Socialisez

FacebookTwitterRSS

Dix personnes mises aux arrêts pour piratage de la musique gabonaise

Auteur/Source: · Date: 18 Juil 2011
Catégorie(s): Divers,Société

La police Judiciaire (PJ) a procédé le week-end écoulé à Libreville, à l’arrestation d’un groupe de jeunes (10), à cause du piratage des œuvres artistiques des créateurs gabonais qui, depuis plusieurs années, n’arrivent toujours pas à vivre de leur art au motif.
Cette arrestation intervient au lendemain de la plainte déposée par MC, un des promoteurs d’artistes gabonais par ailleurs propriétaire du studio Mandarine situé au Carrefour Léon Mba. Celui-ci dit disposer de près de 20.000 CD originaux non vendus. Ainsi, a-t-il déclaré, « lorsqu’un artiste vient enregistrer un album chez moi, c’est pour qu’il puisse vivre de sa musique. Or depuis plusieurs décennies, il est rare de trouver un artiste gabonais qui s’est enrichi grâce à son métier ».

Avec le retard accusé par les dirigeants du pays dans la mise en place des droits d’auteurs et ne pouvant plus supporter cette « injustice organisée », MC a décidé de porter plainte contre les pirates à la PJ. S’appuyant sur l’article 325 du Code pénal, qui condamne la piraterie des œuvres intellectuelles, les policiers ont ratissé large en arrêtant tous ceux qui pratiquent frauduleusement la multiplication des CD de la musique gabonaise.

De ce fait, les agents des forces de l’Ordre ont ainsi, saisi des appareils de multiplication, des CD les adeptes de cette pratique.

Aussi, selon les présumés pirates, « une fois un CD sorti, nous l’achetons et à l’aide d’un graveur, nous le multiplions et le revendons à des prix défiant toute concurrence. Cela nous permet de nous faire un peu d’argent pour nourrir nos familles ».

Cette technique fait que les artistes eux-mêmes restent toujours au point de départ tant disque les pirates prospèrent.

Lors de leur interrogatoire, les présumés pirates ont également proposé aux policiers de s’attaquer également aux personnes qui passent leur temps à télécharger la musique gabonaise sur internet.

Pour l’heure, ce sont deux Camerounais, deux Congolais et six Gabonais qui seront présentés devant le parquet. 


SUR LE MÊME SUJET
L’Organisation des personnes handicapées (OPH) du Gabon, en collaboration avec la Commission Electorale Nationale Autonome et Permanente (CENAP), a organisé le week-end écoulé à Libreville, une causerie de sensibilisation et d’information en faveur des personnes handicapées pour leur présenter les missions de la CENAP, afin d’améliorer leur conditions de vote. Le président de la CENAP, René Aboghe Ella, qui a tenu à présider cette causerie, a édifié les personnes handicapées sur leurs droits et leurs devoirs en matières électorale en République gabonaise. Il a indiqué lors de cet échange que la Constitution du Gabon place tous les citoyens au même niveau. Dans ...
Lire l'article
Ondo Ndong Daniel, ancien Directeur national de la météo, puis ancien conseiller du ministre des Transports, a été arrêté pour faux, usage de faux et usurpation d’identité, par la Direction Générale de Recherche de la Gendarmerie nationale et sera présenté ce mardi devant procureur de la République pour répondre de ses actes. Haut cadre de l’administration gabonaise, ce compatriote d’une cinquantaine d’années, père de cinq enfants et grand père de deux petits-fils, falsifiait les actes de naissances les certificats d’admission au baccalauréat, les attestations d’emplois signés du Secrétaire général du gouvernement, les certificats de résidence, des attestations de prise en charge ...
Lire l'article
L’Afro-zouker gabonais Oliver N’Goma, a fait ses adieux au monde des vivants dans la nuit du dimanche 6 au lundi 7 juillet. L’artiste s’en est allé dans la discrétion la plus totale ; celle qui aura caractérisée son existence. Le chanteur a succombé à une insuffisance rénale selon les premières informations recueillies. Alors que ses fans se réjouissaient de son retour avec la double sortie le samedi 5 juin dernier, d’un documentaire sur sa carrière et d’une biographie de l’artiste, le Gabon tout entier apprend avec tristesse ce lundi 7 juin, le décès dans la nuit, de celui qui a ...
Lire l'article
Mais où est donc passé Franck Ba’Ponga ? Le rappeur gabonais travaille à son propre compte et poursuit sa collaboration avec Eben Intertainment. Outre ses multiples voyages à l’étranger, l’artiste produit d’autres artistes et pense à véhiculer le rap gabonais encore plus loin. Récemment, le rappeur a confié devoir « contrer les américains », réelle concurrence aujourd’hui. Dans une récente interview, Franck Ba’Ponga, a confié au site lbvgroove.com, qu’il fallait « contrer les rappeurs américains » qui sont aujourd’hui la seule et vraie concurrence des rappeurs du continent. Franck Ba’Ponga, qui n’est plus à présenter au Gabon, est l’une des ...
Lire l'article
MOUILA, (AGP) – Davy Obrech Niyabi Koumba âgé de 29 ans et de nationalité congolaise a été interpellé le 14 juillet dernier à Mabanda, chef-lieu du département de la Doutsila (province de la Nyanga, sud) et placé sous mandat de dépôt le 20 juillet à la prison centrale de Mouila (capitale de la province de la Ngounié) pour trafic et vente de chanvre indien prohibé au Gabon. Son arrêt a été rendu possible grâce à un jeune présumé dealer, Julda Félicien Badjyend, Gabonais, élève en 1ère A1 au centre scolaire la Ngounié à Mouila (écroué aussi), qui se ravitaillait à Ndendé ...
Lire l'article
La Grande Nuit de la musique, festival de toutes les musiques au Gabon, a tenue toutes ses promesses dans la nuit de samedi au stade annexe de Libreville, avec plus de 60 artistes nationaux et internationaux qui ont presté sur la même scène pour le plaisir de plus de 30.000 spectateurs. Démarré en débuté de soirée, le spectacle s’est étalé sur toute la nuit jusqu’aux environs de 6 heures du matin. Pour les spectateurs qui ont fait le déplacement du stade annexe, à l’instar de Carla, jeune Librevilloise de 18 ans « c’est un podium de rêve », assure –t- ...
Lire l'article
La 4ème édition de la « Grande Nuit de la musique », organisée par la Fondation Albertine Amissa Bongo et IrisCom international s’inscrit désormais comme une plate forme musicale internationale, mais également comme une tribune d’expression de la diversité culturelle. Cet événement culturel qui a la particularité de réunir autour d’une même scène des artistes locaux, entre autres, Patience Dabany, Kaki Disco, Bertrand Epepe, Movaizhaleine, Baponga, ceux d’Afrique, à l’exemple de Fally Ipoupa, Lokua kanza, et ceux du monde à l’exemple des rappeurs Kerry James, Oxmo Pucino, du Guadeloupéen, Jacob Desvarieux, des américains, Fat Joe etc. reste un moment fort de ...
Lire l'article
Le festival de toutes les musiques au Gabon, dénommé la « Grande Nuit de la musique », est désormais perçu comme un des plus grand moment de célébration de la culture en Afrique, selon l’artiste Mokobe du groupe de Rap français 113. En effet, la fondation Amissa Bongo et Iris-com internationale s’organisent chaque année à faire prester au moins une grande pointure de la musique mondiale, à Libreville au Gabon, aux côtés des artistes africains et gabonais, le tout pour le plaisir des habitants du Gabon. Aussi, ce festival donne chaque année, l’occasion aux différents artistes de découvrir le Gabon. ...
Lire l'article
Pierre Claver Akendégué (PCA) a galvanisé le public du Centre culturel français (CCF), samedi dernier à l’occasion de la fête de la musique, aux côtés des artistes des deux générations (nouvelle et ancienne) tels que: Annie Flore Batchellelys, Tina ou le rap engagé au féminin, Mauvaizhaleine, Nadège Mbadou, la nouvelle étoile du zouk gabonais, Omar Ben Salas le roi de Port-Gentil, sans oublier Nanhet; les anciens quant à eux, étaient représentés par: le Prince Martin Rompavet, Hilarion Nguema, Damas. Ce grand concert organisé à l’occasion de la fête de la musique, a reçu un écho favorable de la part de la ...
Lire l'article
La capitale gabonaise célèbre la musique ce 21 juin autour du plus célèbre des artistes gabonais, le chanteur et musicien Pierre Claver Akendengué, qui donnera un concert exceptionnel au Centre culturel français (CCF) Saint Exupéry. Le virtuose gabonais de la musique africaine partagera la scène avec les autres ténors de la musique gabonaise, notamment l’étoile montante Annie Flore Batchiellilys ou encore la prometteuse Naneth. Trois générations d’artistes gabonais partageront la scène autour de Pierre Claver Akendengué ce 21 juin pour célébrer la fête de la musique. Libreville a réuni sur l’esplanade du Centre culturel français Saint Exupéry (CCF) les plus grands ...
Lire l'article
Les personnes handicapées édifiées sur les principes électoraux en République gabonaise
Fait- divers / Ondo Ndong Daniel, ancien conseiller du ministre des Transports aux arrêts pour faux
Gabon/Musique : Noli n’est plus !
Gabon/Musique : Franck Ba’Ponga « La concurrence pour pouvoir contrer les américains…» !
Ngounié : Davy Obrech Niyabi Koumba mis aux arrêts pour détention et trafic de chanvre indien
Gabon: La Grande Nuit de la musique tient toutes ses promesses à Libreville
Gabon: Culture: « Grande Nuit de la musique », plate forme d’expression de la diversité culturelle
Gabon: Les artistes internationaux fiers de participer à la 4ème édition de la nuit de la musique
Gabon: La fête de la musique: « PCA » de la musique gabonaise a galvanisé le public du CCF
Gabon : Libreville fête la musique avec Akendengué


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 18 Juil 2011
Catégorie(s): Divers,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*