Socialisez

FacebookTwitterRSS

Les jeunes du Cap Santa Clara réclament l’électrification de leur contrée avant la CAN 2012

Auteur/Source: · Date: 4 Juil 2011
Catégorie(s): Développement,Société

Les jeunes du Cap Santa Clara, localité à une trentaine de km au nord de Libreville, ont réclamé l’électrification de leur contrée, avant la 28ème Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football dont le coup d’envoi sera donné dans six mois au Gabon et en Guinée-Equatoriale, les deux pays organisateurs.

A l’occasion d’une réunion mercredi dernier, les jeunes du Cap Santa Clara ont demandé au président Ali Bongo Ondimba de se saisir lui-même du dossier de l’électrification de leur localité.

“Nous voulons l’électricité. Cela fait plusieurs années que nous soumettons cette revendication à nos responsables politiques et administratifs. Mais rien n’est toujours fait, malgré les promesses et parfois les pressions exercées (mouvements d’humeur), à la veille des échéances électorales”, a déclaré Jean Obiang, le porte-parole des jeunes.

D’où l’appel lancé par les jeunes au chef de l’Etat pour que tout soit mis en oeuvre pour que le Cap Santa Clara soit électrifié, avant la CAN 2012, afin de permettre aux populations de la localité de suivre en direct les rencontres de cette prestigieuse compétition continentale.

Selon M. Obiang, l’absence d’électricité est à l’origine des difficultés économiques et sociales de la contrée, confrontée à un exode rural massif des jeunes qui ne peuvent non plus se lancer dans les activités agricoles parce que la terre n’est pas fertile dans cette localité sablonneuse.

“Certains jeunes pourraient bien trouver leur compte sur place si le Cap Santa Clara était électrifié”, a-t-il affirmé.

“On aimerait ouvrir des cabines téléphoniques, des boucheries, des salons de coiffure, des bars et des restaurants. Mais sans électricité rien de tout cela n’est possible”, s’est plaint Pierre Mackosso, un habitant de la contrée.


SUR LE MÊME SUJET
Des jeunes supporters des Panthères réclament des billets gratuits à Libreville
Un plus de trois cent (300) jeunes supporters des Panthère du Gabon ont réclamé vendredi à Libreville, des billets gratuits pour encourager leur équipe lors du match contre le Maroc, comptant pour la 2e journée de la poule C de la 28e édition de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) que le pays organise conjointement avec la Guinée Équatoriale. Les jeunes qui avaient bénéficié d’une faveur de certains bienfaiteurs, lors du premier match (Gabon/Niger) quatre jours plus tôt, ont estimé qu’il s méritaient d’avantage cette aide. Après la victoire du Gabon sur le Niger, 2 buts à 0, la ferveur autour ...
Lire l'article
L’opération de distribution des cartes électorales coordonnée par le préfet, Augustin Evie Obaing et les responsables de la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP) a débuté ce jeudi matin au Cap Santa Clara, dans le département du Cap Estérias (30 km au nord de Libreville). A 10 jours de la tenue des législatives du 17 décembre prochain, les nouveaux électeurs de la localité du Cap Santa Clara procèdent depuis ce jeudi matin au retrait de leurs cartes de vote, peut-on constater sur place. Ces documents de vote sont distribués à l’école publique du Cap Santa Clara par le chef de ...
Lire l'article
Les jeunes de la commune et du département du Cap Estérias, au nord de Libreville, ont menacé jeudi dernier de Boycotter les prochaines élections législatives s’ils n’obtenaient pas une amélioration de leurs conditions de vie. Ces jeunes se réclamant aussi bien des partis membres de la majorité républicaine que des formations de l’opposition ont indiqué avoir pris la décision de ne pas voter lors des prochaines législatives pour sanctionner les leaders politiques de la contrée qui, selon eux, les "exploitent politiquement" depuis plusieurs années, sans obtenir de leur part une contrepartie digne des efforts consentis. "Depuis que nous participons aux opérations ...
Lire l'article
Les populations du Cap Santa Clara, dans le département du Cap Estérias, au nord de Libreville, ont érigé des barricades mardi sur la route menant dans cette localité pour attirer l’attention des autorités sur le piteux état de ce tronçon routier. L’état de dégradation de la route est à l’origine de la hausse des tarifs dans les transports en commun qui sont passés de 500 à 1000 FCFA. Aucun taxi-brousse n’a d’ailleurs pu rallier mardi la localité et les voyageurs se rendant dans cette bourgade ont du rebrousser chemin. Depuis le début de la saison des pluies, la plupart ...
Lire l'article
Le prix du trajet entre Libreville et le Cap Santa Clara, dans le département du Cap-Estérias, au nord de Libreville qui était à 500 francs est passé à 1000 francs depuis mercredi dernier, consécutif à la dégradation de la route, a constaté l’AGP. Pour les transporteurs, cette hausse de tarif est due à la dégradation de la voie causée par les fortes pluies qui s’abattent, occasionnant des pannes pour les véhicules qui empruntent ce tronçon routier. Cette hausse du prix met en colère les habitants du Cap Santa Clara qui souhaitent une intervention des autorités locales afin de ‘’ramener les transporteurs ...
Lire l'article
Une épidémie non déclarée de diarrhée vomissement terrasse depuis trois semaines les habitants de la contrée d’Ovan, dans la province de l’Ogooué-Ivindo ( nord-est), où les malades, en majorité des enfants prennent d’assaut le centre- médical de ladite localité « trop petit » pour contenir les patients, rapporte, ce mercredi, l’Agence gabonaise de presse (AGP). D’après la source, aucun décès n’a encore été signalé jusqu’à présent. L’épidémie, à en croire le médecin chef du centre médical d’Ovan, Guy Patrick Moudounéné, serait provoquée par la mauvaise qualité de l’eau impropre à la consommation des populations et provenant de la ...
Lire l'article
L’exploitation du sable de mer au large des côtes du Cap Santa Clara à l’extrême nord de Libreville a occasionné d’énormes dégâts écologiques et matériels dans cette localité, en raison de l’avancée fulgurante de la mer dans le continent, a constaté sur place un journaliste de l’AGP. Visiblement, plusieurs maisons construites il y a longtemps à des centaines de mètres de la plage ont déjà été détruites par les eaux qui avancent chaque année davantage dans le continent, à cause de l’exploitation abusive du sable de mer. Outre des maisons, des cases touristiques érigées au pied de l’eau et des arbres qui ...
Lire l'article
Les éléments de la gendarmerie du Cap Estérias, appuyés par les populations locales poursuivent les recherches du corps du jeune Junior Meyé englouti par les vagues aux larges des côtes du Cap Santa Clara le 19 avril dernier, a constaté sur place un reporter de l'AGP. Depuis la disparition de l'adolescent, ses parents notamment son père, sa mère et ses grands frères ne quittent les plages du Cap Santa Clara que pour se reposer le soir. Ils sont soutenus par une bonne partie des populations et les éléments de la gendarmerie locale qui multiplient les enquêtes et les fouilles. Chaque jour naît avec ...
Lire l'article
La route reliant le Cap Santa Clara à Libreville est barricadée depuis lundi matin par les jeunes de cette localité qui réclament de l'Etat l'aménagement de ce tronçon routier long de 20 km, a constaté le correspondant local de l'AGP. ''Nous voulons la route'', ont déclaré les jeunes, dénonçant le manque de volonté de l'Etat qui ne se préoccupe guère de la dégradation de leur route''. Beaucoup d'entre eux estiment que leur coin est oublié par le gouvernement. Ils expliquent que seuls les opérateurs économiques de la localité s'efforcent à rendre leur route carrossable. Mais selon les jeunes, les opérateurs économiques, malgré ...
Lire l'article
Les populations du Cap Santa Clara (25 km au nord de Libreville), sont, depuis une semaine, plongées dans la psychose et la hantise de la mort suite à la décapitation, le 8 août dernier, d'un sujet équato-guinéen dans cette localité, a constaté le correspondant local de l'AGP. " Tout le monde a peur ici depuis qu'un corps sans tête a été découvert sur nos plages. Plus personne ne sort la nuit et même les jeunes vacanciers sont obligés de rester à la maison ", a déclaré le chef de canton, Marcel Nkombouet. " J'ai toujours demandé aux autorités de nous affecter quelques ...
Lire l'article
Des jeunes supporters des Panthères réclament des billets gratuits à Libreville
Début de l’opération de distribution des cartes électorales au Cap Santa Clara
Les jeunes du Cap Estérias menacent de ne pas voter lors des législatives prochaines
Les populations en colère érigent des barricades sur la route du Cap Santa Clara
Le prix du trajet Libreville-Cap Santa Clara passe de 500 francs à 1000 francs CFA
La contrée d’Ovan (Ogooué-Ivindo) secouée par une épidémie de diarrhée vomissement
L’exploitation du sable de mer fait des ravages écologiques au Cap Santa Clara
Gabon: Poursuite des recherches du corps de Junior Meyé aux larges des côtes du Cap Santa Clara
Gabon: La route reliant le Cap Santa Clara à Libreville barricadée
Société : Les populations du Cap Santa Clara plongées dans la psychose

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 4 Juil 2011
Catégorie(s): Développement,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*