Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Le kidnapping de Roland Désiré Aba’a

Auteur/Source: · Date: 27 Juil 2011
Catégorie(s): Politique

Le gouvernement gabonais a-t-il menti ? Alors qu’il a annoncé l’admission de Roland Désiré Aba’a, le 25 juillet à 23 heures, en soins intensifs à la Fondation Jeanne Ebori de Libreville après une demande formulée par ses proches, il semblerait que la réalité soit tout autre. En grève de la faim pour «demander la liberté du Gabon vis-à-vis de la France», le membre du Conseil économique et social (CES) a bel et bien été conduit à l’hôpital, mais manu militari.

Grande était l’étonnement des Librevillois lorsque le 26 juillet au matin sur la Place de l’Indépendance, il n’y avait aucune trace de Roland Désiré Aba’a, membre du Conseil économique et social (CES), en grève de la faim depuis le 14 juillet pour exiger notamment le démantèlement de toutes les bases militaires Françaises installées au Gabon, l’annulation de la dette du Gabon vis à vis de la France et la renégociation des accords de coopération entre la France et le Gabon.

Version officielle

Dans la foulée le ministre de la Santé, Flavien Nziengui-Nzoundou, a publié un communiqué affirmant que «suite à la dégradation de son état de santé, le gouvernement à travers le ministère de la Santé, a dépêché auprès de son compatriote une équipe de médecins pour lui administrer avec le concours des membres de sa famille des soins visant à stabiliser son état de santé. Ces soins ont consisté à des séances quotidiennes de réhydratation et d’alimentation par voie intraveineuse avec une supplémentation en vitamines et en sel minéraux».

«Constatant la dégradation inquiétante de l’état de santé de Roland Désiré Aba’a malgré ces soins, sa famille a entrepris des démarches en direction de l’ambassade de France et du Gouvernement en vue de son évacuation d’urgence vers une structure hospitalière. Ne pouvant rester insensible à cette requête, le Gouvernement a aussitôt pris les dispositions pour l’admission d’office le 25 juillet à 23 heures et la prise en charge totale de Roland Désiré Aba’a en soins intensifs à la Fondation Jeanne Ebori de Libreville. Enfin, le gouvernement de salue le bon sens dont a fait montre notre compatriote et l’esprit de collaboration qui a prévalu tout au long de la période de grève», a conclu le communiqué.

Version officieuse

Or, dans un reportage réalisé par la chaîne de télévision privé RTN, une personne proche de Roland Désiré Aba’a, rapporte que les choses se sont passées autrement.

«Hier [le 25 juillet, NDLR] vers 23 heures nous étions au lieu habituel et tout à coup, une ambulance a surgi. Nous nous sommes dits que les occupants du véhicule sont venus pour prendre les nouvelles de Roland Désiré, puisqu’il a été transfusé plus tôt dans l’après-midi. Et tout à tout coup, nous voyons surgir des policiers armés jusqu’aux dents, comme s’ils venaient en guerre. Ils ont écarté tout le monde et mis le gréviste dans l’ambulance en disant : “personne ne monte avec lui dans l’ambulance”. Il a donc fallu que j’insiste pour m’embarquer dans l’ambulance, parce qu’il a bien fallu qu’on sache où on l’emmène. J’ai appris que derrière moi, il y a eu des coups de feu tirés en l’air et tous ceux qui assistaient au mouvement ont été conduits au commissariat», affirme, sous le sceau de l’anonymat, un proche du gréviste dans le reportage de RTN.

Une version confirmée par l’AFP qui, citant un témoin de la scène, rapporte qu’«en fin de soirée, des forces anti-émeute ont pris position sur la place et ont indiqué au conseiller qu’ils allaient l’emmener l’hôpital et que nous (ses partisans) devions partir. Il a refusé et alors ils l’ont emmené de force dans une ambulance après avoir coupé la chaîne. Ils ont déchiré les banderoles et arrêté une quinzaine de personnes. Une personne a été blessée». Selon le témoin, les partisans ont été libérés dans la matinée du 26 juillet. Pour le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Jean-Eric Nziengui Mangala, il n’y a pas eu d’arrestations mais des «gens ont tenté de s’interposer».

Ingénieur expert en recherche et développement, membre de l’Organisation africaine de la propriété industrielle (O.A.P.I), directeur associé et promoteur de l’entreprise d’ingénierie UNNG, Roland Désiré Aba’a, reçoit actuellement ses soins à la Fondation Jeanne Ebori, sous surveillance des agents des forces de l’ordre qui ont reçu des consignes strictes au sujet des visiteurs. Après plus de 24 heures «emprisonné» dans la structure hospitalière, le gréviste devrait être libéré ce 27 juillet dans l’après-midi, indique une source de la Fondation Jeanne Ebori.


SUR LE MÊME SUJET
Déclaration de Mike Jocktane sur sa tentative de Kidnapping
Je me présente à vous aujourd’hui comme un homme harcelé par le pouvoir en place. Un homme traqué qu’on chercherait même à éliminer physiquement. Pourtant, je ne crois pas avoir posé des actes qui méritent que je sois traité de la sorte par les forces de police diligentées par le pouvoir en place. Mais les faits sont là. Je suis Mike Steeve Jocktane, citoyen gabonais, évêque consacré le 22 mars 2003 sous les auspices des archevêques Nicholas Duncan Williams et John Hackman de Trans Atlantic and Pacific Alliance of Churches basé à Londres (Grande-Bretagne). Par ailleurs, j’ai occupé des fonctions politiques ...
Lire l'article
Gabon: nouvelle grève de la faim
Le conseiller de la République Roland Désiré Aba'a qui avait entamé une grève de la faim le 14 juillet pour obtenir le départ des forces françaises du Gabon et avait été emmené à l'hôpital lundi a repris sa grève à son domicile aujourd'hui. "Le conseiller Aba'a est sorti de soins (...) il a repris sa grève de la faim chez lui (...)", a déclaré Francis Jean-Jacques Evouna, son porte-parole. "Il ne voulait pas recevoir de soins. Il est parti de l'hôpital parce qu'il ne veut plus de soins, il estime qu'il était séquestré, ce sont ses propres termes", a expliqué M. Evouna. Le ...
Lire l'article
Roland Désiré Aba'a, en grève de la faim depuis douze jours, a été emmené de force à l'hôpital, peu avant minuit le lundi 25 juillet 2011 pour recevoir des soins intensifs. Le conseiller économique et social réclame le démantèlement des bases militaires françaises au Gabon et la révision des contrats miniers entre la France et le Gabon. Après douze jours de grève de la faim, Roland Désiré Aba'a, 42 ans, était en danger de mort. Le conseiller économique et social, qui refusait d'être alimenté par injection intraveineuse, a été amené de force à l'hôpital Jeanne Ebori de Libreville. Son porte-parole, Francis Evouna, ...
Lire l'article
Roland Désiré Aba’a, Conseil de la République gabonaise siégeant au Conseil économique et social (CES), a été admis lundi autour de 23 heures 45 minutes à l’hôpital Jeanne Ebori de Libreville pour recevoir des soins intensifs, après douze (12) jours de grève de la faim pour réclamer « la liberté du Gabon vis- à vis de la France », ainsi que le démantèlement des bases militaires françaises installées dans le pays. La nouvelle de son admission dans cette structure hospitalière a été rendue publique par le Secrétaire général du ministère de la Santé, des Affaires sociales, de la Solidarité et de ...
Lire l'article
d'ou vient Ali Bongo
Le Directeur de publication du journal gabonais « Echos du Nord » est retenu dans les locaux de la Police judiciaire à Libreville depuis le 02/06/11, après plusieurs heures d’interrogatoire. L’interpellation du journaliste a eu lieu aux environs de 19h30 : un individu se faisant passer pour un informateur lui a donné rendez-vous. Une fois sur place, Désiré ENAME est appréhendé par des policiers en civil qui vont le conduire dans les geôles de la PJ où il passera la nuit, après plusieurs heures d’interrogatoire. Lequel portera essentiellement sur un article relatif au « vrai-faux acte de naissance du président Ali ...
Lire l'article
Au cours d’un entretien exclusif accordé mardi à GABONEWS, l’Ambassadeur des Nations Unies pour les Objectifs du millénaire (OMD), Andy Roland Nziengui Nziengui, qui, du 3 au 5 août dernier, a représenté le Gabon au forum international des jeunes leaders africains, organisé par la Maison Blanche, a indiqué que les Président Barack Obama et Ali Bongo Ondimba formulent tous deux le vœu que « chaque pays prenne en charge son destin », avant de revenir sur les échanges qu’il a eus avec les deux Chefs d’Etats. La rencontre à la Maison Blanche, a indiqué M. Nziengui Nziengui, s’est articulée autour de ...
Lire l'article
A New York (Etats-Unis d’Amérique) pour le lancement de la présidence gabonaise du Conseil de Sécurité de l’Organisation des Nations Unies (ONU), le président gabonais, Ali Bongo Ondimb et la Secrétaire d’Etat Américain, Hilary Clinton, ont eu un point de presse après leur tête à tête de lundi, à travers lequel madame Clinton a déclaré qu’elle reconnaît « les efforts du Président Bongo dans son désire d'améliorer l'efficacité gouvernementale, d'éliminer les pesanteurs et combattre la corruption » dans son pays, a-t-on appris d’un communiqué parvenu à GABONEWS, ce mardi. GABONEWS livre dans son intégralité les mots prononcés sous forme de ...
Lire l'article
Le golfeur camerounais Désiré Ebela a remporté le 12 avril dernier le 14e Open de Golf de Moanda, dans le Sud-Est du Gabon, qui accueillait cette année des équipes venues de quatre autres pays africains. Le meilleur gabonais de cette compétition d’une valeur de 1,5 millions de francs CFA, Brice Moukagni, se hisse sur la troisième marche du podium. Alors qu’il était encore mené de six points le 11 avril au soir, le golfeur camerounais Désiré Ebela est parvenu à arracher le 14e Open de Golf de Moanda, dans le Sud-Est du Gabon, le 12 avril dernier au terme d’un parcours ...
Lire l'article
Dans le prolongement de la mise en terre, auprès de son père, dimanche dernier, des cendres de Rhéna Schweitzer-Miller, dans le petit cimetière attenant à l’ancien hôpital Albert Schweitzer, à Lambaréné, et de la visite privée, mercredi, de Xavier Emmanuelli, médecin, urgentiste et ancien Secrétaire d’Etat français à l’action Humanitaire, Roland Wolf, le président de la Fondation Internationale Albert Schweitzer s’est confié aux envoyés spéciaux de GABONEWS sur les objectifs, les réalisations et les perspectives de la Fondation. GABONEWS (GN): - Créée en 1974, la Fondation est née d’une association que le Dr Schweitzer avait mise en place de son ...
Lire l'article
Battu au 2e arrondissement de Libreville lors des élections locales du 27 avril dernier, le candidat indépendant Désiré Ename a dénoncé lors d'une conférence de presse tenue le 9 mai dernier, les pratiques frauduleuses enregistrées lors du déroulement du scrutin demandé la reprise du vote dans cette circonscription ou la liste conduite par le premier ministre est arrivée en tête, devançant celle de l'opposant historique Paul Mba Abessole. "Nous dénonçons le bricolage électoral et interpellons l'autorité judiciaire compétente, que du reste nous allons saisir afin que les élections soient reprises dans le deuxième arrondissement" a déclaré monsieur ...
Lire l'article
Déclaration de Mike Jocktane sur sa tentative de Kidnapping
Gabon: nouvelle grève de la faim
Le conseiller gabonais, gréviste de la faim, emmené de force à l’hôpital
Roland Désiré Aba’a admis à l’hôpital après 12 jours de grève de la faim
Gabon : Urgent : Désiré ENAME, Directeur du journal « Echos du Nord », détenu à la PJ
Barack Obama et Ali Bongo Ondimba souhaitent que « chaque pays prenne en charge son destin », Andy Roland Nziengui, Ambassadeur des Nations Unies pour
« Je voudrais reconnaitre les efforts du Président Bongo dans son désire d’améliorer l’efficacité gouvernementale, d’éliminer les pesanteurs et combattre la corruption », Hilary Clinton
Gabon : Désiré Ebela décroche le 14e Open de golf de Moanda
Gabon: La Fondation Albert Schweitzer, fer de lance de l’hôpital du même nom: entretien avec son président Roland WOLF
Gabon : Désiré Ename réclame la reprise du scrutin dans le 2e arrondissement de Libreville

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 27 Juil 2011
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*