Socialisez

FacebookTwitterRSS

Les rebelles progressent à l’ouest de Tripoli

Auteur/Source: · Date: 28 Juil 2011
Catégorie(s): Afrique

Les insurgés libyens se sont emparés de deux localités jusqu’ici aux mains des forces de Muammar Kadhafi près de la frontière tunisienne.

Les rebelles libyens, qui ont nommé des ambassadeurs à Londres et Paris, ont infligé jeudi un nouveau revers au régime de Muammar Kadhafi en s’emparant de deux localités près de la frontière tunisienne, au sud-ouest de Tripoli. Après avoir conquis la ville d’Al Ghazaya, les insurgés ont poursuivi leur route vers le village d’Om al-Far, à une dizaine de kilomètres au nord-est, qu’ils ont pris en fin d’après-midi. Les combats les plus acharnés ont eu lieu dans la partie orientale d’Al Ghazaya, que les insurgés ont attaquée vers 8 heures, à la fois par l’ouest et par l’est.

En milieu d’après-midi, les rebelles ont pénétré à bord de pick-up dans la cité qu’ils avaient auparavant bombardée à l’artillerie lourde à partir des hauteurs alentour et après la fuite des forces loyales au colonel Kadhafi à bord de nombreux véhicules. C’est d’Al Ghazaya, à une dizaine de kilomètres de la frontière avec la Tunisie, que les loyalistes avaient intensifié ces derniers jours leurs tirs de roquettes Grad sur Nalout, localité aux mains des rebelles à 230 km à l’ouest de la capitale libyenne, désormais hors de portée des tirs de l’armée régulière. Une fois Al Ghazaya dépassée, les insurgés ont bombardé Om al-Far, où résident quelques centaines d’habitants, et ont touché un dépôt de munitions, qui a explosé, avant d’y pénétrer, a constaté le correspondant.

Kadhafi défie à nouveau l’Otan

Vers 17 h 30 locales, les insurgés à pied sillonnaient les rues de la cité pour la sécuriser, tandis que d’autres, en pick-up, tiraient vers l’extérieur de la ville, où auraient pu se réfugier des soldats fidèles à Muammar Kadhafi, d’après la même source. Cette région montagneuse du Nefoussa dans l’Ouest libyen est le théâtre depuis plusieurs mois d’affrontements entre l’armée de Muammar Kadhafi et la rébellion, qui y a déclenché début juillet une offensive majeure, espérant notamment avancer vers Tripoli. Les insurgés ont affirmé mercredi avoir fait, sans succès, une offre au colonel Kadhafi de passer la main tout en restant au pays. Aux termes de cette offre, Muammar Kadhafi devait abandonner ses fonctions, son lieu de résidence aurait été “le choix du peuple libyen” et il aurait été placé sous “surveillance étroite”, a déclaré le chef du Conseil national de transition (CNT) à Benghazi (est), Moustafa Abdeljalil.

Le dirigeant libyen a d’ailleurs défié à nouveau mercredi soir l’Otan et les insurgés, dans un message sonore à ses partisans à Zalten (à 120 km à l’ouest de Tripoli) : “Nous n’avons pas peur. Nous les défions. Nous paierons le prix avec nos vies, nos femmes et nos enfants. Nous sommes prêts au sacrifice pour défaire l’ennemi”, a-t-il assuré. Si la rébellion marque des points sur le terrain, elle gagne également peu à peu en légitimité politique : jeudi, elle a ainsi installé ses “ambassadeurs” en France et en Grande-Bretagne, les deux pays en pointe dans l’opération militaire en Libye. À Paris, le CNT, organe politique de la rébellion, a nommé Mansour Saif al-Nasr, 63 ans. Ce Libyen, qui a quitté son pays en 1969, a été membre de la Ligue libyenne des droits de l’homme et du Front national pour le salut de la Libye, mouvement d’opposition en exil. La France a été le premier pays à reconnaître le CNT et considère désormais que cet organe est “seul titulaire de l’autorité gouvernementale” libyenne.

À Londres, le CNT a par ailleurs choisi Mahmud Nacua, un écrivain et intellectuel de 74 ans, “impliqué dans l’opposition depuis les années 1980”, selon Guma al-Gamaty, coordinateur en Grande-Bretagne pour le CNT. Cette nomination intervient au lendemain de la reconnaissance par la Grande-Bretagne du CNT en tant que seul “gouvernement légitime” de Libye et après l’expulsion des derniers diplomates loyaux au colonel Kadhafi. Guma al-Gamaty a qualifié le geste britannique de “pas important” et de “message clair au peuple libyen et à Kadhafi”. La reconnaissance par Londres du CNT a été en revanche jugée “irresponsable” et “illégale” par le vice-ministre libyen des Affaires étrangères Khaled Kaaim. Le Royaume-Uni a en outre décidé de mettre fin au gel d’actifs pétroliers libyens, d’une valeur de 91 millions de livres (102 millions d’euros). Bloqués dans le cadre d’une résolution des Nations unies, ils seront transférés à la rébellion. 


SUR LE MÊME SUJET
Les rebelles se heurtent à une résistance acharnée à l’aéroport de Tripoli
Charles Onians Agence France-Presse Tripoli La route vers l'aéroport international depuis Tripoli est devenue un terrain d'affrontement entre rebelles qui la contrôlent et forces pro-Kadhafi qui opposent une résistance acharnée. «Nous sommes ici à l'aéroport depuis quatre jours», lance fièrement un rebelle Ahmed Mehdi. Au même moment, tout près de lui une roquette vient de s'abattre incendiant une voiture. Sur le tarmac de l'aéroport trônent toujours majestueusement les luxueux jets privés de Mouammar Kadhafi, visiblement épargnés par les tirs alors qu'à côté on devine les restes d'un airbus de la compagnie Afriqiya. Après la prise du quartier général de Kadhafi à Tripoli des poches de résistance ...
Lire l'article
Tripoli : les rebelles sur la place Verte
EN DIRECT - Les rebelles continuent de progresser dans Tripoli, avec le soutien de la foule. Au terme d'une journée intense, les rebelles sont parvenus à entrer dans Tripoli, sans rencontrer beaucoup de résistance en début de soirée. Vers 23 heures, ils n'étaient plus qu'à huit kilomètres du centre-ville de la capitale libyenne, clef de voûte du régime de Mouammar Kadhafi. Le guide a effectué deux interventions radiophoniques en moins de 24 heures où il a répété qu'il ne se rendrait pas et qu'il sortirait victorieux de la bataille. LUNDI 01h24 : Les rebelles libyens sur la place Verte. Les rebelles libyens ont ...
Lire l'article
00H41 - Internet rétabli - Des habitants de plusieurs quartiers de Tripoli assurent que les connexions sont à nouveau disponibles, pour la première fois depuis le début de l'insurrection. Des scènes de liesse se poursuivent dans la capitale. 00H32 - "Revenez d'où vous êtes venus" - Alors que des scènes de liesse se multiplient dans la ville et que les rebelles se sont rapprochés du centre-ville de Tripoli, Kadhafi ordonne à ces derniers, dans son message sonore: "Revenez d'où vous êtes venus". 00H26 - LE REGIME DE KADHAFI "S'EFFONDRE, CLAIREMENT", INDIQUE L'OTAN - Le secrétaire général de l'Otan Anders Fogh Rasmussen reprend ...
Lire l'article
Libye: Les rebelles ont pris le contrôle de Zaouiah
GUERRE - Il s'agit de l'avancée la plus significative des insurgés libyens depuis le début du conflit contre les forces de Kadhafi. La capitale, Tripoli, est désormais en ligne de mire... Les rebelles libyens ont pris le contrôle du centre de la ville de Zaouïah située à une cinquantaine de kilomètres à l'ouest de Tripoli, rapporte un journaliste de Reuters se trouvant dans la localité. Le journaliste a pu voir environ 50 insurgés près du principal marché de Zaouïah chantant «Dieu est grand» tandis qu'un drapeau rouge, noir et vert de l'insurrection flottait devant un magasin. Les insurgés ont précisé que des soldats ...
Lire l'article
Les rebelles à une cinquantaine de km à l’ouest de Tripoli
Les rebelles libyens occupaient dimanche le centre-ville de Zaouïah, à une cinquantaine de kilomètres à l'ouest de Tripoli, sur la route côtière qui mène à la Tunisie, l'un des derniers liens entre Tripoli et le monde extérieur. Cette offensive marque l'avancée la plus spectaculaire depuis six mois des insurgés dans les zones de l'ouest du pays contrôlées par les partisans de Mouammar Kadhafi. Toutefois, des troupes gouvernementales lourdement armées sont stationnées en nombre sur la route de la capitale, qui ne semble pas directement menacée dans l'immédiat. Un journaliste de Reuters a pu voir dimanche matin une cinquantaine de combattants rebelles près du ...
Lire l'article
Libye: les rebelles percent à Zawiyah, au sud-ouest de Tripoli
Après de violents combats contre les forces fidèles au colonel Mouammar Kadhafi, les rebelles libyens ont pris le contrôle d'une partie de la ville de Zawiyah, en périphérie sud-ouest de Tripoli. Les rebelles ont pénétré en grand nombre samedi en fin d'après-midi jusqu'au centre-ville de Zawiyah, à une quarantaine de kilomètres de la capitale libyenne, a constaté un photographe de l'AFP. Ils ont été attaqués peu après par des pro-Kadhafi armés de chars, de mortiers et de mitrailleuses lourdes. Les combats ont été intenses. "Nos forces contrôlent les entrées ouest et sud de Zawiyah et nous avons pénétré sur trois kilomètres dans la ...
Lire l'article
Les rebelles libyens remportent leurs premiers succès sur la route de Tripoli
TRIPOLI (LIBYE), ENVOYÉ SPÉCIAL - Les forces anti-Kadhafi étaient allées jusqu'à annoncer, dimanche, une "offensive dans les quarante-huit heures" contre les troupes loyalistes de Libye. Au cours de son deuxième jour, jeudi 7 juillet, la tentative de poussée militaire des rebelles libyens enregistre ses premiers succès. A ce stade, ils sont modestes. La veille, les forces du Conseil national de transition (CNT) ont lancé des opérations militaires pour tenter de mettre fin à l'enlisement sur deux des trois fronts libyens : dans la zone du djebel Nafusa, au sud-ouest de Tripoli ; mais aussi, parallèlement, dans la région du port ...
Lire l'article
Libye: les rebelles avancent vers Tripoli, l’Otan maintient la pression
Les rebelles, soutenus par des frappes de l'Otan, progressaient jeudi vers Tripoli à partir des montagnes du sud et de l'enclave côtière de Misrata, au deuxième jour de leur offensive contre les forces du régime de Mouammar Kadhafi dans l'ouest de la Libye. Alors que le conflit s'enlisait, les insurgés ont déclenché mercredi leur attaque après avoir reçu selon eux "le feu vert" de l'Otan. Ils ont réussi à repousser les pro-Kadhafi de plusieurs kilomètres et à s'emparer du hameau de Goualich, dans les montagnes berbères au sud de Tripoli, bastion du régime. Néanmoins, tout en confirmant que les rebelles avaient pris ...
Lire l'article
Libye: trois fortes explosions à Tripoli survolé par des avions
Trois fortes explosions ont été ressenties tôt mercredi à Tripoli alors que la capitale libyenne était survolée par des avions, quelques jours après le raid de l'Otan qui a tué l'un des fils de Mouammar Kadhafi. Des tirs d'artillerie ont suivi la deuxième frappe. Selon un témoin, il y a eu au total trois explosions et on pouvait voir de la fumée s'élever dans l'est de la capitale libyenne. Dans la nuit de samedi à dimanche, Moussa Ibrahim, porte-parole du gouvernement libyen, avait annoncé que la maison de Seïf al-Arab Kadhafi, 29 ans, un des six fils du colonel Mouammar Kadhafi, avait été ...
Lire l'article
Libye : l’Otan bombarde plusieurs villes dont Tripoli
L'Otan a mené le 23 avril des raids sur des «sites militaires et civils» à Tripoli, Syrte, Al-Khoms, Al-Assa et Gharyen. A Tripoli, plusieurs explosions ont été ainsi entendues hier soir. Trois fortes détonations ont secoué la capitale dans la nuit de samedi à dimanche. A Misrata, à l'ouest du pays, les combats ont fait au moins 26 morts et plus de 100 blessés, rebelles ou loyalistes. Le plus lourd bilan depuis le début des combats, il y a un peu plus de deux mois. Samedi, un Prédator, un avion américain armé guidé à partir du sol, a pour la ...
Lire l'article
Les rebelles se heurtent à une résistance acharnée à l’aéroport de Tripoli
Tripoli : les rebelles sur la place Verte
Libye: scènes de liesse, les rebelles dans Tripoli
Libye: Les rebelles ont pris le contrôle de Zaouiah
Les rebelles à une cinquantaine de km à l’ouest de Tripoli
Libye: les rebelles percent à Zawiyah, au sud-ouest de Tripoli
Les rebelles libyens remportent leurs premiers succès sur la route de Tripoli
Libye: les rebelles avancent vers Tripoli, l’Otan maintient la pression
Libye: trois fortes explosions à Tripoli survolé par des avions
Libye : l’Otan bombarde plusieurs villes dont Tripoli


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 28 Juil 2011
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*