Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Les avocats d’Ali Bongo persiflent Eva Joly

Auteur/Source: · Date: 25 Juil 2011
Catégorie(s): Françafrique,Monde,Politique

Après l’annonce d’une plainte d’Ali Bongo contre Yannick Jadot pour injure et diffamation, les avocats du président gabonais ont lancé une pique à Eva Joly, candidate écologiste à la présidentielle française. Dans leur communiqué publié le 24 juillet, Patrick Maisonneuve et Georges Arama estiment qu’«Eva Joly ne devrait pas confondre ce qui fût ses fonctions de juge d’instruction et ses ambitions politiques».

Le ton est donné pour ce qui s’annonce comme le feuilleton judicaire de la saison au Gabon. Après la plainte d’Ali Bongo contre Yannick Jadot, porte-parole d’Eva Joly, candidate écologiste à la présidentielle française, pour ses propos rapportés par le quotidien “Libération” dans son article du 16 juillet dernier intitulé “Contre Eva Joly, le défilé des gros sabots”, les avocats du président gabonais ont réagi à travers un communiqué publié le 24 juillet.

«En notre qualité d’avocats de monsieur Ali Bongo, président de la République gabonaise, et à la suite des différents articles parus soient dans la presse écrits, soit sur internet, nous vous indiquons que monsieur Yannick Jadot, porte-parole de Madame Eva Joly, ne doit pas recevoir de leçon de notre part mais une convocation devant le tribunal correctionnel de Paris pour diffamation à l’encontre de Monsieur Ali Bongo. Nous maintenons que le fait d’affirmer, comme le fait Yannick Jadot que Monsieur Ali Bongo serait “un dictateur” et que l’on pourrait lui imputer des “massacres contre son peuple” constitue une injure et une diffamation d’une gravité majeure», indiquent Patrick Maisonneuve et Georges Arama.

«Quant à Madame Eva Joly, nous pensons qu’elle ne devrait pas confondre ce qui fût ses fonctions de juge d’instruction et ses ambitions politiques. Nous tenons également à préciser que Monsieur Ali Bongo Ondimba n’a pas été mêlé ni de près ni de loin à l’affaire dite ‘’ELF’’», conclu le communiqué.

Yannick Jadot s’exprimait suite à la polémique provoqué par Eva Joly, qui avait affirmé son souhait de remplacer le défilé militaire du 14 Juillet par un “défilé citoyen”. «Quand on ferme les yeux une seconde et qu’on imagine un défilé militaire dans un autre pays, on pense immédiatement à une dictature», avait-il déclaré. Selon le porte-parole de la candidate écologiste, les défilés de 2008 et 2009 se sont faits «devant Bachar al-Assad, ou devant des dictateurs africains comme Ali Bongo. Faire défiler nos armées devant des personnes qui massacrent leurs peuples, ce n’est pas un signal très positif envoyé à la République». 


SUR LE MÊME SUJET
Gabon : Yannick Jadot réaffirme qu’Ali Bongo est un dictateur
Attaqué en diffamation et injure par le président gabonais, Yannick Jadot, l’ancien porte-parole d’Eva Joly, la candidate d’Europe Ecologie-Les Verts à la présidentielle française, a réaffirmé le 15 décembre dernier devant le tribunal correctionnel de Paris qu’Ali Bongo Ondimba, qui préside le Gabon depuis la fin 2009, est un «dictateur». A la suite d’une plainte déposée par le président gabonais, Ali Bongo Ondimba contre l’ex-porte-parole d’Eva Joly, candidate d’Europe Ecologie-Les Verts à la présidentielle française, pour injure et diffamation, Yannick Jadot, a réaffirmé le 15 décembre dernier devant le tribunal correctionnel de Paris qu’Ali Bongo Ondimba, qui préside le Gabon ...
Lire l'article
Diffamation: procès le 15 décembre de Yannick Jadot poursuivi par Ali Bongo
Yannick Jadot, l'ancien porte-parole de la candidate d'Europe Ecologie-Les Verts à la présidentielle Eva Joly, comparaîtra le 15 décembre devant le tribunal correctionnel de Paris où il est attaqué en diffamation par le président gabonais Ali Bongo Ondimba | Bertrand Guay Yannick Jadot, l'ancien porte-parole de la candidate d'Europe Ecologie-Les Verts à la présidentielle Eva Joly, comparaîtra le 15 décembre devant le tribunal correctionnel de Paris où il est attaqué en diffamation par le président gabonais Ali Bongo Ondimba, a-t-on appris mercredi de sources judiciaires. Interrogé par l'AFP, l'avocat de Yannick Jadot, Me William Bourdon, a assuré que son client serait présent ...
Lire l'article
Ali Bongo Ondimba dépose plainte contre le porte-parole d’Eva Joly
La présidence gabonaise a déposé plainte en France contre le porte-parole de la candidate écologiste à la présidentielle, Eva Joly. Yannick Jadot avait notamment qualifié Ali Bongo Ondimba de "dictateur" dans une interview à un quotidien français. Ali Bongo Ondimba, le président gabonais, a mis sa menace à exécution. Ses services ont annoncé jeudi qu’une plainte a été déposée en France contre Yannick Jadot. Le porte-parole de la candidate d’Europe Écologie-Les Verts à la présidentielle française, Eva Joly, avait qualifié le président gabonais de « dictateur ». « C’est extrêmement violent… Les propos de M. Jadot relèvent soit de l’ignorance totale de ...
Lire l'article
Dans un communiqué parvenu ce dimanche à la Rédaction de GABONEWS, les avocats du chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, notamment Maître Patrick Maisonneuve et Maître Georges Arama, tous deux avocats au Barreau de Paris (France), ont invité Madame Eva Joly, à ne pas confondre « ce qui fût ses fonctions de juge d’instruction et ses ambitions politiques ». Les avocats du président de la République gabonaise montent ainsi au créneau suite à tous les amalgames nés des propos de Yannick Jadot, porte-parole de la candidate écologiste à la présidentielle française, Eva Joly, tenus récemment dans le quotidien français ...
Lire l'article
La présidence gabonaise décide d’ester en justice le porte-parole d’Eva Joly
La présidence gabonaise portera plainte contre Yannick Jadot, porte-parole de la candidate écologiste à la présidentielle française de 2012, Eva Joly pour des propos tenus dans le journal français Libération, selon un communiqué officiel. ‘’La présidence gabonaise, va déposer une plainte devant les juridictions françaises pour injure et diffamation contre M. Yannick Jadot, porte-parole de Mme Eva Joly, pour les propos qu’il a tenus et qui ont été rapportés par le quotidien Libération dans son édition du 16 juillet 2011 « Contre Eva Joly, le défilé des gros sabots »’’, selon le communiqué ‘’La présidence de la République tient à préciser ...
Lire l'article
Le porte-parole de Joly maintient des accusations contre Ali Bongo
Yannick Jadot, porte-parole de la candidate d'Europe Ecologie-Les Verts à la présidentielle Eva Joly, a indiqué vendredi "maintenir" des propos tenus à l'encontre du président gabonais Ali Bongo Ondimba, qui a annoncé son intention de porter plainte contre lui. Selon un communiqué parvenu à l'AFP à Libreville, le président gabonais "va déposer une plainte devant les juridictions françaises pour injure et diffamation" contre M. Jadot pour des propos "rapportés par le quotidien Libération dans son édition du 16 juillet 2011". "Je maintiens que je considère que les élections gabonaises ont été truquées et que Bongo est impliqué dans les affaires de ...
Lire l'article
L'héritier (ici, en visite en Côte d'Ivoire, en janvier) abrège souvent réunions et palabres. AFP
Le président gabonais s'estime diffamé par l'eurodéputé écologiste Yannick Jadot, qui l'a qualifié de "dictateur". Yannick Jadot, porte-parole de la candidate d'Europe Ecologie-Les Verts à la présidentielle Eva Joly, a indiqué vendredi "maintenir" des propos tenus à l'encontre du président gabonais Ali Bongo Ondimba, qui a annoncé son intention de porter plainte contre lui. Selon un communiqué parvenu à l'AFP à Libreville, le président gabonais "va déposer une plainte devant les juridictions françaises pour injure et diffamation" contre M. Jadot pour des propos "rapportés par le quotidien Libération dans son édition du 16 juillet 2011". L'eurodéputé critiquait la présence en 2009 ...
Lire l'article
Gabon: plainte contre Yannick Jadot
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba va porter plainte contre Yannick Jadot, porte-parole de la candidate écologiste à la présidentielle Eva Joly, pour des propos tenus dans le journal Libération, selon un communiqué. "Le président Ali Bongo Ondimba, chef de l'État gabonais, va déposer une plainte devant les juridictions françaises pour injure et diffamation contre Yannick Jadot, porte-parole de Mme Eva Joly, pour les propos qu'il a tenus et qui ont été rapportés par le quotidien Libération dans son article du 16 juillet 2011:"Contre Eva Joly, le défilé des gros sabots". "La présidence de la République gabonaise tient à préciser ...
Lire l'article
L'eurodéputée Europe Ecologie Eva Joly tacle Nicolas Sarkozy dans une tribune publiée par Mediapart , estimant que le président a contribué à renforcer la Françafrique qu'il avait promis de démanteler. "Loin de mettre fin à la Françafrique et de faciliter la lutte contre les dictatures et contre l’accaparement des ressources des pays du sud, monsieur Sarkozy a contribué à les renforcer", écrit-elle. "Alors que le parquet de Paris aurait pu, sur la base du travail réalisé par la police et certaines ONG, ouvrir une véritable enquête sur l’origine de la richesse des familles Obiang, Bongo et Nguesso, il n’a eu ...
Lire l'article
Gabon : Yannick Jadot réaffirme qu’Ali Bongo est un dictateur
Diffamation: procès le 15 décembre de Yannick Jadot poursuivi par Ali Bongo
Ali Bongo Ondimba dépose plainte contre le porte-parole d’Eva Joly
Les Avocats d’Ali Bongo Ondimba invitent Eva Joly à ne pas confondre « ce qui fût ses fonctions de juge d’instruction et ses ambitions politiques
La présidence gabonaise décide d’ester en justice le porte-parole d’Eva Joly
Le porte-parole de Joly maintient des accusations contre Ali Bongo
Ali Bongo veut poursuivre le porte-parole d’Eva Joly
Gabon: plainte contre Yannick Jadot
“Biens mal acquis”: Eva Joly tacle Sarkozy
Bongo Doit Partir


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 25 Juil 2011
Catégorie(s): Françafrique,Monde,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*