Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : 600 infirmiers en cours d’intégration à la Fonction publique

Auteur/Source: · Date: 21 Juil 2011
Catégorie(s): Santé

Pour améliorer la qualité des soins offerts aux populations, le président Ali Bongo avait instruit, le 7 juillet dernier, le gouvernement de recruter 600 infirmiers formés à l’Ecole nationale d’action sanitaire et sociale (ENASS). Une mesure en bonne voie, puisque les «fiches bleues» de ces agents viennent d’être réceptionnées par le ministère de la Santé pour être dûment remplies.

A la faveur d’une réunion de travail organisée le 19 juillet à Libreville, les «fiches bleues» de 600 infirmiers ont été transmises par le secrétaire général du ministère du Budget, Yolande Nyonda, à sa collègue du ministère de la Santé, Paulette Mounguengui. Cette initiative intervient après les instructions du président Ali Bongo qui avait demandé au gouvernement, le 7 juillet, de recruter 600 infirmiers sans organismes boursiers (SOB) formés à l’Ecole nationale d’action sanitaire et sociale (ENASS).

«Cela fait maintenant plusieurs années que l’ENASS, devenue Institut national de formation d’action sanitaire et sociale (INFASS), a formé des infirmiers assistants dits SOB. Ces personnes n’avaient aucun engagement dans nos administrations. En 2005-2006, le gouvernement a pris la décision de recruter exceptionnellement une première vague de 400 infirmiers à la condition que ces personnes travaillent dans les dispensaires et structures sanitaires. Le statut n’était pas encore très bien défini et beaucoup d’entre eux ont souhaité être intégrés dans la Fonction publique. Aujourd’hui, c’est une solution à cette question. Nous allons respecter ce processus d’intégration en privilégiant d’abord les 400 infirmiers recrutés en 2005-2006 et le complément d’un effectif de 200 infirmiers formés à Mouila», a expliqué Vincent Ditsambou, directeur des ressources humaines du ministère de la Santé.

Prenant également part à cette réunion, le directeur général de la Fonction publique, Aimé Brice Sackys, a assuré que «les fiches de candidatures ont été informatisées et numérotées. Elles nous seront retournées dûment remplies, clairement identifiées et affectées à qui de droit. Il y aura un contrôle, a posteriori, de notre part sur la base des listes qui nous ont été transmises, soulignant que «la transmission des dossiers, les actes relatifs à l’attribution des postes budgétaires, l’élaboration de l’attestation de recrutement et l’arrêté portant intégration dans la Fonction publique, avec génération des matricules, seront transmises à la solde».

Une procédure qui ravira certainement les bénéficiaires de ces «fiches bleues», dont la mission sera d’«améliorer la qualité des soins offerts aux populations», comme l’avait annoncé Ali Bongo.
 


SUR LE MÊME SUJET
600 nouveaux infirmiers, dont 400 ont été recrutés depuis 2005-2006, viennent d'être intégrés dans la fonction publique gabonaise, à l'issue d'un processus long et complexe durant lequel les intéressés ne percevaient aucune rémunération. Les 200 autres infirmiers font partie de la promotion 1998-1999 de l’Ecole nationale d’action sanitaire et sociale(ENASS), devenue l’Institut national de formation d’action sanitaire et sociale (INFASS). Mercredi dernier, le secrétaire général du ministère du budget Yolande Nyonda a remis à sa collègue Paulette Mounguengui du ministère de la santé les fiches fiches bleues consacrant l’intégration dans la fonction publique des 600 nouveaux infirmiers qui devraient entrer en ...
Lire l'article
A l’occasion du conseil des ministres tenu le 7 juillet à Libreville, le président Ali Bongo a instruit le gouvernement de recruter 600 infirmiers formés à l’Ecole nationale d’action sanitaire et sociale (ENASS). Cette mesure vise l’amélioration de la qualité des soins offerts aux populations. Le volet social a encore fait parler de lui lors du conseil des ministres du 7 juillet à Libreville. En effet, «le président de la République, soucieux de l’amélioration de la qualité des soins offerts aux populations et dans son engagement constant à lutter contre la précarité, a instruit le gouvernement en vue de recrutement, ...
Lire l'article
Démarré depuis le 5 mars dernier, les séances de travail portant sur le recrutement des agents de l’Etat en fonction des besoins dans les différents départements ministériels, se sont poursuivies ce jeudi à Libreville sous la direction du Secrétaire général du ministère du Budget, des Comptes Publics, de la Fonction Publique, chargé de la Réforme de l’Etat, Yolande Nyonda, avec notamment le département ministériel des Mines, du Pétrole et des Hydrocarbures. Conformément au chronogramme établi à l’ouverture des travaux lundi dernier, c’est le ministère des Mines et des Hydrocarbures qui était à l’honneur jeudi afin d’exposer ses besoins aux experts du ...
Lire l'article
Le directeur général de la Fonction publique, Aimé Brice Sackys, a annoncé le 4 avril à Libreville, la conditionnalité d’un concours pour être agent de l’Etat. Une décision qui vise à filtrer les effectifs afin de ne recruter que selon les besoins de l’administration. Libreville abrite, depuis le 4 avril, le séminaire sur les conférences de planification du recrutement dans la Fonction publique. A cette occasion, le directeur général de la fonction publique, Aimé Brice Sackys, a annoncé la conditionnalité d’un concours pour être agent de l’Etat. Selon Aimé Brice Sackys, «l’objectif visé par cette décision est de procéder au ...
Lire l'article
Annoncée en trombe par le gouvernement, c’est ce 23 novembre qu’a débuté le recensement des agents de la fonction publique. Cette vaste opération qui va se dérouler jusqu’au 15 janvier prochain est destinée à maîtriser les effectifs des agents de l’Etat et surtout la masse salariale qui dépasse les 300 milliards. Conformément au Conseil des ministres du 19 octobre dernier, la première étape de l’audit général de la fonction publique a commencé ce 23 octobre par le recensement des fonctionnaires gabonais. Cette vaste opération qui s’inscrit dans le cadre de la mise en place d’un Centre de gestion des agents de l’Etat ...
Lire l'article
Les infirmiers de la Nyanga (Sud - ouest), réunis en Assemblée générale mardi à Tchibanga, sont entrés en grève illimitée en vue de réclamer une meilleure gestion administrative de leur carrière et de nombreuses autres primes. Le mouvement de grève illimité a été déclenché par infirmiers de la région Sanitaire Sud en Assemblée générale dans les locaux de l’Hôpital Régional de Tchibanga. Selon le Porte parole des grévistes, Jean Victor Sanza, cette grève est consécutive aux manquements constatés dans la gestion de leur carrière Administrative. A ce point s’ajoute la revendication de la prime de logement et hospitalière. Les grévistes ont ...
Lire l'article
Les infirmiers gabonais réclament la réglemention de leur profession pour encadrer juridiquement celle-ci et mieux assurer leurs plans de carrière. C'est la principale recommandation des travaux de leur assemblée générale qui s'est achevée le 13 décembre à Libreville. L'Association nationale gabonaise d'infirmiers diplômés et infirmiers étudiants (ANGIDE) vient d'organiser son assemblée générale dont les travaux étaient essentiellement axés sur la réglementation de la profession. C'est-à-dire la promotion de la profession infirmière, l'organisation de son développement en ce qui concerne l'enseignement, la recherche, la déontologie et les conditions d'emploi. Selon la présidente de l'ANGIDE, Mengue Ba Nna, "la profession infirmière étant une ...
Lire l'article
Le syndicat national de la fonction publique et de la réforme administrative (SYNAFOPRA) a conditionné, jeudi, l'ouverture de l'entrée principale du ministère à la satisfaction de ses principales revendications contenues dans le cahier de charge. Grégoire Manfoumbi, secrétaire général du SYNAFOPRA, a confié à GABONEWS que « depuis longtemps nos primes de logement sont restées à 75 000Frs pour les A1, 45000 Frs B et 18 000Frs pour les catégories C. « Nous exigeons, pour la catégorie A 300 000 Frs, pour les B 250 000Frs et 200 000Frs pour les agents de la catégorie C », a-t-il ajouté. Les agents de ...
Lire l'article
Les agents du ministère de la Fonction publique ont entamé ce mardi à Libreville, une grève d'avertissement de 72 heures, pour réclamer la revalorisation des primes de logement, d'incitation, de transport et de risque. « Après ces trois jours s'il n'y a pas de satisfaction, nous allons entamer une grève illimitée », a déclaré le porte parole des agents Bernard Mabika. Selon lui, la reprise du travail est conditionnée par la satisfaction de toutes ces revendications. L'entrée principale du ministère est restée fermée toute la matinée. Le cahier de charge serait déjà sur la table du gouvernement qui réunira cet après midi ...
Lire l'article
La commémoration de la Journée Africaine de l’Administration et du service public, vendredi, a servi de prétexte au Premier ministre Jean Eyéghé Ndong pour lancer un vibrant plaidoyer pour l’essor d’une Fonction publique véritablement accueillante, donc « à la disposition du citoyen » et non plus sectaire et dangereusement arbitraire comme c’est de plus en plus la tendance actuellement, nonobstant la sonnette d’alarme déjà lancée auparavant par le président de la République invitant au nationalisme avant de fustiger, ces comportements déviants de nombreux fonctionnaires, y compris de hauts responsables, derrière lesquels se nichent en définitive « les fractures de toutes ...
Lire l'article
600 nouveaux infirmiers intégrés dans la fonction publique gabonaise
Gabon : 600 infirmiers attendus à la Fonction publique
Politique / Des dossiers d’intégration à la fonction publique au centre des conférences de recrutement
Gabon : Un concours pour travailler dans la Fonction publique
Gabon : L’audit de la Fonction publique est lancée
Gabon: Les infirmiers de la province de la Nyanga en grève
Gabon: Les infirmiers en quête d’un ordre de la profession
Gabon: Fonction Publique : les grévistes disent niet à l’ouverture du portail
Gabon: Les agents du ministère de la fonction publique en grève
Gabon: Fonction publique / Plaidoyer du Premier ministre Eyéghé Ndong pour une Fonction publique rénovée et « à la disposition du citoyen »


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 21 Juil 2011
Catégorie(s): Santé
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*