Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le gouvernement attend de la DGI, l’issue des réformes du plan d’action 2010-2013

Auteur/Source: · Date: 4 Juil 2011
Catégorie(s): Economie

Le Ministre déléguée à l’économie, Françoise Assengone Obame, a exhorté la Direction générale des Impôts (DGI), à faire aboutir dans les délais raisonnables les réformes prévues dans le plan d’action au titre de la période 2010-2013.

« Concernant la mise en œuvre de ce plan, quelques réalisation sont visibles. Je peux citer les deux nouveaux bâtiments abritant les Centres des Impôts: l’un dans la zone industrielle d’Oloumi à Libreville et l’autre dans la commune d’Owendo », a déclaré Françoise Assengone qui s’est saisi de l’occasion de la seconde édition de la Journée portes ouvertes des impôts pour inviter cette direction à faire davantage.

Cette journée, a-t-on appris, s’inscrit dans le plan de communication de la DGI qui vise aussi à sensibiliser les contribuables à plus de civisme fiscal et à l’adhésion volontaire de toute la collectivité locale à s’acquitter de l’import », a-t-elle poursuivi.

Pour le Directeur Général des impôts, Joël Ogouma, cette journée marque la détermination des pouvoirs publics à construire un système plus attractif.

Ce dernier a fait le rappel de quelques mesures fiscales amorcées entre 2009 et 2010 relatifs à l’amélioration du pouvoir d’achat en vue de la modernisation des services fiscaux.

D’où l’importance du thème choisi: « Impôt et développement » qui répond à la nécessité d’intégrer l’impôt dans les mentalités en vue de permettre un développement harmonieux de l’économie nationale.

Cela va se traduire entre autres par la mise en œuvre d’une fiscalité favorisant l’élargissement de l’assiette par la « maîtrise de la population », le « développement d’un réseau de centres de gestion agrées », l’«application judicieuse des régimes d’exception », l’ « application du principe de neutralité de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) », et par le « respect strict des obligations fiscales », des « mesures en faveur des entreprisses nouvelles » ainsi que des « mesures incitatives pour l’embauche des nationaux ».

Pour la DGI, cette journée fut également l’occasion de dévoiler leurs préoccupations, attentes, incompréhensions et difficultés dans l’application des textes fiscaux.

Service public, la Direction Générale des Impôts a en charge d’asseoir l’impôt dans les conditions définies par la collectivité, c’est-à-dire de mettre en place un environnement propice au civisme fiscal de tous les contribuables et d’assurer le recouvrement rapide et efficace des cotisations afin de donner à l’Etat les moyens nécessaires à son fonctionnement et à son action. 


SUR LE MÊME SUJET
Le gouvernement gabonais vient d’adopter un nouvel outil d’aide à la décision permettant d'acquérir, de représenter, d'analyser et d'intégrer des données géographiques dans un système d'information, à travers le Plan national géomatique (PNG). Le ministre gabonais du Budget, Emmanuel Issozet, a présidé le 6 décembre 2011 à Libreville, le séminaire de restitution des résultats d’évaluation sur l’efficacité du nouveau Plan national géomatique (PNG). «Le développement technologique actuel offre des possibilités certaines en matières de collecte, de traitement et de diffusion de l’information. Les progrès de l’informatique et des technologies spatiales autorisent désormais la mise en place des systèmes d’information et de ...
Lire l'article
Le Directeur Général des Impôts (DGI), Joël Ogouma dont l’administration organise samedi prochain, à Libreville, sa deuxième Journée portes ouvertes sous le thème l’ « Impôt au cœur du développement », a lancé ce jeudi une invite aux citoyens à venir se renseigner sur leurs droits et obligations fiscales. Selon le Directeur Général de la DGI, les Journées portes ouvertes constituent un moment privilégié de rencontre et d’échanges entre l’administration fiscale et les contribuables. « C’est un moment de découvrir les services et le fonctionnement des différentes entités de la DGI », a déclaré M. Joël Ogouma qui ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais et les Nations unies ont signé le Plan cadre pour l’aide au développement (UNDAF) (2012-2016)
Le gouvernement gabonais, via le ministre de l’Economie, du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme Magloire Ngambia, et tout le système des Nations unies présent à Libreville, représenté par le Coordonnateur Résident au Gabon, Nadir Hadj – Hammou, ont signé vendredi dernier, le Plan cadre des Nations unies pour l’aide au développement (UNDAF) qui s’étale sur la période 2012-2016. Le plan cadre qui a été, au préalable, validé mercredi, 15 juin dernier par les agences du Système des Nations Unies, le ministère de l’Economie, du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme, la société civile, les partenaires techniques et financiers, a ...
Lire l'article
Les recettes hors pétrole du Gabon ont atteint 486 milliards de francs CFA (environ 1 milliard de dollars), soit une hausse de 8% par rapport aux prévisions budgétaires, a annoncé ce week-end le directeur général des Impôts, Joël Ogouma. Selon le directeur général des Impôts, en 2010 les recettes des impôts du secteur hors pétrole se sont élevées à 486 milliards de francs CFA. Les prévisions de la loi des finances tablaient sur 448 milliards de francs CFA (922 millions de dollars). Ces bons résultats sont cependant en recule par rapport à 2009, année où les impôts ont collecté 553 milliards de ...
Lire l'article
Investit à la magistrature suprême le 16 octobre 2009 en présence de nombreux chefs d’Etat, à la suite du décès de son père et prédécesseur, Omar Bongo Ondimba, puis d’une élection présidentielle anticipée, amplement discutée, Ali Bongo Ondimba, totalise ce 16 octobre 2010, 365 jours à la Magistrature suprême; trois cent soixante-cinq jours jalonnés de réformes ambitieuses, de grands travaux structurels et infrastructurels, de politique extérieur plus offensive, avec à la clé, une volonté indéniable de transformer le Gabon en véritable pays émergent. Un an, ce n’est pas exhaustif, mais c’est une période, dans un mandat électif, où l’on commence ...
Lire l'article
Le comité scientifique et technique de l’association africaine de l’eau (AAE) a entamé lundi au centre des métiers Jean Violas d’Owendo, une réflexion sur son plan d’actions pour la période 2010-2012. Le Président directeur général de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), François Ombanda, a tenu, dès l’ouverture de travaux, qui doivent s’achever vendredi prochain, à remercier les conférenciers venus de plusieurs pays africains en vue d’engager une profonde réflexion sur le plan d’actions de l’AAE pour la période 2010-2012. Pour sa part, le président de cette association qui recouvre les opérateurs d’eau en Afrique, Mamadou Dia, a ...
Lire l'article
Le tout premier Conseil des ministres de l’année 2010, se tient, ce jeudi, en matinée dans la salle habituelle de la présidence de la République sous la haute présidence du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a -t-on appris de sources officelles. Les travaux du dernier Conseil des ministres de l’année 2009 ont eu lieu le 29 décembre dernier. La publication du calendrier des horaires de la journée continue effective depuis le 1er janvier (fixée à 7 h 30 minutes le matin et celle de sortie à 15 h 30 minutes avec une pause de 30 minutes selon un rythme ...
Lire l'article
La Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National a publié mercredi 10 juin son « Plan de Paix et de Réconciliation Nationale » pour le Gabon, un plan de paix que la Coalition définit comme une Proposition de Paix et de Réconciliation Nationale à l’endroit du Gouvernement, des Institutions et des membres de la société civile et politique gabonaise. La publication de ce « Plan de Paix » de 21 pages fait suite au meeting de la Coalition à Bruxelles les 30 et 31 mai 2009, meeting au cours duquel les membres de la Coalition ont planché pendant deux jours ...
Lire l'article
le Plan de paix la Constitution
Lire l'article
''Le gouvernement de la République attend que nous éliminions l'exploitation illicite du bois et le braconnage pour faire place à des activités gérées de façon durable et responsables'', a déclaré jeudi à Libreville le ministre gabonais de l'Economie forestière, des Eaux et de la Pêche, Emile Doumba. Le ministre qui intervenait à la clôture de l'atelier sur le renforcement des capacités des services déconcentrés de son ministère, a également émis le voeu de voir de telles actions se renouveler chaque année, et non tous les cinq ans comme c'est le cas actuellement. Il a félicité l'ensemble des participants, tant pour la ...
Lire l'article
Gabon : Le gouvernement se dote d’un plan national géomatique
2ème Journée portes ouvertes de la DGI : les citoyens invités à venir se renseigner sur leurs droits et obligations
Le gouvernement gabonais et les Nations unies ont signé le Plan cadre pour l’aide au développement (UNDAF) (2012-2016)
Gabon : 486 milliards de francs CFA de recettes hors pétrole en 2010
Politique / 16 octobre 2009 – 16 octobre 2010: Ali Bongo Ondimba, un an de réformes ambitieuses, de restrictions, mais aussi de mécontents
Afrique: Le Conseil scientifique et technique se penche sur le plan d’actions 2010-2012
Le gouvernement se réunit, ce jeudi, autour du chef de l’Etat, pour le premier Conseil des ministres de l’année 2010
Plan de Paix
Réalisations
Gabon: Le gouvernement attend que nous éliminions l’exploitation illicite du bois et le braconnage (Emile Doumba)


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 4 Juil 2011
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*