainsi démanteler la lourdeur administrative et l’institution du bakchich pour l’attribution des titres de propriété qui freinent la politique du logement pour laquelle 58 milliards de francs CFA ont été débloqués en 2010. En vue de remettre de l’ordre au ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme, de l’Ecologie et du Développement durable qui devait ...
Lire l'article
Le ministère gabonais de l’Intérieur a, par un arrêté rendu public vendredi à Libreville, dissout officiellement l’Union nationale (UN, opposition), confirmant le communiqué de mardi dernier, annonçant la dissolution de ce parti suite à l’auto proclamation de son secrétaire exécutif, André Mba Obame comme président de la République. ‘’Le parti politique dénommé Union nationale (UN) est dissout pour non respect des principes démocratiques, atteintes à la forme républicaine de l’Etat, atteinte à la souveraineté nationale, trouble à l’ordre public’’, souligne le décret transmis à la presse. Ce même document indique qu’il est à compter de sa date de signature, fait défense ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais envisage de radier 707 agents des effectifs de la Fonction publique, à l'issue de l'opération de recensement des agents publics qui se déroule depuis décembre 2009. Les 707 agents menacés de radiation ont d’abord été mis sur bon de caisse (mode paiement direct par le Trésor public) en février dernier avant de voir leur solde suspendue en avril dernier, indique le communiqué final du conseil des ministres, présidé lundi par le président gabonais Ali Bongo Ondimba. La fonction publique gabonaise compte un effectif total de 70.960 agents, contre 50.000 il y a quelques années, selon ...
Lire l'article
Les agents du ministère gabonais de la Fonction publique, réunis au sein du Syndicat national de la Fonction Publique et de la Réforme administrative (SYNAFOPRA), pourraient reprendre la grève suspendue, il y a quelques semaines, d’ici le 19 juin prochain, selon un communiqué du syndicat parvenu mercredi à GABONEWS. Le Syndicat national de la Fonction Publique et de la Réforme administrative (SYNAFOPRA) a tenu mardi à Libreville, une Assemblée générale au cours de laquelle les agents ont constaté « la non effectivité de la signature de l'arrêté relatif à la prime incitative à la fonction publique et le non versement des ...
Lire l'article
Le ministère de la Fonction publique a été doté de deux bus de transport pour apporter un début de solution aux attentes des agents en grève depuis plus de deux semaines; malheureusement, ces derniers réunis au sein du syndicat national des agents de la Fonction publique et de la réforme administrative (SYNAFOPRA) ont dit « non » à la reprise du travail et exigent des textes signés. Selon le ministre de la Fonction publique, Alain Mensah Zoguelet, « C'est un grand geste de la part du gouvernement de mettre à la disposition des agents deux bus de transport ». Dès ...
Lire l'article
Les agents du ministère de la Fonction publique ont entamé ce mardi à Libreville, une grève d'avertissement de 72 heures, pour réclamer la revalorisation des primes de logement, d'incitation, de transport et de risque. « Après ces trois jours s'il n'y a pas de satisfaction, nous allons entamer une grève illimitée », a déclaré le porte parole des agents Bernard Mabika. Selon lui, la reprise du travail est conditionnée par la satisfaction de toutes ces revendications. L'entrée principale du ministère est restée fermée toute la matinée. Le cahier de charge serait déjà sur la table du gouvernement qui réunira cet après midi ...
Lire l'article
Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Faustin Boukou a accordé une interview à GABONEWS au cours de laquelle, il a livré le contenu des entretiens qu’il a eus vendredi dernier avec le Premier ministre gabonais, Jean Eyéghé Ndong au sujet de la grève qui paralyse son département ministériel depuis, pratiquement, deux mois. D’emblée, Faustin Boukoubi, qui a fait savoir à GABONEWS que, dans le cadre de ses fonctions, il rencontre habituellement et régulièrement sa hiérarchie, a précisé que c’est sur demande du Premier ministre, Jean Eyéghé Ndong, depuis le dernier Conseil des ministres, qu’il s’est rendu à ...
Lire l'article
Habitat : Les Gabonais désormais fixés sur le fond et la forme de l’Agence Nationale de l’Habitat
Ali Bongo Ondimba annonce la dissolution de deux directions générales du ministère du budget
Plus de 640 dossiers de mise en stage en examen au ministère du Budget
Gabon : Révocation collective des agents du ministère de l’Habitat
Le ministère de l’Intérieur confirme la dissolution de l’Union nationale
Plus de 700 fonctionnaires gabonais menacés de radiation
Gabon: Nouvelle grève en perspective ministère au Fonction publique
Gabon: Don de deux bus au ministère de la Fonction publique: la SYNAFOPRA durcit le mouvement
Gabon: Les agents du ministère de la fonction publique en grève
Gabon: Agriculture / M. Boukoubi présente la « Coordination générale des contrôles » des recettes comme gage d’efficacité collective

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 30 Juin 2011
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*