Socialisez

FacebookTwitterRSS

Kadhafi prêt à discuter avec les alliés

Auteur/Source: · Date: 19 Juil 2011
Catégorie(s): Afrique,Monde

Le régime de Mouammar Kadhafi est prêt à discuter de tout si ses interlocuteurs ne posent aucune condition préalable au dialogue, a déclaré lundi son porte-parole.
Ibrahim Moussa a déclaré que des représentants du gouvernement libyen avaient rencontré des responsables américains samedi en Tunisie.

En déplacement en Inde avec la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton, un responsable du département d’Etat a dit que cette rencontre ne constituait pas des négociations et qu’elle avait permis aux Etats-Unis de transmettre à des émissaires de Mouammar Kadhafi le message “clair et ferme” que le dirigeant libyen devait se retirer.

“Nous soutenons tout dialogue, toute initiative de paix tant que l’avenir de la Libye n’est pas décidé à l’extérieur du pays mais à l’intérieur du pays”, a dit Ibrahim Moussa à des journalistes à Tripoli. “Tout dialogue avec les Français, les Américains, les Britanniques est le bienvenu. Nous sommes prêts à discuter”, a-t-il poursuivi en allusion à trois pays impliqués dans les bombardements de l’Otan contre le régime de Mouammar Kadhafi, confronté depuis février à une insurrection armée.

“Si un pays impliqué dans cette agression contre nous souhaite revoir sa position et désire sincèrement la paix et la démocratie en Libye, qu’il nous contacte et nous discuterons de tout mais ne posez aucune condition à vos pourparlers de paix. Laissez les Libyens décider de leur avenir”, a dit Ibrahim Moussa.

Le département d’Etat américain a dit que la rencontre avait été organisée à la suite de contacts répétés de la part d’émissaires de Mouammar Kadhafi montrant que Tripoli souhaitait des précisions quant à la position des Etats-Unis. 


SUR LE MÊME SUJET
Kadhafi appelle les Libyens à manifester
Le dirigeant libyen déchu Mouammar Kadhafi a appelé, jeudi, le peuple à « manifester par millions » contre une situation devenue « intolérable ». Dans un message diffusé par la chaîne de télévision Arraï, basée en Syrie, il a contesté la légitimité du Conseil national de transition, le nouveau pouvoir en place. « Faîtes entendre votre voix contre [ces] collaborateurs de l'OTAN », a-t-il déclaré. « Certains parlent du CNT comme du représentant légitime du peuple libyen, mais d'où vient cette légitimité? De l'élection par le peuple libyen? » Mouammar Kadhafi reste introuvable depuis la chute de son quartier général à Tripoli, le ...
Lire l'article
Libye: le porte-parole de Kadhafi capturé, selon le CNT
Des commandants du nouveau pouvoir en Libye ont annoncé jeudi la capture du porte-parole du régime déchu, Moussa Ibrahim, au moment où le Niger a refusé d'arrêter l'un des fils de l'ex-leader Mouammar Kadhafi, réfugié sur son territoire. Parallèlement, Mahmoud Jibril, un libéral qui dirige le bureau exécutif du Conseil national de transition (CNT) où il fait face à une opposition des islamistes, a provoqué la surprise en annonçant qu'il ne ferait pas partie du prochain gouvernement attendu pour après la "libération" totale du pays. Interrogé au cours d'une conférence de presse à Tripoli, M. Jibril a dit: "J'espère que nous libérerons ...
Lire l'article
Libye: Kadhafi appelle la communauté internationale au secours de Syrte
Mouammar Kadhafi, le dirigeant libyen déchu, a appelé la communauté internationale à rompre l'isolement autour de son fief de Syrte dénonçant un "crime" commis par l'Otan, a annoncé mercredi soir la chaîne Arraï qui diffuse régulièrement des messages de l'ex-dirigeant traqué. "Si Syrte a été isolée du monde pour que ces atrocités puissent être commises contre elle, le monde a l'obligation de ne pas la laisser isolée", a déclaré le colonel Mouammar Kadhafi. "Vous devez assumer votre responsabilité internationale et intervenir immédiatement pour arrêter ce crime", a-t-il ajouté en s'adressant à la communauté internationale. "Le terrorisme et la destruction pratiqués par l'Alliance atlantique ...
Lire l'article
Libye: Kadhafi aurait été aperçu dans le sud du pays
MONDE - Mouammar Kadhafi, toujours introuvable, pourrait être du voyage... Mouammar Kadhafi a probablement quitté la ville de Bani Walid et se dirige plus au sud, vers le Tchad ou le Niger, avec l'aide de tribus loyalistes, a déclaré mardi soir un haut responsable militaire des nouvelles autorités libyennes. Selon lui, le dirigeant libyen aurait été aperçu par «plusieurs sources». Parallèlement, des dizaines de véhicules militaires libyens ont franchi la frontière avec le Niger et sont arrivés lundi dans la soirée près d'Agadez, ont indiqué des sources militaires française et nigérienne. Il pourrait s'agir d'une tentative d'exil secrètement négociée de Mouammar Kadhafi vers ...
Lire l'article
Kadhafi : Il serait prêt à quitter le pouvoir… sous conditions
En coulisse, ses émissaires négocieraient son retrait, « pourvu que la solution soit honorable ». Condition posée : qu’il puisse finir sa vie en Libye. Traumatisé par la mort de son plus jeune fils et de trois de ses petits-enfants dans un bombardement de l’Otan, le 1er mai à Tripoli, et las d’être traqué, à 70 ans, le colonel Kadhafi serait prêt à céder le pouvoir, selon les informations parvenues à France-Soir depuis la capitale libyenne. D’après nos sources, Mouammar Kadhafi aurait peur que d’autres proches soient tués sous les bombes. Et son entourage aurait désormais envie de tourner la page. Les ...
Lire l'article
Libye: Inquiétude à Misrata à l’expiration d’un ultimatum de Kadhafi
A Misrata, l'accès au port préoccupait mardi les habitants qui risquent d'être privés de tout ravitaillement. Un ultimatum, lancé par le régime libyen aux rebelles pour qu'ils se rendent, arrivait à expiration, alors que les insurgés demandent un prêt aux Occidentaux et qu'Ankara appelle au départ de Mouammar Kadhafi. Dans les rues de Misrata, l'ambiance est lourde. "Je ne suis pas inquiet. Kadhafi ne fera rien, il ment comme d'habitude. Inchallah, il ne fera rien", veut croire Abd Albari, 20 ans. Vendredi, le régime libyen avait offert une amnistie aux rebelles de cette ville clé s'ils cessaient les combats et précisé ...
Lire l'article
Le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé a fait état aujourd'hui de "premières défections" autour de Mouammar Kadhafi, au lendemain d'une conférence internationale à Londres sur l'avenir de la Libye conclue par le constat que le leader libyen devait "partir". "On signale sur le plan politique, et ceci est peut-être porteur de développements positifs, de premières défections autour de Kadhafi à Tripoli", a déclaré M. Juppé lors de la séance des questions au gouvernement, à l'Assemblée nationale. "Vous m'interrogez sur le sort de Kadhafi, nous pensons qu'il n'a plus sa place dans la construction de la Libye de demain, (...) c'est ...
Lire l'article
OFFENSIVE - Un chef militaire de Kadhafi a par ailleurs été tué... Dernière info: Mouammar Kadhafi a juré mardi de poursuivre le combat et promis la victoire à un auditoire de partisans réunis à Tripoli. «Nous serons au bout du compte victorieux», a déclaré le n°1 libyen lors d'une brève intervention retransmise en direct à la télévision. Au quatrième jour des frappes de la coalition, les troupes pro-Kadhafi continuent d’attaquer deux villes de l’ouest de la Libye, faisant des dizaines de morts, malgré la mise en place de la zone d’exclusion aérienne. Et sur le plan diplomatique, si les débats ont ...
Lire l'article
De retour de la Conférence sur le climat et la forêt tenu à Oslo (Norvège), le président gabonais a fait une escale à Tripoli, la capitale libyenne, le 28 mai, où il a eu des entretiens avec son homologue Mouammar Kadhafi, et son premier ministre El Belghdadi El Mahmoudi. Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo, a effectué le 28 mai sa première visite officielle en Libye, où il a été reçu par son homologue Mouammar Kadhafi, en compagnie de son premier ministre, El Belghdadi El Mahmoudi. A l’occasion de ce séjour, les deux chefs d’Etat ont abordé les grands axes ...
Lire l'article
Le guide libyen Mouammar Kadhafi a reçu, mercredi soir à Syrte (centre de Libye), une délégation parlementaire indonésienne actuellement en visite en Libye, conduite par le vice-président de l'Assemblée nationale d'Indonésie, ainsi qu'une délégation des acteurs populaires gabonais conduite par le premier vice-président du Sénat, Léonard Andjembé. La délégation indonésienne a, selon une source officielle libyenne, salué le rôle pionnier du guide Kadhafi dans le soutien aux causes de l'Islam à travers le monde et lui a transmis les considérations du président indonésien Susilo Bambang Yudhoyono qui a renouvelé son invitation au leader libyen à visiter l'Indonésie. Le guide Kadhafi a, selon ...
Lire l'article
Kadhafi appelle les Libyens à manifester
Libye: le porte-parole de Kadhafi capturé, selon le CNT
Libye: Kadhafi appelle la communauté internationale au secours de Syrte
Libye: Kadhafi aurait été aperçu dans le sud du pays
Kadhafi : Il serait prêt à quitter le pouvoir… sous conditions
Libye: Inquiétude à Misrata à l’expiration d’un ultimatum de Kadhafi
Libye/Kadhafi: “1ères défections”(Juppé)
Libye: Kadhafi jure de poursuivre le combat, les alliés se mettent d’accord
Gabon : Ali Bongo chez Mouammar Kadhafi
Kadhafi reçoit deux délégations d’Indonésie et du Gabon


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 19 Juil 2011
Catégorie(s): Afrique,Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*