Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: nouvelle grève de la faim

Auteur/Source: · Date: 28 Juil 2011
Catégorie(s): Politique

Le conseiller de la République Roland Désiré Aba’a qui avait entamé une grève de la faim le 14 juillet pour obtenir le départ des forces françaises du Gabon et avait été emmené à l’hôpital lundi a repris sa grève à son domicile aujourd’hui.

“Le conseiller Aba’a est sorti de soins (…) il a repris sa grève de la faim chez lui (…)”, a déclaré Francis Jean-Jacques Evouna, son porte-parole.

“Il ne voulait pas recevoir de soins. Il est parti de l’hôpital parce qu’il ne veut plus de soins, il estime qu’il était séquestré, ce sont ses propres termes”, a expliqué M. Evouna.

Le porte-parole avait affirmé mardi que M. Aba’a avait été “emmené de force” lundi dans la soirée à l’hôpital Jeanne Ebori de Libreville après une intervention des forces anti-émeutes qui avaient coupé les chaînes qui le maintenaient attaché à la hampe d’un drapeau gabonais sur la place de l’Indépendance.

Une trentaine de ses partisans avaient aussi été délogés de la place, selon l’un d’eux, présent sur les lieux au moment de l’intervention policière.

Un communiqué du ministre de la Santé Flavien Nzengui Nzoundou affirmait que face à “la dégradation inquiétante de l’état de santé de M. Aba’a (…), sa famille a entrepris des démarches en direction de l’ambassade de France et du gouvernement en vue de son évacuation d’urgence vers une structure hospitalière appropriée.

Ne pouvant rester insensible à cette requête, le gouvernement a aussitôt pris des dispositions pour (son) admission d’office, le 25 juillet, à 23H00 (22H00 GMT) et (sa) prise en charge (…) en soins intensifs”.

Le communiqué ne précisait pas explicitement s’il avait fallu user de la force soulignant “le bon sens dont a fait montre notre compatriote et l’esprit de collaboration qui a prévalu tout au long de la période de grève”.

M. Aba’a avait choisi de commencer sa grève de la faim le 14 juillet, date de la fête nationale française et s’était attaché à la hampe d’un drapeau gabonais sur la place de l’Indépendance à Libreville.


SUR LE MÊME SUJET
Gabon : Séraphin Moundounga et l’arrêt de la grève de la faim des leaders de la Conasysed
Les neuf leaders de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (Conasysed) en grève depuis le 2 septembre dernier pour obtenir le rétablissement de leurs salaires, ont suspendu leur grève de la faim le 18 septembre 2011 après avoir obtenu des "garanties" du Premier ministre Paul Biyoghe Mba. Dans la même nuit, le ministre de l’Education nationale a démenti ces fameuses garanties. Les neufs leaders de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (Conasysed) en grève de la faim illimitée depuis le 2 septembre dernier pour obtenir le rétablissement de leurs salaires, ont suspendu leur mouvement ...
Lire l'article
Poursuite de la grève de la faim des leaders de la CONASYSED en dépit de l’annonce du rétablissement de leurs salaires
Les neuf leaders membres de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED) ont décidé lundi, de poursuivre leur grève de la faim entamée vendredi dernier, en dépit de l’annonce du ministère gabonais de l’Education nationale de rétablir leurs salaires suspendus depuis janvier 2011. ‘’Nous ne pouvons pas lever notre mouvement sans que ne soyons de manière effective en possession de nos salaires. Il faut que nos arriérés de salaire soient virés au Trésor pour que nous levons notre grève de la faim’’, a déclaré, Alain Mangouadi, un des 9 leaders syndicaux. Le secrétaire général du ministère de l’Education ...
Lire l'article
Roland Désiré Aba’a, Conseil de la République gabonaise siégeant au Conseil économique et social (CES), a été admis lundi autour de 23 heures 45 minutes à l’hôpital Jeanne Ebori de Libreville pour recevoir des soins intensifs, après douze (12) jours de grève de la faim pour réclamer « la liberté du Gabon vis- à vis de la France », ainsi que le démantèlement des bases militaires françaises installées dans le pays. La nouvelle de son admission dans cette structure hospitalière a été rendue publique par le Secrétaire général du ministère de la Santé, des Affaires sociales, de la Solidarité et de ...
Lire l'article
«Si la perte de ma vie peut contribuer à démonter aux yeux du monde que le Gabon, mon pays est confisqué par la France, je descendrais heureux dans ma tombe. Je fais don de ma vie pour la libération de mon pays le Gabon». Telle est la profession de foi de Roland Désiré Aba’a, membre du Conseil économique et social (CES), en grève de la faim depuis le 14 juillet, d’abord à l’entrée du carrefour Camp de Gaulle puis sur la Place de l’Indépendance à Libreville, pour «demander la liberté du Gabon vis-à-vis de la France», qu’il résume en trois ...
Lire l'article
Deux dirigeants syndicaux gabonais, incarcérés depuis juillet à la suite d'un mouvement social d'agents municipaux de Libreville protestant contre des retards de salaires, observent une grève de la faim contre leur détention "arbitraire", a-t-on appris jeudi auprès de leur avocat. Alexandre Nzengui, président du syndicat des agents de la mairie de Libreville (SYAML), et Olui Nzué Memine, secrétaire général de l'Action pour le renouveau municipal (ARM), refusent de s'alimenter depuis mardi, ont indiqué à l'AFP un agent municipal et le cabinet de l'avocat René Fidèle Gomes qui les défend. Les deux syndicalistes entendent protester contre leur détention préventive qu'ils jugent "arbitraire", a ...
Lire l'article
L'ex-ministre de l'Intérieur André Mba Obame, arrivé troisième à l'élection présidentielle du 30 août au Gabon remportée par Ali Bongo, a annoncé mardi qu'il avait cessé sa grève de la faim entamée le 12 octobre. "Je l'ai arrêtée samedi", a déclaré sans plus de précisions à l'AFP M. Mba Obame, joint par téléphone. Pendant les trois semaines qu'a duré sa grève, l'ancien ministre est toujours resté évasif sur les raisons qui le pousseraient à l'arrêter. Le 21 octobre, il avait déclaré qu'il l'arrêterait "quand la situation politique sera apaisée". Il avait entamé cette grève le jour de la validation de la présidentielle -après ...
Lire l'article
Libreville, 28 août (GABONEWS) – Le candidat indépendant à la présidentielle du 30 août, Bruno Ben Moubamba, premier invité pour ce mercredi soir de l’émission « Le Débat », diffusée en direct par les chaîne publiques de télévision, s’est dit satisfait de la portée « nationale et internationale de sa grève de la faim ». A l’entame de cet entretien télévisé, M. Moubamba est revenu sur les circonstances qui l’ont amené à initier depuis le 19 août dernier, une grève de la faim. Ainsi, l’acteur libre de la Société civile a indiqué ne pas avoir été convaincu du choix de ...
Lire l'article
Le candidat indépendant, Bruno Ben Moubamba, a été admis de force dans un hôpital de Libreville le 22 août dernier, en raison de la dégradation de son état de santé après 8 jours de jeûne. En grève de la faim depuis l'ouverture de la campagne électorale le 15 août dernier pour «l'illégalité» du processus életoral Bruno Ben Moubamba qui réclame le report du scrutin, a annoncé à la sortie de l'hôpital qu'il poursuivrait sa grève de la faim de manière allégée tant qu'il n'aura pas obtenu gain de cause. © Static/gaboneco - Bruno Ben Moubamba en ...
Lire l'article
LIBREVILLE — Bruno Ben Moubamba, candidat issu de la société civile à l'élection présidentielle gabonaise du 30 Août prochain, en grève de la faim depuis le 15 août pour réclamer le report de l'élection, a annoncé vendredi qu'il continuait son mouvement. "Je poursuis ma grève de la faim qui est une dénonciation d'un système qui a assez duré", a affirmé à l'AFP le candidat, qui campe devant l'Assemblée nationale depuis une semaine. La présidente gabonaise par intérim Rose Francine Rogombé, qui a succédé au président Omar Bongo décédé en juin après 41 ans au pouvoir, avait dépêché cette semaine des émissaires lui ...
Lire l'article
LIBREVILLE — Bruno Ben Moubamba, candidat issu de la société civile à l'élection présidentielle gabonaise du 30 Août prochain, en grève de la faim depuis le 15 août pour réclamer le report de l'élection, a annoncé vendredi qu'il continuait son mouvement. "Je poursuis ma grève de la faim qui est une dénonciation d'un système qui a assez duré", a affirmé à l'AFP le candidat, qui campe devant l'Assemblée nationale depuis une semaine. La présidente gabonaise par intérim Rose Francine Rogombé, qui a succédé au président Omar Bongo décédé en juin après 41 ans au pouvoir, avait dépêché cette semaine des émissaires lui ...
Lire l'article
Gabon : Séraphin Moundounga et l’arrêt de la grève de la faim des leaders de la Conasysed
Poursuite de la grève de la faim des leaders de la CONASYSED en dépit de l’annonce du rétablissement de leurs salaires
Roland Désiré Aba’a admis à l’hôpital après 12 jours de grève de la faim
Gabon : Grève de la faim pour un “France go home !”
Gabon: deux dirigeants syndicaux incarcérés en grève de la faim
Gabon: l’ex-ministre de l’Intérieur Mba Obame a cessé sa grève de la faim
Gabon: Présidentielle 2009 / Bruno Ben Moubamba satisfait de la portée de sa grève de la faim
Gabon : Ben Moubamba hospitalisé suite à sa grève de la faim
Gabon: une semaine de grève de la faim pour un candidat
Gabon: une semaine de grève de la faim pour un candidat


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 28 Juil 2011
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*